Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 15:51
La perméabilité des massifs calcaires (Aravis, Bauges, Chartreuse) n’en fait pas des lieux favorables à la retenue de l’eau. Sur la partie N du Massif, excepté le Lac des Confins (en partie artificiel), on ne trouve que le petit Lac de Tardevant (dans la Combe du même nom) et la minuscule Gouille des Fours qui se niche face E de la Chaîne, sur le plateau suspendu entre le Mont-Fleuri et l’Arête de la Besse. Le Lac de Tardevant, dans un décor très sauvage, est donc un superbe but de randonnée, celle-ci pouvant être prolongée vers le sommet de l’Ambrevetta (alt. 2.462 m) et la Pointe de Tardevant (alt. 2.501 m)

Randonnée du 02 juillet 2008


Départ


La Clusaz - Parking des Confins (2 km après le Lac des Confins à l’E de La Clusaz)


Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3430 ET La Clusaz - Le Grand Bornand


Du parking (alt. 1.430 m) prendre la piste E qui fait suite à la route et qui dessert les alpages. Au bas de la Combe de Paccaly (buvette), prendre S puis suivre E le panneau "Tardevant par Paccaly". Le sentier serpente dans une partie boisée puis traverse la Combe et passe sous les Rochers de La Salla avant d’atteindre le Chalet d’alpage de Paccaly-d’en-Haut (alt. 1.671 m)


On laisse S le sentier qui monte dans la Combe de Paccaly (accès au Trou de la Mouche et à la Roche Perfia) et on poursuit NE au bas de la Combe de Tardevant.

Le sentier rejoint celui qui monte du Refuge de la Bombardellaz puis parvient par de larges boucles jusqu’au petit plateau où se trouve le Chalet de Tardevant (alt. 1.787 m)


JPG - 122.9 ko
Les Aiguilles Noires (alt. 2.232 m)

Par une série de lacets et de plateaux (montée soutenue), on atteint le Lac de Tardevant (alt. 2.110 m) qui se niche à droite sous la falaise des Rochers de la Salla.


JPG - 141.2 ko
Lac de Tardevant

Le site du Lac, sauvage et encaissé, est de toute beauté et il y règne une atmosphère très particulière de solitude et de silence lorsqu’on a la chance de pouvoir éviter la foule dominicale.



Retour par le même itinéraire.


Extension possible vers l’Ambrevetta et la Pointe de Tardevant (pour ceux qui auraient le courage de faire un effort supplémentaire - dénivelée 390 m - 1 h 30 A/R)


Itinéraire  : le sentier poursuit SE dans la combe et passe sous le sommet de l’Ambrevetta (alt. 2.462 m) que l’on atteint facilement en obliquant NE puis, en revenant sur ses pas, on parvient par une arête effilée pratiquement horizontale à la Pointe de Tardevant (alt. 2.501 m)


JPG - 158.2 ko
Arête et Pointe de Tardevant (alt. 2.501 m)

Cette option, magnifique par le panorama qu’elle offre (Sommets des Aravis - de la Pointe de Borderan à la Pointe Percée -, Envers des Aravis, Combe de la Grande Forclaz, Massif du Mont-Blanc) requiert prudence (il n’est pas rare que début juillet un névé occupe encore le haut (pentu) de la Combe - piolet utile) et maîtrise du vide (arête conduisant au sommet de Tardevant)


Retour par le même itinéraire.


Dénivelée : 680 m (1.070 m avec l’option Ambrevetta/Tardevant)


Temps de marche : 4 h 00 (dont 2 h 30 de montée)- Rajouter 1 h 30 A/R pour la Pointe de Tardevant.

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 09:38
Les lapiaz qui caractérisent la plupart des plateaux du Massif de la Chartreuse ne présentent pas un cadre idéal pour pratiquer la randonnée en raquettes, la neige pouvant cacher des failles et autres scialets, parfois très profonds. Pour les randonnées hivernales dans ce Massif, il faut donc s’en tenir aux parcours connus, sur les alpages, ou en profiter pour découvrir certains sommets plus modestes, un peu délaissés à la belle saison au profit de plus prestigieux voisins (Mont-Granier, Grand Som, Charmant Som, Chamechaude, etc) Facile d’accès et offrant un panorama exceptionnel, la Pointe de la Cochette est donc un but tout indiqué pour une première sortie "neige".

Randonnée du 27 novembre 2008


Départ


Le Désert (Commune d’Entremont-le-Vieux), lieudit Les Bruyères sur la D 45 qui relie Le Désert à Corbel par le Col de la Cluse.

Parking à proximité de l’Auberge et du Téléski des Bruyères (alt. départ 1.200 m)


Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3333 OT Massif de la Chartreuse-Nord


JPG - 176.7 ko
Pointe de la Cochette (alt. 1.613 m) vue depuis le Col des Egaux

Le sentier (panneaux à l’entrée du parking) débute derrière l’Auberge et s’engage W dans la forêt. Il fait ensuite une large boucle S puis revient W avant de traverser un vaste plateau d’alpage.

Par une montée soutenue, on rejoint la piste du Téleski des Bruyères que l’on longe pendant quelques dizaines de mètres puis on atteint le Col du Grapillon (alt. 1.509 m) sous le Mont Outheran (alt. 1673 m)

Du Col (panneaux), on poursuit S/SW dans la forêt sur un sentier de crête très agréable et on parvient sans difficulté (*) au sommet de la Pointe de la Cochette (alt. 1.618 m)

(*) prudence toutefois dans les derniers mètres (blocs de rochers, failles)


JPG - 133.5 ko
La Croix de la Pointe de la Cochette (alt. 1.618 m)

De ce point, panorama grandiose sur les principaux sommets de Chartreuse (Mont-Granier, Lances de Malissard, Dent de Crolles, Grand Som, Grande Sure), sur la Chaîne du Mont-Blanc et le Massif de Belledonne, la vue portant par temps clair jusqu’aux Monts du Lyonnais, le Jura et le Vercors.


Retour par le même itinéraire.


Dénivelée : 420 m


Temps de marche : 2 h 30 (dont 1 h 30 de montée)

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 09:33
Le plateau du Revard offre une multitude de possibilités de randonnées en raquettes. La "montagne" des Ebats, qui borde NW le plateau, surplombe Aix-les-Bains et le Lac du Bourget et offre l’opportunité d’une traversée de toute beauté sur l’arête herbeuse qui sépare la Tour des Ebats (alt. 1.470 m) de la Tour de l’Angle Est (alt. 1.562 m)

Randonnée du 07 décembre 2008


Départ


Prendre la D 913 qui conduit d’Aix-les-Bains à la Station du Revard par Trévignin. Petit parking sur la gauche de la route à proximité d’une maison isolée et de la piste (non dégagée l’hiver) qui conduit S aux Chalets de la Clusaz.

Autre possibilité : continuer 300 m sur la D 913 et se garer sur le parking du Télésiège des Ebats.

JPG - 102.1 ko
Plateau du Revard et Massif des Bauges (Arcalod, Trélod) vus du départ

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3332 OT Chambéry - Aix-les-Bains - Lac du Bourget


Le sentier (GR de Pays "Tour des Bauges") débute derrière la maison (alt. départ 1.229 m) et traverse NE la prairie d’alpage avant de s’orienter W vers la forêt.



Après quelques lacets dans cette partie boisée (cheminement parfois aléatoire car indications assez peu visibles du fait de la neige) le sentier parvient à la Tour des Ebats (alt. 1.470 m) à l’extrémité N du Massif puis rejoint l’arête et conduit SW vers la Tour de l’Angle Est (alt.1.562 m)

Nota  : en dépit de son apparence "débonnaire" ce petit massif présente une face SE avec une pente soutenue barrée par une multitude de ressauts rocheux. Il est donc déconseillé d’emprunter un cheminement autre que celui longeant l’arête qui présente l’avantage d’être pratiquement horizontal (dénivelée inférieure à 100 m pour une distance de 1.000 m environ)

Sur la majeure partie du sentier qui longe l’arête on bénéficie d’une très belle vue sur le Lac du Bourget et les sommets de la partie W du Massif des Bauges (Mont Margeriaz, Mont Colombier, Dent de Rossanaz, etc), le Massif des Bornes (La Tournette) et le Mont-Blanc.



Retour par le même itinéraire ou, en circuit, continuer SW sur l’arête jusqu’à proximité de la gare d’arrivée du Télésiège des Ebats (alt. 1.540 m environ) puis longer une des pistes de ski (avec les réserves et la prudence qui s’imposent si la remontée mécanique est ouverte) ramenant au point de départ en passant par le Col des Ebats (alt. 1.478 m)


JPG - 129.3 ko
Mont Margeriaz (vu depuis le Col des Ebats)

Dénivelée : 350 m environ


Temps de marche : 3 h 45 (dont 2 h 00 de montée) réduit à 3 h 00 si retour par le Col des Ebats.

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 09:28
La douceur du relief de la Montagne de Bange se prête bien à une sortie "sécurisée" en raquettes lorsque les conditions sont annoncées délicates (fort risque d’avalanches à la suite de chutes de neige importantes, d’un redoux, etc)

Randonnée du 14 décembre 2008


Départ


Hameau de Montagny, Village d’Arith, accessible par la D 62 (Lescheraines - Allèves)

Traverser W le hameau, prendre la route forestière et se garer sur le parking à l’entrée de la forêt (800 m env. après le hameau) - lieudit "Montagny" (alt. départ 880 m)

La route est, en principe, dégagée l’hiver jusqu’au parking.

Hauteur de neige au départ : 50 cm


JPG - 142.3 ko

Le Village d’Arith et le Hameau de Montagny vus du départ

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges


Du parking (panneaux) prendre la piste N (balisage jaune et rouge du GR de Pays "Tour des Bauges") qui pénètre dans la forêt et qui permet d’accéder l’été aux Chalets du Creux de Lachat, en laissant à gauche le sentier qui conduit au Refuge de la Plate et au Col de la Cochette.

Au lieudit "Granges du Crêt" (panneaux - alt. 957 m - 15 mn) poursuivre tout droit en direction du Lac Mariet, le sentier à gauche menant aux Combettes et au Col de la Cochette.

Après cette partie boisée continuer sur la piste puis, après un virage à gauche taillé dans le rocher, prendre le sentier à droite (panneau bois en forme de croix direction "Le Mariet")

Le sentier entre à nouveau en forêt et au lieudit "Les Taillis" (Croix en bois - panneaux - alt. 993 m - 30 mn) on laisse à gauche le GR qui poursuit vers Les Combettes et le Refuge du Creux de Lachat (on empruntera ce sentier au retour) et on continue tout droit en direction du Lac Mariet et de l’Alpage de Mariet Dessous.

De l’alpage et du Lac Mariet (alt. 1.005 m) caché sous la glace et la neige (le Lac est situé entre les deux derniers chalets à droite), on avait envisagé poursuivre en direction NW du Chalet de la Revêche, puis emprunter S la crête et revenir par les Chalets du Creux de Lachat.

Face à l’importance de la couche de neige fraîche et en l’absence de trace, on a préféré renoncer au circuit prévu pour monter directement aux Chalets de Mariet-Dessus en traversant SW l’alpage à la lisière de la forêt puis au bas d’une sapinière très dense.

A proximité des Chalets de Mariet-Dessus (alt. 1.089 m) on emprunte SE leur chemin d’accès estival puis le GR "Tour des Bauges" qui retrouve notre sentier de montée à la Croix du lieudit "Les Taillis"


JPG - 128.9 ko
Chalet et Alpage de Mariet-Dessus

Dénivelée : 250 m environ


Temps de marche : 2 h 30 (dont 1 h 30 de montée)

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 09:24

Randonnée raquettes du 16 janvier 2009.


Partis pour faire le Petit Som (alt. 1.772 m) par les Cols de La Ruchère et de Léchaud (GR de Pays "Tour de Chartreuse") nous avons été confrontés à des conditions difficiles (neige verglacée, pente raide, absence de trace) qui nous ont contraints à faire demi-tour au passage du Pas du Loup.

Cette courte randonnée par une belle journée d’hiver (ensoleillée mais froide)....avec en prime la compagnie des chocards pendant le déjeuner, a toutefois été une reprise appréciée après plusieurs semaines d’inactivité forcée.

 


Départ

Hameau de La Ruchère sur la D 102a que l’on atteint par Saint-Christophe-sur-Guiers, Berland et Le Chatelard. Laisser le lieudit "Le Grand Village" sur la gauche puis dans un virage à droite prendre à gauche la route du Habert et du Foyer de Ski Nordique (panneaux bois)

Se garer sur le parking à droite, 100 m avant le Foyer de Ski Nordique.

 


JPG - 194.7 ko
Falaise du Petit Som (face W)

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3333 OT Chartreuse Nord


Le chemin part à droite au bout du parking (panneau Petit Som, Col de La Ruchère) - Altitude départ 1.120 m)

Une large piste permet d’atteindre le parking d’été (alt. 1.200 m - 10 mn) puis lui succède un sentier agréable qui serpente dans la forêt, passe près d’un oratoire (les pèlerins se rendant au Couvent de la Grande-Chartreuse empruntaient ce chemin - panneau bois) et débouche au Col de la Ruchère (alt. 1.407 m - panneaux)

A partir de cette vaste prairie d’alpage ("Prairie du Col") bordée E par la falaise du Petit Som on peut accéder SW au Habert de Billon et SE/E au Habert de Bovinant.



Une traversée montante SE permet d’atteindre un panneau bien visible ("Sous le Petit Som" alt. 1.510 m) à partir duquel on aperçoit le Couvent de la Grande-Chartreuse.

Poursuivre la traversée dans l’alpage (pente soutenue, devers) pour parvenir au sommet de la partie boisée et atteindre le Pas du Loup (brèche dans la falaise qui permet de rejoindre le Col de Léchaud sans devoir faire un long détour par le Habert de Bovinant et le Col de Bovinant)

Ce court (quelques dizaines de mètres) mais vertigineux passage est rapidement apparu infranchissable en raquettes dans les conditions du jour (absence de trace, neige verglacée) sans prendre des risques importants.

Nous avons donc fait demi-tour pour retrouver le chemin de l’aller, non sans être remontés jusqu’au pied de la falaise pour aller vérifier la possibilité de passer par le couloir raide qu’emprunte E le sentier d’été permettant un accès "direct" au plateau du Petit Som et au sommet.

 


JPG - 176.2 ko
Le Petit Som (alt. 1.772 m) vu depuis le Col de La Ruchère

Sans surprise, les conditions étaient identiques à celles rencontrées au Pas du Loup et la sagesse nous imposait de redescendre par le sentier emprunté à l’aller.


Variante ou extension possibles  : en partant SW du Col de La Ruchère et avec 100 m de dénivelée supplémentaire, il est possible de faire l’A/R (1 h) au Habert de Billon (belle vue sur la face W du Grand Som)


Dénivelée : 620 m (du parking au pied de la falaise W du Petit Som)


Temps de marche : 3 h 15 (dont 2 h de montée)

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 09:15
La montée aux Chalets de la Fullie, à partir d’Ecole en Bauges ou de la Compôte, emprunte un itinéraire en forêt puis en crête permettant de sortir lorsque les conditions de neige interdisent un "objectif" plus "ambitieux"


Randonnée raquettes du 31 janvier 2009


Départ


Village de La Compôte, lieudit "Le Pont" sur la D 911 qui mène d’Ecole au Chatelard.

Prendre la route à gauche devant le Bar-Restaurant, puis à nouveau à gauche.

Se garer à proximité du relais de télévision (alt. départ 750 m)

Conditions : temps froid (- 5°), brume épaisse dans la vallée, neige douce.

 


JPG - 21.7 ko
Les grangettes de La Compôte dans la brume

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges


Poursuivre la piste sur 300 m jusqu’à une plate-forme (alt. 775 m - ruines) Prendre à gauche la piste forestière qui traverse le Nant de Rossanaz (balisage rouge et blanc - GR 96)

Variante  : on peut continuer tout droit sur la piste qui suit, au fond du vallon, le cours du Nant de Rossanaz et qui arrive au bas de l’alpage de La Fullie au lieudit "Fontaine du Zilet" mais cet itinéraire très encaissé (plus facile mais plus long) ne permet aucune vue.

Après le pont, le chemin forestier (très raviné) monte assez sèchement puis parvient à une clairière au lieudit "Les Cornées". Laisser à droite la piste qui continue S et prendre en face SE le sentier qui permet de rejoindre la crête au lieudit "Plan du Mont" à proximité de la Chapelle Saint-Bernard , et de retrouver le sentier qui arrive d’Ecole (GR de Pays "Tour des Bauges")


On poursuit S/SW sur le GR 96 par ce long sentier de crête qui permet d’admirer à gauche le Pécloz, la Dent d’Arclusaz et la Pointe des Arlicots et à droite la face E très sauvage du Mont Colombier.

Le sentier débouche sur l’alpage de La Fullie, à proximité du Col du même nom (panneaux), d’où l’on aperçoit les Chalets de la Fullie qui se détachent sur la ligne de crête au pied du Mont Colombier.


Il faut 10 mn d'effort supplémentaire (mais agréable compte tenu de la beauté du site) pour traverser le vaste alpage de La Fullie et atteindre à droite les Chalets (alt. 1.380 m) d’où la vue est magnifique (sommets des Bauges, Belledonne, Vercors, Bornes)

JPG - 62.6 ko
Chalets de La Fullie - Mont Trélod


Retour par le même itinéraire.


Dénivelée : 700 m environ


Temps de marche : 4 h (dont 2 h 15 de montée)

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 15:02
Randonnée du 31 janvier 2009


Résumé

A partir du Col de Porte, un itinéraire original permet de découvrir la Balme de l'Air (appelée aussi Crête de Montfromage) avant d'atteindre le Charmant Som et de faire un circuit pour revenir au point de départ.


                                                 La Pinéa (alt. 1.771 m) vue depuis la Crête de Montfromage


Départ

Col de Porte (D 512) atteint par Saint-Pierre-de-Chartreuse ou Le Sappey. Parking de la station près du Centre d'Etudes de la Neige.

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3334 OT Chartreuse Sud

Suivre W la route (non dégagée) qui permet d'accéder l'été aux Chalets d'Alpage du Charmant Som. Après 200 m, à l'orée du bois (lieudit "La Prairie" - alt. 1.330 m) prendre la piste forestière qui part sur la gauche (panneau "La Pinéa")
Après 600 m, le sentier qui lui succède s'élève rapidement puis atteint la crête d'où la vue E sur Chamechaude est superbe.

Au lieudit "Les Frettes" (alt. 1.530 m - panneaux) suivre la direction "Plénom - La Pinéa - Charmant Som".
Le sentier atteint la prairie de Plénom (alt. 1.615 m - panneaux) puis rejoint le GR de Pays "Tour de Chartreuse".

Laisser à gauche l'itinéraire menant à La Pinéa (sommet impraticable sans risques en raquettes - secteur avalancheux) et prendre à droite "Crête du Montfromage - Charmant Som"

Le sentier suit  N/NE toute la crête de la Balme de l'Air, traverse une vaste prairie (lieudit "Canaple" - beau point de vue sur le Charmant Som) puis sort de la forêt et plonge sur la route d'été à proximité de l'Oratoire d'Orgeval (alt. 1.635 m)

Le parcours emprunte la piste qui conduit aux Chalets du Charmant Som, passe à proximité de ceux-ci et s'élève
E puis N en direction du sommet (afin de minimiser les risques de départ de plaques, il est recommandé de suivre cet itinéraire sur la "croupe" et de ne pas tenter de monter directement N/NE à partir des Chalets)

Du sommet,  vue magnifique sur les sommets de la Chartreuse Sud (Grande Sure, Chamechaude, Grand Som, etc) et sur le Couvent de la Grande Charteuse.

Le retour s'effectue par le même itinéraire jusqu'à l'Oratoire d'Orgeval, puis emprunte ensuite la route, rappelons-le non dégagée en hiver, qui rejoint le Col de Porte.

Dénivelée
: 700 m environ

Temps de marche : 5 h (dont 3 h 15 de montée)


                                            Le Charmant Som (alt. 1.867 m) vu depuis l'Oratoire d'Orgeval

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 14:03
18 octobre 2008

Résumé

La Grande Sure (alt. 1.920 m) est l'un des principaux sommets de la Chartreuse Sud.
Plusieurs itinéraires permettent d'y accéder à partir du Col de la Charmette, du Couvent de Curière ou de Saint-Joseph-de-Rivière.
Le parcours proposé, au départ du lieudit "Les Trois Fontaines",  est plus long (dénivelée 1.130 m) et plus engagé (Pas de la Miséricorde et arête Sud) mais il permet d'éviter à la montée le sentier très fréquenté qui arrive du Col de la Charmette par le Col de la Grande Vache et le Col de la Sure.



                                                        La Grande Sure (alt. 1.920 m) vue depuis La Velouse

Départ

Parking des Trois Fontaines accessible à partir du Col de la Placette (D 520a) entre Voreppe et Saint-Laurent-du-Pont.
Au Col, prendre E la petite route qui dessert le Hameau des Reynauds (fléchage "Les Trois Fontaines")
500 m avant le hameau, prendre à gauche et atteindre par une piste carrossable le parking des Trois Fontaines (alt. 790 m)

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3334 OT Massif de la Chartreuse Sud

A l'entrée du parking repérer à droite (panneau) le sentier qui s'élève N dans la forêt  par de nombreux lacets.
Après le pierrier, prendre le sentier de droite qui amène au promontoire (alt. 1.174 m) éperon vertigineux d'où l'on découvre un magnifique cirque rocheux.

Le sentier poursuit E par le Pas de la Miséricorde (court passage aérien mais large et sécurisé par un câble), laisse à droite le Sentier de Charminelle puis atteint sans difficulté la Combe des Veaux (alt. 1.315 m)
Continuer à gauche (N) sur le sentier qui mène au Chalet de Jusson et poursuivre E par une montée plus soutenue jusqu'au lieudit "La Velouse" (panneau - alt. 1.500 m) qui marque l'accès au vaste plateau d'alpage qui s'étend entre le Col de la Sure et le Col d'Hurtières.

On découvre E les falaises des "Rideaux des Génieux" et W la masse imposante de la Grande Sure et son arête S.

Pour accéder à cette dernière, revenir de quelques mètres sur ses pas et prendre NW la sente (non tracée sur la carte) qui part juste avant la clôture.

Le sentier s'élève rapidement par de nombreux lacets (prudence par temps humide car pierres et rochers glissants) puis suit la ligne de crête avant d'atteindre la Croix qui marque le sommet (alt. 1.920 m)

De ce point, panorama magnifique sur l'alpage d'Hurtières et les sommets de Chartreuse (Charmant Som, Grand Som, Chamechaude, Dent de Crolles, Lances de Malissard) jusqu'au Mont-Blanc.

Au retour, suivre la sente N puis E, bien visible du sommet, qui mène au Col de la Sure puis redescendre S le vallon jusqu'à "La Velouse" et retrouver le chemin de montée.

Dénivelée : 1.130 m

Temps de marche
: 5 h 15 (dont 2 h 45 de montée)


                                   Le Col de la Sure et le Col de la Grande Vache (vus depuis le sommet)
Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 09:11



                                                                          La Dent de Rossanaz (alt. 1.891 m)



29 septembre 2008

Résumé

Magnifique randonnée au coeur des Bauges, de difficulté moyenne. De la Dent de Rossanaz (ou Rossane - alt. 1.891 m) on découvre la quasi totalité des sommets et les anciennes vallées glaciaires du Massif des Bauges et la vue porte jusqu'au Lac d'Annecy et au Massif des Bornes.

Départ

Village d'Aillon-le-Vieux sur la D 206 à 27 km au N de Chambéry par St-Jean-d'Arvey, Thoiry et Aillon-le-Jeune.
Parking à gauche à proximité de l'église. Le départ (alt. 920 m) est en face (panneaux, fontaine)

Itinéraire

Carte IGN 1/25000°   3432 OT Massif des Bauges

Pour sortir du village, on emprunte la petite rue montant E, puis quelques mètres de sentier (beaux chalets anciens) avant d'emprunter à droite un chemin agricole qui fait une large boucle S.
Après 500 m (panneaux), prendre le sentier s'élevant NE vers la Combe du Cheval, échancrure entre deux falaises, qui permet l'accès au plateau.

Cheminement très agréable en forêt sur un sentier bien tracé. A partir du lieudit  "Le Penet" (panneau), la pente devient plus soutenue en traversant plusieurs couloirs d'éboulis puis le sentier serpente à nouveau dans un paysage verdoyant et atteint le plateau (panneau "Creux du Lac" - alt. 1.700 m - 2 h 30)

A droite, la face O du Mont Colombier (alt. 2.045 m) surplombe la dépression où se niche un lac minuscule, seul point d'eau pour les troupeaux à l'estive. L'accès au Mont Colombier est possible à partir de ce petit "collet" par la sente bien visible qui contourne le cirque par le S, atteint le Col du Colombier puis rejoint l'arête SE qui mène au sommet.

A gauche, le sentier se dirige NE vers le Col de Rossane (alt. 1.782 m) à partir duquel on aperçoit N la croix qui marque le sommet de la Dent de Rossanaz que l'on atteint en 15 mn.

De ce promontoire, la vue porte sur le Mont Trélod, la Dent des Portes et la Dent de Pleuven tout proches, puis au-delà, sur l'Arcalod, le Mont de la Coche, le Mont Pécloz et le Mont d'Armène, attirants prétextes à de futures randonnées.

Retour par le même chemin.

Dénivelée : 971 m

Temps de marche : 4 h 45 (dont 3 h de montée)



                                    La Dent de Rossanaz (vue du Hameau des Combes - Aillon-le-Vieux)
Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 17:43


28 septembre 2008



                                                  Le Mont Margériaz (alt. 1.845 m) vu du Col de Plainpalais

Résumé

Le Mont Margeriaz (alt. 1.845 m) qui marque une des entrées dans le Massif des Bauges se présente sous deux aspects opposés : à l'E un grand plateau incliné largement occupé par les remontées mécaniques du stade de neige du Margériaz, et la falaise de sa face O qui domine la Commune des Déserts et le Col de Plainpalais. La randonnée décrite propose d'atteindre le sommet par la face O avec un retour par le plateau en contournant la Montagne de Balme.
En dépit d'un temps de marche augmenté de 2h 30 cette option permet d'accomplir cette randonnée en circuit et d'éviter la descente par la face O jugée difficile (désescalade, forte pente sur sentier instable, pierriers)

Départ

Col de Plainpalais (D 912) à 18 km NE de Chambéry par St-Jean d'Arvey et Les Déserts, Parking "Trou de l'Agneau" (alt. 1.173 m)

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges

Du parking , prendre la piste de ski à gauche du téleski des Chamois et suivre celle-ci jusqu'au sommet.
Le sentier, peu visible, débute dans le prolongement de la remontée à droite du pylône terminal.
Après quelques dizaines de mètres dans la forêt, la pente devient plus soutenue et le cheminement moins aisé (arbustes, pierres)
Vers le point 1.500 m, le sentier (balisé par des flêches bleues) débouche dans une zone d'éboulis très raide sous la falaise de la face O, puis rejoint celui qui, 300 m après le départ du Col de Plainpalais, traverse à droite le téleski des Chamois  et fait une large boucle S puis E (autre option de départ possible mais parcours non reconnu)

Au pied de la falaise (câble bien visible) laisser à droite la voie du "Trou de l'Agneau" réservée aux randonneurs très expérimentés (vide et escalade de niveau élevé) pour suivre à gauche une voie partiellement équipée (câbles - barres de fers - échelle) qui franchit plusieurs ressauts rocheux avant de pénêtrer dans une faille étroite, pratiquement horizontale mais très impressionnante par sa hauteur, qui mène au plateau sommital.

Le sommet du Mont Margériaz (alt. 1.845 m), simplement matérialisé par une borne, est à quelques mètres au S.

Le contraste est saisissant entre l'austère et sauvage face O que nous venons de traverser et le plateau, largement "bouleversé" par les remontées mécaniques et les pistes,  sur lequel les Chalets de Margériaz, alpage encore en activité, semblent anachroniques.

La vue reste malgré tout superbe sur les principaux sommets du Massif des Bauges (Mont Colombier, Dent de Rossanaz, Dent d'Arclusaz, Mont Trélod, Dent des Portes) et au delà sur ceux des Massifs des Bornes (Tournette) et des Aravis (Mont Charvin, L'Etale) dominés par la Chaîne du Mont-Blanc.

Pour le retour, suivre S la piste qui suit la falaise (points de vue magnifiques ) puis s'oriente SE avant de rejoindre le GR 96 auquel se superpose le GR de Pays "Tour des Bauges" (panneau indicateur) qui descend vers le Col de la Verne (alt. 1.517 m - panneau)

Après un long cheminement dans la forêt sous les falaises du Mont de la Croix, le sentier fait une boucle O puis traverse N le Hameau des Chavonnes (accesible en voiture, départ possible de ce point pour atteindre le Mont Margériaz)
Continuer sur le GR 96 (balisage traditionnel blanc et rouge) qui passe O aux Chalets du Sauget puis au Hameau de La Labiaz.
A l'entrée du Hameau, laisser à gauche le GR 96 et continuer N sur le GR de pays (panneau indicateur) qui permet de rejoindre le point de départ.

Conclusion

Parcours réservé aux randonneurs entraînés (distance, pentes raides).
L'absence de panneaux indicateurs et de marquage des sentiers sur une partie du parcours rend parfois le cheminement difficile. L'équipement de la voie permettant d'accéder à la "faille" de la face O mériterait d'être rénové (câbles et main-courantes cassés, échelle descellée)
Le Comité de gestion du Parc Régional Naturel des Bauges devrait accorder un peu plus d'intérêt à l'entretien et au flêchage des sentiers réputés plus difficiles et prendre exemple sur ce qui a  été réalisé en Chartreuse.


Dénivelée
: 900 m environ

Temps de marche : 6 h 30 (dont 2 h 30 de montée)



                     Le plateau du Margériaz et les sommets des Bauges (Mont Colombier alt. 2.045 m)
Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article