Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 08:51

Randonnée du 14 août 2016

Longue et belle randonnée dans les vallons sauvages des alpages du Goléon dominés par la Crête d’Argentière et les Rochers du Goléon.

  • Conditions : beau temps chaud devenant lourd et orageux à partir de la fin de matinée.
  • Faune : marmottes, vautours fauves.
  • Flore : fin de saison pour la flore estivale d’alpage, flore d’altitude (renoncule des glaciers, linaire, androsace, senéçon) à partir de 2600m.
  • Difficulté : difficile (longueur de l’itinéraire – en grande partie hors sentier balisé -, pentes raides, éboulis, recherche d’itinéraire peu évidente en présence des nombreuses traces (drayes) laissés par les troupeaux de moutons.

Accès

Rejoindre Valloire par la D902 puis continuer jusqu’à Bonnenuit par la route du Col du Galibier. Après le hameau, passer le parking de départ vers le Refuge des Aiguilles d’Arves, puis après 1,2km prendre à droite (panneau) la piste qui descend vers le Torrent de la Valloirette. Se garer au lieu-dit « La Grande Charmette » à proximité de la passerelle permettant de franchir le torrent.

Itinéraire

Carte IGN 1 /25000° 3435 ET Valloire - Aiguilles d'Arves - Col du Galibier

Du parking de départ (1758m - panneau La Lauzette-Col du Goléon), traverser la passerelle pour emprunter la piste qui remonte toute la Combe de Mortavieille en longeant le Torrent de la Lauzette. Laisser ensuite à main droite la piste qui amène aux Chalets des Granges Chevillon pour continuer sur le sentier à flanc (balisage points orange) après la traversée d'un vaste plateau alluvionnaire. Atteindre la passerelle (dernier point balisé) sur le Torrent du Goléon qui permet l’accès au Chalet d’alpage de la Lauzette, et qui marque l’entrée du Vallon du Goléon. Remonter au mieux ce vallon (plutôt à main droite) fermé par la Pointe des Lauzettes (3053m) et les Rochers du Goléon puis s’orienter N/NW pour atteindre la Combe du Goléon, soit en suivant la sente à peine visible le long du torrent, soit en montant sur la croupe herbeuse qui domine le torrent sur sa rive gauche (sens orographique) et en poursuivant par une suite de vallonnements (nb : bien que son accès soit raide, le parcours sur la croupe est ensuite plus aisé que le cheminement dans les cônes d’éboulis et les alluvions charriés par le torrent au fond du thalweg).

Après un long parcours qui amène au pied du Col du Goléon, la pente se redresse très nettement et en l’absence de sente praticable (les nombreuses drayes tracées par les moutons se perdent rapidement ou amènent dans des zones très délicates), il a paru plus raisonnable de chercher un passage par le « haut » en remontant une raide arête herbeuse à main droite dont le point haut (2864m) domine un vaste cirque fermé par l’Aiguille d’Argentière et la Crête d’Argentière.

De ce point, on distingue assez nettement la partie finale de la sente d’accès au Col du Goléon (2873m), invisible du bas, mais compte tenu de nuages de plus en plus menaçants nous avons renoncé à atteindre le col et à la vue exceptionnelle qu’il offre sur l’Aiguille du Goléon, les Aiguilles d’Arves et les Aiguilles de la Saussaz, sans oublier le Lac du Goléon.

nb : les 2 petits cairns trouvés au pied du col et matérialisant une vague sente ont été rehaussés pour les rendre plus visibles.

Retour par l’itinéraire de crête qui ramène sans difficultés (sauf crainte de glissade par temps humide) au-dessus de la passerelle de la Lauzette et belle rencontre avec Gérard, dit « Gégé le Berger » (et ses 1350 moutons), poète et philosophe qui, avec sa sagesse d’homme de la terre, nous a parlé de la folie du monde actuel.

Dénivelé : 1085m

Temps de marche : 7h00 dont 4h00 de montée

La passerelle devant la Roche Olivera 2662m au départ

La passerelle devant la Roche Olivera 2662m au départ

La piste de montée dans la Combe de Mortavieille

La piste de montée dans la Combe de Mortavieille

Rochers de l'Echelle

Rochers de l'Echelle

Le sentier dans la Combe de Mortavieille

Le sentier dans la Combe de Mortavieille

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

Passerelle de la Lauzette

Passerelle de la Lauzette

Vue générale du Vallon et de la Combe du Goléon

Vue générale du Vallon et de la Combe du Goléon

Vue arrière sur la combe

Vue arrière sur la combe

Le troupeau de "Gérard le Berger" sous la Crête de Jacques

Le troupeau de "Gérard le Berger" sous la Crête de Jacques

Torrent, Vallon, Combe et Col du Goléon (au fond)

Torrent, Vallon, Combe et Col du Goléon (au fond)

Vallon du Goléon

Vallon du Goléon

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

...suite

...suite

L'itinéraire à l'entrée de la Combe du Goléon  (Vallon du Goléon sous la Pointe des Lauzettes et Pas du Goléon)

L'itinéraire à l'entrée de la Combe du Goléon (Vallon du Goléon sous la Pointe des Lauzettes et Pas du Goléon)

Vue générale de la Combe du Goléon (le Col du Goléon est au centre)

Vue générale de la Combe du Goléon (le Col du Goléon est au centre)

Vue arrière

Vue arrière

Vue arrière

Vue arrière

Col du Goléon et Aiguille d'Argentière 3227m

Col du Goléon et Aiguille d'Argentière 3227m

Le cirque sous l'Aiguille d'Argentière et le troupeau de "Jacky le Berger"

Le cirque sous l'Aiguille d'Argentière et le troupeau de "Jacky le Berger"

Col du Goléon 2873m

Col du Goléon 2873m

La sente qu'il fallait trouver pour atteindre le Col du Goléon (photo JMT - randonneessportives@over-blog.com)

La sente qu'il fallait trouver pour atteindre le Col du Goléon (photo JMT - randonneessportives@over-blog.com)

Crête d'Argentière

Crête d'Argentière

Descente

Descente

Pointe des Lauzettes 3053m

Pointe des Lauzettes 3053m

Les cairns après "rehaussement"

Les cairns après "rehaussement"

Les moutons et l'âne de "Gérard le Berger"ne redoutent pas les endroits escarpés!

Les moutons et l'âne de "Gérard le Berger"ne redoutent pas les endroits escarpés!

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 08:50

Randonnée du 13 août 2016

Au coeur du Massif des Cerces cette randonnée en circuit, sans difficulté, permet de visiter de magnifiques lacs et offre des vues incomparables sur les sommets et pics avoisinants.

  • Conditions : très beau temps chaud, ciel d'orage en fin d'a-m
  • Faune : nombreuses marmottes
  • Flore : flore de fin d’été (épilobe, doronic, linaigrette, campanule, etc)
  • Difficulté : circuit facile sur des sentiers bien tracés

Accès

Rejoindre Valloire par Saint-Michel-de-Maurienne et la D902 puis continuer vers le Col du Galibier. Environ 3,5km après la sortie de Bonnenuit, prendre à gauche la piste « jeepable » de Plan Lachat (parking) avec possibilité de monter jusqu’au parking des Mottets (2110m - barrière)

Itinéraire

Carte IGN 1 /25000° Valloire 3435 ET au 1/25000

A partir des Mottets, emprunter à main droite, à proximité de la barrière (panneau « Lac des Cerces ») le sentier qui monte SE sous le contrefort du Pic de la Ceinture puis longe le Ruisseau des Cerces avant de rejoindre le GR57 et d’atteindre le plateau et la dépression occupée par le Lac des Cerces (2410m) sous le Rocher de la Sauma (3073m).

Revenir N sur le GR57 pour poursuivre vers le Col des Cerces (2574m) situé entre la Pointe de la Fourche (2838m) et la Pointe des Banchets (2953m). Du col (panneau) possibilité de monter vers la Pointe des Cerces (3097m), itinéraire difficile, non balisé, mais sente bien visible.

Du col, descendre sur le Lac du Grand Ban (2455m - à voir en détail au retour) puis continuer E vers le Lac Rond (2450m) avant de remonter au Seuil des Rochilles (2459m), "collu" qui marque l’entrée dans la Vallée de la Clarée. L'émissaire du petit Lac de la Clarée (2433m), d’un beau bleu émeraude, donne naissance à la Rivière de la Clarée qui alimente la Durance. Monter E sur quelques dizaines de mètres jusqu'au promontoire au-dessus du lac pour admirer les vastes alpages de la Vallée de la Clarée (lieudit « Les Rochilles ») fermée par l’Aiguille Noire (2869m), la Pointe de Rochachille (2799m) et Roche Château (2898m), et voir les nombreux ouvrages de défense (Ligne Maginot) creusés dans la falaise au-dessus du Seuil des Rochilles.

Revenir sur le GR57/57A qui descend ensuite E vers le Refuge des Drayères, pour longer le Lac Rond puis le Lac du Grand Ban avant de monter au Col des Rochilles (2494m). Du col, vues uniques sur le Grand Galibier (3229m), la Pointe des Cerces (3098m), les Aiguilles d'Arves etc...

Rejoindre le stationnement des Mottets soit par la piste soit par le sentier qui permet de couper les lacets (panneaux) sous les belles falaises et les pointes effilées des Rochers de la Grande Pare (2934m).

NB : ce secteur, et ce circuit en particulier, sont d’une beauté exceptionnelle. Dommage que cet environnement et ce plaisir des yeux soient gâchés par la foule envahissante des «touristes-montagnards» (qui accèdent en voiture au Camp des Rochilles, la barrière des Mottets étant restée ouverte) avec son cortège de nuisances (détritus au bord des sentiers, bruit, etc). Ce jour-là c’était plutôt « Rochilles-les-Bains » que la quiétude des grands espaces!

Dénivelé : 610m

Temps de marche : 4h30 dont 2h30 de montée

Lac de la Clarée 2433m

Lac de la Clarée 2433m

Le départ du sentier aux Mottets

Le départ du sentier aux Mottets

Le Grand Galibier 3228m

Le Grand Galibier 3228m

Les Aiguilles d'Arves 3364m

Les Aiguilles d'Arves 3364m

Rocher de la Sauma 3073m vu du sentier de montée

Rocher de la Sauma 3073m vu du sentier de montée

Sur le sentier de montée

Sur le sentier de montée

Ruisseau des Mottets

Ruisseau des Mottets

Le troupeau devant le Lac des Cerces

Le troupeau devant le Lac des Cerces

Lac des Cerces 2410m devant le Rocher de la Sauma

Lac des Cerces 2410m devant le Rocher de la Sauma

Vue sur le sentier vers le Col des Cerces

Vue sur le sentier vers le Col des Cerces

Le lac des Cerces vu du sentier de montée au col

Le lac des Cerces vu du sentier de montée au col

Le sentier de montée au col

Le sentier de montée au col

Col des Cerces 2574m

Col des Cerces 2574m

Descente vers le Lac du Grand Ban - Pic de l'Aigle et Pointe de la Plagnette

Descente vers le Lac du Grand Ban - Pic de l'Aigle et Pointe de la Plagnette

Vue arrière sur le sentier de descente du Col des Cerces

Vue arrière sur le sentier de descente du Col des Cerces

Lac du Grand Ban (2455m) - Pic de l'Aigle (2776m) et Pointe de la Plagnette (2717m)

Lac du Grand Ban (2455m) - Pic de l'Aigle (2776m) et Pointe de la Plagnette (2717m)

Lac du Grand Ban 2455m

Lac du Grand Ban 2455m

Lac Rond 2450m

Lac Rond 2450m

Lac Rond

Lac Rond

Lac de la Clarée 2433m

Lac de la Clarée 2433m

Lac de la Clarée 2433m

Lac de la Clarée 2433m

Lac du Grand Ban et Col des Rochilles 2496m

Lac du Grand Ban et Col des Rochilles 2496m

Le Camp des Rochilles

Le Camp des Rochilles

Rochers de la Grande Pare 2934m

Rochers de la Grande Pare 2934m

Le sentier de retour vers les Mottets

Le sentier de retour vers les Mottets

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 15:47
Randonnée du 06 août 2016

Surplombant au NW le Lac du Mont Cenis de près de 1100m, l’imposant ilot rocheux qui court du Signal du Mont Cenis 3162m au Grand Coin 2796m et à la Grande Turra 2780m est un des hauts lieux de la fin de la dernière guerre, dans un environnement marqué par les ouvrages de défense (nombreux forts) destinés à protéger l’axe stratégique du Col du Mont Cenis.

La Pointe de Cugne 2984m, peu fréquentée, reste pourtant un objectif intéressant grâce à sa position centrale et à la vue panoramique qu’elle offre sur les grands sommets environnants.

Conditions : beau temps, frais le matin puis devenant agréable. Léger regel nocturne à partir de 2700m facilitant la montée dans un relief délité et instable.

Flore : peu abondante dans les alpages compte tenu de la fin de la période de floraison, quelques rares espèces (doronic, linaire, silène, crépide orangée, genépi, renoncule des glaciers, etc) adaptées à l’altitude et au substrat (éboulis) sur la partie supérieure de l’itinéraire.

Faune : marmottes, vautours fauves

Difficulté : moyenne mais pentes soutenues et rochers délités sur l’arête conduisant au sommet.

Départ

Village de Termignon atteint par Modane et Bramans (RN6). Au centre du village laisser la RN à gauche et poursuivre avant de tourner à droite pour passer le pont sur l’Arc. Prendre la route puis le Chemin du Petit Bonheur, passer au lieu-dit Pont des Soldats (panneau -1350m) puis continuer jusqu’à l’embranchement de Soday (panneau - 1394m). Laisser le GR du Petit Bonheur sur la gauche puis continuer quelques dizaines de mètres sur la route (Boucle de la Girarde) et sur la piste qui lui succède jusqu’à l’embranchement du Replat des Canons en coupant à plusieurs reprises la ligne du Télésiège des Roches Blanches. Arriver à l’abri ONF (2098m) et au restaurant d’altitude de la station de Termignon puis continuer sur la piste de droite en direction du Sort de l’Erellaz et de garer peu avant le pylône d’arrivée du Téléski du Lac.

NB : cette très longue piste (11,2km) comporte de nombreux secteurs en mauvais état, inadaptés aux véhicules « surbaissés ».

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3634 OT Val Cenis – Charbonnel

Du lieu de stationnement altitude départ 2366m), remonter la piste du Téléski du Lac jusqu'à son pylône terminal (2452m).

Descendre sur le Lac de Sollières (2421m) et viser, en face, une petite sente assez peu visible mais pourtant bien tracée (en pointillés rouge sur la carte) qui serpente sous la face NW/N de la Pointe de Cugne.

Vers 2650m, l’itinéraire (quelques marques de peinture jaune) se prolonge en direction du Col des Randouillards (2747m) dont l'échancrure est repérable à l'E.

Laisser cette sente et poursuivre sur celle peu marquée qui remonte l'arête des Belles Places jusqu’au pied de la Pointe de Cugne (2850m).

La trace amène au sommet de la Pointe de Cugne (2984m) dans un environnement de rochers délités et de blocs épars et instables en passant soit par la crête, soit au milieu des blocs.

Du sommet, marqué par les ruines d’abris sommaires et de murets de protection construits à la fin de la dernière guerre, vues splendides sur la calotte glaciaire de la Vanoise, la Dent Parrachée, la Grande Casse et la Grande Motte, le Grand Roc Noir, Rochemelon, la Pointe de Ronce, le Mont et les Dents d'Ambin, la Barre des Ecrins, les Aiguilles d'Arves , la Grande Turra, le Signal du Petit Mont Cenis, le Mont Froid, la Pointe de Bellecombe, etc....

Retour par l’itinéraire de montée.

Dénivelé : 630m

Temps de marche : 4h00 (dont 2h15 de montée)

Pointe de Cugne 2984m

Pointe de Cugne 2984m

Lac de Sollières 2421m

Lac de Sollières 2421m

Montée vers la crête...

Montée vers la crête...

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

La crête menant au sommet

La crête menant au sommet

Arête du Signal du Petit Mont Cenis - Col de Sollières - Mont Froid

Arête du Signal du Petit Mont Cenis - Col de Sollières - Mont Froid

Pointe de Cugne et Signal du Petit Mont Cenis

Pointe de Cugne et Signal du Petit Mont Cenis

L'itinéraire de montée sur l'arête

L'itinéraire de montée sur l'arête

...suite

...suite

..suite

..suite

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

Zoom sur le Mont Froid 2822m

Zoom sur le Mont Froid 2822m

Sous le sommet

Sous le sommet

...suite

...suite

Ruine de la casemate au sommet de la Pointe de Cugne 2984m

Ruine de la casemate au sommet de la Pointe de Cugne 2984m

La descente

La descente

Col des Randouillards 2747m

Col des Randouillards 2747m

Campanule d'Allioni

Campanule d'Allioni

Renoncule des Glaciers

Renoncule des Glaciers

Dent Parrachée 3697m

Dent Parrachée 3697m

Grande Casse 3855m

Grande Casse 3855m

Glaciers de la Vanoise

Glaciers de la Vanoise

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 15:46

Randonnée du 03 août 2016

Belle randonnée entre alpages et sommets au coeur du Beaufortain et le Mont Mirantin, mythique sommet du Massif, en récompense.

Conditions : grand beau temps.

Flore : devenant plus clairsemée (doronic, aster, crépide, chardon, cirse, campanule, etc)

Faune : marmottes

Difficulté : facile jusqu’au Chalet du Lac, moyenne ensuite pour atteindre le Pas de l’Ane et le sommet du Mont Mirantin (nb : l’accès au sommet par l’arête comporte des passages aériens dans des ressauts rocheux nécessitant quelques pas d’escalade; l’un d‘eux est équipé de câbles; itinéraire déconseillé aux personnes sujettes au vertige ou par temps humide)

Départ

Du village d’Arèches-Beaufort atteint par la D218, emprunter la petite route qui dessert les Hameaux du Planey et de la Dray. Poursuivre, puis prendre la piste forestière (panneau) qui amène à Plan Villard et se garer à la sortie de la forêt (parking) ou à proximité des Chalets de Plan Villard (quelques emplacements disponibles).

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3532 OT Massif du Beaufortain - Moûtiers - La Plagne

Du stationnement (altitude départ 1532m) continuer sur la piste qui passe entre les chalets de Plan Villard puis monter à gauche (panneaux "Pas de l’Ane -Tour du Beaufortain") par le sentier qui grimpe à travers bois, coupe les lacets de la piste à plusieurs reprises, puis la rejoint vers 1910m en atteignant un petit plateau d'alpage sous la croupe de la Légette du Mirantin et du Nid d’Aigle.

Poursuivre sur la piste en passant par le lieu-dit Cote 2000 (panneaux) et arriver au Chalet du Lac et son minuscule "Lac" en prenant éventuellement le raccourci par le sentier à droite (panneau bois au sol) qui évite de passer par la bergerie que l’on aperçoit à gauche de la piste.

Continuer sur le bon sentier (court passage en devers après le chalet) pour rejoindre le « collu » du Pas de l’Âne (2371m).puis prendre la sente qui escalade l’arête Sud-Ouest (parcours en crête un peu aérien) pour atteindre le sommet du Mont Mirantin (2460m).

Du sommet, très beau panorama sur toute la Chaîne des Aravis, le Beaufortain, le Massif du Mont Blanc et aussi sur la Brêche de Parozan et la Pierra Menta, etc.

Dénivelé : 1060 m

Temps de marche : 5h30 (dont 3h30 de montée)

Le chalet du Lac

Le chalet du Lac

Paysage du Beaufortain vu de Plan Villard

Paysage du Beaufortain vu de Plan Villard

Chalets de Plan Villard 1532m

Chalets de Plan Villard 1532m

Lieu-dit "Cote 2000" sur fond de Mont Blanc

Lieu-dit "Cote 2000" sur fond de Mont Blanc

La belle combe dominant le Hameau du Planay

La belle combe dominant le Hameau du Planay

Pointe de la Grande Journée 2460m vue du sentier de montée

Pointe de la Grande Journée 2460m vue du sentier de montée

Mont Mirantin 2460m vu de la piste de montée

Mont Mirantin 2460m vu de la piste de montée

La gouille du Chalet du Lac

La gouille du Chalet du Lac

Le départ du sentier vers le Pas de l'Ane ("collu" au fond)

Le départ du sentier vers le Pas de l'Ane ("collu" au fond)

Vue générale de l'arête du Mont Mirantin

Vue générale de l'arête du Mont Mirantin

L'arête du Mont Mirantin

L'arête du Mont Mirantin

Passage câblé

Passage câblé

Vue arrière sur l'arête

Vue arrière sur l'arête

Sommet du Mont Mirantin 2460m

Sommet du Mont Mirantin 2460m

La nouvelle croix du Mont Mirantin devant le Mont Blanc

La nouvelle croix du Mont Mirantin devant le Mont Blanc

Les moutons s'essaient à la "ramasse"!

Les moutons s'essaient à la "ramasse"!

Sur l'itinéraire de descente du Pas de l'Ane

Sur l'itinéraire de descente du Pas de l'Ane

Zoom sur la Brêche de Parozan

Zoom sur la Brêche de Parozan

Zoom sur la Pierra Menta

Zoom sur la Pierra Menta

...et le Mont Blanc, omniprésent

...et le Mont Blanc, omniprésent

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 15:51

Randonnée du 25 juillet 2016

Agréable randonnée sur ce sommet "secondaire" des Bauges qui offre pourtant un panorama magnifique lorsque les brumes montant de la Combe d’Ire veulent bien rester discrètes.

Conditions : brumes montantes et tenaces, temps chaud.

Flore : flore estivale des prairies d’alpage (grand chardon, cirse, vérâtre, gentiane jaune, etc)

Faune : marmottes

Difficulté : moyenne mais distance importante (environ 13km A/R)

Départ

A Bellecombe-en-Bauges atteint par la D911 (Allèves) ou la D912 (Lescheraines), emprunter la petite route qui mène E/SE au Hameau de Mont- Devant puis prendre la route à gauche 100m avant le Gîte et continuer jusqu’au parking final du Reposoir.

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges

Du parking du Reposoir (1165m – panneaux Col de Bornette, Les Ailes du NantChalet de la Combe), monter par la nouvelle piste pastorale - interdite à la circulation au-delà de la barrière - qui passe aux Chalets du Noubioz puis atteint le Col de Bornette (1304m). Au col, laisser à gauche le sentier qui amène au Crêt du Char et aux Chalets du Mollard pour continuer quelques dizaines de mètres sur la piste avant de prendre les traces légèrement descendantes à gauche dans la prairie (panneaux Les Ailes du NantChalet de la Combe)

NB : ne pas poursuivre sur la nouvelle piste – non cartée car récente - qui monte vers le Golet de Doucy et les Chalets de l’Ecurie Derrière après l'épingle à droite

Passer à proximité des Chalets des Ailes du Nant (1350m) et poursuivre par le sentier qui traverse une prairie (belle vue sur le Lac d'Annecy) avant d'entrer dans la forêt et longer le flanc de la Montagne du Charbon. Après une longue traversée par une succession de montées et de descentes dans le bois, atteindre le lieudit "Sous la Roche" (1380m – panneaux Pointe de Banc Plat - Chalet de la Combe) et l'embranchement avec le sentier montant de Montgellaz.

Une série de lacets caillouteux sous la face W verticale de la Montagne du Charbon amène à la base de la falaise qu'un passage taillé dans le rocher, sécurisé par des main-courantes et une série de marches, permet de franchir (autrefois seul voie d'accès pour rejoindre les alpages de la Combe du Charbon).

Le sentier débouche sur le vaste plateau d'alpage "suspendu" de la Montagne du Charbon puis arrive au Gîte et au Chalet de la Combe (1572m – fabrication et vente de fromages de brebis et de chèvre – petite restauration).

Suivre la piste pastorale récemment créée qui remonte tout le vallon puis par le raccourci qui monte à gauche, arriver au lieu-dit "Les Platières" (1700m) au-dessus du Chalet du Charbon.

Au « collu », taillé dans le rocher, attaquer à main droite la montée finale dans la croupe herbeuse menant au sommet par un sentier raide mais bien tracé (prudence toutefois par temps humide) en laissant la piste poursuivre au S vers les chalets de la Combe d'Ire (Chalets du Rosay et du Planay)

Atteindre sans difficulté la crête dentelée de la Pointe de Banc Plat (1907m). Du sommet vue partielle, compte tenu des brumes montantes de plus en plus denses, sur les sommets des Bauges et sur la belle arête de la Montagne du Charbon qui court jusqu’à la Dent des Portes.

Retour par le même itinéraire.

Dénivelé : 900m

Temps de marche : 5h30 (dont 3h00 de montée)

La belle arête de la Montagne du Charbon (de la Dent des Portes à la Pointe de Banc Plat au fond)

La belle arête de la Montagne du Charbon (de la Dent des Portes à la Pointe de Banc Plat au fond)

Pointe de Banc Plat (1907m) vue depuis le Col de Bornette

Pointe de Banc Plat (1907m) vue depuis le Col de Bornette

Chalets du Mollard sous le Crêt du Char (à gauche dans la brume)

Chalets du Mollard sous le Crêt du Char (à gauche dans la brume)

Le Lac d'Annecy vu de la prairie après les Chalets des Ailes du Nant

Le Lac d'Annecy vu de la prairie après les Chalets des Ailes du Nant

Le sentier sous la falaise

Le sentier sous la falaise

Le passage dans la falaise (vue arrière)

Le passage dans la falaise (vue arrière)

Le Lac d'Annecy vu du passage dans la falaise

Le Lac d'Annecy vu du passage dans la falaise

Le passage dans la falaise (sens descendant)

Le passage dans la falaise (sens descendant)

Arrivée sur le plateau - La tourbière et les linaigrettes

Arrivée sur le plateau - La tourbière et les linaigrettes

Le Chalet de la Combe et la combe du Charbon

Le Chalet de la Combe et la combe du Charbon

Vue générale sur la combe et la falaise E de la Montagne du Charbon

Vue générale sur la combe et la falaise E de la Montagne du Charbon

Zoom sur la Montagne du Charbon

Zoom sur la Montagne du Charbon

La Combe du Charbon (vue arrière)

La Combe du Charbon (vue arrière)

La piste et le raccourci par le sentier (vue arrière)

La piste et le raccourci par le sentier (vue arrière)

Le sentier de montée vers Banc Plat

Le sentier de montée vers Banc Plat

Le sentier de montée (suite)

Le sentier de montée (suite)

Prairie fleurie sous la Pointe de Banc Plat

Prairie fleurie sous la Pointe de Banc Plat

Pointe de Banc Plat 1907m

Pointe de Banc Plat 1907m

La crête rocheuse de la Montagne du Charbon

La crête rocheuse de la Montagne du Charbon

Lanche Close 1791m vue du sentier de retour

Lanche Close 1791m vue du sentier de retour

Sur le sentier de retour

Sur le sentier de retour

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 06:22

Randonnée du 20 juillet 2016

Belle randonnée sur la Grande Moucherolle - 2284m deuxième sommet du Vercors - qui offre une vue exceptionnelle sur la longue falaise du Vercors Sud, les Massifs du Mont Blanc, de Belledonne et de Chartreuse, la Vanoise, etc.

Ce secteur, très minéral, a malheureusement été complètement dévasté et remodelé par les équipements de la station de ski de Villard-de-Lans/Corrençon.

Accès

A Corrençon-en-Vercors atteint par Villard-de-Lans (D215) continuer S en direction des Trois Fontaines (Golf) puis E jusqu’au parking de départ des remontées mécaniques (Clot de la Balmealtitude départ 1230m)

Conditions : beau temps chaud

Flore : toute la flore alpine estivale dans les prairies et la forêt (lys martagon, arnica, mauve, doronic, etc) devenant très pauvre à partir de 1800m, sauf dans les rares zones herbeuses (myosotis, ciboulette de Sibérie, éperviaire, etc).

Faune : marmottes

Matériel (facultatif) : corde de randonnée de 30m, sangles et mousquetons.

Difficulté : moyenne jusqu'au Col des Moucherolles puis difficile (passages trés escarpés pour atteindre le sommet)

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3236 OT Villard-de-Lans/Mont Aiguille/PNR du Vercors

Du parking, emprunter la piste qui monte dans la forêt à droite de la gare de départ des télésièges de Combeauvieux et du Clot des Balmes puis laisser celle-ci à gauche (panneau - repérer ce point que l’on retrouvera pour le trajet de retour) pour poursuivre S sur le sentier qui monte en lacets jusqu’au « collu » de Combeauvieux offrant une belle vue sur la Tête des Chaudières (2029m). L’itinéraire s’oriente ensuite E/NE et longe les pentes abruptes de la Combe de Fer, très encaissée, puis après une montée soutenue par une des pistes de ski de la station, atteint un plateau et le pylône d’arrivée du télésiège de Combeauvieux (1795m – panneaux). Laisser S, à main droite, le sentier qui mène à la Roche du Coin (1911m) et au Pas de la Balme (1839m) pour descendre N par la piste de service qui passe sous le télésiège puis s’oriente E en direction du Pas de la Fenêtre (panneaux). Après avoir traversé la ligne du téléski des Arolles prendre à vue E la piste de ski (ce qui évite la large boucle N de la piste de service) pour atteindre un petit plateau sous le pierrier, à la base du Col des Moucherolles, bien visible entre la Grande Moucherolle 2284m et la Petite Moucherolle 2156m.

Emprunter la sente raide (panneau près d'un gros bloc de rocher) qui remonte le vaste pierrier occupant le bas du thalweg puis qui s’adoucit dans une pente herbeuse à l’approche du Col des Moucherolles (2086m). Du col un sentier bien visible donne accès W à la Petite Moucherolle par un passage vertigineux dans une faille de la falaise, et E à la Grande Moucherolle.

Pour atteindre ce sommet, continuer quelques dizaines de mètres sur le sentier jusqu’à la base de son contrefort rocheux puis suivre les "larges" marques de peinture bleue qui jalonnent l’itinéraire (très escarpé - cheminées, pas d’escalade délicats sur du rocher patiné, sente pierreuse et terreuse) permettant d’atteindre la crête puis l’antécime (relais radio) et enfin le cairn marquant le sommet de la Grande Moucherolle (2284m).

NB : cet itinéraire est réservé à des randonneurs aguerris (cotation 3) et ne redoutant pas le vide (corde de 30m, sangles et mousquetons pouvant être utiles). Il serait extrêmement périlleux de l'emprunter par temps humide ou de neige.

Du sommet vue magnifique sur la grande barrière orientée N/S du Vercors Sud (Rochers de la Balme, du Playnet, de la Peyrouse, du Ranc Traversier, etc, jusqu’au Grand Veymont 2341m et au Mont Aiguille 2087m), les Massifs du Mont Blanc, de la Vanoise, de la Chartreuse, de Belledonne, etc, jusqu’aux Monts d’Ardèche.

Retour : revenir par le même itinéraire jusqu’au Col des Moucherolles puis repérer une vague sente à main droite, plus aisée, qui passe au pied de la dernière barre rocheuse et qui permet d’éviter le fastidieux sentier par le pierrier emprunté à la montée.

NB : cet itinéraire est tracé sur la carte IGN (mise à jour en 2010) mais il n’est ni entretenu, ni fréquenté ; il est par ailleurs coupé par des éboulements quelques dizaines de mètres après le pierrier mentionné ci-dessous.

Traverser ensuite à vue le bas du pierrier en direction d’un petit chalet du service des pistes puis descendre NW par les pistes de ski et/ou les pistes de service jusqu’à retrouver le lieudit Combeauvieux et l’itinéraire de montée.

Dénivelé : 1120m

Temps de marche : 7h30 (dont 4h00 de montée)

Sommet de la Grande Moucherolle 2284m (au fond le Mont Aiguille et le Grand Veymont)

Sommet de la Grande Moucherolle 2284m (au fond le Mont Aiguille et le Grand Veymont)

Le sentier de montée à la sortie de la forêt

Le sentier de montée à la sortie de la forêt

Tête des Chaudières 2029m vue du sentier de montée

Tête des Chaudières 2029m vue du sentier de montée

Montée vers Combeauvieux

Montée vers Combeauvieux

Le Col des Moucherolles encadré par la Grande et la Petite Moucherolles

Le Col des Moucherolles encadré par la Grande et la Petite Moucherolles

Vue arrière sur la montée au Col des Moucherolles par le pierrier

Vue arrière sur la montée au Col des Moucherolles par le pierrier

Vue arrière sur le sentier de montée vers le col (suite)

Vue arrière sur le sentier de montée vers le col (suite)

Vue arrière sur le sentier de montée vers le col (suite)

Vue arrière sur le sentier de montée vers le col (suite)

La Petite Moucherolle (2156m) vue du Col des Moucherolles

La Petite Moucherolle (2156m) vue du Col des Moucherolles

La barrière Est du Vercors vue du col (au fond le Mont Aiguille et le Grand Veymont)

La barrière Est du Vercors vue du col (au fond le Mont Aiguille et le Grand Veymont)

La Grande Moucherolle (2284m) et le départ du sentier vus du col

La Grande Moucherolle (2284m) et le départ du sentier vus du col

Vue arrière sur le col et sur l'itinéraire de montée

Vue arrière sur le col et sur l'itinéraire de montée

Sur l'itinéraire de montée (suite)

Sur l'itinéraire de montée (suite)

Sur l'itinéraire de montée (suite)

Sur l'itinéraire de montée (suite)

Sur l'itinéraire de montée (suite)

Sur l'itinéraire de montée (suite)

Sur l'itinéraire de montée (suite)

Sur l'itinéraire de montée (suite)

Arrivée sur la crête

Arrivée sur la crête

Vue arrière sur le col et l'itinéraire de montée

Vue arrière sur le col et l'itinéraire de montée

Sommet de la Grande Moucherolle (2284m)

Sommet de la Grande Moucherolle (2284m)

La (Grande) Soeur Agathe 2193m vue de la crête

La (Grande) Soeur Agathe 2193m vue de la crête

Le lac de barrage du Monteynard vu du sommet

Le lac de barrage du Monteynard vu du sommet

Sommet de la Grande Moucherolle 2284m devant la (Petite) Soeur Sophie 2162m et la (Grande) Soeur Agathe 2193m

Sommet de la Grande Moucherolle 2284m devant la (Petite) Soeur Sophie 2162m et la (Grande) Soeur Agathe 2193m

Zoom sur le "sentier" d'accès à la Petite Moucherolle depuis le col des Moucherolles

Zoom sur le "sentier" d'accès à la Petite Moucherolle depuis le col des Moucherolles

Vue arrière sur la sente de descente depuis le col

Vue arrière sur la sente de descente depuis le col

Vue arrière sur la sente de descente (suite)

Vue arrière sur la sente de descente (suite)

Vue arrière sur l'itinéraire de descente (suite)

Vue arrière sur l'itinéraire de descente (suite)

Zoom sur la "fenêtre" des Rochers des Jaux

Zoom sur la "fenêtre" des Rochers des Jaux

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 19:59

Randonnée du 08 juillet 2016

Belle et longue randonnée vers ce magnifique vallon, miraculeusement sauvé des appétits des « bétonneurs de la montagne » après des années de bataille, par les Hameaux d’alpage du Chenal, du Fenil et du Monal.

Conditions

Temps brumeux le matin se dégageant progressivement puis belles éclaircies avant l’arrivée de fortes nébulosités sur les sommets en fin d’après-midi.

Faune : marmottes

Flore : abondante flore alpine du début d’été dans les alpages (orchis, renouée, centaurée, anémone, etc) et en sous-bois (clématite des Alpes)

Difficulté : de moyenne à assez difficile selon les conditions (longueur de l'itinéraire, quelques secteurs de pentes raides, enneigement). Prévoir piolet, crampons et corde en cas de présence de plaques de neige résiduelles (conditions rencontrées ce jour).

Accès

De Bourg-Saint-Maurice et Sainte-Foy-Tarentaise par la D902 en direction du Col de l’Iseran, passer le Hameau de La Thuile puis poursuivre sur 4km environ et avant le paravalanche des Pigettes prendre à gauche la petite route qui monte au Hameau du Chenal. Parking obligatoire (panneaux d’information) à l’entrée du hameau, la piste d’alpage qui poursuit étant interdite à la circulation.

Carte IGN 1/25000° 3532 ET Les Arcs – La Plagne

Du stationnement au Chenal (1700m), continuer sur la piste pour atteindre le Hameau du Fenil (1899m) puis le Carrefour de la Combaz Aval (laisser à gauche l’accès à la Combaz et au Monal) et enfin le Carrefour de la Légettaz pour poursuivre vers le « collu » donnant accès au Vallon du Clou à travers un beau mélézin.

Passer à la Stèle Saint-Jacques (emplacement d’une ancienne chapelle sur le chemin de St Jacques de Compostelle) puis descendre à la prise d’eau et traverser le Ruisseau du Clou avant de rejoindre le Hameau du Clou (2205m - en ruines). Monter ensuite N/NW (sentier bien visible et gros cairn sur le promontoire à main droite) pour atteindre le Lac du Clou (2273m).

Contourner le lac par la droite puis « gravir » à vue et au mieux (à partir du lac il n'existe plus aucun balisage) la raide pente herbeuse NE en visant la gauche du rognon (surnommé ce jour, vu d’au-dessus, le « Pain de Sucre »), point côté 2651m sur la carte. La pente s’adoucit et un vaste plateau incliné se découvre, entrecoupé de ressauts rocheux, de thalwegs et de couloirs encore enneigés sous toute la face SW de la Pointe du Grand Sollier (2928m) et de la Pointe de la Foglietta (2930m).

Emprunter N le large vallon peu pentu qui donne accès à la Croix de Foglietta et à son cairn, bien visibles (2737m) et, le cas échéant, continuer SE par l’arête jusqu’à la Pointe de la Fogliettta.

De la croix, belle vue sur les sommets environnants déjà cités, le Vallon de Mercuel, les sommets de Tarentaise et du Beaufortain et le Massif du Mont Blanc.

Revenir par le même itinéraire jusqu’au Carrefour de La Combaz Aval puis descendre vers le Hameau du Monal, très beau site - classé - typique de l’habitat de montagne. Du Monal, petite visite « photo » au Hameau de l’Echaillon (3,5km A/R) avant de rejoindre le Parking du Chenal en passant par l’agréable sentier vers la Combaz et l’Oratoire Saint-Antoine puis par la piste.

Dénivelé : 1160m

Temps de marche : 8h00 dont 4h00 de montée

Distance : 18km environ (incluant l’A/R au Hameau de l’Echaillon à partir du Monal)

Le Lac du Clou - Rochers de Pierre Pointe 3441m

Le Lac du Clou - Rochers de Pierre Pointe 3441m

Hameau du Chenal 1700m

Hameau du Chenal 1700m

Hameau du Fenil 1890m

Hameau du Fenil 1890m

La piste pastorale vers le Vallon du Clou

La piste pastorale vers le Vallon du Clou

Zoom sur le Hameau du Monal depuis la piste de montée au Clou

Zoom sur le Hameau du Monal depuis la piste de montée au Clou

Alpage du Clou ("collu" 2140m)

Alpage du Clou ("collu" 2140m)

Mont Pourri 3779m - Dôme de la Sache 3588m

Mont Pourri 3779m - Dôme de la Sache 3588m

Vue générale sur le Vallon du Clou - Prise d'eau EdF

Vue générale sur le Vallon du Clou - Prise d'eau EdF

Montée vers le Lac du Clou

Montée vers le Lac du Clou

Rencontre...

Rencontre...

Le rognon (ou "Pain de Sucre") point côté 2651m vu du Lac du Clou

Le rognon (ou "Pain de Sucre") point côté 2651m vu du Lac du Clou

Le Lac du Clou 2373m - au fond le Mont Pourri et le Dôme de la Sache

Le Lac du Clou 2373m - au fond le Mont Pourri et le Dôme de la Sache

Le "Pain de Sucre" vu d'au-dessus

Le "Pain de Sucre" vu d'au-dessus

Zoom sur la Croix Foglietta et le cairn

Zoom sur la Croix Foglietta et le cairn

Le plateau sur fond de Mont Pourri et Dôme de la Sache

Le plateau sur fond de Mont Pourri et Dôme de la Sache

La traversée sous la Pointe du Grand Solliet 2928m

La traversée sous la Pointe du Grand Solliet 2928m

L'arête et la Croix Foglietta

L'arête et la Croix Foglietta

La Croix Fogliettta et le cairn

La Croix Fogliettta et le cairn

Vue générale sur l'itinéraire de montée depuis le lac

Vue générale sur l'itinéraire de montée depuis le lac

Retour

Retour

Retour

Retour

Retour vers le "Pain de Sucre"

Retour vers le "Pain de Sucre"

Vue générale sur le Vallon du Clou depuis l'itinéraire de descente

Vue générale sur le Vallon du Clou depuis l'itinéraire de descente

Hameau "ruiné" du Clou et Rochers de Pierre Pointe

Hameau "ruiné" du Clou et Rochers de Pierre Pointe

Rhododendrons en fleur dans le mélézin du Clou

Rhododendrons en fleur dans le mélézin du Clou

Hameau du Monal 1873m

Hameau du Monal 1873m

Hameau de l'Echaillon 1860m

Hameau de l'Echaillon 1860m

Lilas en fleur au Hameau de La Combaz

Lilas en fleur au Hameau de La Combaz

Oratoire Saint Antoine au Hameau de La Combaz

Oratoire Saint Antoine au Hameau de La Combaz

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 17:45

Randonnée du 01 juillet 2016

A l’Est des prairies de Montaimont, propices à la randonnée à raquettes, les contreforts Sud du Massif de la Lauzière restaient à découvrir. Au-delà des alpages c’est un relief tourmenté qui se dévoile avec un grand nombre de sommets dépassant 2500m (Cheval Noir, Grand Coin, Rochers de Praz Begnay, Valbuche, Mont du Fût, Mollard des Boeufs, etc).

Le secteur de Valbuche permet d’enchaîner éventuellement plusieurs d’entre eux lorsque les conditions s’y prêtent.

Conditions : beau temps chaud, développement de cumulus à partir du milieu de l’a-m.

Flore : toute la flore alpine de début d’été (gentianes, pensées, asphodèles, digitales, orchis, etc)

Faune : marmottes

Départ

Direction Saint-Jean-de-Maurienne. A La Chambre (D76a) prendre la route du Col de la Madeleine (D213) puis la route de Montaimont (D99). Continuer jusqu’à Bonvillard puis prendre la direction du Lac du Loup. Se garer sur le parking à gauche près de l’embrachement qui dessert le Hameau du Loup (1481m).

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3433 ET St-Jean-de-Maurienne – St-François-Longchamp - Valmorel

Du parking remonter quelques mètres sur la route pour trouver à droite le départ du sentier (panneaux - 1485m) qui traverse une pâture puis s’oriente S/SE avant d’atteindre les Chalets du Closet (1631m). Le sentier monte en larges lacets (marques jaunes) dans les vastes alpages du « Grand Pâturage », traverse plusieurs ruisseaux issus du Mollard des Bœufs et de la Pointe du Mont du Fût, dont la belle cascatelle de Pré Venat puis passe près d’une bergerie (abri sommaire en tôle) avant d’arriver au gros cairn qui marque le Col de Valbuche (2401m)

Du col le panorama est magnifique et porte au SE sur le Crêt Lognan (2696m) et le Grand Coin (2729m) et à l’E sur les crêtes dentelées des Aiguilles de la Grande Moendaz (2695m) et des Rochers de Praz Begnay (2541m).

Laisser à main droite l’itinéraire vers Crêt Lognan et le Grand Coin pour poursuivre N, à vue, vers la Pointe de Valbuche (de vagues traces dans un terrain délité permettent d’éviter les escarpements rocheux) qui se découvre après un cheminement en crête surplombant la Combe des Chevriers occupée par le petit lac éponyme (2472m).

De nombreuses plaques de neige résiduelles et autres corniches nous empêcheront de poursuivre, au-delà du sommet de la Pointe de Valbuche (2629m), sur les crêtes menant au Mollard des Bœufs (2761m) et à la Pointe du Mont du Fût (ou Bellachat 2822m).

Du sommet belle vue sur la Chaîne de Belledonne, le Grand Perron des Encombres, la Chaîne de la Lauzière et les Glaciers de Vanoise.

Retour par le même itinéraire.

Dénivelé : 1200m

Temps de marche : 6h30 (dont 4h00 de montée)

Pointe de Valbuche 2629m

Pointe de Valbuche 2629m

L'itinéraire de montée - premiers rayons du soleil sur Crêt Lognan 2696m

L'itinéraire de montée - premiers rayons du soleil sur Crêt Lognan 2696m

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

Vue arrière sur l'itinéraire de montée

Cairn du Col de Valbuche 2401m

Cairn du Col de Valbuche 2401m

Pointe de Praz Begnay 2421m et Rochers de Praz Begnay 2541m vus du Col de Valbuche

Pointe de Praz Begnay 2421m et Rochers de Praz Begnay 2541m vus du Col de Valbuche

Pointe de Valbuche 2629m

Pointe de Valbuche 2629m

Rochers de Praz Begnay 2541m vus du col

Rochers de Praz Begnay 2541m vus du col

Montée vers la Pointe de Valbuche

Montée vers la Pointe de Valbuche

Le Grand Coin 2729m

Le Grand Coin 2729m

Montée à vue vers Valbuche

Montée à vue vers Valbuche

Zoom sur la Grande Casse

Zoom sur la Grande Casse

La crête de la Pointe de Valbuche, au fond celle du Mollard des Boeufs

La crête de la Pointe de Valbuche, au fond celle du Mollard des Boeufs

Dernières longueurs avant le sommet

Dernières longueurs avant le sommet

La crête du Mollard des Boeufs

La crête du Mollard des Boeufs

Le petit lac au fond de la Combe des Chevriers

Le petit lac au fond de la Combe des Chevriers

En vue du sommet

En vue du sommet

Pointe du Mont du Fût 2822m et Mollard des Boeufs 2761m

Pointe du Mont du Fût 2822m et Mollard des Boeufs 2761m

Des corniches imposantes barrent le sentier!

Des corniches imposantes barrent le sentier!

Cascatelle (ruisseau de Pré Vénat)...

Cascatelle (ruisseau de Pré Vénat)...

...et prairie fleurie

...et prairie fleurie

Vue générale du vallon de montée et Col de Valbuche

Vue générale du vallon de montée et Col de Valbuche

Sur le sentier de retour

Sur le sentier de retour

Hameau du Loup

Hameau du Loup

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 07:16

Randonnée du 28 juin 2016

Agréable randonnée sur le flanc Est du Massif des Bauges dans un environnement varié (forêts, alpages) et effectuée en boucle.

Conditions : beau temps doux.

Flore : toute la flore alpine de début d’été (centaurées, orchis, trolles, éperviaires orangées, etc) avec notamment d’importantes stations d’asphodèles sur le sentier menant au Chalet d’Orisan.

Départ

Prendre la route du Col de Tamié (D201c) par Frontenex, Tournon et Verrens-Arvey. Petit parking à gauche de la route, 400m après le lieudit "Sous le Col" (hameau) - panneaux d’information.

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3432 ET Albertville

Du parking (805m), emprunter la piste de décharge (balisage jaune-rouge) qui monte W dans la forêt, passe à proximité de plusieurs chalets d’alpage puis traverse les ruisseaux de la Prora et des Gorges. La pente se fait ensuite plus soutenue et le sentier s’oriente N (cote 1200m environ) avant de passer au pied de la face S, très ravinée, du Parc du Mouton (1859m)

NB : la grosse avalanche descendue de Combe Noire cet hiver a emporté une partie du sentier sous le gué du Ruisseau de la Prora; par ailleurs, même par temps sec, certains tronçons du sentier de montée sont très boueux et glissants. Chaussures adaptées indispensables.

On débouche ensuite sur l’alpage puis on atteint le Col du Haut-du-Four (1518m) qui offre un beau panorama sur le Parc du Mouton, la Pointe de Chaurionde (2173m), la Pointe de la Sambuy (2198m), la Pointe d’Arcalod (2217m) et le Mont de la Coche (2070m).

Du Col, traverser S l’alpage qui domine les Chalets du Haut du Four (1508m) et monter dans la trouée de la forêt jusqu’à atteindre la crête.

Le sentier se rapproche de la falaise qui surplombe Albertville et la Vallée de l’Isère et au lieudit "La Charmette" (1600m - panneaux) prendre S la direction du Chalet d’Orisan et de la Chapelle d’Orisan (1583m) bien visibles sur leur promontoire.

NB : le sentier - ou plutôt la sente - qui conduit au site d’Orisan ("GR de Pays" balisé jaune et rouge et « carté ») est très délicat. Mal entretenu, assez peu visible, il traverse en devers des pentes très raides sous le Mont d’Orisan et cet itinéraire s'adresse à des randonneurs avertis et ne redoutant pas le vide.

A partir d’Orisan, une sente monte SW dans l’alpage en direction de l’échancrure de la crête (point coté 1583m) puis amène au plateau sommital.

Poursuivre SW jusqu’à atteindre sans difficulté - prudence toutefois dans les derniers mètres du sentier qui côtoie le vide - le sommet du Grand Roc (1814m) après avoir contourné W le profond ravin qui domine la forêt de Coutarse.

Du sommet, marqué par un vestige de croix de bois, vue magnifique sur la Chaîne de Belledonne, les sommets des Bauges déjà cités ainsi que sur les Vallons de Bellevaux et d’Orgeval, l’impressionnante face E du Mont Pécloz (2197m), le Mont d’Armenaz (2158m) et l’Arête de l’Arpette qui sépare ces deux sommets.

Pour le retour, suivre N le sentier de crête, bien tracé, fait de creux et de bosses (le passage par le sommet du Mont d’Orisan 1762m est facultatif, un itinéraire « bis » plus facile est tracé sur son flanc) jusqu’à retrouver le sentier de l’aller au lieudit « La Charmette ».

Dénivelé : 1080m

Temps de marche : 6h00 (dont 3h30 de montée)

Crête du Gand Roc 1814m devant le Mont d'Armenaz et le Mont Pécloz

Crête du Gand Roc 1814m devant le Mont d'Armenaz et le Mont Pécloz

L'alpage d'Orisan et la crête du Gand Roc vus de la piste de montée

L'alpage d'Orisan et la crête du Gand Roc vus de la piste de montée

Prairie fleurie sous le Col du Haut du Four

Prairie fleurie sous le Col du Haut du Four

Pointe de Chaurionde 2173m

Pointe de Chaurionde 2173m

Col du Haut du Four - vue arrière sur le Mont Blanc

Col du Haut du Four - vue arrière sur le Mont Blanc

Le Parc du Mouton 1859m

Le Parc du Mouton 1859m

Col du Haut du Four - Pointe de Chaurionde et Parc du Mouton

Col du Haut du Four - Pointe de Chaurionde et Parc du Mouton

Chalets du Haut du Four 1508m

Chalets du Haut du Four 1508m

Vue sur le Grand Arc et la Chaîne de Belledonne

Vue sur le Grand Arc et la Chaîne de Belledonne

Départ du sentier vers le Chalet d'Orisan

Départ du sentier vers le Chalet d'Orisan

Zoom sur la Chapelle et le Chalet d'Orisan

Zoom sur la Chapelle et le Chalet d'Orisan

Le sentier vers Orisan

Le sentier vers Orisan

...suite

...suite

Vue arrière sur le sentier vers Orisan

Vue arrière sur le sentier vers Orisan

Zoom sur le Mont Blanc ("L'Ane a mis son bonnet" - dicton chamoniard)

Zoom sur le Mont Blanc ("L'Ane a mis son bonnet" - dicton chamoniard)

Chapelle d'Orisan - Asphodèles

Chapelle d'Orisan - Asphodèles

Chaîne de Belledonne vue d'Orisan

Chaîne de Belledonne vue d'Orisan

Mont d'Orisan 1762m

Mont d'Orisan 1762m

Le troupeau...devant le Parc du Mouton

Le troupeau...devant le Parc du Mouton

Pte de la Fougère, Mont d'Armenaz et Mont Pécloz (de gauche à droite)

Pte de la Fougère, Mont d'Armenaz et Mont Pécloz (de gauche à droite)

Sommet du Grand Roc 1814m

Sommet du Grand Roc 1814m

Zoom sur le Mont d'Armenaz et le Mont Pécloz

Zoom sur le Mont d'Armenaz et le Mont Pécloz

Le sentier de retour par la crête

Le sentier de retour par la crête

Le Mont Blanc

Le Mont Blanc

Vue arrière sur le sentier de crête

Vue arrière sur le sentier de crête

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article
2 juillet 2016 6 02 /07 /juillet /2016 20:45

Course glaciaire du 26 juin 2016 réalisée avec la "cordée de rêve" dans le cadre de la 13° Grav'Y Cimes organisée par la FFME à La Grave.

Le versant Nord du Pic de la Grave est un très bel objectif pour une course glaciaire d’initiation (longueur et difficultés réduites) et/ou pour découvrir la haute montagne.

Conditions : beau temps, température agréable. Léger regel nocturne facilitant la marche d’approche sur le glacier puis la montée vers le sommet.

Difficulté : moyenne dans les conditions du jour, pouvant parfois être difficile (état de la neige, rimaye, visibilité, etc). Cheminement sur un glacier crevassé. Pente moyenne de la rimaye à la crête 30/35° avec sections à 40°. Après une arête de neige vertigineuse – assurage sur becs rocheux recommandé - court passage en rocher, sans difficulté, pour atteindre le sommet.

Matériel : équipement habituel de progression sur glacier (harnais, crampons, piolet, casque, corde de 30 à 50m, broches à glace, etc. En fonction de l’état de la neige, une paire de bâtons télescopiques peut rendre la montée plus aisée jusqu’à la rimaye.

Départ

Col des Ruillans (3211m), gare d’arrivée du téléphérique des Glaciers de la Meije à partir de La Grave. Possibilité également de rejoindre le col en 2h/2h30 à partir du Refuge Evariste Chancel (2506m – accessible par le 1° tronçon du téléphérique).


Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3436 ET Meije-Pelvoux – Parc National des Ecrins

Du col, prendre pied sur le glacier puis faire un large arc de cercle à main gauche pour éviter une vaste zone de crevasses puis passer à proximité du pylône suspendu du téléski de la Girose. Monter ensuite à vue en direction des importants séracs formés au bas de la Pointe Marie-Louise (3545m) et du Pic de la Grave (3667m) puis traverser au mieux la rimaye (bien bouchée ce jour mais 2 lignes de fractures distinctes avec une large crevasse à main droite).

Remonter la raide pente de neige (dans les conditions du jour, de préférence en direction de l’antécime – 3645m – à main droite) pour atteindre le « collu » qui marque le départ de l’arête neigeuse NE menant au point culminant. Quelques pas d’escalade facile (gros blocs, fissures) amènent au dôme de neige effilé marquant le sommet du Pic de la Grave.

Du sommet vue magnifique sur le Massif du Soreiller et ses glaciers, la Grande Ruine, la Barre des Ecrins, etc

Retour par le même itinéraire.

Dénivelé : 500m environ

Temps de marche : 4 à 5h A/R

Pic de la Grave 3667m (séparant la Pointe Marie-Louise - 3645m - de l'antécime - id 3645m)

Pic de la Grave 3667m (séparant la Pointe Marie-Louise - 3645m - de l'antécime - id 3645m)

Glacier de la Girose - vue générale depuis La Grave

Glacier de la Girose - vue générale depuis La Grave

La Meije (du Pic oriental au Grand Pic)

La Meije (du Pic oriental au Grand Pic)

Zoom sur le Pic de la Grave

Zoom sur le Pic de la Grave

Vue arrière sur la montée

Vue arrière sur la montée

La montée (suite)

La montée (suite)

Le sommet rocheux du Pic de la Grave

Le sommet rocheux du Pic de la Grave

Pic de la Grave 3667m

Pic de la Grave 3667m

Vue arrière sur l'arête à partir du "collu"

Vue arrière sur l'arête à partir du "collu"

Redescente

Redescente

L'arête de montée vue du sommet et le "collu" au pied de l'antécime

L'arête de montée vue du sommet et le "collu" au pied de l'antécime

L'arête

L'arête

Séracs au pied de la face

Séracs au pied de la face

Passage de la rimaye

Passage de la rimaye

Vue générale sur l'itinéraire de descente

Vue générale sur l'itinéraire de descente

Le Râteau (3769m) et la rimaye

Le Râteau (3769m) et la rimaye

Les mille-feuilles des séracs

Les mille-feuilles des séracs

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article