Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 19:33

Randonnée du 09 octobre 2015

Modeste par son altitude, le Môle (1863m) ne manque pourtant pas de charmes. Sa pyramide* à la confluence des vallées de l’Arve et du Giffre est un belvédère exceptionnel sur les sommets des massifs de la Lauzière, de la Vanoise, du Mont Blanc et des Fiz.

* ce qui vaut au Môle le surnom local de « Fuji Yama des Alpes » lorsque son sommet est couronné de neige.

Conditions : brumes tenaces dans les vallées mais impression générale de beau temps, température agréable.

Difficulté : facile (moyenne si on opte pour la montée par Plan Meulet avec une longue partie raide sous le sommet – terrain glissant par temps humide)

Flore : devenant très éparse (liondent, campanule)

Départ

Lieudit « Chez Béroud ». De La Roche sur Foron (N503) ou de Bonneville (N205) atteindre Findrol puis Arpigny, Marcellaz, Peillonex, Saint Jean de Tholome. Rejoindre ensuite E le Hameau de Bovère puis poursuivre sur la petite route jusqu’à son terminus "Chez Béroud" - parking - 1160m.

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3429 ET Bonneville - Cluses

Du parking on emprunte N la piste pastorale qui serpente agréablement dans la forêt puis atteint le lieudit « la Bossenaz » – 1260m). De ce point (embranchement - panneaux) on peut poursuivre N vers Plan Meulet (difficulté moyenne) ou prendre S (facile) la piste qui rejoint le Petit Môle.

Pour l’option « boucle », continuer N sur la piste qui se rétrécit au fur et à mesure de la montée puis qui atteint, après plusieurs larges lacets, l’alpage de Plan Meulet (1563m) au pied de la Tête de l’Ecutieux (1627m). De l’alpage, belle vue plongeante N sur le village de Saint-Jeoire situé 1000m plus bas. Le sentier s’oriente SE vers une clairière sous l’antécime bien visible du Môle puis monte raide le long de l’arête (200m de dénivelé « dré dans l’pentu » sur une sente très ravinée – redouter toute glissade par temps humide). Au point 1760m (panneau) on atteint l’embranchement avec le sentier qui arrive du Petit Môle et que l’on empruntera au retour.

Le sentier amène au sommet du Môle (1863m), marqué par une croix, après une large traversée sous l’antécime. De ce belvédère unique dominant Bonneville de plus de 1400m la vue est exceptionnelle, bien que gênée par les brumes montantes, sur les grands massifs environnants (Mont Blanc, Vanoise, Aravis, Fiz, etc).

Pour le retour, on revient jusqu’à l’embranchement passé à la montée (point 1760m) puis on suit le large sentier qui traverse en zigzags les pentes sous le sommet du Môle avant d'atteindre les chalets de la Lardère (1534m) et l’alpage du Petit Môle.

On continue la descente sur la piste d’alpage qui dessert les chalets (bergerie ancienne remarquable) pour revenir à la Bossenaz et au parking de départ. On peut également emprunter le raccourci qui part à main gauche après l’épingle à droite, quelques dizaines de mètres après les derniers chalets (sente peu visible – panneau bois « Bovère » sur arbre un peu plus bas) et qui rejoint la piste à proximité du parking.

Dénivelé : 700m

Temps de marche : 4h00 (dont 2h15 de montée)

Mer de nuages sur fond de Chaîne des Aravis

Mer de nuages sur fond de Chaîne des Aravis

La piste pastorale au départ

La piste pastorale au départ

Sur la piste de montée

Sur la piste de montée

Tête de l'Ecutieux 1627m vue de Plan Meulet

Tête de l'Ecutieux 1627m vue de Plan Meulet

Vue arrière sur l'itinéraire de montée au-dessus de Plan Meulet

Vue arrière sur l'itinéraire de montée au-dessus de Plan Meulet

Mer de nuages sur le Chablais

Mer de nuages sur le Chablais

Le Petit Môle vu du sentier de montée

Le Petit Môle vu du sentier de montée

Zoom sur le Petit Môle

Zoom sur le Petit Môle

Sommet du Môle 1863m

Sommet du Môle 1863m

La crête du Môle

La crête du Môle

Hameau du Planay (accès au Môle par Marignier)

Hameau du Planay (accès au Môle par Marignier)

Mer de nuages

Mer de nuages

Village de Saint-Jeoire

Village de Saint-Jeoire

Sur le sentier de descente vers le Petit Môle

Sur le sentier de descente vers le Petit Môle

Zoom sur le Mont Blanc

Zoom sur le Mont Blanc

La Petit Môle vu du sentier de descente

La Petit Môle vu du sentier de descente

La buvette du Petit Môle

La buvette du Petit Môle

Les chalets de la Lardère 1534m

Les chalets de la Lardère 1534m

L'alpage du Petit Môle - Le Môle (en haut à gauche)

L'alpage du Petit Môle - Le Môle (en haut à gauche)

Le Petit Môle - Les chalets du bas

Le Petit Môle - Les chalets du bas

Les chalets du bas et La Bergerie

Les chalets du bas et La Bergerie

Couleurs d'automne sur la piste de retour

Couleurs d'automne sur la piste de retour

Elevage de chevaux de Pzrewalski (?) à Bovère

Elevage de chevaux de Pzrewalski (?) à Bovère

Tracé Google Earth.jpg

Tracé Google Earth.jpg

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 19:50

Randonnée du 30 septembre 2015

Belle randonnée dans la combe sauvage du Ruisseau du Bridan encadrée par les Pics du Rognolet et de Lachat. Partis initialement pour rejoindre le sommet de la Pointe Saint-Jacques, les conditions rencontrées (traces de neige, zones herbeuses glissantes, itinéraire peu évident) nous ont conduits à opter pour un parcours plus tranquille vers les Portes de Montmélian.

Conditions : très beau temps, traces de neige à partir de 2300m.

Flore : campanules

Difficulté : moyenne (après le Lac du Branlay la sente est inexistante ou peu visible. Se repérer grâce aux cairns qui jalonnent le parcours)

Départ

Voie rapide (N90) Albertville-Moûtiers, sortie La Léchère/Col de la Madeleine puis Village de Celliers-Dessus atteint par la route du col (D213). Laisser le village à gauche et continuer sur la route du Col de la Madeleine sur 600m environ puis, après la première épingle à gauche, prendre à droite (panneau) la petite route bitumée qui monte au Refuge du Logis des Fées. Se garer sur le terre-plein à gauche dans la 9° épingle (panneau « Les Lièches » - altitude départ 1710m).

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3433 ET St-Jean-de-Maurienne – St-François-Longchamp - Valmorel

Du stationnement, emprunter la piste pastorale sur quelques dizaines de mètres puis poursuivre N à main droite sur le sentier qui, au départ de Celliers-Dessus, remonte toute la combe du Ruisseau du Bridan. On passe à proximité du Chalet du Queigey puis on atteint le Lac du Branlay (2027m) presque entièrement comblé par les alluvions. A partir du lac, l’itinéraire balisé par des cairns (sente peu visible) traverse une succession de petits plateaux au relief caractéristique d’anciens lacs comblés puis poursuit NW dans la combe sous le Pic du Rognolet (2659m) jusqu’au pied de la barrière rocheuse des Frettes (2527m). On contourne par la gauche le petit promontoire du lieudit « Charvet » pour remonter N et rejoindre une sente bien visible qui amène au col (Portes de Montmélian – 2459m) situé ente Les Frettes et le Pic de Lachat.

Du col beau point de vue sur Les Frettes, le Pic de Rognolet, le Pic de Lachat et le Grand Plan, le Grand Arc, etc.

Retour : descente directe sous le col par le Creux de Lachat (cairns) avant de retrouver l'itinéraire de montée.

Dénivelé : 750 m environ

Temps de marche : 5h00 (dont 2h45 de montée)

Portes de Montmélian 2459m - Pic de Lachat

Portes de Montmélian 2459m - Pic de Lachat

Combe du Ruisseau du Bridan

Combe du Ruisseau du Bridan

Sur le sentier de montée

Sur le sentier de montée

Près du Chalet du Queigey

Près du Chalet du Queigey

Combe de Bridan et Pointe St Jacques 2531m

Combe de Bridan et Pointe St Jacques 2531m

Couleurs d'automne dans la Combe de Bridan

Couleurs d'automne dans la Combe de Bridan

Lac du Branlay 2027m

Lac du Branlay 2027m

Lac du Branlay (en voie de comblement)

Lac du Branlay (en voie de comblement)

Pic du Rognolet 2659m

Pic du Rognolet 2659m

Les Frettes 2527m

Les Frettes 2527m

Un des plateaux rencontrés sur le parcours (ancien lac comblé par les alluvions)

Un des plateaux rencontrés sur le parcours (ancien lac comblé par les alluvions)

Une gouille (dernier stade avant le comblement)

Une gouille (dernier stade avant le comblement)

Au pied des Frettes

Au pied des Frettes

Pic de Lachat - Portes de Montmélian

Pic de Lachat - Portes de Montmélian

Pointe St Jacques 2531m

Pointe St Jacques 2531m

Face W du Pic de Lachat vue des Portes de Montmélian

Face W du Pic de Lachat vue des Portes de Montmélian

La Grande Muraille et la Pointe de Freydon vues du col

La Grande Muraille et la Pointe de Freydon vues du col

Pic du Rognolet

Pic du Rognolet

Col des Paris St Jacques (séparant les Frettes de la Pointe St Jacques)

Col des Paris St Jacques (séparant les Frettes de la Pointe St Jacques)

Couleurs d'automne

Couleurs d'automne

Tracé Google Earth

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 13:57

Randonnée du 12 septembre 2015

Très belle randonnée sur ce sommet qui domine le grand désert blanc des plateaux glaciaires du Trient et du Tour bordant la partie nord du Massif du Mont Blanc.

Conditions : brumes montantes au départ puis belle journée ensoleillée avec quelques nuages élevés, pas de regel nocturne significatif, quelques cm de neige fraîche vers 3000m, nombreuses crevasses très ouvertes.

Matériel : matériel de sécurité sur glacier (piolet, crampons, corde, etc)

Difficulté : moyenne

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° Chamonix – Massif du Mont Blanc 3630 OT

Point de départ : Refuge Albert 1° (2712m).

Accès au refuge : http://randonneesmontagne.over-blog.com/2015/09/randonnees-montagne-refuge-albert-1-2711m-massif-du-mont-blanc.html

On monte E/SE derrière le refuge en suivant les cairns qui balisent le parcours dans un chaos de rochers et d’éboulis (20mn), puis on prend pied sur le Glacier du Tour (rive droite) dans une vaste zone de fonte, mélange de glace vive et de dépôts morainiques charriés par le glacier.

Après avoir contourné le Signal Reilly (2883m) par la gauche pour éviter une zone très crevassée au S, on passe au pied du Gendarme à la Table puis on traverse le glacier vers 3000m pour passer au pied du vaste couloir, sous l'Aiguille du Col du Tour, qui conduit au Col Supérieur du Tour (alt. 3289m).

On laisse à main gauche l’itinéraire vers le Col du Tour (3282m) et on s’oriente SE pour éviter la zone très crevassée sous l’éperon rocheux qui descend sous l’Aiguille du Col du Tour, puis on poursuit en direction du Col Blanc (3405m).

Sous le col, on aborde une partie plus raide en s’écartant au mieux du contrefort de Tête Blanche à gauche, marqué par de profondes cassures (prendre un itinéraire médian en tirant à droite en direction du sommet de la Petite Fourche – 3520m)

On atteint le Col Blanc, vaste plateau qui sépare Tête Blanche de la Petite Fourche, puis on poursuit N vers la pointe rocheuse de Tête Blanche qui se détache peu à peu du glacier.

Du glacier, quelques minutes suffisent pour escalader le chaos de gros blocs qui forment le sommet (3429m).

De ce point, vue magnifique sur l’immense plateau glaciaire du Trient, les Aiguilles Dorées, la Pointe du Chardonnet ainsi que sur la face Nord, mur de glace quasi vertical (55/60°) entre Tête Blanche et la Petite Fourche et sa rimaye infranchissable dans les conditions actuelles.

NB : du Col Blanc, l’ascension de la Petite Fourche (3520m - côtée PD) demande 1h00 A/R. Hormis l’itinéraire décrit ci-dessus, il existe 3 autres voies d’accès à Tête Blanche qui impliquent de franchir soit le Col supérieur du Tour, soit le Col du Tour. On prend alors pied sur le Glacier du Trient et, dans l’ordre, on a le choix entre l’arête nord-est, la montée « directe » par la face nord (100m à 55/60°), et l’arête nord.

Ces 3 voies, plus difficiles que celle décrite, ne sont plus réalisables dans les conditions actuelles.

Dénivelé : 820m

Temps de marche A/R à partir du refuge : 5h00 (dont 3h00 de montée). Ajouter 1h15 pour rejoindre le télésiège de Balme-Charamillon, 2h30 à 3h00 pour redescendre au Village du Tour par le sentier de la moraine.

NB : fermeture des remontées Balme-Charamillon à 16h45 ou 17h00 selon la saison.

Vers le Col Blanc 3405m

Vers le Col Blanc 3405m

L'itinéraire au départ du refuge

L'itinéraire au départ du refuge

L'itinéraire au départ (suite)

L'itinéraire au départ (suite)

Signal Reilly 2883m

Signal Reilly 2883m

Crevasses

Crevasses

...suite

...suite

La dream team

La dream team

Le couloir d'accès au Col supérieur du Tour

Le couloir d'accès au Col supérieur du Tour

Au pied du couloir d'accès au Col du Tour

Au pied du couloir d'accès au Col du Tour

Vue arrière sur l'itinéraire

Vue arrière sur l'itinéraire

En route vers le Col Blanc 3405m

En route vers le Col Blanc 3405m

Montée au Col Blanc devant l'Aiguille du Chardonnet 3824m

Montée au Col Blanc devant l'Aiguille du Chardonnet 3824m

Le grand désert blanc

Le grand désert blanc

...suite

...suite

....suite

....suite

Col Blanc 3405m et Petite Fourche 3520m

Col Blanc 3405m et Petite Fourche 3520m

Glaciers du Tour et du Trient - Aiguille du Tour (au 2° plan)

Glaciers du Tour et du Trient - Aiguille du Tour (au 2° plan)

Col Blanc 3405m et Aiguille du Chardonnet 3824m

Col Blanc 3405m et Aiguille du Chardonnet 3824m

Col Blanc et Petite Fourche 3520m

Col Blanc et Petite Fourche 3520m

Sommet de Tête Blanche 3429m

Sommet de Tête Blanche 3429m

Face nord et rimaye de Tête Blanche

Face nord et rimaye de Tête Blanche

Grande Fourche 3619m

Grande Fourche 3619m

Epaule de Tête Blanche

Epaule de Tête Blanche

Crevasses

Crevasses

Départ du couloir vers le Col du Tour

Départ du couloir vers le Col du Tour

Vue générale sur l'itinéraire de montée au Col Blanc

Vue générale sur l'itinéraire de montée au Col Blanc

Zoom sur l'Aiguille Verte 4122m

Zoom sur l'Aiguille Verte 4122m

Passage au milieu des crevasses...

Passage au milieu des crevasses...

...qu'il faut parfois sauter

...qu'il faut parfois sauter

Glacier noir...

Glacier noir...

....et glacier blanc

....et glacier blanc

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 13:57

Randonnée du 11 septembre 2015

Un peu à l’écart du GRP « Tour du Pays du Mont Blanc » qui conduit au Lac Blanc, les Lacs des Cheserys sont souvent délaissés. Ils méritent pourtant largement le détour, la beauté de leur cadre n’ayant rien à envier à celle de leur renommé voisin.

Conditions : beau temps avec quelques passages nuageux.

Difficulté : moyenne (passages aériens - échelles, main-courantes, marches métalliques)

Accès

Lieudit Tré-le-Champ (au-dessus du hameau éponyme), route du Col des Montets, atteint par Chamonix et la RN 506. Parking sur la gauche de la route. Altitude départ 1417m.

Itinéraire

Cartes IGN 1/25000° Chamonix – Massif du Mont Blanc 3630 OT

Du parking (panneaux) prendre le sentier qui s’élève en lacets dans un beau mélézin puis qui débouche sur un plateau où se dresse le monolithe de l’Aiguillette d’Argentière (1893m).

Plusieurs tronçons d’échelles verticales, main-courantes et autres marches métalliques permettent de franchir les barres rocheuses et autres falaises qui jalonnent le parcours.

NB : certains passages sont aériens et déconseillés aux personnes sujettes au vertige.

Le sentier s’adoucit pour monter SW en lacets jusqu’au cairn maçonné qui marque la jonction avec l’itinéraire du Tour du Mont Blanc montant de La Flégère (autre possibilité d’accès aux Lacs des Cheserys et au Lac Blanc) appelée également « Grand Balcon Sud ».

De ce point, suivre N le sentier sur quelques dizaines de mètres, puis W, jusqu’à longer le plus petit mais le plus élevé (2211m) des Lacs des Cheserys. En poursuivant W sur le sentier, on peut rejoindre en ½ h le Lac Blanc (2352m), site d’autant plus fréquenté que le téléphérique de la Flégère réduit le temps de montée à 1h45 (1h15 en empruntant la télécabine de l'Index).

Le retour par les lacs inférieurs des Cheserys, dans un environnement plus sauvage, est vivement recommandé bien que se déroulant pour partie hors sentier. Dans ce but, descendre NE dans le thalweg et découvrir ces magnifiques lacs qui occupent les points bas du relief modelé par le passage des anciens glaciers (alt. 2169m, 2133m).

Du dernier lac il suffit de remonter E, à vue, le pierrier qui le surplombe pour retrouver en quelques minutes le sentier de montée.

Retour par le même itinéraire.

Dénivelé : 850m

Temps de montée : 2h30

Lac des Cheserys 2211m

Lac des Cheserys 2211m

Hameau de Tré-le-Champ

Hameau de Tré-le-Champ

Hameau de Montroc

Hameau de Montroc

Sur le sentier de montée

Sur le sentier de montée

Le Mont Blanc vu du sentier de montée

Le Mont Blanc vu du sentier de montée

L'Aiguillette d'Argentière 1893m

L'Aiguillette d'Argentière 1893m

Les échelles (1° partie)

Les échelles (1° partie)

Le sentier de montée

Le sentier de montée

Les échelles (bis)

Les échelles (bis)

Les échelles (ter)

Les échelles (ter)

Petite gouille sur fond d'Aiguillette des Posettes

Petite gouille sur fond d'Aiguillette des Posettes

Sur le sentier de montée

Sur le sentier de montée

.....suite

.....suite

Lac supérieur des Cheserys (2211m)

Lac supérieur des Cheserys (2211m)

Lacs inférieurs des Cheserys

Lacs inférieurs des Cheserys

Un des lacs inférieurs

Un des lacs inférieurs

Massif des Aiguilles Rouges (Aiguilles du Belvédère, de Tête Plate, de la Persévérance, etc)

Massif des Aiguilles Rouges (Aiguilles du Belvédère, de Tête Plate, de la Persévérance, etc)

Massif du Mont Blanc et Mer de Glace vus du plateau des Cheserys

Massif du Mont Blanc et Mer de Glace vus du plateau des Cheserys

Glaciers des Drus et du Nant Blanc vus du plateau des Cheserys

Glaciers des Drus et du Nant Blanc vus du plateau des Cheserys

Rencontre...

Rencontre...

Les Grands Montets et les Drus vus de Tré-le-Champ

Les Grands Montets et les Drus vus de Tré-le-Champ

Langue terminale du Glacier d'Argentière vue de Tré-le-Champ

Langue terminale du Glacier d'Argentière vue de Tré-le-Champ

Langue terminale du Glacier du Tour vue de Tré-le-Champ

Langue terminale du Glacier du Tour vue de Tré-le-Champ

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 13:55
Randonnée du 11 septembre 2015

Un des refuges incontournables du Massif du Mont Blanc, point de passage de la Haute Route et porte d’accès vers les sommets de la partie nord du Massif du Mont Blanc (Aiguille du Chardonnet, Aiguille du Tour, Tête Blanche, Petite et Grande Fourche, etc)

Conditions : beau temps avec passages nuageux.

Difficulté : moyenne (quelques tronçons escarpés sur le parcours)

Accès

Village du Tour atteint par Chamonix et la RN 506. Après Argentière on prend à droite la petite route qui mène à Montroc et au Tour. Se garer sur le parking de départ de la télécabine Charamillon-Balme (1453m)

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° Chamonix – Massif du Mont Blanc 3630 OT

De la gare d’arrivée du télésiège de Charamillon-Balme (alt. 2185m), on prend S (panneaux) le sentier qui mène au Refuge Albert 1°. On passe sous la Tête de Charamillon (2414m) puis on longe le Lac "temporaire" de Charamillon, asséché en quasi-permanence, en suivant la courbe de niveau. Après les Esserins, le sentier s’oriente E puis devient plus escarpé (quelques passages demandant de l'attention – câbles) en se rapprochant de l’auge glaciaire du Glacier du Tour (la langue terminale du glacier qui passait encore le verrou rocheux il y a quelques années s’arrête maintenant bien au-dessus).

Après la jonction avec le sentier qui monte directement du Tour par la Cascade du Picheu et la Fenêtre du Tour, on prend pied sur la longue moraine de la rive droite du glacier (sens orographique) avant d’atteindre le refuge construit au bord de l’éperon rocheux qui domine la vallée.

Le Refuge Albert 1° a été récemment rénové et surélevé d’un étage. Il offre maintenant un confort appréciable (petits dortoirs, cabines de toilettes et sanitaires en nombre suffisant), l’accueil est très sympathique et le repas soigné. Des travaux de rénovation ont également porté sur le petit refuge « historique » devenu un accueillant et confortable refuge « d’hiver ».

Nota : l'itinéraire décrit n'est pas praticable en conditions hivernales, tout au moins jusqu'à la jonction avec la moraine du glacier - traversée de fortes pentes, risque évident de coulées;

En été le parcours est généralement entièrement « sec » ce qui rend le refuge accessible sans équipement particulier et la montée à pied depuis le Tour peut déjà représenter une belle randonnée (dénivelé 1250m, 4h de montée). On peut aussi emprunter seulement le 1° tronçon des remontées mécaniques puis prendre le sentier qui passe aux Chalets de Charamillon avant de rejoindre l’itinéraire décrit ci-dessus à proximité du "Lac de Charamillon".

Pour le retour, attention à l’heure de fermeture des remontées Balme-Charamillon (16h45 ou 17h00 selon la période). Pour les retardataires il restera la solution des lacets du sentier qui longe la rive droite du glacier (le plus court) ou le retour par Charamillon. Ajouter 800m de dénivelé négatif et 1h30 à 2h00 de marche.

Dénivelé : 550m

Temps de montée : 1h30

Séracs du Glacier du Tour

Séracs du Glacier du Tour

Le sentier au départ

Le sentier au départ

Le sentier et le Massif des Aiguilles Rouges en arrière-plan

Le sentier et le Massif des Aiguilles Rouges en arrière-plan

Vue générale sur l'itinéraire de montée (1° partie)

Vue générale sur l'itinéraire de montée (1° partie)

Le sentier près du "lac" de Charamillon

Le sentier près du "lac" de Charamillon

Vue arrière sur le sentier de montée

Vue arrière sur le sentier de montée

Le sentier de montée

Le sentier de montée

....suite

....suite

Village du Tour et Massif des Aiguilles Rouges

Village du Tour et Massif des Aiguilles Rouges

En vue des séracs du Glacier du Tour

En vue des séracs du Glacier du Tour

Langue terminale du Glacier du Tour

Langue terminale du Glacier du Tour

Le sentier de montée

Le sentier de montée

Vue arrière sur le sentier de montée

Vue arrière sur le sentier de montée

La moraine et la langue terminale du Glacier du Tour

La moraine et la langue terminale du Glacier du Tour

Vue générale sur la dernière partie de l'itinéraire

Vue générale sur la dernière partie de l'itinéraire

Un des passages escarpés (avec main-courante)

Un des passages escarpés (avec main-courante)

Arrivée à la moraine

Arrivée à la moraine

Le sentier sur la moraine (vue arrière)

Le sentier sur la moraine (vue arrière)

Dernière "bavante" avant le Refuge

Dernière "bavante" avant le Refuge

Vue arrière sur la partie finale de l'itinéraire

Vue arrière sur la partie finale de l'itinéraire

Le refuge "d'hiver" rénové

Le refuge "d'hiver" rénové

Refuge Albert 1°

Refuge Albert 1°

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 20:02

Randonnée du 31 août 2015

Longue mais très agréable randonnée vers la Pointe de Rognier, beau sommet qui marque la bordure N de la Chaîne de Belledonne.

Conditions : beau temps, température agréable.

Matériel : casque utile, corde courte, sangles, quelques mousquetons.

Difficulté : difficile (longueur de l’itinéraire, passages escarpés, pentes d’éboulis, quelques pas d’escalade de 3 sur la crête qui permet de rejoindre le sommet)

Flore : épilobes, gentianes asclépiades

Départ

Chapelle de Prodin (alt. 1350m) atteinte par La Rochette (D27), Presle (D207), puis Preslette, Panse Durieux, Mollard Ciseaux. Continuer sur 3km environ puis prendre à gauche la route forestière des Ramettes (panneaux "Prodin" puis "Chapelle de Prodin"), non bitumée mais carrossable.

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3433 OT Allevard - Belledonne Nord

Du parking situé à proximité de la Chapelle de Prodin (1350m - panneaux) prendre la piste forestière qui part E puis fait une large boucle S; à la patte d’oie (lieudit "Les Lanches" - 1514m - panneaux) continuer tout droit E sur le sentier qui mène au Refuge du Plan, au Chapotet et au Refuge dArbaretan, en laissant à main droite celui qui part vers le Refuge de la Grande Montagne et le Refuge des Plattières. Peu après la jonction avec le sentier qui monte du Refuge de la Grande Montagne (lieudit "Bois Brûlé" 1780m), on arrive au pied de la Grande Montagne de Presles (lieudit "La Grande Montagne" - 1852m - panneaux). L’itinéraire traverse en crête cette croupe herbeuse occupée par les troupeaux de génisses puis atteint le lieudit Chapotet (2076m - panneaux) point culminant de la Grande Montagne de Presles.

La sente poursuit SE sur la crête puis descend rapidement jusqu’au Col de la Perche (1984m) où passe le sentier qui conduit du Chalet d’Arbarétan (Côté Chaîne des Hurtières) au Refuge des Plattières.

Du col, on prend la sente bien visible qui part à flanc du pierrier dit "Le Grand Canal" qui occupe le bas du thalweg d’éboulis sous la Pointe de Rognier. L’itinéraire s’élève jusqu’au départ à main gauche d’un étroit couloir pierreux et pentu qui sort à un « collu » sur l’arête menant à la Pointe de Rognier. Le cheminement dévient plus vertigineux mais ne présente pas de grosses difficultés (quelques pas de 3 - corde pouvant être utile pour les personnes sujettes au vertige) tout en demandant une attention soutenue.

On atteint la grande croix qui marque le sommet de la Pointe de Rognier (2341m) et sa table d’orientation qui permet d’identifier les sommets voisins de la Chaîne de Belledonne (Grands Moulins, Grand Miceau, Pic du Frêne, etc) ou plus lointains (Mont Blanc, Chaînes de la Lauzière et des Aravis, etc).

Retour par le même itinéraire jusqu’au Col de la Perche.

Du col (panneaux) on suit le sentier qui passe au lieudit "Sous le Col" (1870m) en laissant à main gauche celui qui descend sur le Chalet du Gargoton, puis on atteint le Refuge des Plattières (1853m) avant une longue traversée au pied de la Grande Montagne de Presles amenant au Refuge de la Grande Montagne (1720m).

Le sentier poursuit à flanc entre prairies d’alpage et parties boisées puis rejoint l’itinéraire de montée au lieudit "Les Lanches" avant le retour sur Prodin.

Dénivelé : 1125m

Temps de marche : 6h30 (dont 3h30 de montée)

Pointe de Rognier 2341m

Pointe de Rognier 2341m

La piste au départ

La piste au départ

Vue arrière sur la crête de la Grande Montagne de Presles

Vue arrière sur la crête de la Grande Montagne de Presles

Les Grands Moulins 2495m

Les Grands Moulins 2495m

Chapotet (ou Le Chapotet) 2076m

Chapotet (ou Le Chapotet) 2076m

Le Mont Blanc

Le Mont Blanc

Grande Roche Blanche 2326m

Grande Roche Blanche 2326m

Troupeau au soleil

Troupeau au soleil

Au-dessus du Col de la Perche 1984m

Au-dessus du Col de la Perche 1984m

Départ de la sente vers la Pointe de Rognier

Départ de la sente vers la Pointe de Rognier

"Le Grand Canal"

"Le Grand Canal"

...suite

...suite

...suite

...suite

Le couloir

Le couloir

La croix de la Pointe de Rognier

La croix de la Pointe de Rognier

Le couloir (suite)

Le couloir (suite)

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

Du "collu" vue sur le sommet non nommé coté 2362m

Du "collu" vue sur le sommet non nommé coté 2362m

Départ de l'arête

Départ de l'arête

Vue arrière sur le parcours d'arête

Vue arrière sur le parcours d'arête

Le sente près du sommet

Le sente près du sommet

...suite

...suite

La croix de la Pointe de Rognier 2341m

La croix de la Pointe de Rognier 2341m

Vue sur le Grand Canal depuis le lieudit "Sous le col"

Vue sur le Grand Canal depuis le lieudit "Sous le col"

Vue générale sur l'itinéraire final de montée

Vue générale sur l'itinéraire final de montée

Refuge des Plattières 1853m

Refuge des Plattières 1853m

Refuge de la Grande Montagne 1720m

Refuge de la Grande Montagne 1720m

Tracé Google Earth

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 20:00

Randonnée du 07 septembre 2015

Très belle randonnée en circuit vers ce sommet incontournable du Beaufortain, dominant les Lacs de la Tempête que l'on visitera sur le chemin du retour.

Conditions : très beau temps, gelées blanches au départ puis température agréable.

Flore : épilobes, sédums, senéçons

Difficulté : difficile (longueur de l’itinéraire, dénivelé important, descente délicate dans le thalweg pierreux pour rejoindre les lacs)

Départ

Voie rapide Albertville-Moûtiers. Sortir à La Léchère, atteindre Petit Cœur par la D990 puis prendre la D93 en direction de Grand Naves. Après le Hameau de Molençon prendre à gauche dans la 4ème épingle à cheveux (alt. 1111m) la route étroite, "carrossable" mais partiellement bitumée, qui remonte sur 11 km toute la Vallée de Grande Maison. Stationnement au bout de la route au lieudit La Grande Maison (1629m) à proximité du chalet d'alpage éponyme.

Du lieu de stationnement, on poursuit sur la piste pastorale qui amène au Chalet de la Carré (1710m) en laissant à gauche le sentier vers le Lac du Plan du Jeu. Après la passerelle sur le Ruisseau du Coard le sentier passe à proximité du chalet d’alpage puis remonte le vaste vallon herbeux jusqu ‘au Col de la Louze (2119m) dominé à main droite par la Pointe de Riondet (2357m).

Au col on laisse à gauche le sentier qui conduit aux Lacs de la Tempête pour prendre W/NW la sente bien visible qui s’élève en direction des contreforts du Grand Mont.

L’itinéraire fait une large boucle N dans l’alpage, puis l’environnement devient de plus en plus minéral au fur et à mesure de la montée (orientation : on trouve quelques marques de peinture jaune mais il est préférable de se diriger grâce aux nombreux cairns qui balisent le parcours - ne pas s'engager en cas de mauvaise visibilité). On traverse un premier plateau puis après une courte cheminée d’éboulis on retrouve la crête puis un vallon encombré par des blocs épars avant d’atteindre un « collu » (cairn - 2540m environ) offrant une vue plongeante sur les deux Lacs intermédiaires de la Tempête.

NB : de ce point on voit le départ de la sente que l’on empruntera au retour

Le parcours se poursuit sur la crête de la grande falaise rocheuse à main droite que l’on peut considérer comme l’antécime du Grand Mont, non encore visible. On contourne le point haut par la droite avant de redescendre vers un nouveau « collu » puis d'accéder au sommet du Grand Mont en quelques minutes.

De la croix (2686m), magnifique panorama sur les principaux sommets du Beaufortain, le Mont Blanc et les glaciers de la Vanoise.

Retour par le même itinéraire, ou en passant par les Lacs de la Tempête; dans ce cas, revenir jusqu’au « collu » repéré à la montée puis emprunter la raide sente qui dévale en lacets le thalweg caillouteux à l’aplomb des Lacs de la Tempête (ce parcours a été autrefois « balisé » puisqu’on retrouve de vieilles marques de peinture rouge; peu utilisé il reste assez aléatoire).

NB : à mi-parcours, ne pas se monter vers le gros cairn maçonné sur la croupe à main gauche mais suivre la trace au fond du thalweg.

On rejoint les lacs (prendre le temps d'en faire le tour car le cadre est magnifique) après quelques passages réclamant une attention soutenue puis on retrouve le sentier qui part W vers le Col de la Louze avant de revenir à la Grande Maison par l’itinéraire de montée.

Dénivelé : 1250m

Temps de marche : 7h15 (dont 3h45 de montée)

Sommet du Grand Mont 2686m

Sommet du Grand Mont 2686m

La piste au départ

La piste au départ

Chalet de la Carré (1710m)

Chalet de la Carré (1710m)

Alpage de la Carré au petit matin

Alpage de la Carré au petit matin

Sous le Col de la Louze (2120m)

Sous le Col de la Louze (2120m)

Vue sur le Mont Blanc

Vue sur le Mont Blanc

Sentier de montée

Sentier de montée

Le premier plateau

Le premier plateau

Lac de Saint Guerin

Lac de Saint Guerin

La cheminée

La cheminée

Cairns...ou oeuvres d'art!

Cairns...ou oeuvres d'art!

Le 2° plateau

Le 2° plateau

Du "collu", vue sur les Lacs de la Tempête - Départ de la sente y conduisant

Du "collu", vue sur les Lacs de la Tempête - Départ de la sente y conduisant

Du "collu",  vue sur l'antécime du Grand Mont

Du "collu", vue sur l'antécime du Grand Mont

Vue arrière sur un des pierriers

Vue arrière sur un des pierriers

Arrivée à la crête de l'antécime

Arrivée à la crête de l'antécime

Vue sur le Grand Mont (2686m)

Vue sur le Grand Mont (2686m)

Descente sur le 2° "collu"

Descente sur le 2° "collu"

Sommet du Grand Mont 2686m

Sommet du Grand Mont 2686m

La sente de descente sur les lacs

La sente de descente sur les lacs

Vue arrière sur l'itinéraire de descente vers les lacs

Vue arrière sur l'itinéraire de descente vers les lacs

Deux des lacs de la Tempête au pied du thalweg

Deux des lacs de la Tempête au pied du thalweg

Le premier des deux lacs intermédiaires

Le premier des deux lacs intermédiaires

Le premier lac en arrivant du Col de la Louze

Le premier lac en arrivant du Col de la Louze

...suite

...suite

...suite

...suite

Le sentier de retour au Col de la Louze (vue arrière)

Le sentier de retour au Col de la Louze (vue arrière)

Tracé Google Earth

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 20:25

Randonnée du 02 septembre 2015

Une belle randonnée dans un secteur très minéral au pied du Mont Turia, agrémentée par la présence de deux lacs magnifiques et méconnus.

Conditions : beau temps

Faune : marmottes

Flore : edelweiss

Difficulté : moyenne

Départ

Hameau de la Gurraz atteint par Bourg Saint Maurice (D902), Sainte-Foy-Tarentaise, la Thuile.

Environ 4km après la Thuile prendre la petite route à droite qui dessert les Hameaux de la Savinaz et de la Gurraz. Traverser le hameau de la Gurraz et se garer sur le parking à la sortie W (départ de la piste d’alpage - panneaux)

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° Les Arcs – La Plagne 3532 ET

Du parking de la Gurraz (1650m) on prend la piste de droite en direction du Refuge de Turia en laissant celle de gauche qui monte au Refuge de la Martin.

Le sentier qui fait suite à la piste passe aux Chalets de Cousset (2105m) puis traverse le Ruisseau des Fresses avant d’atteindre le Refuge de Turia (2427m).

On poursuit jusqu’au collet du lieudit Riondaz où on laisse à droite le sentier qui rejoint Les Arcs puis on suit la sente qui escalade la moraine face à l’Aiguille Rouge (3227m).

On atteint un petit plateau où se niche le premier Lac de Riondaz (2541m), magnifique, au pied du thalweg occupé par le Glacier de la Turia.

La sente poursuit W/SW sur la crête d’une autre moraine et peu avant le sommet de celle-ci on bascule à droite sous le Grand Col (2935m) et le Glacier du Grand Col.

On découvre alors le deuxième Lac de Riondaz (2630m), plus grand et tout aussi beau que le premier, qui s'est formé derrière l’imposante moraine frontale d’un glacier aujourd'hui disparu.

On est au cœur de l’immense cirque dominé de droite à gauche par l’Aiguille Rouge (3227m), l’Aiguille du Saint Esprit (3414m) et le Mont Turia (3646m), et au pied du Grand Col (2935m) qui mène, hors de vue, au Col des Roches (3435m) et au Mont Pourri (3779m).

Beaux points de vue en permanence sur la Grande Sassière (3747m) et le Mont Blanc

Dénivelé : 1040m

Distance estimée : 13km

Temps de marche : 6h00 dont 3h30 de montée

Lac de Riondaz inférieur, miroir du Mont Blanc

Lac de Riondaz inférieur, miroir du Mont Blanc

La piste au départ

La piste au départ

Vue arrière sur le Hameau de la Gurraz (1600m)

Vue arrière sur le Hameau de la Gurraz (1600m)

Vue sur le Lac du Chevril depuis le sentier de montée

Vue sur le Lac du Chevril depuis le sentier de montée

Vue arrière sur le sentier de montée

Vue arrière sur le sentier de montée

En vue des Chalets de Cousset sur le sentier de montée

En vue des Chalets de Cousset sur le sentier de montée

Un des Chalets de Cousset (2105m)

Un des Chalets de Cousset (2105m)

Vue arrière sur le sentier de montée

Vue arrière sur le sentier de montée

Sur le sentier de montée face à l'Aiguille Rouge

Sur le sentier de montée face à l'Aiguille Rouge

Le Refuge de Turia sur fond d'Aiguille Rouge (3227m)

Le Refuge de Turia sur fond d'Aiguille Rouge (3227m)

Refuge de Turia

Refuge de Turia

En vue de la première moraine

En vue de la première moraine

....en vue de la moraine (suite)

....en vue de la moraine (suite)

Vue arrière sur le sentier de montée et le Refuge de Turia

Vue arrière sur le sentier de montée et le Refuge de Turia

Mont Turia (3645m) et Glacier du Mont Turia

Mont Turia (3645m) et Glacier du Mont Turia

Le 1° lac de Riondaz

Le 1° lac de Riondaz

...suite

...suite

Vue arrière sur le 1° lac

Vue arrière sur le 1° lac

Le 2° lac

Le 2° lac

Le 2° lac sur fond de Grand Col (2935m)

Le 2° lac sur fond de Grand Col (2935m)

Eboulement sur le Glacier du Grand Col

Eboulement sur le Glacier du Grand Col

Mont Turia et Glacier du Mont Turia

Mont Turia et Glacier du Mont Turia

Le beau hameau de la Gurraz

Le beau hameau de la Gurraz

Randonnée Montagne - Lacs de Riondaz (Hte Tarentaise)
Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 15:19
Randonnée du 12 août 2015
Dominant le Lac du Mont Cenis de près de 1100m, le Signal du Mont Cenis est un des hauts lieux de la fin de la dernière guerre, dans un environnement marqué par les ouvrages de défense (nombreux forts) destinés à protéger l’axe stratégique du Col du Mont Cenis. C'est aussi une belle randonnée offrant une vue magnifique sur le lac.

Conditions : beau temps chaud, quelques nuages élevés l’a-m

Flore : peu abondante compte tenu de la fin de la période de floraison dans les alpages, quelques rares plantes (doronic, linaire, pavot orangé, armoise, etc) adaptées à l’altitude et au substrat (résidus morainiques et éboulis) sur la partie supérieure de l’itinéraire

Faune : marmottes

Difficulté : randonnée familiale facile jusqu’au Col de Sollières, difficile du col au sommet (longueur de l’itinéraire, pentes raides, rochers délités)

Départ

Col du Mont Cenis atteint par la N6, Termignon et Lansleboug. Quelques centaines de mètres après le passage du col prendre à droite la petite route qui descend en direction du lac et du Refuge du Petit Mont Cenis. Passer la Chapelle St Barthélemy et, après 1,5km environ, se garer à l’intersection qui laisse à gauche la piste conduisant au refuge.

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3634 OT Val Cenis - Charbonnel

Du lieu de stationnement (2127m) on poursuit à droite sur la piste pastorale jusqu’au point 2246m pour prendre le sentier qui s’oriente NW (panneaux Col de SollièresMont Froid, petite gouille) en laissant à droite celui qui mène au Pas de la Beccia (2712m) sous la Cime du Laro (2881m)

Le sentier serpente agréablement dans les alpages à travers dolines et gouilles avant d’atteindre le Col de Sollières (2639m) donnant accès au Mont Froid (2822m) et au Signal du Petit Mont Cenis (3162m)

Pour atteindre le Signal du Petit Mont Cenis, on prend E la raide sente montant sur la crête de la barre rocheuse qui domine des combes d’éboulis très abruptes côté E. On passe près de la Croix commémorative (bec rocheux - 2852m) puis la sente s’oriente N (vestiges de murets et abris) avant d’atteindre le sommet du Signal du Petit Mont Cenis (3162m) après un parcours final en devers sur un terrain très instable puis sur la crête avec quelques passages vertigineux. Du sommet, marqué par un cairn maçonné et une plaque rappelant les combats d’avril 1945, le point de vue sur le Lac du Mont Cenis et ses eaux couleur émeraude est magnifique.

Un tour d’horizon permet d’admirer au NW une partie des Glaciers de la Vanoise, à l’E les grands sommets dominant la rive gauche du lac (en particulier Pointe de Ronce - 3612m, Pointe du Lamet - 3504m, et au S les Dents d’Ambin (3369m)

Retour par l’itinéraire de montée.

Dénivelé : 1050m

Temps de marche : 5h00 (dont 3h15 de montée)

Contreforts du Signal du Petit Mont Cenis

Contreforts du Signal du Petit Mont Cenis

La piste pastorale au départ

La piste pastorale au départ

Pointe du Quart 2700m

Pointe du Quart 2700m

Les alpages et le lac vus de la piste de montée

Les alpages et le lac vus de la piste de montée

Zoom sur les Dents d'Ambin

Zoom sur les Dents d'Ambin

Refuge du Petit Mont Cenis et Dents d'Ambin

Refuge du Petit Mont Cenis et Dents d'Ambin

Lieudit Le Grand Plan et face SE du Signal du Petit Mont Cenis

Lieudit Le Grand Plan et face SE du Signal du Petit Mont Cenis

Doline...

Doline...

...et gouille

...et gouille

Pointe de Bellecombe 2755m

Pointe de Bellecombe 2755m

Face SE du Signal du Petit Mont Cenis

Face SE du Signal du Petit Mont Cenis

Col de Sollières 2639m

Col de Sollières 2639m

La sente de montée au-dessus du Col de Sollières

La sente de montée au-dessus du Col de Sollières

Glaciers de la Vanoise

Glaciers de la Vanoise

Mont Froid 2822m

Mont Froid 2822m

Croix commémorative

Croix commémorative

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

Murets (vestiges de la dernière guerre)

Murets (vestiges de la dernière guerre)

La sente de montée sous le Signal du Petit Mont Cenis

La sente de montée sous le Signal du Petit Mont Cenis

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

La sente de montée sous le sommet

La sente de montée sous le sommet

La sente sous le sommet

La sente sous le sommet

La crête

La crête

Le cairn sommital du Petit Mont Cenis

Le cairn sommital du Petit Mont Cenis

Zoom sur le lac du Mont Cenis

Zoom sur le lac du Mont Cenis

Le Lac du Mont Cenis vu du sommet

Le Lac du Mont Cenis vu du sommet

Vue générale sur l'itinéraire de montée

Vue générale sur l'itinéraire de montée

Affleurements de gypse

Affleurements de gypse

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 18:06
Randonnée du 19 juillet 2015

Dominant de son austère face E le village de Saint-Martin-de-Belleville, la Pointe de Daillait n’a pas les faveurs des randonneurs. Pourtant, la montée à travers les anciens hameaux d’alpage et dans la belle Combe de la Dent puis le cheminement sur la crête, offrent une vue magnifique sur les montagnes et les glaciers de Vanoise.

Conditions : beau temps chaud, quelques cirrus en fin de matinée

Flore : peu abondante compte tenu de la fin de la période de floraison en moyenne montagne et de la particularité géologique du secteur (gypse affleurant)

Difficulté : moyenne

Départ

Village de Villarenger atteint par Moûtiers, St-Jean-de-Belleville (D117). Au Hameau des Frênes (2,5km avant Saint-Martin-de-Belleville) prendre à droite la petite route qui dessert Villarenger. Traverser le village puis se garer sur le parking près du Pont Romain qui franchit le Torrent des Encombres.

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3433 ET St-Jean-de-Maurienne/St-François-Longchamp

Du parking (1130m) traverser le pont sur le Torrent des Encombres puis prendre la piste d'alpage qui dessert le Hameau de la Gittaz, poursuivant ensuite jusqu’à la chèvrerie de Léchaux (en activité).

La piste monte en lacets dans le sous-bois et traverse successivement les Hameaux d’alpage de la Monta, des Communaux (1435m) puis atteint La Gittaz (1486m), beaux exemples de l’habitat ancien de montagne (XVIII°/XIX° s.)

NB : un sentier pentu mais bien tracé permet de couper les épingles de la piste jusqu’à la Gittaz.

Continuer NW sur la piste d’alpage le long du Ruisseau de la Gittaz jusqu’aux Chalets de Léchaux (1613m) qui dominent la belle Combe de la Dent, bordée par la Pointe de Daillait (2045m), La Machoui (2098m), La Dent (2295m) et la Tête de Fer (2337m).

A partir de Léchaux, le sentier qui succède à la piste fait une large boucle S avant d’atteindre la crête amenant au sommet de la Pointe de Daillait après une raide montée dans un environnement géologique particulier (affleurements de gypse et profonds trous circulaires - cônes de dissolution - résultant de l’érosion du gypse par l'eau)

De la croix marquant la Pointe de Daillait (2045m), belle vue E sur les glaciers de Vanoise et sur les sommets proches qui bordent le Vallon des Encombres (Pointe et Rochers de Praz Begnay, Pointe de la Levrière, Aiguilles de la Grande Moendaz, Cîme Noire et Grand Perron des Encombres)

Retour par l’itinéraire de montée.

Dénivelé : 930m

Temps de marche : 5h00 (dont 3h de montée)

Pointe de Daillait 2045m

Pointe de Daillait 2045m

Le Pont Romain de Villarenger

Le Pont Romain de Villarenger

Le Torrent des Encombres au Pont Romain

Le Torrent des Encombres au Pont Romain

La piste de montée

La piste de montée

Hameau de la Gittaz

Hameau de la Gittaz

Hameau de la Gittaz

Hameau de la Gittaz

Vue arrière sur la piste près de la chèvrerie

Vue arrière sur la piste près de la chèvrerie

Chalet de Léchaux

Chalet de Léchaux

Pointe de Daillait

Pointe de Daillait

Le sentier de montée sur l'arête

Le sentier de montée sur l'arête

Affleurements de gypse sous le sommet

Affleurements de gypse sous le sommet

Vue arrière sur le sentier de montée

Vue arrière sur le sentier de montée

Pointe de Daillait 2045m

Pointe de Daillait 2045m

Plan des Queux

Plan des Queux

Affleurements de gypse et cônes de dissolution

Affleurements de gypse et cônes de dissolution

La Dent (2295m) et la Tête de Fer (2337m) vues du sentier de montée

La Dent (2295m) et la Tête de Fer (2337m) vues du sentier de montée

Pointe de Daillait vue de St-Martin-de-Belleville

Pointe de Daillait vue de St-Martin-de-Belleville

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article