Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 10:13

 

Randonnée du 13 octobre 2010

 

Un sommet "secondaire" des Bauges qui offre pourtant un panorama magnifique.

 

Conditions : Brume tenace dans la vallée jusqu'à  jusqu’à 1500m.  Mer de nuages au-dessus avec grand beau temps chaud.

 

 

 Départ

 

A Bellecombe-en-Bauges atteint par la D911 (Allèves) ou la D912 (Lescheraines), emprunter la petite route qui mène E/SE au Hameau de Mont- Devant  puis prendre la route à gauche 100 m avant le Gîte et continuer jusqu’au parking final du Reposoir.

 

Banc-Plat-7469b.JPG

 

Couleurs de l'automne au Reposoir

 

 

Itinéraire 

 

Carte   IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges


Du parking du Reposoir (altitude départ 1.165 m) , on emprunte la piste pastorale qui conduit au Col de Bornette (1.304 m),  puis on rejoint le sentier venant du Golet de Doucy .

 

On continue par la piste passant  à proximité des Chalets des Ailes du Nant (1.350m) puis on poursuit par le sentier qui entre dans la forêt et  longe à flanc la Montagne du Charbon. Après une longue traversée et une succession de montées et de descentes on atteint le lieudit  "Sous la Roche" (1.380 m) et l'embranchement avec le sentier  montant de Montgellaz .

 

Par un série de lacets sous la face W verticale de la Montagne du Charbon on arrive à la base de la falaise  que l’on franchit par un passage taillé dans le rocher, sécurisé par des main-courantes  et une série de marches, qui permettait autrefois aux troupeaux de rejoindre les alpages de la Combe du Charbon. On mesure le travail "titanesque" réalisé par la main de l'homme alors qu'aujourd'hui les troupeaux montent à l'alpage par de larges pistes taillées à coups de bulldozer (et nettement moins intégrées à l'environnement).

 

Banc-Plat-7464b.JPG

 

Le passage taillé dans la falaise

 

Le sentier débouche sur le vaste plateau d'alpage de la Montagne du Charbon puis arrive au Gîte et au Chalet de la Combe (1.572m ).

 

En suivant la piste récemment ouverte qui rejoint le Chalet du Rosay et celui du Planay sur le versant S, puis par le raccourci du sentier qui monte à gauche, on arrive au lieu dit  "Les Platières" (1.700 m) au dessus du Chalet du Charbon .

 

On attaque alors la montée finale menant au sommet de la Pointe de Banc Plat ( 1.907 m ) par un sentier raide mais bien tracé (prudence toutefois par temps humide).

 

Banc-Plat-7359b.JPG

 

Alpage de la Montagne du Charbon et Pointe de Banc-Plat

 

Compte tenu de l’épaisse couche de brume offrant une visibilté réduite sur la plaine, le Lac d’Annecy que l'on domine de la Pointe de Banc-Plat est resté caché, mais le spectacle des sommets, émergeant de la mer de nuages au dessus de 1.500 m, était exceptionnel ce jour-là.

 

Banc-Plat-7426b.JPG

 

Le Roc des Boeufs (au 2° plan) emerge de la brume

 

Retour par le même itinéraire.

 

Dénivelé : 900m

 

Temps de marche : 5 h 00 (dont 2 h 45 de montée)

 

Banc-Plat-7350b.JPG

 

Effets de soleil dans la brume (arrivée sur le plateau)

 

Banc-Plat-7389b.JPG

 

L'Alpage de la Montagne du Charbon et le Massif de la Tournette (au fond)

 

Banc-Plat-7398b.JPG

 

Chalets du Rosay et sommets des Bauges (Arcalod - Trélod)

 

Banc-Plat-7415b.JPG

 

Arête Sud de la Montagne du Charbon

 

Banc-Plat-7436b.JPG

 

Mer de nuages sous les sommets (Sambuy - Chaurionde - Arcalod)

 

 

Banc-Plat-7394b.JPG

 

Lanche-Close (1.791 m) vue du sentier de montée

 

Banc-Plat-7401b.JPG

 

Le Mont-Blanc

 

Banc-Plat 7420b

 

Arête Nord de la Montagne du Charbon vue du sommet

 

Trace-Google-Earth-bis.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 09:37

Randonnée du 22 septembre 2010


C'est une évidence pour les "inconditionnels" de la Vanoise : la beauté particulière de ce Massif tient au fait que se trouvent rassemblés dans un même lieu la douceur des alpages des Bauges, la minéralité sauvage de Belledonne et les dômes glaciaires de la haute montagne.


Départ


Pralognan-la-Vanoise atteint par Moûtiers, Bozel et la D 91 5. A l’entrée du village prendre à gauche la petite route qui monte S en direction du Hameau des Prioux. Se garer à la sortie du hameau, au départ du sentier conduisant au Refuge de la Valette (panneaux).

 

Cirques-des-Marchet-7286b.JPG

 

Hameau des Prioux  1.711 m

 

 

Faune  : Marmottes

 

Conditions  : Froid le matin, puis grand beau .

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000°   3534 OT Modane


Du parking (altitude départ 1.711 m – panneaux) on monte dans le vallon creusé par le Torrent des Nants en suivant les nombreux lacets du sentier. Il traverse le torrent sur un pont, s'élève rive droite et passe devant le Chalet des Nants.

 

Le sentier fait ensuite une large boucle W avant de s’orienter N  en traversée (beaux points de vue sur la Vallée des Prioux et sur les vertigineux Couloirs des Nants et de la Valette) puis d’arriver sur le plateau qui abrite le Refuge de la Valette (2.590 m)

 

Cirques-des-Marchet-7069b.JPG

 

Refuge de la Valette 2.590 m

 

On continue vers le Col de la Valette puis on descend N/NE dans la cuvette du Lac de la Valette. On laisse celui-ci à droite et on poursuit E/NE pour atteindre le Col du Tambour (2.499 m) sous le Roc du Tambour (2.636 m).

L’itinéraire contourne ce dernier et descend dans le Cirque du Petit Marchet ( 2.392 m) où on devine la présence d'un ancien lac, maintenant comblé par les alluvions et les éboulis, sous l’imposant  Petit Marchet (2.568 m).

 

On remonte vers un collet à droite en laissant à gauche l’embranchement venant du Pas de l’Ane, puis on sort sur des dalles en haut du cirque du Grand Marchet. On poursuit pendant quelques minutes la descente dans les gradins rocheux pour voir à main droite l’immense Cirque du Grand Marchet (2.205 m), dominé par le Grand Marchet (2.651 m).

 

Cirques-des-Marchet-7093b.JPG

 

Petit Marchet, Grand Marchet et Grande Casse vus du Col du Tambour

 

En face on aperçoit le Col du Grand Marchet (2.490 m) surplombé par la Grande Casse qui montre au loin toute sa splendeur.

 

On reprend le même itinéraire pour le retoursans oublier de faire le détour jusqu’au Lac de la Valette avant de remonter au Col de la Valette et de revenir au Refuge.

 

A partir de celui-ci, on monte ensuite S/SE endirection des ruines de l’ancien refuge pour admirer le Lac "de la Vieille Femme" (ou "de la Ruine", car non nommé sur la carte). A l’aplomb du Lac on accède directement à la crête par un couloir raide et pierreux qui débouche sur l’arête menant au Pic de la Vieille Femme ( 2.739 m). De ce promontoire, on peut admirer les deux lacs, surplombés par de raides parois délitées, ainsi que la falaise du Glacier des Sonnailles et visualiser le tracé menant au Dôme de Chasseforêt et au Col des Thurges.

 

Cirques-des-Marchet-7179b.JPG

 

Lac et Col de la Valette


Suivre ensuite W/NW la sente qui parcourt la crête en direction du Refuge et retrouver l'itinéraire de montéejusqu’aux Prioux.

 

Déni velé  : 1.360 m

 

Temps de marche : 7 h 00 (dont 4 h 00 de montée)

 

 

Cirques-des-Marchet-7091b.JPG

 

Col du Tambour

 

Cirques-des-Marchet-7121b.JPG

 

Cirque du Petit Marchet

 

Cirques-des-Marchet-7130b.JPG

 

Grande Casse 3.775 m

 

Cirques-des-Marchet-7128b.JPG

Col et Cirque du Grand Marchet, Grand Marchet et Grande Casse

 

Cirques-des-Marchet-7201b.JPG

 

Lac "de la Vieille Femme" ou de la "Ruine"

 

Cirques-des-Marchet-7224b.JPG

 

Crête du Pic de la Vieille Femme

 

Cirques-des-Marchet-7265b.JPG

 

Petit Mont-Blanc (2.680 m) vu du sentier de montée

 

Cirques-des-Marchet-7282b.JPG

 

Vallon du Torrent des Nants


Trace-Google-Earthbis.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 15:07

Randonnée du 14 septembre 2010

 

 

La Dent de Crolles, second sommet de Chartreuse (alt. 2.062 m), est une randonnée relativement aisée à proximité de Grenoble (dénivelé inférieur à 800 m selon l’itinéraire emprunté) qui offre un beau panorama sur l’ensemble de la Chartreuse Sud, le Massif de Belledonne et la Vallée du Grésivaudan. Le sentier du Sangle de la Barrère permet une première approche  de la verticalité dans les belles et nombreuses vires aériennes de Chartreuse.

 

 

Dent-de-Crolles 6837b

 

Le sentier du Sangle de la Barrère (vue générale)

 

Départ

 

Route du Col du Coq (D 30) accessible à partir du village de Saint-Nazaire-les-Eymes (N 90).

Le parking se situe de part et d'autre de la route  à environ 500 m au-dessous du Col. Panneaux indicateurs au départ du chemin sur la droite en montant après la dernière épingle (alt. départ 1.400 m)

 

Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3334 OT Chartreuse Sud

 

Après quelques minutes en forêt, le sentier débouche sur la prairie des Ayes (ruines du Habert des Ayes au-dessus à droite) et rejoint le GR 9 avant d’atteindre le Col des Ayes (alt. 1.538 m - 20 mn) Après quelques lacets dans l’alpage sous la face SW, austère et verticale, de la Dent de Crolles, on atteint rapidement l’intersection (alt. 1.600 m) des 2 voies d’accès au sommet (à droite le sentier du Pas de l’Oeille, à gauche le GR 9 qui passe par le Trou du Glas (ou Glaz) - panneaux)

 

Dent-de-Crolles 6800 

 

Le Trou du Glas


On a choisi de monter par le Trou du Glas et le Sangle de la Barrère puis de redescendre par le Pas de l’Oeille mais l’option inverse est tout aussi envisageable (le Pas est raide...à la montée comme à la descente !).

On suit donc le GR 9 (balisage blanc et rouge) qui passe à proximité du Trou du Glas (sortie de l’un des plus importants réseaux souterrains d’Europe) puis s’élève dans la falaise par une succession de vires équipées (câbles) sur les passages les plus délicats. Il convient toutefois de faire preuve de la plus grande attention sur les parties rocheuses rendues très glissantes (y compris par temps sec) par le passage des randonneurs.


Le cheminement se poursuit à travers la falaise (passage dans deux fissures étroites ou "diaclases") puis après le troisième passage câblé on arrive sur un petit plateau et on prend S à droite le sentier bien visible du Sangle de la Barrère (vieilles marques en partie effacées sur rocher au sol) en laissant à gauche le GR 9 qui continue vers le plateau sommital.

 

Dent-de-Crolles 6804

 

Une des "diaclases"


Nota : parfois impressionnant mais large et bien tracé, le sentier du Sangle permet de rejoindre le Pas de l’Oeille sous le sommet après une courte traversée S puis E dans la falaise (30 mn). S’il ne côtoie que rarement le vide, il requiert la plus grande prudence.

 

Dent-de-Crolles 6856

 

"L'Oeille" qui surplombe le Pas


Le sentier du sangle débouche à proximité de « l’Oeille » (ou « Aiguille », beau monolithe qui marque le départ du Pas éponyme) puis rejoint après quelques minutes de montée l’immense plateau incliné qui mène au sommet de la Dent de Crolles (2.062 m). 

Du sommet, au bord de l’impressionnante falaise qui domine de 800 m le Plateau des Petites Roches, la vue porte jusqu’au Mont-Blanc, la Chaîne de Belledonne et la majeure partie des sommets de Chartreuse.

Le retour s’effectue par le sentier du Pas de l’Oeille qui dévale la face E en lacets raides (pierreux et glissants au départ), désescalade quelques petits escarpements rocheux (court passage câblé pour le plus difficile), puis traverse l’alpage avant de rejoindre le chemin de montée.

 

Dent-de-Crolles 6871b

 

La Croix de la Dent de Crolles (2.062 m)

 


Dénivelé : 730 m environ

 

Temps de marche : 4 h 30 (dont 2 h 30 de montée)

 

Dent-de-Crolles 6781b

 

Le sentier au Col des Ayes

 

 

Dent-de-Crolles 6792b

 

Montée vers le Trou du Glas

 

Dent-de-Crolles 6802b

 

Le 1° passage câblé


 

Dent-de-Crolles 6820b

 

Le sentier du sangle

 

 

Dent-de-Crolles 6829b

 

Le sentier du sangle

 

Dent-de-Crolles 6862b

 

Le Mont-Blanc vu du plateau sommital

 

Dent-de-Crolles 6903b

 

Le Pas de l'Oeille vu de dessous

 

Tracé Google Earth bis

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 08:18

Randonnée du 02 septembre 2010


Une très longue boucle à l’écart des sentiers battus dans l’univers minéral du Massif de Belledonne.

 

Conditions : grand beau temps

 

Faune : Harde de bouquetins - 1 chamois - marmottes

 

Départ


Vallée de la Maurienne. Après La Chambre , prendre la route du Col du Glandon et de la Vallée des Villards. Monter au Premier Villard  (D 927), puis à St Alban des Villards.

 

 

Col-de-la-Colombiere-6306.JPG

 

Col de la Colombière (2.397 m)

 

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000°  3433 OT Allevard


De St Alban (altitude départ : 1.110 m – panneaux près de la fontaine au centre du village), prendre N puis NW le sentier qui remonte toute la Combe du Merlet ( panneaux « Col du Merlet » ) en suivant le tracé du Torrent du Merlet.

On traverse le torrent (panneaux) puis on rejoint ensuite la piste d’alpage qui passe près des Chalets de Léchaut  (1.512 m) puis des Granges (1.752 m)  avant de pénétrer dans le cirque du Merlet.

 

Col-de-la-Colombiere-6269.JPG

 

Combe du Merlet


Peu avant les Chalets de la Vieille Route ( observer en dessus le Col du Merlet et à droite le Col de la Lavoire ) on monte à gauche (sente assez peu visible) directement dans les blocs d’éboulis en direction du Col du Villonet . Après une rude montée SW on atteint le plateau du Croza  puis on prend W, sur la droite, une combe avec de beaux rochers rouges et quelques névés. Le Col de la Colombière (2.397m) se détache au fond de la combe et on y accède  par une très raide « ascension » dans des blocs instables et des névés (prendre une ligne à droite près des rochers où les éboulis sont moins épais).

 

Du col , on plonge ( raide ) à vue sur le beau Lac de la Colombière (2.197 m) .

Au lac, ne pas prendre la gorge qu'a creusé l’émissaire (forte pente, cassures, etc), mais contourner SW le petit mamelon qui surplombe rive gauche du lac, puis retrouver le Torrent de la Colombière ( vagues sentes à moutons ) et le longer jusqu’au niveau du Lac Morétan Inférieur.

 

Col-de-la-Colombiere-6329.JPG

 

Lac de la Colombière

 

On continue pendant quelques dizaines de mètres le long de la rive droite du Torrent de la Colombière  puis on gagne à vue le Chalet-Refuge du Merlet (1.941 m) que l’on aperçoit plus haut sur la droite (en suivant la courbe de niveau, on retrouve un sentier qui suit la rive droite du Torrent du Crêt du Biais et amène au Chalet).

Du Chalet, il faut un peu galérer dans les éboulis avant de trouver sur la rive droite du torrent le bon sentier qui serpente au milieu des blocs jusqu’au Col du Merlet (2.286 m) .

 

Du Col du Merlet , le sentier descend directement sur les Chalets de la Vieille Route (2.005 m), passe au lieudit « Les Sources » (panneaux) et rejoint ensuite l’itinéraire de montée par la piste pastorale.

 

Col-de-la-Colombiere-6383.JPG

 

Le "sentier" de montée vers le Col du Merlet

 

 

Belles vues sur les sommets de Belledonne tout au long de ce parcours très minéral ( en particulier Pic du Frêne - Pics du Merlet - Grand Morétan - etc.)

 

Dénivelé  : 1725m

 

Temps de marche : 8 h 30 (dont 4 h 30 de montée)

 

Col-de-la-Colombiere 6246

 

Le départ du sentier au-dessus de St-Alban-des-Villards

 

Col-de-la-Colombiere-6282.JPG

 

Le plateau du Croza

 

Col-de-la-Colombiere-6297.JPG

 

Le névé sous le Col de la Colombière

 

Col-de-la-Colombiere-6314.JPG

 

Harde de bouquetins au Col de la Colombière

 

 

Col-de-la-Colombiere-6352.JPG

 

Torrent de la Colombière

 

Col-de-la-Colombiere-6371.JPG

 

Chalet-Refuge du Merlet (1.900 m)

 

Col-de-la-Colombiere-6414.JPG

 

Au fond le Col du Merlet (2.286 m)

 

Col-de-la-Colombiere-6405.JPG

 

Vue générale sur l'itinéraire dans la Combe du Merlet

 

Trace-Google-Earth.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 08:17

(Voir le descriptif complet sur le topo du 22 septembre 2008)


Randonnée du 26 août 2010


Conditions : beau temps

 

 

automne-2010-6095b.JPG

 

La Dent du Chat et le Lac du Bourget vus du Molard Noir


Résumé


A proximité d’Aix-les-Bains et de Chambéry, les promontoires du Nord du Massif de l’Epine offrent une vue à 360° en dépit de leur faible altitude.

 

La cheminée d’accès au sommet de la Dent du Chat (1.390 m) qui malgré des passages câblés était relativement ardue, est maintenant équipée de barreaux, marches et autres échelles métalliques ce qui enlève tout intérêt à cette randonnée.

 

Dent-du-Chat-6072b.JPG

 

Les échelles de la cheminée sommitale

 

Outre l’enlaidissement du paysage, ces équipements vont à l’encontre du but recherché (sécurisation) puisque ce sommet proche des villes ci-dessus attire maintenant une foule de "promeneurs" non aguerris et mal équipés (2 enfants en baskets de "ville" croisés ce jour) alors que certains passages non sécurisés sur les sentiers d’accès présentent des dangers objectifs (pentes soutenues, rochers instables et glissants, etc) sans parler du vide qui borde le petit plateau sommital sur 3 côtés.

 

Bref, au moment où on "déséquipe" certaines via ferrata, des esprits "bien pensants" persistent encore à ferrailler à tout va ! Dommage !

 

Dénivelé : 600 m

 

Temps de marche : 3 h 15 (dont 2 h 00 de montée)

 

Dent-du-Chat-6067b.JPG

 

Point de vue sur le Lac

 

Dent-du-Chat-6057b.JPG

 

Le Molard Noir vu du sentier de montée

 

Dent-du-Chat-6073b.JPG

 

Point de vue sur le Lac

 

Dent-du-Chat-6077b.JPG

 

Le Mont-Blanc vu du Molard Noir

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 08:14

Randonnée du 06 septembre 2010


Conditions  : beau temps doux

 

Départ


Hameau de Lovettaz atteint par Saint-Jean-d’Arvey (D206). Au centre du village de St-Jean-d’Arvey, prendre à gauche la petite route qui dessert le hameau de Lovettaz (panneau)

Parking au centre du hameau (alt. départ 690 m)

 

Croix-du-Nivolet 6436b

 

La Croix du Nivolet vue du Hameau de Lovettaz

 

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3332 OT Chambéry - Aix-les-Bains - Lac du Bourget


Du parking, revenir vers la fontaine (panneaux) et prendre le chemin, élargi récemment, qui s’élève NW au-dessus du hameau. Après les dernières maisons, un sentier lui fait suite sur quelques centaines de mètres puis rejoint la piste pastorale qui monte de Lovettaz vers les "Fermes du Nivolet" (chalets d’alpage).

 

Après un long mais agréable cheminement en sous-bois, la piste s’oriente E/NE avant de bifurquer plein W (on laisse alors à droite le sentier qui monte vers les cascades et le Col de la Doriaz- panneaux)

 

Nota  : sur la piste de montée, plusieurs sentiers partent W/NW en direction des Fermes du Nivolet. Mal entretenus, non balisés et non indiqués sur la carte, ils se confondent souvent avec les sentes tracées par les animaux et demandent sens de l’orientation et attention (pentes soutenues, terrain glissant par temps humide). L’itinéraire qui emprunte la piste est donc à privilégier.


On continue sur la piste jusqu’aux Fermes du Nivolet, puis le large sentier qui lui fait suite traverse l’Alpage des Fourneaux avant d’atteindre celui des Grands Prés (ou Alpage du Nivolet).

 

Croix-du-Nivolet-6445.JPG

 

Alpage des Fourneaux - Massif de Belledonne et Vallée de Chambéry

 

 

A la cote 1.288 m (sapin isolé au milieu de l’alpage - panneau), on laisse à droite le sentier qui traverse l’alpage NE/E et rejoint le Pas de l’Echelle (ce sera notre itinéraire de retour) pour continuer N en direction de Pragondran.

 

On coupe le sentier (clôture - panneau bois « Nivolet ») qui monte de Pragondran vers la Croix pour continuer sur quelques dizaines de mètres jusqu’au bouquet d’arbres qui porte plusieurs panneaux bois. Prendre E le sentier en direction de la « Cheminée » qui traverse une sapinière puis atteint le pierrier au bas de la faille (ou « Cheminée ») qui permet d’accéder au plateau sommital en quelques lacets et pas d’escalade facile.

 

Croix-du-Nivolet-6460b.JPG

 

La "cheminée" d'accès au sommet

 

Nota : cet itinéraire requiert de la prudence : pentes raides en devers, chute de pierres, prises lissées par les passages.

Le sentier débouche à l’aplomb de la Croix et rejoint le sentier « familial » qui parcourt la Crête du Mont du Nivolet amenant au sommet en quelques minutes.

 

Retour  : le retour par l’itinéraire de montée est déconseillé; il est plus intéressant d’opter soit pour celui passant par le Col de la Doria (long mais facile), soit pour le passage équipé dit du « Pas de l’Echelle »  qui permet de descendre par une faille entre la falaise et une "aiguille". Pour cette dernière variante, suivre S la crête à partir de la Croix puis retrouver un sentier bien tracé qui longe la falaise (beaux points de vue sur la vallée et le Col de la Doria) et atteint le Pas de l’Echelle, repérable à l’Aiguille qui marque son sommet.

 

Croix-du-Nivolet-6486b.JPG

 

Le Pas de l'Echelle vu de dessus

 

Nota  : bien sécurisé (main-courantes, câbles, marches et barreaux de fer) , ce court passage (quelques dizaines de mètres) est sans réelle difficulté mais il est déconseillé aux personnes sujettes au vertige.


Après une courte descente à flanc, on rejoint l’alpage et on retrouve ensuite le sentier emprunté à l’aller au sapin isolé mentionné ci-dessus.

 

Dénivelée : 910 m

 

Temps de marche : 4 h 30 (dont 2 h 30 de montée)

 

Croix-du-Nivolet-6441b.JPG

 

Point de vue sur la vallée depuis l'alpage des Fourneaux

 

 

Croix-du-Nivolet-6463b.JPG

 

Le sentier à la sortie de la cheminée

 

Croix-du-Nivolet-6474.JPG

 

La Croix du Nivolet vue de la sortie de la cheminée

 

 

Croix-du-Nivolet-6484b.JPG

 

L'Aiguile qui marque le départ du Pas de l'Echelle

 

 

Croix-du-Nivolet-6489b.JPG

 

L'Aiguille et le Pas de l'Echelle vus du bas

 

 

Croix-du-Nivolet-6495b.JPG 

 

La Croix du Nivolet domine l'alpage des Grands Prés

 

 

 

Trace-Google-Earthb.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 08:12

Randonnée du 01 septembre 2010

 

Une belle randonnée familiale dans le Beaufortain, entre alpages et lacs.

 

Conditions : beau temps doux

 

Départ

 

Barrage de Saint-Guérin atteint par Beaufort (D 925)  et Arêches (D 218).

Parking à proximité du barrage - altitude départ 1.559 m - (la petite route traversant le barrage et la piste sur la rive gauche sont interdites à la circulation).

 

Lacs-de-la-Tempete-6128b.JPG

 

Lac du Barrage de Saint-Guérin (1.559 m)

 

 

Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3532 OT Massif du Beaufortain

 

On traverse le barrage et on suit la piste d’alpage qui longe la rive gauche du Lac de Saint-Guérin (2 km environ) avec de beaux points de vue sur les alpages qui s’élèvent E sous le Cormet d’Arêches (2.202 m).

 

Au bout du lac (lieudit Le Planey – 1.557 m) on laisse à droite W le sentier qui monte aux Chalets des Rognoux puis au Grand Mont (2.686 m) dont les escarpements  nous dominent à main droite.

 

Lacs-de-la-Tempete-6159b.JPG

 

Le Lac de Saint-Guérin et le Mont-Blanc vus depuis le Col de la Louze

 

 

Le sentier s’élève dans le vallon creusé par le Ruisseau de la Louze que l’on traverse à gué à plusieurs reprises. Après un long cheminement (sentier facile mais souvent boueux et glissant) on passe à proximité d’un vieux chalet d’alpage (2.016 m) puis on atteint le Col de la Louze (2.119 m) qui offre de magnifiques points de vue sur la large Vallée de la Grande Maison (autre accès possible au Col de la Louze à partir de La Léchère (Petit-Cœur) et sur les sommets du Beaufortain.

 

Lacs-de-la-Tempete-6182b.JPG

 

Sentier de retour au Col de la Louze

 

Le sentier (panneaux) s’oriente ensuite W et poursuit à flanc, entre éboulis et escarpements, jusqu’aux Lacs de la Tempête, au pied de la face S du Grand Mont (que l’on peut également rejoindre à partir du Col).

 

On contourne le premier lac (2.131 m) par sa rive gauche puis, en continuant à descendre, on découvre les 3 autres qui s’étagent  jusqu’à l’étroite gorge creusée par l’émissaire qui poursuit  vers l’W pour alimenter le Lac Vert, dernier des Lacs de la Tempête qui se niche beaucoup plus bas (2.005 m) non loin du Chalet de la Chiseraz.

 

Lacs-de-la-Tempete-6192b.JPG

 

Le 1° Lac de la Tempête

 

Pour l’heure, on se contentera de la vue magnifique sur les quatre lacs principaux que l’on peut contourner en revenant par leur rive droite (sentier facile et bien tracé) avant de rejoindre le Col de la Louze et le point de départ par le même itinéraire.

 

Dénivelé : 650 m

 

Temps de marche : 4 h 30 (dont 2 h 30 de montée)
(en dépit du dénivelé peu important, tenir compte de la longueur de l’itinéraire)
 

 

 

Lacs-de-la-Tempete-6194b.JPG

 

Vue générale sur les Lacs de la Tempête

 

Lacs-de-la-Tempete-6203b.JPG

 

La Gorge creusée par l'émissaire des Lacs et le Chalet de la Chiseraz


 

Lacs-de-la-Tempete-6207b.JPG

 

Le 2° Lac de la Tempête

 

Lacs-de-la-Tempete-6213b.JPG

 

Le Grand Mont (2.686 m)

 

Lacs-de-la-Tempete-6225b.JPG

 

Un des escarpements rocheux sur le sentier des Lacs

 

Lacs-de-la-Tempete-6223b.JPG

 

Retour au Col de la Louze (au fond la Pierra Menta et la Brèche de Parozan)

 

Lacs-de-la-Tempete-6240logo.JPG

 

Lac de Saint-Guérin

 

Trace-Google-Earth-bis.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 08:11

Randonnée du 06 septembre 2010

 

 

Le Tour du point culminant du Massif de la Chartreuse, Chamechaude (2.082 m) par Le Jardin est une belle randonnée qui rassemble tout ce qui fait le charme de ce massif (alpages, sangles, lapiaz, éboulis)

 

Conditions

 

Beau temps doux


Départ

 

Col de Porte (alt. 1.326 m) sur la D 512 qui relie Saint-Pierre-de-Chartreuse au Sappey.

Parking à proximité du Foyer de ski de fond, derrière l'Hôtel du Col.

 

 

automne-2010 6580

  La Face N de Chamechaude vue de la route du Col de Porte

 

Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3334 OT Chartreuse Sud

 

Passer au bas de la piste de ski (panneau), laisser un premier  sentier qui part à gauche, traverser la piste puis prendre le chemin forestier qui rentre dans la forêt à gauche.

Suivre celui-ci jusqu'à proximité de la Cabane de Bachasson (1.635 m) après avoir laissé sur la gauche le sentier qui descend vers Cherlieu et Saint-Hugues  de Chartreuse.

 

A la Cabane (panneaux) on laisse à gauche le sentier qui amène au sommet par le plateau pour continuer sur l’itinéraire qui conduit au Habert de Chamechaude et, au-delà, qui permet de faire le tour de Chamechaude.

 

A proximité du Habert ( 1.570 m - panneaux – gros blocs de rochers) on rejoint le GR « Tour de Chartreuse » puis on emprunte sur 1 km environ le sentier qui poursuit N. On quitte celui-ci au moment où il plonge en direction de Cherlieu et du Hameau des Egaux pour continuer sur la sente qui monte N/NW en direction de la falaise (à l’embranchement repérer sur la falaise la faille dite du « Y », voie connue d’escalade.

Lorsqu’on atteint le bas de la falaise une flèche peinte invite à monter franchement à gauche dans les escarpements rocheux coupés de vires (pas de difficultés techniques mais prudence requise) qui permettent d’atteindre le petit plateau incliné dit « Le Jardin ».

 

automne-2010 6627b

 

Le Jardin


Le sentier, bien visible, descend en longeant le bas de la falaise N puis contourne celle-ci avant de revenir S par un sangle de toute beauté qui traverse à mi-hauteur toute la face W de Chamechaude.

 

Nota :le sentier qui parcours ce sangle est large et bien tracé ; on côtoie toutefois le vide en permanence ce qui demande prudence et attention car le moindre faux pas ne pardonnerait pas.

 

automne-2010 6637b

 

Le sentier du sangle sur la face W

 

Après une légère remontée on atteint le bas d’un cône d’éboulis que des marques (triangles rouge et bleu) invitent à remonter à main gauche pour arriver au bas d’une brèche dans la falaise qui permet un accès direct au plateau incliné, sous le sommet. Cet itinéraire peu évident (éboulis, pente raide rendant la progression difficile) et en attente de reconnaissance ultérieure à partir de La Folatière, nous a conduits à traverser (50 m environ) sous les paravalanches pour retrouver le sentier habituel qui passe au « champignon » de La Folatière (1.743 m) et amène au sommet après les 2 ressauts rocheux habituels près de la crête.

 

De la Croix, beau panorama sur les principaux sommets de la Chartreuse Sud (Dent de Crolles, Lances de Malissard, Grand Som, Charmant Som et Grande Sure) et sur les alpages de Chamechaude et de l'Emeindras.

 

Au retour, un sentier suit l'arête très découpée qui descend S, passe à la sortie de la Brèche Arnaud puis rejoint le sentier principal d’accès au sommet dans un décor de lapiaz et d'éboulis avant de retrouver la Cabane de Bachasson et la piste forestière qui ramène au point de départ.

 

Dénivelée : 890 m

 

Temps de marche : 5 h 00 (dont 3 h 45 de montée)

 

automne-2010 6584b


La Chaîne de Belledonne vue du sentier de montée (vers le Habert de Chamechaude)

 

 

automne-2010 6608b

 

Vallée des Entremonts vue du sentier de montée


automne-2010 6602b

 

La voie d'escalade dite du "Y" sur la face E

 

automne-2010 6620b

 

Un des ressauts rocheux sous  le Jardin

 

automne-2010 6651b

 

Le sentier à la sortie du sangle (accès à la brèche)

 


automne-2010 6682b

 

Le sentier de descente le long de la crête

 


Trace-Google-Earth.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 07:05

 

Randonnées du 22 août 2010


Entre verdure des alpages et minéralité des sommets, une randonnée magnifique mais difficile au pied de la Pierra Menta ("Pierre Dressée").

 

Conditions


Très beau temps, chaleur douce.

 

Départ

 

Ete-2010-5866b.JPG

 

Lac et Refuge de Presset - Pierra Menta


Parking des Chalets de Treicol (alt. 1.695 m) atteint par le Col de Méraillet sur la D925 qui mène de Beaufort au Cormet de Roselend.

 

Au Col de Méraillet, prendre à droite la petite route qui mène au Barrage de Roselend puis continue vers le Col du Pré. Dans la 3° épingle à droite (1,2 km environ après le barrage) emprunter à gauche le chemin "jeepable" qui dessert les Chalets de Treicol (panneau bois).

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3532 OT Massif du Beaufortain


Du parking (alt. départ 1.695 m - circulation interdite au-delà de Treicol), suivre la piste (panneau) qui monte SE vers les alpages de Presset et de Conchette (des sentiers plus ou moins marqués permettent de "couper" les épingles). Après le passage à gué d’un petit torrent, faire 150 m et prendre à gauche le sentier qui monte dans un espace boisé sur la rive droite de la cascade. On rejoint le GR 5 (que suit également une variante du "Tour du Beaufortain") puis on retrouve la piste (nouveau gué) que l’on emprunte jusqu’au lieudit "Presset" (alt. 2.000 m). Un sentier part à gauche (panneau "Refuge de Presset", serpente dans l’alpage, atteint un premier plateau puis une combe d’éboulis qui offre une vue magnifique sur la Pierra Menta (alt. 2.714 m).

 

Ete-2010-5840b.JPG

 

Le sentier sous le Col du Bresson - Pierra Menta

 

Après un second plateau, la pente se fait plus soutenue et plusieurs lacets raides amènent au Col du Bresson (alt. 2.469 m), carrefour de plusieurs sentiers. On laisse le GR 5 qui descend E vers le Refuge de la Balme et la Valléede la Tarentaise pour monter NE à flanc vers le Refuge de Presset (alt. 2.514 m), bien visible,  juché sur le verrou rocheux qui cache le Lac de Presset.

Dans les eaux turquoises du lac se reflètent les sommets très découpés de l’Aiguille de la Nova (alt. 2.893 m) et de la Pointede Gargan (alt. 2.767 m).

 

Ete-2010-6000b.JPG

 

Lac de Presset - Montée vers le Col du Grand Fond

 

 

On poursuit en direction du Col du Grand Fond,  qui ferme cette combe très minérale,  par le sentier de gauche qui monte sèchement en lacets dans le pierrier qui surplombe le lac.

Au Col du Grand Fond (alt. 2.671 m) qui s’ouvre sur la Combe de la Neuva (autre voie d’accès possible au Col en partant du Cormet de Roselend) la vue est magnifique sur le Mont-Blanc.

 

Du Col, on distingue le sentier qui part N dans les éboulis sous la Pointe de Presset (alt. 2.858 m) et qui conduit à la Brèchede Parozan (15’), peu visible du Col. La brèche (alt. 2.663 m) est une vaste cassure (au moins 200 m de long) qui sépare les deux masses rocheuses que forment la Pointe de Presset au S et l’Aiguille du Grand Fond (alt. 2.920 m) au N.

 

Nota  : d’après une des (nombreuses) légendes concernant la Brèche de Parozan, celle-ci serait "l’oeuvre" de Gargantua qui aurait donné naissance à la Pierra Menta par la même occasion.

 

Retour : plutôt que de revenir par le même itinéraire on a opté pour le sentier « direct » qui dévale la face W de la brèche et rejoint les Chalets de Treicol par l’alpage de Parozan.

 

Ete-2010-6029b.JPG

 

Brèche de Parozan - Alpage de Parozan

 

Cette variante de retour, plus courte, et permettant de réaliser cette randonnée en circuit, emprunte les pentes, très raides et glissantes, d’éboulis schisteux sous la brèche puis un sentier difficile dans les escarpements qui surplombent Treicol. Elle est donc réservée à  des randonneurs aguerris possédant un bon sens de l’orientation, et à utiliser exclusivement par beau temps sec (un écart d’itinéraire au-dessus de Treicol amènerait dans des pentes herbeuses très raides ou toute glissade pourrait être fatale)

 

Itinéraire : sur la partie N de la brèche repérer une sente assez peu marquée qui part vers la droite  puis descend le plus souvent face à la pente (bâtons et semelles bien « crantées » nécessaires voire indispensables). Au bas du pierrier on retrouve le plateau d’alpage et un sentier mieux marqué qui s’oriente W/SW, passe une première cassure (naissance d’un petit ru et cascatelles), atteint l’alpage et le Chalet de Parozan (2.143 m) caché derrière un gros bloc de rocher qui le protège des avalanches, puis se perd à travers les Rhumex et les sentes à moutons.

 

Ete-2010-5945b.JPG

 

Brèche et Chalet de Parozan 2.143 m

 

 

A partir du Chalet, obliquer à main gauche et rejoindre à vue, à travers de gros blocs épars, la rive droite du ruisseau. On retrouve le sentier à proximité immédiate de la faille dans laquelle plonge en cascade le ruisseau vers Treicol. Ce sentier, difficile, et en partie occupé par les ruissellements, dévale en lacets serrés la rive droite de la faille creusée par les eaux  avant de rejoindre par une courte traversée N le parking des Chalets de Treicol.

 

Dénivelée : 1.020 m

 

Temps de marche : 5 h 30 (dont 3 h 15 de montée)

 

 

Ete-2010-5823b.JPG

 

Montée vers l'alpage de Presset

 

Ete-2010 5890

 

Brèche de Parozan

 

Ete-2010-6034b.JPG

 

Départ du sentier de descente près du ruisseau

 

Trace-Google-Earth-bis.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 20:03

Randonnée du 09 août 2010

 

Courte randonnée (dénivelés  416 m du parking de Pré Orcel, 887 m à partir du Hameau des Prés)  au coeur de la Réserve naturelle des Hauts de Chartreuse, à effectuer en toute saison (sauf présence de neige risquant de rendre certains passages très aléatoires).

 

Belle vue sur les principaux sommets du Massif (Mont Granier, Chamechaude, Dent de Crolles) sur le Massif de Belledonne et sur la Plaine du Grésivaudan.

 

Départ 

 

Parking de Pré Orcel (1.405 m) au bout de la route forestière qui dessert la Cabane forestière de l'Allier, ou pour les plus courageux  Hameau des Prés - Commune de Ste Marie du Mont - (le sentier part sur la gauche dès la sortie du hameau) soit + 470 m de dénivelé.

 

Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3333 OT (Chartreuse Nord)

 

 

Du parking, le chemin s'élève sur la gauche derrière le panneau d'information de l'ONF (rappel intéressant de l'étagement de la végétation dans les Alpes). Source à proximité.

Après 20 mn de montée agréable dans la forêt le sentier rejoint la route forestière de la Cabane de l'Allier (interdite après le parking) puis la cabane du même nom.

 

Ete-2010 5655b

 

  Le sentier de montée sous la Cabane de l'Allier

 

A la sortie de la forêt, le sentier passe sous les falaises des Rochers de Belles Ombres (auvents rocheux, abris) d'où on pourra admirer l'adaptation de certains spécimens de pin à crochets à un environnement aussi minéral,  sans oublier la vue sur la Plaine du Grésivaudan et les sommets de la Chaîne de Belledonne.

 

Par une montée soutenue et parfois raide, le sentier conduit au Col de l'Alpe (alt. 1.793 m) puis à la Croix de l'Alpe (1.821 m) qui offre une vue magnifique sur cet immense plateau d'alpage (altitude moyenne 1.700 m) bordé au nord par le Mont-Granier (1.933 m), à l'ouest par le Sommet du Pinet  (1.867 m) et au sud par la Roche de Fitta (1.737 m).

 

Ete-2010-5705logo.JPG

Croix de l'Alpe 1.821 m

 

 

L’objectif du jour était de redescendre par le sentier qui part du Col de Belles Ombres et parcourt la combe du même nom. Le balisage de ce sentier (peinture bleue) a été effacé et on se demande bien pourquoi, cet itinéraire, bien tracé, ne présentant pas de difficulté particulière si ce n’est un cheminement à travers lapiaz et scialets.

 

De la Croix qui marque le sommet retrouver NE le sentier qui, du Col de l’Alpe, poursuit vers le Col de Belles Ombres. Au Col suivre une sente qui se dirige E dans une brèche bien visible des Rochers de Belles Ombres.

L’itinéraire emprunte ce petit vallon très encaissé entre les grandes dalles de calcaire striées et sculptées par l’érosion et les pins à crochets qui s’accrochent dans des "endroits impossibles". On rejoint le sentier de montée juste avant le passage sous les auvents rocheux et la raide pente finale.

 

Ete-2010-5746b.JPG

 

  Le sentier du sangle

 

Nota  : à mi-parcours de la descente, repérer une sente qui part N dans le sangle inférieur, traverse plusieurs combes et amène aux "Griffes de l’Ours" en 25 mn (exploré partiellement ce jour). Ce parcours requiert la plus grande prudence car il traverse en devers de fortes pentes herbeuses.

 

Poursuivre la descente par le sentier emprunté à l’aller, la Cabane de l’Allier et le parking de Pré Orcel.

 

Dénivelé :  420 m

 

Temps de marche : 3 h 00 (dont 1 h 30 de montée)

 

Ete-2010-5665b.JPG

 

Les auvents rocheux du sentier de montée

 

 

Ete-2010-5693b-copie-1.JPG

 

Le Mont Blanc vu du sentier de montée

 

Ete-2010-5702.JPG

 

Une des bornes frontière entre le Royaume de France et le Duché de Savoie

 

Ete-2010-5713.JPG

 

Col de l'Alpe 1.793 m

 

Ete-2010-5750.JPG

 

La Plaine du Gésivaudan et le Mont Blanc vus du sentier de retour


Trace-Google-Earth-copie-13.jpg

 

Tracé Google Earth


Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article