Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 09:30

Randonnée du 16 juillet 2012

 

Une courte randonnée "familiale" sur les alpages du Semnoz

Situé au N du Massif des Bauges, le Semnoz est une longue (16 km) croupe arrondie de moyenne montagne séparant les anciennes vallées glaciaires occupées partiellement par le Lac du Bourget et le Lac d’Annecy.  


Le relief et l'altitude modeste (1600/1700m)  du Semnoz rappellent le Jura dont les 4 points hauts reprennent la terminologie (dans l’ordre du N au S : Crêt de la Grande Danne, Crêt de Tertère, Crêt de Chatillon et Crêt de l’Aigle ). Ces vastes espaces herbeux, occupés par l’activité pastorale, sont parcourus par de nombreuses pistes et sentiers bien adaptés aux promenades familiales, y compris avec de jeunes enfants, et offrent de très beaux points de vue sur les vallées voisines.

 

La présence de troupeaux (vaches, chèvres, moutons) ajoute un caractère très bucolique à cette balade.

 

Cret-de-l-Aigle 5846

 

Les Chalets de Gruffy et le Crêt de l'Aigle (1646m)

 

 

Conditions : beau temps frais

 

Flore : gentianes jaunes, doronics, etc

 

Départ


Parking à proximité de l’ « Hôtel-Restaurant  Semnoz » atteint par la D41 (Quintal) ou la D110 (Leschaux).

 

Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3431 OT Lac d’Annecy


Du parking (altitude départ 1643m), on poursuit S/SE sur la piste puis à la première patte d’oie (panneau Alpage des Frettes) on prend à gauche la direction des Chalets de Leschaux.

 

Après 500m environ, on laisse à gauche la piste qui dessert  les Chalets des Vernettes pour prendre celle de droite et apercevoir le sommet du Crêt de l’Aigle après une large boucle W puis S. En fonction des clôtures électriques (des passages sont laissés entre les différents parcs) on s’écarte du sentier pour monter à vue sur la crête et atteindre le Crêt de l’Aigle (1646m) marqué par un petit affleurement rocheux.

 

Cret-de-l-Aigle 5834

 

Le Roc des Boeufs et La Tournette vus de l'alpage du Crêt de l'Aigle

 

De ce promontoire, beau point de vue sur le Lac du Bourget et le Massif de l’Epine (Dent du Chat) à l’W, sur le Roc des Bœufs et La Tournette à l’E, ainsi que sur les sommets des Bauges.

 

On descend ensuite par la crête SW pour rejoindre à vue les Chalets d’Alpage de  Gruffy avant de reprendre la piste pastorale et de revenir au point de départ en passant par le lieudit   Le Golet Rond (1615m).

 

Cret-de-l-Aigle 5844

 

La belle mare des Chalets de Gruffy

 

Dénivelé : moins de 100m

 

Temps de marche : 1 h 30  

 

Cret-de-l-Aigle 5835


Le Lac du Bourget et le Massif de l'Epine vus de l'alpage

 

Cret-de-l-Aigle 5836

 

L'alpage et les Chalets de Leschaux

 

Cret-de-l-Aigle 5842

 

Alpage et Chalets de Gruffy

 

Cret-de-l-Aigle 5847

 

Un des Chalets de Gruffy

 

Cret-de-l-Aigle 5851

 

L'Albanais vu du Golet Rond

 

Cret-de-l-Aigle 5861

 

Troupeaux sur l'alpage du Crêt de l'Aigle

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 09:28

Randonnée des 12 et  13 juillet 2012

 

 

Une belle approche de la haute montagne dans le cadre majestueux de la Meije.

 

Conditions : très beau temps le 1° jour, neige le lendemain matin

 

Matériel : matériel de sécurité sur glacier

 

Partis avec l’objectif d’atteindre la Brêche de la Meije (3357m) après une nuit au Refuge du Promontoire (3092m), les conditions météo au matin du 2° jour (neige, brouillard) nous contraindrons à faire la grasse matinée sous la couette avant de prendre le chemin du retour.

Pas de regrets toutefois car la montée au Refuge du Promontoire représente déjà une belle sortie et le coucher de soleil sur les arêtes de La Meije et la chaleureuse ambiance du refuge (très sympathique accueil des gardiens Nathalie et Freidi) auront suffi à notre bonheur.

 

 

Refuge-du-Promontoire 5675

 

Brêche de la Meije 3357m

 

Départ


Village de La Bérarde (1712m) atteint par la Vallée du Vénéon, Saint-Christophe-en-Oisans et la D530.

Parking (fléché) au-dessous du village.

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3436 ET Meije-Pelvoux – Parc National des Ecrins

 

Jour 1 : Refuge du Promontoire


Du parking, on rejoint en quelques minutes le centre du village puis on prend à gauche après la Chapelle (panneaux Refuge du ChatelleretRefuge du Promontoire) le sentier qui remonte le Vallon des Etançons.

Après la passerelle de la Maye on laisse à droite l'itinéraire qui mène au Vallon de Bonne-Pierre pour poursuivre la longue remontée de cette belle vallée glaciaire le long du Torrent des Etançons et atteindre le Refuge du Chatelleret (2232m).

 

Refuge-du-Promontoire 5568

 

En vue du Refuge du Chatelleret  2232m

 

 

Pause-déjeuner au refuge (l’omelette aux pommes-de-terre et la tarte aux myrtilles ainsi que l’accueil chaleureux de Brigitte nous laisseront un souvenir tel que nous renouvèlerons la gourmandise le lendemain!)

 

On poursuit jusqu’à la cote 2500m environ où on traverse les premiers névés puis on aborde la dorsale de la moraine; la montée se fait plus rude mais on commence à distinguer nettement le Refuge du Promontoire, à l’aplomb du Glacier Carré et l’objectif du jour se rapproche.

 

Refuge-du-Promontoire 5591

 

Zoom sur le Promontoire et le Refuge (au centre de la photo)

 

 

On vient buter sur le bec rocheux qui abrite le refuge et on le contourne par la gauche pour faire une large boucle sur le Glacier des Etançons et atteindre le Refuge du Promontoire (3092m) après une dernière traversée à flanc (encordement conseillé).

 

 

 

Refuge-du-Promontoire-5654.JPG

 

Refuge du Promontoire 3092m

 

A l’arrivée,  longue pause au soleil sur la terrasse pour contempler le panorama grandiose, des arêtes de La Meije jusqu’à quelques-uns des grands sommets de l’Oisans (Rouies, Râteau, Grande Ruine, etc) et le Vallon des Etançons à nos pieds.

 

La Brêche de la Meije paraît toute proche, la trace est faite et en dépit des mauvaises conditions météo annoncées pour le lendemain, le ciel étoilé nous rend optimistes.

 

Jour 2 

 

Au réveil, on constate que la météo est conforme aux prévisions; il neige, la visibilité est quasi-nulle et après avoir vainement patienté et espéré une courte éclaircie on décide de remettre à une prochaine fois le passage de la Brêche.

 

Retour par le même itinéraire  (après le Glacier des Etançons, plutôt que de rejoindre la moraine, on peut faire une descente (rapide et ludique!) par le grand névé qui occupe le haut du vallon puis obliquer à vue à main gauche pour retrouver le sentier de montée.

 

Refuge-du-Promontoire 5678

 

Neige et brouillard sur la Brêche

 

 Dénivelée : 1380m

 

Temps de marche : 8 h 30 (dont 5 h 00 de montée)

 

N.B. : après avoir à plusieurs reprises relaté dans ces pages les expériences désagréables vécues dans certains refuges «incontournables» des Alpes (mauvaises conditions d’accueil, de logement, qualité des repas, etc) on doit souligner l’exceptionnel accueil de Nathalie et Freidi, leur professionnalisme - cordées de retour de courses attendues jusqu'à tard dans la nuit - et leur disponibilité, ainsi que la qualité de leurs prestations (confort, apéritif offert, repas « recherché » et copieux – sans oublier le délicieux gâteau pomme-cannelle de Sophie, stagiaire et future gardienne de refuge - à suivre!).

 

Refuge-du-Promontoire 5534

La Chapelle de la Bérarde (départ du sentier)

 

Refuge-du-Promontoire 5541

La vallée du Vénéon et le Village de La Bérarde 1712m

 

Refuge-du-Promontoire 5551

Vallon des Etançons

 

Refuge-du-Promontoire 5570

Vue arrière sur le sentier de montée - Cime de l'Ancoula 3448m et Grande Aiguille de la Bérarde 3421m

 

Refuge-du-Promontoire 5560Vue générale de l'itinéraire de montée - La Meije et la Brêche

 

Refuge-du-Promontoire 5572Brêche de la Meije - Glacier Carré - Grand Pic 3983m

 

Refuge-du-Promontoire 5573Cascades du Ruisseau du Glacier de la Gandolière

 

Refuge-du-Promontoire 5579Refuge du Chatelleret 2232m

 

Refuge-du-Promontoire 5595Le premier névé et la moraine

 

Refuge-du-Promontoire-5599.JPGCouloir et Brêche du Rateau

 

Refuge-du-Promontoire 5602Vue arrière sur le Vallon des Etançons

 

Refuge-du-Promontoire 5612Le sentier sur la moraine

 

Refuge-du-Promontoire 5629

Refuge du Promontoire 3092m

 

Refuge-du-Promontoire 5646

Sur le Glacier des Etançons

 

Refuge-du-Promontoire 5679Les conditions du 2° jour

 

Refuge-du-Promontoire 5699Sur le Glacier des Etançons le 2° jour


Refuge-du-Promontoire-5749.JPGRetour du ciel bleu


Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 09:26

 

 

Randonnée des 24 et 25 juin 2012

 


Les hauts plateaux de Chartreuse « Hauts de Chartreuse » se situent sur la bordure E du Massif, entre la Dent de Crolles et le Mont Granier, et dominent la plaine du Grésivaudan.

Leur traversée permet de visiter les plus beaux paysages de Chartreuse.

 

Au parcours traditionnel "Col du Coq - Col de l’Alpette" (randonnée qui peut être réalisée dans la journée par un bon marcheur – 18 km à vol d’oiseau – 7 à 8 h de marche) on a préféré un itinéraire original et plus sauvage, sur 2 jours, du Col du Coq à Chapareillan (Hameau de Bellecombe) en passant par la Dent de Crolles et le Mont Granier.

 

Prévoir, bien entendu, une navette de véhicule à partir du point d'arrivée.

 

 

Hauts-de-Chartreuse 5101

 

 

                                                                                               Dent de Crolles 

 

 

Hauts-de-Chartreuse 5389

 

                                                                                           Croix du Mont Granier

 

 

Conditions : très beau temps le 1° jour, pluie le matin du 2° jour

 

Flore : toute la flore alpine du début d’été (gentianes, rhododendrons, géraniums, anémones, etc)

 

Faune : chamois, marmottes

 

Matériel : corde de 15m minimum (indispensable pour le hissage des sacs dans la cheminée), sangles, mousquetons, poulie utile. Prévoir de l’eau en quantité suffisante au départ (2 à 3 l minimum) car les sources sont rares (indiquées dans le topo ci-dessous).

Compte tenu de la présence des troupeaux, traiter par précaution avec des pastilles de Micropur.

 

Départ

 

Col du Coq atteint par la D30 à partir de Saint-Nazaire-les-Eymes (RN90). Altitude départ 1434m.

 

 

Itinéraire

 

Cartes IGN 1/25000° 3333 OT (Chartreuse Nord) et 3334 OT (Chartreuse Sud)

 

Jour 1

 

Du Col on emprunte le sentier (panneau) qui conduit à la Dent de Crolles par le Col des Ayes. Au dessus de ce dernier on laisse à gauche l’itinéraire par le Trou du Glas (également Glaz) pour prendre le sentier du Pas de L’Oeille plus raide (quelques passages escarpés et gradins rocheux câblés - redoubler d’attention par temps humide) mais qui permet d’éviter le long détour N/NE puis S pour atteindre le sommet.

 

 

Hauts-de-Chartreuse 5090

 

Pas de l'Oeille

 


De la Croix marquant le sommet de la Dent de Crolles (2026m) on poursuit N/NE le long de la crête en direction du Rocher du Midi et du Rocher Pointu (quelques marques anciennes bleu et jaune balisent l’itinéraire) puis on plonge dans une échancrure assez prononcée (rester sur la trace la plus proche de la crête car le cheminement n’est pas toujours évident dans la traversée d’une zone de lapiaz).

On atteint un sentier bien visible qui amène à la Cheminée du Paradis, étroite faille avec quelques pas d’escalade facile (nb : passage impossible sac au dos ; ne pas oublier de se munir d’une corde de 15 m minimum, sangles, mousquetons et poulie pour pouvoir hisser les sacs à partir du haut).

 

Hauts-de-Chartreuse 5122

 

Cheminée du Paradis

 

A la sortie de la cheminée on continue sur un sentier à flanc, bien tracé, qui suit le fil de crête puis atteint le débouché du Pas de Rocheplane qui permet l’accès au plateau à partir du Hameau des Massards (St-Hilaire-du-Touvet)

 

Le cheminement se poursuit le long de la crête, sur un sentier facile, jusqu’au Piton de Bellefont (on trouve aussi Bellefond - 1958m) et au Dôme de Bellefont (1975m).

 

Tout au long de cette crête on peut admirer le beau panorama sur la Chaîne de Belledonne, le Mont Blanc et repérer les nombreux sangles qui parcourent les gradins rocheux des Rochers de Bellefont, prétextes à de futures randonnées du "vertige".


 

Hauts-de-Chartreuse 5149

 

Les sangles des Rochers de Bellefont

 

Redescendre au Col de Bellefont (1902m) qui offre une vue saisissante  sur la suite du parcours jusqu’au Mont Granier puis plonger vers le plateau de l’Aulp du Seuil par l’un des 2 sentiers bien visibles (le second près de la base de la Lance Sud de Malissard est plus aisé).

 

NB : au pied du Col de Bellefont, la Cabane de Bellefont (cartée) est ouverte aux randonneurs du 1° novembre au 31 mai (matelas, poêle)

 

Après une  longue traversée de l’alpage (un des plus vastes  du Massif de Chartreuse) on arrive au Habert de l’Aulp du Seuil (1656m) où il sera possible de se ravitailler en eau (source à proximité du Habert) pour la fin de journée et le lendemain matin.

NB : le Habert, privé, est fermé mais un abri sommaire - squatté par les animaux - 50m plus bas peut servir de repli en cas de très mauvais temps.

 

Hauts-de-Chartreuse 5221

 

Habert de l'Aulp du Seuil

 

On rejoint ensuite le creux du vallon pour retrouver le GR 9 (panneaux) et atteindre les ruines du Habert de Marcieu où sera installé le bivouac (nb : la réglementation du PNR de Chartreuse est stricte : pas de feu, le campement doit être démonté au lever du jour, etc –  il est donc souhaitable d’en prendre connaissance avant le départ  et de la respecter strictement pour éviter de mauvaises surprises…)

Avant la pause « nuit » on décide de poser les sacs et de monter jusqu’à l’inscription romaine sur la crête de la Lance Nord  de Malissard.

 

Itinéraire : 200m après les ruines (altitude 1609m) à main gauche, on trouve une flèche jaune peinte sur un rocher et un cairn qui marquent le départ d’une sente assez peu visible puis, plus haut,  une flêche et le mot  « écritures » à la peinture rouge, sur un rocher au sol . On  poursuit entre forêt (pancarte bois sur arbre "inscription romaine") et lapiaz puis on arrive au pied d’une barre où le sentier se redresse nettement et en lacets serrés amène à l’inscription gravée, à droite sur la falaise, à quelques mètres du sommet. Altitude - non cartée - selon mesure GPS : 1884m.

 

NB : la traduction des deux mots gravés « HOCUSQVI AVIIORUM » est sujette à contreverse et peut prendre un sens complètement différent selon les doctes latinistes qui se sont penchés sur le sujet ; on note toutefois que l’interprétation initiale fait allusion aux « Aveiens » (peuple ou tribu) dont on ne trouve nulle trace par ailleurs. Le débat reste donc ouvert mais n’a que peu d’importance en regard du courage de l’artiste qui a gravé ces mots dans ce lieu isolé (Cf le forum sur le sujet pour de plus amples informations)

 

Traversee Chartreuse Alain et Dany 24 et 25 juin 2012 082

 

L'inscription Romaine


De retour au camp, contemplation du coucher de soleil sur les sommets et soupe réconfortante sous un ciel étoilé.

 

Jour 2

 

Au réveil, changement de décor. Une pluie fine a remplacé le soleil généreux de la veille, l’horizon est bien bouché et on troque short et tee-shirt pour veste et pantalon de pluie….et sur-sac . On se remet en route avec l’espoir que le temps se lèvera et on poursuit sur le GR à travers le Vallon de Marcieu, toujours très fleuri.


Après un long passage en forêt une courte montée dans l’alpage (on traverse alors l’ancienne « frontière » entre le Duché de Savoie et le Royaume de France – bornes gravées de la Croix de Savoie et de la Fleur de Lys) permet de rejoindre l’Alpette des Dames et le Habert de la Dame (1554m).

 

Hauts-de-Chartreuse 5289

 

Alpette des Dames et Habert de la Dame


En continuant sur le GR on contourne  N/NE la croupe où se trouve le Habert puis on laisse à gauche le sentier redescendant vers le Hameau des Varvats par Tracarta pour poursuivre au-dessus de la falaise de Roche Blanche jusqu'à rejoindre le Vallon et le Pré de Pratcel (1440m). On poursuit N/NE jusqu’à une clairière où on laisse à main droite le sentier qui remonte le Vallon de Pratcel jusqu’au Col de l’Alpe pour continuer sur le GR et franchir le Pas de l’Echelle (faille, bien visible, de la falaise S de la Roche de Fitta). Au sommet de cette courte mais rude montée on peut observer à main droite un nouvelle borne gravée dans une petite falaise verticale.

 

Hauts-de-Chartreuse 5309

 

Habert de Saint-Vincent

 

On traverse une zone de lapiaz, délicate mais bien balisée (marques et poteaux bois) puis on arrive au Habert de Saint-Vincent et au Chalet de l’Alpe (alt. 1667m) où un ravitaillement en eau est possible (bassin derrière le Habert).

On poursuit la traversée de l’alpage « L’Alpe » entre les Rochers de Belles Ombres et le plateau du Pinet pour atteindre les cabanes de l’Alpette ((1526m), celle de gauche offrant une possibilité de couchage et un poêle, celle de droite étant privée.

 

Hauts-de-Chartreuse 5334

 

Les troupeaux de l'Alpe

 

Après une courte remontée au Col de l’Alpette (1547m), on laisse à gauche le GR qui ramène vers le Hameau de la Plagne, itinéraire utilisé par les troupeaux pour l’estive, pour continuer sur un sentier bien marqué au bas de la falaise. Après une zone de gros blocs épars on prend à gauche une sente qui s’élève à flanc jusqu’à buter sur la falaise ou un passage dans une faille (Pas des Barres  - 1554m – panneau) permet d’accéder au plateau du Granier. Ce pas, équipé de vieilles barres et main-courantes est escarpé et il faut redoubler d’attention, en particulier lorsque les conditions sont difficiles (rochers patinés rendus glissants par la pluie et la boue sous les chaussures, sacs lourds) et une corde peut être sécurisante.

 

Hauts-de-Chartreuse 5352

 

Sentier de montée au Pas des Barres

 

Une longue traversée ascendante du plateau « L’Alpette », orientée W puis N, permet de contourner une zone très chaotique, typique du relief karstique (failles, lapiaz, scialets profonds, etc) avant d'atteindre le panneau marquant de départ du sentier de descente par la Balme à Colon; après un long cheminement horizontal, le sommet du Mont Granier (1933m) puis la Croix (1898m) qui domine le Col du Granier et la vallée se découvrent.

 

Hauts-de-Chartreuse 5371

Le relief karstique du Plateau du Granier

 

On poursuit sur le sentier qui part E et longe toute la falaise du Granier et ses à-pics vertigineux (beaux points de vue sur le Lac du Bourget); le sentier, toujours bien tracé, fait une large boucle S dans un magnifique décor de ressauts calcaires et de pins à crochets, centenaires et tortueux.

On revient ensuite SE pour descendre dans une faiblesse de la falaise (Pas de la Porte) puis on rejoint la piste forestière au lieu-dit " Les Routes" (1140m) après un parcours en lacets serrés dans la forêt.

 

Hauts-de-Chartreuse 5391

 

Le point de vue N du sommet du Granier

 

De ce point (panneaux) et en fonction du point d’arrivée on peut :

 

-          soit continuer sur la piste puis par le sentier (panneaux) pour rejoindre la Cabane forestière de la route du Col du Granier (alt. 800m) en 40mn

-          soit rejoindre le Hameau de Bellecombe mais il faut compter 130m de dénivelé supplémentaire et 1h30. Dans ce but, il faut remonter la piste forestière sur 300 à 400m puis prendre un départ de piste secondaire dans l’épingle à droite.

 

Après le passage d’un petit ru, repérer un sentier qui monte à main droite (la piste continue quelques dizaines de mètres mais elle est sans issue – croix blanche et rouge sur pierre), atteint un point haut puis rejoint un des itinéraires qui arrivent de la Porte de l’Alpette et ramène au Hameau de Bellecombe (altitude arrivée 716m). 

 

 

Conclusion

 

Magnifique itinéraire dans une solitude et un silence absolus (hormis la foule dominicale au départ à la Dent de Crolles).

 

Pas de difficulté particulière, hormis la distance. Une réserve cependant pour le Pas des Barres qui est escarpé (personnes sujettes au vertige s’abstenir) et qui demande la plus grande vigilance par temps humide, surtout dans la partie équipée.

 

En cas de besoin, le parcours peut être raccourci par de nombreux "échappatoires" (dans l’ordre : Pas de Rocheplane, Passage de l’Aulp du Seuil, Sentier de Tracarta, Col de l’Alpe, Col de l’Alpette, Porte de l’Alpette).  

 

Dénivelés estimés:  + 1800m environ (+ 1200m J1, + 600m J2)   - 2500m (- 1000m J1, - 1500m J2)

 

Temps de marche : de 14 à 18h (selon que l'on souhaite profiter de la beauté des paysages ou que l'on recherche la "performance") en 2 étapes sensiblement identiques, le fort dénivelé du J1 étant « compensé » par la longueur de l'étape du J2, notamment pour le retour à Bellecombe. 

 

Distance estimée : 28 km

 

Hauts-de-Chartreuse 5103

 

Vue N sur la falaise de la Dent de Crolles jusqu'au Col de Bellefont


 

Hauts-de-Chartreuse 5126

 

Chaîne de Belledonne vue du Pas de Rocheplane

 


Hauts-de-Chartreuse 5132

 

La plaine du Grésivaudan et le Mont Blanc vus du Pas de Rocheplane

 

 

Hauts-de-Chartreuse 5143

 

Rochers de Bellefont (face E)

 

 

Hauts-de-Chartreuse 5152

 

Les sentiers du vertige des Rochers de Bellefont (face E)

 

Hauts-de-Chartreuse 5161


Vue arrière sur les Rochers de Bellefont, la Dent de Crolles et Chamechaude


 

Hauts-de-Chartreuse 5167

 

Le Col de Bellefont et les Lances de Malissard

 


Hauts-de-Chartreuse 5170

 

La Chaîne de Belledonne vue du sommet des Rochers de Bellefont

 

 

Hauts-de-Chartreuse 5177

 

Le Piton (1958m) et le Dôme de Bellefont (1975m)

 

 

Hauts-de-Chartreuse 5186

 

Les Lances de Malissard, le Pinet et le Granier vus du Col de Bellefont

 

 

Hauts-de-Chartreuse 5190

 

Col de Bellefont et Lance Sud de Malissard (2045m)

 


Hauts-de-Chartreuse 5219

 

Chalet de l'Aulp du Seuil et Col de Bellefont


Hauts-de-Chartreuse 5226

 

Lance Nord de Malissard (l'inscription romaine se trouve au sommet, sur la falaise au centre de la photo)


Hauts-de-Chartreuse 5276

 

Le vallon de Saint-Même (vu depuis l'Alpette de la Dame)

 


Hauts-de-Chartreuse 5292

 

Pré de Pratcel

 

 

Hauts-de-Chartreuse 5361

 

Le sentier sous le Pas des Barres

 


Hauts-de-Chartreuse 5357

 

Porte de l'Alpette

 


Hauts-de-Chartreuse 5396

 

Les pins centenaires du plateau

 


Hauts-de-Chartreuse 5403

 

La piste ramenant à Bellecombe

 


Hauts de Chartreuse J1

 

Tracé Google Earth Jour 1


 

Hauts de Chartreuse J2

 

Tracé Google Earth Jour 2 

  

 

 

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 20:26

Randonnée du 30 juin 2012

 

Courte randonnée (dénivelé 600 m environ) vers le site du Grand Lac, intéressante par la diversité des paysages traversés (alpages fleuris, minéralité des sommets environnants, multiples cascatelles et torrents, etc)

 

Flore : toute la flore alpine du début d'été (gentiane, doronic, seneçon, eupatoire, etc)

 

Faune : nombreuses marmottes

 

Conditions : beau temps chaud, quelques passages nuageux en fin d'a-m.

 

P1000361bisLe Grand Lac 2282m

 

 

Départ

 

Lieu-dit Pont de l’Alpe sur la RN 91 qui conduit du Col du Lautaret à Briançon. Parking sur la gauche de la route (altitude départ 1710m)

 

Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3535 OT (Névache-Mont Thabor)

 

Du parking descendre quelques dizaines de mètres sur la route jusqu’au pont qui franchit le Torrent du Rif puis prendre le chemin à gauche (panneau « L’Alpe du Lauzet – Le Grand Lac – Lac de la Ponsonnière » qui s’élève rapidement au dessus du thalweg creusé par le Torrent du Rif, sous l’impressionnante falaise de la face W de l’Aiguillette du Lauzet (2747m).


 

Grand-Lac 5450bisLa piste de montée sous l'Aiguillette du Lauzet


 

A partir de la Croix qui domine la belle cascade du torrent le sentier s’adoucit et on remonte le vallon d’alpage en direction des chalets de l’Alpe du Lauzet.


Au cours de la montée on pourra s'arrêter au panneau d’information sur le pastoralisme et sur les mines de graphite du Chardonnet ( sites sous la Tête de la Cassille 3069m)), minéral utilisé dans la fabrication des obus au cours de la 1° guerre mondiale et dont l’exploitation a cessé dans les années 30, compte tenu des difficultés liées à l’éloignement et à l’altitude (2800m).

 

A proximité des chalets d’alpage (panneau - alt. 1940m  - Montagne de l'Oule - Clos de la Selle) on prend le sentier à gauche  qui franchit le Torrent du Rif (passerelle) puis on chemine le long du Torrent du Plan Chevallier qui parcourt le vallon d’alpage fermé par la longue barrière rocheuse qui relie Roche Colombe (2832m) aux Arêtes de la Bruyère (2611m).

 

Grand-Lac 5464bisL'Alpe du Lauzet 1940m

 

 

Le sentier traverse un chaos de gros blocs puis s’élève en quelques raides lacets jusqu’au pied de la muraille qu’une cheminée (câbles en place) permet de franchir sans trop de difficultés.

 

NB : ce passage est toutefois déconseillé aux personnes sujettes au vertige, notamment à la descente (pour le retour, variante possible par le GR 57, voir ci-dessous)

 

Grand-Lac 5493bisDans la cheminée


Au sommet de cette dernière difficulté (2302m), on découvre le site magnifique du Grand Lac (2282m) qui occupe le fond d'un cirque, résultat d'un surcreusement glaciaire.

 

Retour par le même itinéraire (dans ce cas, prudence dans la désescalade de la cheminée) ou, en circuit, en remontant E la trace qui, à proximité de la berge S du lac (panneau), contourne les Arêtes de la Bruyère puis rejoint le GR 57 qui suit le lit du Torrent du Rif jusqu’à rejoindre le sentier de montée à proximité des Chalets du Lauzet (variante non empruntée ce jour mais sans difficulté et temps de descente équivalent).

 

P1000360bisLe Grand Lac

 

Dénivelé : 600m environ

 

Temps de marche : 3 h 30 (dont 2 h de montée)

 

Grand-Lac 5455bis

Sur le sentier de montée

 

 

Grand-Lac 5468bis

Le Vallon du Torrent de Plan Chevallier

 


Grand-Lac 5476bis

Vallon de Plan Chevallier (cheminée dans le V de la barre au centre de la photo)

 

 

Grand-Lac 5479bis

Pause avant la montée finale

 

 

Grand-Lac 5483bis

Sur le sentier à l'approche de la cheminée

 

 

Grand-Lac 5512bis

Chevaux d'élevage à l'alpage

 

 

Grand-Lac 5517bis

 

Vue arrière sur l'Alpe du Lauzet - Torrent du Rif

 


Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 14:59

 

Randonnée du 11 juillet 2011

 

Belle randonnée sans difficulté hormis la distance, et cadre exceptionnel des lacs qui s'étagent dans la Combe de la Grande Valloire.

Conditions : beau temps chaud, quelques formations nuageuses en début d'a-m rapidement dissipées.

 

Flore : flore alpine du début d’été, rhododendrons, linaigrettes (Lac Blanc et Lac Noir)

 

Lac-Blanc---Lac-Noir-2565logo.JPG

 

Lac Blanc 2124m

 


Départ

Village du Grand Thiervoz, Hameau du Curtillard sur la D525a qui relie Allevard à Fond-de-France. Parking à gauche de la route juste avant le pont sur le Bréda.

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3433 OT Allevard - Belledonne Nord

Du parking (alt. départ 980m), prendre la piste qui monte E en direction de la Grande Valloire (panneaux).

A la passerelle sur le Ruisseau du Perdu, laisser à gauche l'itinéraire menant à la Combe de la Petite Valloire et continuer sur la piste forestière qui s'élève raide E le long du torrent puis devient sentier en pénétrant SW dans la forêt.

 

Lac-Blanc---Lac-Noir-2508b.JPG

 

Les anciens alpages à la sortie de la forêt

 

Le cheminement se poursuit agréablement en lacets dans la pessière puis débouche vers 1700m dans d'anciens alpages colonisés par les airelles. On arrive en vue du 1° Chalet de la Grande Valloire (maintenant transformé en abri) que l'on peut rejoindre en quelques pas après avoir franchi la passerelle sur le Ruisseau de la Grande Valloire.

On remonte ensuite la vaste Combe de la Grande Valloire en continuant à longer le ruisseau avant d'atteindre le Lac Blanc (2124m) qui doit sa magnifique couleur « de lait » ou « turquoise », selon les jours et l'éclairage, à la minéralisation des eaux sortant du Glacier d'Arguille, sous le Pic de la Grande Valloire (2887m) et le Rocher d'Arguille (2885m).

 

Lac-Blanc---Lac-Noir-2606b.JPG

 

Lac Blanc


Avant de reprendre le sentier du vallon, il faut pousser jusqu'au Lac de la Folle que l'on rejoint SW en descendant au gué du Lac Blanc,  puis en remontant sous la Grand Roche et le Passage Odru (chaos rocheux cairné). Les 80m de dénivelé supplémentaire sont largement récompensés par la beauté du Lac de la Folle (2150m) sur fond de Massif de la Chartreuse, de l'autre côté de la vallée.

On redescend ensuite au Lac Blanc pour reprendre NE le Vallon de la Grande Valloire et le sentier, bien marqué, qui amène au Lac Noir (2268m), petit bijou bleu foncé dans un écrin très minéral et fleuri de linaigrettes.

 

Lac-Blanc---Lac-Noir-2583b.JPG

 

Linaigrettes au Lac Noir


NB : du site du Lac Noir, qui représente déjà un beau but de randonnée, on peut continuer à monter NE dans  le Vallon de la Grande Valloire pour découvrir le  Lac Glacé (2450m – 30 à 40 mn supplémentaires de montée) : prendre le passage à gauche du petit épaulement rocheux, traverser un chaos de gros blocs d’éboulis -  se repérer aux cairns – puis poursuivre dans la pente qui devient très raide et atteindre le verrou du Lac Glacé niché au pied de la Pointe de Comberousse (2812m) et de la Selle du Puygris (2751m).

Retour par le même itinéraire.


Dénivelé : 1360 m - en incluant l’A/R au Lac de la Folle - (1530m avec l’extension au Lac Glacé)

Temps de marche :  6 h 30 – id -  (dont 3 h 30 de montée); 1 h supplémentaire A/R pour le Lac Glacé

 

 

Lac-Blanc---Lac-Noir-2514b.JPG

 

Ruisseau de la Grande Valloire

 

Lac-Blanc---Lac-Noir-2614b.JPG

 

Emissaire du Lac Blanc

 

Lac-Blanc---Lac-Noir-2555b.JPG

 

Lac de la Folle 2150m

 

Lac-Blanc---Lac-Noir-2576b.JPG

 

Rocher Gris 2767m

 

Lac-Blanc---Lac-Noir-2595b.JPG

 

Lac Noir 2268m

 

Lac-Blanc---Lac-Noir-2600b.JPG

 

Site du Lac Blanc vu du Lac Noir

 

Lac-Blanc---Lac-Noir-2608b.JPG

 

Pic de la Grande Valloire 2887m - Rocher d'Arguille 2885m

 

Lac-Blanc---Lac-Noir-2618b.JPG

 

Près des Chalets de la Grande Valloire

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 21:00

Randonnée du 05 juillet 2011

 

Le Petit Arc est un but de randonnée séduisant pour ceux que l’arête finale aérienne  de son voisin, Le Grand Arc, rebuterait. Son accès est plus aisé et la vue y est tout aussi exceptionnelle.

 

Situé au carrefour des vallées de l'Arc et de l'Isère, le Massif du Grand Arc (point culminant Le Grand Arc - alt. 2484m) offre un panorama magnifique sur les sommets des Bauges, de la Maurienne et de la Vanoise, la vue portant jusqu'aux glaciers de la Meije.

 

Cette randonnée réalisée en circuit permet de découvrir le promontoire du Char de la Turche (alt. 2010m), la beauté du site du Lac Noir et un environnement très verdoyant, la prairie,  la végétation arbustive (rhododendrons, genévriers, airelles) et la flore alpine s'étageant jusqu'aux sommets. Au besoin l’extension vers le Grand Arc est réalisable rapidement (20 à 30 mn).

 

Conditions : beau temps chaud

 

Faune : chamois, marmottes

 

Flore : abondante flore alpine du début d’été.

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2371b.JPG

 

Le Petit Arc (2365m) vu du sentier de montée

 

Départ

 

Village de Monsapey (D 72 b) atteint par Aiguebelle et Randens. Après le Hameau du Mollard, prendre la petite route à gauche au lieudit  Le Torchet puis continuer sur la route forestière (5 km - très ravinée sur la fin – prévoir véhicule « adapté ») jusqu'au parking de Chenalet (alt. 1670m)

 

NB : départ « intermédiaire » possible dans la 2° épingle à G (alt. 1480m environ, parking des 2 côtés de la piste) mais compter 1,5 km A/R et 200m de dénivelé supplémentaires.

 

Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3432 ET Albertville

 

On prend le sentier descendant (marques jaunes) qui débute NE au bout du parking. Après 400m environ, un panneau indique à gauche (NO) la direction du Lac Noir par le Char de la Turche (1 h 30), le sentier à droite menant également au Lac Noir (1 h 15) par le Pas des Chèvres (itinéraire à réserver pour le retour).  Le sentier serpente NO dans l'alpage, puis oblique N et suit l'arête facile (courts passages raides) qui mène au sommet (alt. 2010m).

 

Petit-Arc---Lac-Noir 2342b

 

Char de la Turche (2010m) vu du sentier de départ

 

Après une courte descente vers un "collu" (on peut éviter le passage un peu vertigineux en prenant, à l’amorce de la descente, la sente à G qui contourne le sommet) le sentier, bien visible, suit à nouveau N l'arête (laisser à droite celui qui mène directement au Lac Noir)

 

On atteint rapidement un promontoire (alt. 2108m) qui permet de découvrir le lac, formé derrière un ancien verrou glaciaire. Le site est magnifique et méritera une halte au retour.

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2402b.JPG

 

Lac Noir

 

On continue N la progression en direction du Petit Arc (cheminement agréable – quelques courts passages demandent de l’attention - sur l'arête qui permet d'avoir en permanence une vue superbe sur les vallées de l'Arc et de l'Isère) après avoir laissé à droite une sente peu visible qui descend directement au Lac (on l'empruntera au retour).

 

Avant d’border la courte descente qui conduit au « collu » séparant le Petit Arc et le Grand Arc on prend la sente N/NW qui conduit  au promontoire rocheux surplombant le col puis on revient W par la crête en direction de la croix qui marque le sommet du Petit Arc (2365m).

 

De ce promontoire, la vue est superbe (au NO sur les principaux sommets des Bauges - Sambuy, Mont d'Armène, Grand Roc -, à l'E sur les sommets des Marmottes Noires, Bellacha et Combe Bronsin). On peut également apercevoir S la Meije et son glacier.

 

Au retour, on descend à vue sous la Croix (pas de sente marquée) puis on revient sur le sentier emprunté à la montée jusqu'à l'embranchement SE qui, à l'aplomb du Lac Noir, permet de rejoindre directement celui-ci.

 

On contourne ensuite le Lac N ou S jusqu'à son émissaire (panneau - laisser à gauche le sentier qui rejoint Toulevé ou Tioulevé).

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2469b.JPG

 

Le sentier de retour le long de l'émissaire du Lac Noir

 

 Le sentier (marques jaunes) suit S le petit torrent qui descend du Lac Noir puis rejoint un vaste plateau d'alpage avant de se diriger vers une partie boisée sur la droite qui conduit au Pas des Chèvres (quelques pas d'escalade facile mais prudence car le terrain est souvent humide et glissant) puis débouche sur le plateau de départ (panneau) et rejoint  rapidement l’itinéraire de montée.

 

Dénivelée : 880 m environ

 

Temps de marche : 4 h 30 (dont 2 h 30 de montée)

 

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2357b.JPG

 

L'arête en direction du Char de la Turche

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2364b.JPG

 

Vue arrière sur le sentier de montée

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2368b.JPG

 

Petit Arc et Grand Arc vus du Char de la Turche

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2379b.JPG

 

Vue sur les vallées de l'Arc et de l'Isère

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2413b.JPG

 

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2421b.JPG

 

Grand Arc 2484m

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2434b.JPG

 

Le Col et l'arête aérienne du Grand Arc vus du Petit Arc

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2433b.JPG

 

Le Mont Blanc vu du Petit Arc

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2435b.JPG

 

Arête et Sommet du Petit Arc 2365m

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2460b.JPG

 

Lac Noir

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2487b.JPG

 

Vue sur le Mont Bellacha (2464m) depuis le sentier de retour

 

Petit-Arc---Lac-Noir-2490b.JPG

 

Pas des Chèvres

 

Trace-Google-Earthbis.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 20:59

Randonnée du 03 juillet 2011

 

Une agréable sortie sur ce beau sommet de Maurienne qui offre un panorama grandiose.

 

Conditions : très beau temps chaud

 

Flore : assez "pauvre" (du fait vraisemblablement des nombreux bancs affleurants de gypse) : quelques touffes isolées de rhododendrons au départ de la Saussaz, liondents, asters, mais présence d’importantes colonies d’orchis dans les zones humides.

 

Faune : variété de la faune observée ce jour : lièvres, marmottes, aigle royal, gypaète...mais les bouquetins, en principe nombreux sur le secteur, avaient du prendre leurs quartiers d’été !

 

Grand-Perron-des-Encombres-2230.JPG

 

Grand Perron des Encombres (2824m) vu du "collu"

 

Départ


Après Saint-Jean-de-Maurienne et Saint-Julien Mont-Denis, prendre la D219 vers  Saint Martin de la Porte puis monter par la piste pastorale en direction de Planchette. Se garer dans le virage avant que la piste ne bascule vers les Chalets de La Saussaz (2090m).


 Possibilités de départ intermédiaire à partir de Charbutan (1465m) ou des Rateaux (1776m), ce qui impose respectivement 625m et 315m de dénivelé supplémentaire.

 

NB : du fait des profondes saignées transversales d’écoulement (recreusées récemment), cette piste longue (5 km) et sinueuse est plutôt réservée aux véhicules "adaptés"


Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3433 ET  Saint-Jean-de-Maurienne/Valmorel et 3435 ET Valloire – Aiguilles d’Arves


Altitude départ : 2090m  - Altitude arrivée : 2825m

 

Itinéraire 

 

Du stationnement, on descend dans la combe sous les Chalets de la Saussaz  par la piste « jeepable » (panneau assez peu visible à G du premier chalet) puis on remonte (panneau) le bon sentier qui mène au Petit Col des Encombres (2329m), bien visible en haut du vallon.

 

Grand-Perron-des-Encombres-2136b.JPG

 

Le vallon et le Petit Col des Encombres

 

Après le Petit Col des Encombres (panneaux),  le sentier s’élève au milieu des affleurements et des entonnoirs (dolines) de gypse puis rejoint un premier plateau. A partir d’un gros bloc isolé de tuf on peut soit continuer SW en traversée sur le sentier, facile et bien tracé, en direction de la pointe du Château d’Aubert (2652m - itinéraire effectué ce jour) soit repérer la sente montant NW qui contourne par la D un monolithe isolé dans l’alpage. Les deux itinéraires se rejoignent à l’extrémité N du 2° plateau.

 

Grand-Perron-des-Encombres-2296b.JPG

 

Affleurements de gypse au dessus du Petit Col des Encombres

 

 

De ce point,  le sentier part W en traversée vers le "collu" (2649m) qui sépare le Petit Perron du Grand Perron des Encombres (2824m) puis s’oriente N et remonte l’arête qui conduit à la Croix marquant le sommet.

 

Grand-Perron-des-Encombres-2246b.JPG

 

Le Mont Blanc vu du sommet


 

Le  panorama est grandiose et la table d’orientation  permet d’identifier tous les sommets sur 360°, de la Vanoise au Mont Blanc, de la Lauzière aux Aravis et aux Bauges, de la Chartreuse à la Meije et aux Ecrins.

 

NB : bien que "sécurisés" et « facilités » par une main-courante câblée (en mauvais état et proche de la rupture à certains points de fixation), les 100 derniers mètres sous le sommet sont rudes (pente, pierrier de gravillons, pierres instables) et imposent de  l’attention, surtout à la descente.

 

Grand-Perron-des-Encombres-2243b.JPG

Le sentier sous le sommet


Retour par le même itinéraire.

 

Dénivelé : 880m environ

 

Temps de marche : 5 h 15 (dont 2 h 45 de montée)

 

Grand-Perron-des-Encombres-2156b.JPG

 

Le Chateau d'Aubert (2652m)

 

Grand-Perron-des-Encombres-2163b.JPG

 

En vue du Petit Col des Encombres

 

Grand-Perron-des-Encombres-2170b.JPG

 

Croix du Petit Col des Encombres

 

Grand-Perron-des-Encombres-2179b.JPG

 

Grand Perron des Encombres depuis le Petit Col des Encombres

 

Grand-Perron-des-Encombres-2187b.JPG

 

Doline

 

Grand-Perron-des-Encombres-2197b.JPG

 

Le sentier sur le premier plateau

 

Grand-Perron-des-Encombres-2207b.JPG

 

Le Col du 2° plateau

 

Grand-Perron-des-Encombres-2217b.JPG

 

Montée au "collu" entre le Petit et le Grand Perron

 

Grand-Perron-des-Encombres-2239b.JPG

Vue générale des arêtes depuis le Grand Perron des Encombres

 

Grand-Perron-des-Encombres-2250b.JPG

 

La Croix du sommet sur fond de Mont Blanc

 


Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 20:05

Randonnée du 25 juin 2011

 

Un petit lac magnifique et oublié, à l'écart des sentiers très fréquentés du Tour du Mont Blanc.

 

Conditions : beau temps chaud. Quelques passages nuageux.

 

Flore : abondante flore alpine en ce début d'été (rhododendrons, renoncules, doronics, gentianes printanières, etc)

 

Faune : marmottes, chamois.

 

Départ


Hameau de  la Ville des Glaciers atteint par  la D902 par Bourg St Maurice ou Beaufort (route du Cormet de Roselend). Traverser les Chapieux puis continuer sur la petite route qui mène à la  Ville des Glaciers et stationner à l’entrée du hameau (alt. départ 1789m – route pastorale interdite au-delà).

 

Lac-de-Mya 1835b

 

L'alpage de la Ville des Glaciers devant l'Aiguille des Glaciers

 

 

Cette randonnée au Lac de Mya (2393m) peut être effectuée en A/R à partir du Hameau des Chapieux ou du Hameau de la Ville des Glaciers (route ouverte - prévoir voiture relais au retour - sauf en juillet/août - navette obligatoire au départ des Chapieux  (Refuge de la Nova : 2 euros) mais il serait dommage de se priver d’un très beau circuit, sans grande difficulté, qui permet d'admirer ruisseaux, cascades et cascatelles, combes et autres thalwegs sauvages dans un environnement allant de la minéralité absolue à la beauté des pelouses d’altitude, abondamment fleuries.

 

Itinéraire


Carte  IGN 1/25000° 3531 ET  Saint-Gervais - Massif du Mont Blanc


Au centre du minuscule hameau de la Ville des Glaciers on emprunte W la piste pastorale (panneaux – Col des Fours « variante TMB ») qui dessert l’alpage du Bouillu des Tufs (à partir du 2° lacet à D, un sentier - boueux - permet de couper les lacets de la piste).

Au Chalet des Tufs (1993m), on laisse la piste pour continuer W sur le sentier - encore boueux - (marques rouges et blanches du GR) qui remonte le large thalweg creusé par le Ruisseau des Tufs. Après la cascade, le sentier se redresse nettement avant de revenir S pour atteindre un premier replat puis une courte montée amène à la crête dominant le vaste plateau minéral du Plan des Fours (cote 2450m environ).

 

Lac-de-Mya-1846b.JPG

 

Ruisseau des Tufs

 

On laisse W (panneaux) le sentier qui monte au Col des Fours (2665m) pour continuer S en direction du Lac de Mya que l'on découvre en contrebas et que l’on peut rejoindre en 10 minutes.

A défaut, on traverse à vue dans les éboulis au-dessus du lac pour rejoindre en face (S/SW) un sentier bien visible qui remonte en lacets serrés un thalweg (cairns – marques rouges) amenant au « collu » (non dénommé - cote 2500m environ) dominant le Lac de Mya  d’une centaine de mètres.

 

Lac-de-Mya-1906b.JPG

 

Lac de Mya 2393m

 

NB : à l’E du Lac de Mya, on peut repérer, du haut, des sentes plus ou moins marquées qui semblent se  diriger  vers la Ville des Glaciers (itinéraires non reconnus – à emprunter avec la plus grande prudence car les pentes au SE du lac sont très escarpées et coupées de nombreuses barres rocheuses).


L’itinéraire s’oriente ensuite S dans un décor très minéral de rochers délités et d’éboulis puis suit le  ruisseau qui dévale l’étroit plateau d’alpage descendant avant d’alimenter une gouille, vestige d’un ancien lac presque entièrement comblé par les alluvions et la végétation. La sente se perd à plusieurs reprises dans l’alpage mais on peut se repérer à la ligne HT qui «colore » de blanc et de rouge le verdoyant Vallon de la Raja et passe au-dessus des Chapieux.

 

Lac-de-Mya-1918b.JPG

 

L'environnement très minéral au-dessus du  lac

 

 

On arrive à proximité du Chalet du Petit Mont Blanc, niché sous la Pointe de Mya (2513m), avant de rejoindre en raides lacets,  puis par une longue traversée W du vallon, le sentier qui relie le Col de la Croix du Bonhomme au Hameau des Chapieux (itinéraire principal du « Tour du Mont Blanc »).

 

Après les Chalets de la Raja (1796m), on emprunte la piste pastorale qui ramène aux Chapieux (à défaut de navette ou de voiture-relais, ne pas oublier qu’il "reste" 3,5 km (45 mn) de bitume pour remonter à la Ville des Glaciers, point de départ du jour de ce beau circuit).

 

Lac-de-Mya-1943b.JPG

 

Chalets de la Raja 1796m

 

NB :  l’itinéraire au départ des Chapieux à partir des Chalets de la Raja jusqu’au Chalet du Petit Mont Blanc, est relativement raide. Il est donc préférable d’effectuer le circuit (ou l’A/R) à partir de la Ville des Glaciers pour profiter d’une vue magnifique tout au long de la montée (Mont Miravidi, Aiguille des Veis, Pointes des Ouillons et de Léchaud,  Aiguille des Glaciers, etc).


Dénivelés du circuit : + 800 m , - 950 m (environ)

 

Temps de marche : 5 h 00 (dont 3 h 00 de montée)

 

 

Lac-de-Mya 1830b

 

L'alpage de la Ville des Glaciers

 

Lac-de-Mya-1848b.JPG

 

Cascade des Tufs

 

Lac-de-Mya-1861b.JPG

 

Montée au Plan des Fours

 

Lac-de-Mya-1872b.JPG

 

Mont Miravidi (3066m) et Aiguille des Veis (3024m) vus depuis le Plan des Fours

 

Lac-de-Mya-1891b.JPG

 

Plan des Fours - Col des Fours

 

Lac-de-Mya-1894b.JPG

 

Plan des Fours

 

Lac-de-Mya-1915b.JPG

 

Lac de Mya depuis le Plan des Fours

 

Lac-de-Mya-1926b.JPG

 

Le décor de l'itinéraire de descente

 

Lac-de-Mya-1927b.JPG

 

Le décor de l'itinéraire de descente (suite)

 

Lac-de-Mya-1930b.JPG

 

Chalet du Petit Mont Blanc

 

Lac-de-Mya-1935b.JPG

 

Vallée des Chapieux vue du sentier de descente

 

Lac-de-Mya-1945b.JPG

 

Ruisseau de la Raja

 

Trace-Google-Earthbis.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 14:16

Randonnée du 26 juin 2011

 

Un itinéraire de toute beauté, des alpages fleuris aux glaciers, et un final d’escalade dans la falaise escarpée que domine le Col du Mont Tondu.

 

Conditions : très beau temps chaud

 

Flore : abondante flore alpine en ce début d'été (rhododendrons, renoncules, doronics, gentianes printanières, etc)

 

Matériel : casque, baudrier et longe en Y ou corde, mousquetons, dégaines, etc pour encordement classique dans la partie câblée à la montée. Matériel de sécurité sur glacier (piolet, crampons, etc) en cas de redescente par le Glacier des Lanchettes.

 

Col-du-Mont-Tondu-2035.JPG

 

La falaise finale sous le Col du Mont Tondu 2895m

 

Départ

 

Hameau des Chapieux atteint par  la D902 par Bourg St Maurice ou Beaufort (route du Cormet de Roselend). Traverser les Chapieux puis continuer sur la petite route qui mène à la  Ville des Glaciers. Dans ce minuscule hameau d’alpage, prendre à gauche en direction du Chalet des Lanchettes et stationner au parking (1975m – route pastorale interdite au-delà)

NB : en juillet/août la route de la Ville des Glaciers est interdite. Un service de navette fonctionne au départ du Refuge de la Nova aux Chapieux (2 euros)


Itinéraire

Carte : IGN 1/25000° 3531 ET  Saint-Gervais - Massif du Mont Blanc

 

Altitude départ : 1975m  Altitude arrivée : 2895m

 

On continue sur la piste après le Chalet des Lanchettes puis on emprunte le sentier qui remonte le vallon. On traverse le Ruisseau des Lanchettes sur la passerelle (récente) puis on monte en lacets serrés dans les alpages fleuris avant d’atteindre un petit plateau rocheux vers la cote 2450m.  De ce point (panneaux) 2 itinéraires sont fléchés pour rejoindre le Col du Mont Tondu : soit NW, directement par la moraine et le Glacier des Lanchettes soit N,  par le Refuge Robert Blanc (temps de marche équivalent).

 

Col-du-Mont-Tondu-1959b.JPG

 

La piste au départ des Lanchettes (au fond  à G le Col du Mont Tondu)

 

En privilégiant  une option « circuit » il est préférable de passer au refuge à la montée et prendre N une zone de gradins, de blocs et de dalles rouges du plus bel effet, vestiges du passage de l’ancien glacier.

NB : à partir de la bifurcation (panneaux) Refuge R. Blanc/Glacier des Lanchettes, le cheminement devient assez peu évident dans les dalles moutonnées et les blocs;  il convient de bien suivre le balisage "points blancs - flêches" et les cairns qui jalonnent le parcours. Parcours déconseillé en cas de mauvaise visibilité ou par temps humide (barres rocheuses).


On rejoint le Refuge Robert Blanc (2760m – refuge privé), magnifique et imposante construction de pierre et de bois, véritable "hôtel" d’altitude.

 

Col-du-Mont-Tondu-2019b.JPG

 

Refuge Robert Blanc 2760m

 

Du refuge, à travers les névés et les cônes d’éboulis schisteux, assez raides, on rejoint NW la base de l’impressionnante falaise équipée d’une main-courante câblée permettant d’atteindre le Col du Mont Tondu (2895m), avec prudence mais sans difficultés (20 mn), hormis le vide, omniprésent.

NB : en dépit des remarques d’un Guide croisé dans la falaise, arguant que ce tracé ne doit pas être utilisé comme une via ferrata (points d’ancrages trop éloignés), l’utilisation d’une longe spécifique en Y dont le groupe était muni, permet au moins de se sécuriser individuellement et d’espérer enrayer rapidement une chute ou une glissade éventuelle. Privilégier bien entendu l’encordement avec relais,  mais compte tenu de la foule "descendante" (et assez timorée !) rencontrée ce dimanche, les croisements auraient été encore plus "délicats" avec cette solution.

 

Col-du-Mont-Tondu-2058b.JPG

 

Le passage cablé dans la falaise


Du Col, belle vue sur le Mont Tondu (3196m), le Glacier du Mont Tondu et une partie du Glacier de Tré-la-Tête mais il faut monter quelques dizaines de mètres NE en direction de l’Aiguille des Lanchettes pour pouvoir embrasser du regard la plupart des sommets mythiques du Massif du Mont Blanc - Dômes de Miage, Dôme du Gouter, Aiguille de Bionnassay, Mont-Blanc, etc - ce que l’on n’a pas pu faire, faute de temps.

 

Pour le retour, et à condition d’être équipé du matériel de sécurité adapté (crampons, piolet, corde, etc),  une sente peu marquée dans les éboulis permet de rejoindre W le Glacier des Lanchettes (encore partiellement enneigé et peu crevassé) et de le longer sur sa rive gauche (sens orographique) sous sa moraine latérale.

 

A défaut, on peut aussi descendre "à vue" (plusieurs passages possibles à partir de la faille - « collu » - que traverse le sentier) en direction du vaste plateau d’alluvions où serpente le Ruisseau des Lanchettes (option prise ce jour).

On retrouve ensuite la jonction avec l’itinéraire de montée (panneaux) et le sentier ramenant au Parking des

Lanchettes.

 

Col-du-Mont-Tondu-2085b.JPG

 

Le plateau alluvial du Ruisseau des Lanchettes

 

Dénivelé : 1000m environ

 

Temps de marche : 6 h 30 (dont 3 h 30 de montée)

 

Col-du-Mont-Tondu-1966b.JPG

 

Aiguille des Glaciers et Glacier des Glaciers

 

Col-du-Mont-Tondu-1960b-copie-1.JPG

 

En vue du Refuge Robert Blanc

 

Col-du-Mont-Tondu 2102b

 

Ruisseau des Lanchettes - Mont Tondu

 

Col-du-Mont-Tondu-1989b.JPG

 

Aiguille des Glaciers et Glacier des Glaciers

 

Col-du-Mont-Tondu-1997b.JPG

 

Glacier des Lanchettes - moraine latérale - Col du Mont Tondu

 

Col-du-Mont-Tondu-2002b.JPG

 

L'itinéraire d'accès au Refuge R. Blanc

 

Col-du-Mont-Tondu-2022b.JPG

 

Traversée NW en direction du Col

 

Col-du-Mont-Tondu-2027b.JPG

 

L'itinéraire sous le Col

 

Col-du-Mont-Tondu-2052b.JPG

Glacier du Mont Tondu vu du Col

 

Col-du-Mont-Tondu-2055b.JPG

 

Vue générale sur l'itinéraire de montée

 

Trace-Google-Earthbis.jpg

 

Tracé Google Earth

 

 


Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 17:31

Randonnée du 15 juin 2011

 

Fleurs, eaux, névés composent le tableau de cette belle randonnée dans les Massifs des Rochilles et du Mont Thabor.


Départ


Station de Valmeinier atteinte par la D215 à partir de Saint-Michel-de-Maurienne.

 

Dans la dernière épingle à gauche avant Valmeinier 1800 , on prend à droite la piste qui passe près du hangar des engins de déneigement ( Les Déserts ) puis on continue jusqu’au parking final de la Chenalette (1745m – panneaux) .

 

Conditions : Quelques traces de neige dans les creux  à partir de 2000m. Ciel bien dégagé le matin puis passages nuageux de plus en plus épais dès le début de l’après-midi.

 

Matériel  : néant

 

Faune : marmottes.

 

Flore  : toute la flore des prairies alpines en début d’été (Renoncules - Doronics - Gentianes acaules - Trolles - Rhododendrons - Orchis - Géraniums, etc)

 

Pas-des-Griffes-1711b.JPG

 

Le Pas des Griffes (2559m) et le panorama côté Valloire

 

Itinéraire 

 

Carte IGN 1/25000°  3535 OT  Névache-Thabor


Altitude Départ : 1745m Altitude arrivée : 2582m

 

Du parking de la Chenalette on emprunte la piste du bas ( direction Mathoset ) qui longe le Torrent de la Neuvache avant de rejoindre le GR de Pays « Tour du Mont Thabor », et on poursuit jusqu’à la Croix de Portête (1925m).

 

De ce point (panneaux), il serait dommage de ne pas aller au Lac Vert(1975m) que l’on atteint en quelques lacets (15 mn) en prenant le sentier à  droite.

Ce petit lac « vert émeraude », dans son écrin de rochers et de rhododendrons, est magnifique et justifie le « détour ».

 

Pas-des-Griffes-1620b.JPG


Lac Vert (1975m)

 

On redescend jusqu’à l’embranchement (1925m) avant de continuer en direction du Plat des Arendiers (2040m) .

 

On poursuit sur le sentier qui passe devant de beaux chalets de pierres et de lauzes et qui monte en direction de la barrière du Mont Touvet (2687m).

 

Pas-des-Griffes-1653b.JPG

 

Les premiers névés (vers 2000m)


Par de nombreux lacets on atteint un petit plateau d’alpage sous le col et le Mont Touvet,  puis une dernière traversée permet de rejoindre la corniche neigeuse du Pas des Griffes (2559m), passage donnant accès au côté Valloire.

Du Col on peut facilement monter à droite  en quelques minutes  jusqu’au point haut (2582m) qui permet d’apercevoir la Vallée de Valloire et les crêtes jusqu’au Grand Plateau.

 

Pas-des-Griffes-1689b.JPG

 

Le Pas des Griffes et le Mont Touvet (2687m)

 

Le panorama est splendide, tant sur toute la Chaîne du Thabor, côté Valmeinier, que sur tous les pics ( Galibier-Cerces-Arves etc..) côté Valloire.

 

Retour par le même itinéraire.

 

Dénivelé : 890m

 

Temps de marche : 6 h 00 (dont 3 h 30 de montée)

 

Pas-des-Griffes-1732b.JPG

 

Renoncules des Alpes

 

Pas-des-Griffes-1585b.JPG

 

Vue arrière sur le sentier de départ (au fond le Grand Perron des Encombres)

 

Pas-des-Griffes-1755b.JPG

 

Torrent de la Neuvache

 

Pas-des-Griffes-1597b.JPG

 

Le sentier le long du Torrent de la Neuvache

 

Pas-des-Griffes-1608b.JPG

 

La croix de Portête et le Mont Touvet

 

Pas-des-Griffes-1623b.JPG

 

Lac Vert

 

Pas-des-Griffes-1692b.JPG

 

Alpage fleuri sur fond de Mont Thabor

 

Pas-des-Griffes-1695b.JPG

 

Le Pas des Griffes

 

Pas-des-Griffes-1712b.JPG

 

Le Mont Touvet vu du Pas des Griffes

 

Trace-Google-Earthbis.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article