Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 18:02
Sortie raquettes du 13 mars 2009 avec "Thomas".

Le Col du Crétet est un des points de passage reliant les deux versants du Beaufortain (Arêches-Beaufort et Tarentaise).

La vue est superbe et le large vallon d’accès au Col entre le Roc Marchand et le Quermoz peut être fréquenté lorsque les conditions sont peu favorables (chutes de neige récentes et/ou risque marqué d’avalanches)

Conditions : très beau temps, assez froid au départ (- 2°) puis devenant chaud dans la matinée. Neige dure en forêt, poudreuse en alpage, se transformant rapidement.


Départ


Village de Grand Naves que l’on atteint par La Léchère (D 93) et la RN 90 (Albertville-Moûtiers)

Parking au centre du village, à droite après le pont sur le Grand Nant de Naves. Altitude départ : 1.310 m.


JPG - 82.5 ko
Roc Marchand (alt. 2.098 m) vu du départ du Grand-Naves



Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3532 OT Massif du Beaufortain


Remonter la petite rue qui sort NE du village et prendre (panneau sur facade) le sentier balisé GR de Pays "Tour du Beaufortain" qui monte NE sur la rive gauche (sens orographique) du Nant. On laisse à droite (panneau) la direction des Terreaux et du Quermoz (par le Passage du Bozon) et on atteint les Chalets de la Raverette (alt.1.648 m - panneau)

On laisse ensuite à gauche (panneau) les Chalets du Chatelard qui marquent le point de passage pour accéder aux crêtes du Roc Marchand (alt. 2.098 m) puis, après le Chalet de Beauregard, on continue le cheminement dans le vallon en direction du Refuge du Nant du Beurre (alt. 2.075 m).

On poursuit sans difficultés N/NE dans un relief vallonné en direction du Col (point 2.254 m non nommé sur la carte) que l’usage appelle Col de Crêtet.



Du Col, vue magnifique sur le Grand Mont (N alt. 2.686 m), le Crêt du Rey (NE alt. 2.633 m), la Pointe du Dzonfié (S alt. 2.455 m) et le Col des Tufs Blancs (NE alt. 2.304 m)

(NB : on peut également accéder au petit promontoire situé W juste au-dessus du Col pour apercevoir le Mont Blanc)


Retour par le même itinéraire.


Variante possible  : du Col on accède facilement (20 mn) au sommet du Grand Crêtet (alt.2.292 m) avec un retour S par le vallon qui rejoint le Refuge du Nant du Beurre (option non retenue du fait de l’absence de trace à la descente et des conditions de neige)


JPG - 36.5 ko
Le Grand Crêtet (alt. 2.292 m) vu du Col

Dénivelée : 950 m environ


Temps de marche : 4 h 45 (dont 3 h 00 de montée)


Distance : 12 km environ

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 21:09

Randonnée raquettes du 07 mars 2009


Les fortes chutes de neige enregistrées cette semaine imposaient de privilégier une sortie à altitude moyenne dans un secteur réputé peu risqué. Le large vallon qui mène au Col de Chérel et un parcours essentiellement en sous-bois répondaient à ces objectifs.


Conditions : beau temps, assez froid au départ (- 2°) puis très doux. Brume montante coiffant les sommets en fin de matinée.

Neige poudreuse (20/30 cm en bas, 40/50 cm au Col) se transformant très rapidement en cours de journée.


JPG - 100 ko
                                                                                     Départ de Précherel


Départ


Hameau de Précherel - Village de Jarsy atteint par la D 911 (La Compôte - Ecole) puis la D 60 et D 60b.

Parking à la sortie du hameau.


Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges


Au bout du parking (alt. 980 m - panneau) on suit la piste pastorale qui mène au Pont de Leyat (alt. 1.100 m - 25 mn)


Après avoir franchi le Ruisseau de Chérel on continue sur le GR "Tour de Pays de l’Arcalod" en contournant la cabane par la gauche (panneau bois "Col de Chérel")

NB : peu après la cabane un sentier part N et rejoint le Col de Chérel par la rive D (sens orographique) du Nant Reynaud. Non tracée et essentiellement en forêt cette variante n’a pas été empruntée.

En suivant le GR (repères rouge/jaune) on traverse plusieurs nants en s’élevant dans la forêt puis on atteint un large carrefour (lieudit "Sous les Plans" alt. 1.370 m - panneaux)

De là, on peut rejoindre le Col de Chérel en continuant tout droit par la forêt (GR de Pays) ou en prenant à droite la piste pastorale qui débouche en quelques minutes sur l’alpage (belle vue sur le vallon de Chérel et l’itinéraire de montée).

On fait une large boucle S puis on revient N (on passe près d’une petite "grange" à D et on aperçoit les "granges" de "Sur les Plans" sur la crête en-dessous) dans un relief valloné, entouré à l’W par Tré le Molard (alt. 2.035 m), le Mont de La Coche (alt. 2.070 m) et la Pointe d’Arcalod (alt. 2.217 m), et à l’E par le Mont Trélod (alt. 2.181 m) dont les couloirs qui se purgent offrent un beau spectacle.


On passe N entre les deux dernières "granges" de l’alpage et on suit la courbe de niveau pour atteindre à vue le Col de Chérel (alt. 1.495 m) après une courte traversée en forêt. Le Col de Chérel ferme au S la Combe d’Ire qui est une (très) longue mais magnifique voie d’accès à la Montagne du Charbon (Pointe de Banc-Plat - alt.1.907 m - , Lanche-Close - alt. 1.791 m -) ainsi qu’à la Pointe de Velan (alt. 1.756 m)

Du Col, vue superbe sur le Mont Trélod et la Pointe d’Arcalod ainsi que sur les principaux sommets du Massif des Bauges (Mont Pécloz, Pointe des Arces, Pointe des Arlicots et Dent d’Arclusaz)

 


JPG - 332.5 ko
                                                                      Chalets du Col de Chérel (alt. 1.495 m)


Retour par le même itinéraire.


Dénivelée : 520 m


Temps de marche : 3 h (dont 1 h 45 de montée)

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 15:07
Randonnée raquettes du 27 février 2009

Conditions : beau temps froid ( - 5° au départ) et ensoleillé, neige dure puis poudreuse en forêt.

Départ

Prendre la D 525 a qui mène d'Allevard à Fond-de-France. A la sortie du village de Pinsot prendre à gauche la petite route qui monte en direction du Hameau du Gleyzin (panneau)
Suivre ensuite les panneaux en direction du parking de la Bourgeat Noire (alt. départ 1.190 m)

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3433 OT ALLEVARD - BELLEDONNE NORD

Au bout du parking partir sur la piste du Refuge de l'Oule (panneau) puis après quelques dizaines de métres prendre le chemin de droite (GR de Pays "Tour du Pays d'Allevard") qui descend en direction du petit pont franchissant le torrent du Gleyzin.
Une montée soutenue W dans la forêt amène à une petite clairière où se trouve le Chalet du Bout (alt. 1.390 m) puis le sentier passe à proximité des magnifiques sapins "Henri IV" âgés de 400 ans (panneau)


                                                                                 Chalet du Bout (alt. 1.390 m)



Le sentier oblique ensuite S et emprunte la crête de la Montagne de Combe Grasse avant de déboucher sur l'alpage (alt. 1.666 m)
La croupe de la Croix du Léat (non citée sur la carte) se découvre et on l'attaque soit directement S soit en faisant une traversée E qui amène à un petit vallon S débouchant à proximité de la Croix matérialisant le sommet (alt. 1.825 m - borne) 

De ce promontoire, vue magnifique sur le Chalet du Léat et le Massif de la Belle Etoile, le Grand Rocher, le Col du Vay, le Grand Moretan, le Col du Gleyzin, etc


                                                                                 Croix du Léat (alt. 1.835 m)


Selon les conditions de neige (prudence requise car importantes corniches) on peut continuer SE sur la crête et atteindre en quelques minutes le point marqué "Pierre du Pin" (alt. 1.904 m)

Retour par le même itinéraire.

NB : en été seulement  possibilité de faire un circuit en passant au-dessous de la Pierre du Pin  puis de descendre sur le Refuge de l'Oule avant d'emprunter le sentier qui ramène au point de départ en suivant la Combe du Gleyzin.

Dénivelée : 815 m

Temps de marche : 4 h (dont 2 h 30 de montée)
Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 18:27

En dépit de son altitude modeste (1.485 m), la Pointe de la Gorgeat dresse sa vertigineuse face N au SW de Chambéry, non loin de la masse imposante du Mont-Granier.

L’accès par le S ne présente heureusement pas de difficulté majeure.


Randonnée raquettes du 20 février 2009


Conditions : temps froid (- 8° au Col) et ensoleillé, neige dure au départ puis poudreuse dans le bois.


Départ


Col du Granier (alt. 1.134 m) sur la D 912 qui relie Chambéry à Saint-Pierre-d’Entremont. Parking devant le Bar-Restaurant du Col.


Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3333 OT Massif de la Chartreuse Nord


Le sentier débute 50 m à droite après le Col (direction St-Pierre-d’Entremont) et emprunte la piste pastorale qui conduit l’été à l’Alpage et aux Granges de Joigny (panneaux).


Après le lieudit "Les Ravines" (noter le panneau indiquant le départ N du sentier qui rejoint directement la crête permettant d’accéder au Mont Joigny) on continue NW et après un court passage dans le bois, on débouche sur l’Alpage de Joigny.

On passe à proximité des chalets de ce petit hameau d’alpage puis on rejoint à l’orée du bois (panneaux) le GR 96 (GR de Pays "Tour de Chartreuse")


JPG - 78.2 ko
Granges de Joigny et Mont Granier

Le sentier s’élève N par une montée assez soutenue dans le bois et atteint le Col de la Gorgeat (alt. 1.433 m - panneaux) puis, en 10 mn, la Pointe de la Gorgeat (alt. 1.485 m).

De ce promontoire, belle vue S sur les principaux sommets de Chartreuse ainsi que sur la plaine de Chambéry.

Nota : au Col de la Gorgeat, un sentier (d’été) monte S en direction du Mont Joigny (25 mn) et permet de redescendre sur le lieudit "Les Ravines" (Cf ci-dessus, départ sentier) après avoir atteint le sommet et longé la crête.

Dans les conditions rencontrées (forte pente, neige poudreuse instable et court passage en devers entre deux barrières rocheuses) cet itinéraire est apparu très délicat en raquettes et on a jugé plus raisonnable de faire demi-tour sous le sommet du Mont Joigny et de revenir par le chemin de montée.


JPG - 91.4 ko
Le Mont Granier (alt. 1.933 m) vu depuis le lieudit Les Ravines

Dénivelée : 400 m environ


Temps de marche : 2 h 30 (dont 1 h 30 de montée)

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 17:12
La traversée de la Montagne de Blaitière, de Chamonix au Montenvers en passant par l’Alpage de Blaitière et le Signal Forbes, est un itinéraire magnifique, sans aucune difficulté hormis sa longueur, à effectuer si possible début octobre (couleurs magiques)

Départ


Chamonix, parking de la Gare du Montenvers (sur la droite avant de franchir la voie ferrée)


JPG - 195.2 ko
Mont Blanc du Tacul (alt. 4.248 m) vu de Blaitière

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3630 OT Chamonix - Massif du Mont-Blanc ou 3531 ET Saint-Gervais-les-Bains - Massif du Mont-Blanc


Lieudit Biollay (alt. 1.046 m)

Le sentier débute au bout du 1° parking à droite (passage entre deux maisons - panneaux) et s’engage SE dans la forêt.

Après une montée en lacets, soutenue mais agréable, on rejoint (cote 1.600 m) le sentier qui monte W des Grands Bois (départ parking du Téléphérique de l’Aiguille du Midi - variante possible)

On sort ensuite de la forêt et on atteint rapidement le Chalet de Blaitière Dessous (alt. 1.706 m) puis celui de Blaitière Dessus (alt. 1.926 m) après quelques lacets dans l’alpage et une montée soutenue.

Après quelques hectomètres de pente plus adoucie, dernière difficulté du parcours, on rejoint le sentier qui arrive S du Plan de l’Aiguille (Gare d’arrivée du premier tronçon du Téléphérique de l’Aiguille du Midi - variante possible)

Sur ce plateau, un panneau rappelle l’histoire de l’activité pastorale à Blaitière ; de ce lieu les mots manquent pour décrire le paysage féérique que l’on découvre : à l’E la haute barrière des Aiguilles de Chamonix (Plan, Pélerins, Blaitière, Grépon, Grands Charmoz, République) et les Glaciers de Blaitière et des Nantillons, au NW la Vallée de Chamonix, le Massif des Aiguilles Rouges et au-delà la Chaîne des Fiz et S l’Aiguille du Midi, le Mont-Blanc du Tacul et le Mont Maudit.

Ajoutons à ce tableau le jaune des mélèzes et des bouleaux, le rouge des airelles et une poudrée de neige sur le granit sombre : quel lieu plus approprié pour contempler la beauté de la montagne, savourer son calme ... et s’accorder une pause casse-croûte bienvenue ?

Le sentier poursuit en traversée puis parvient au Signal Forbes (alt. 2.198 m - cairn) d’où la vue est également sublime (Mer de Glace - et ses "bandes de Forbes" - Aiguille Verte, Les Drus, Aiguille d’Argentière)

Avant d’atteindre la Gare du Montenvers, on peut prendre S le sentier qui part près de l’arrivée de la Télécabine de la Mer de Glace en direction de la "Vire des Guides" pour surplomber de plus près la Mer de Glace (20 mn A/R)

Mer de Glace

L’itinéraire de descente longe la voie du Train du Montenvers, la traverse après quelques lacets puis s’en écarte avant de plonger dans la forêt.


JPG - 234.1 ko
La descente vers les Planards

Il est évidemment déconseillé d’emprunter à pied la voie du Train du Montenvers (tunnels, pont) ce qui par ailleurs ne présenterait aucun intérêt (la marche est plus agréable sur le sentier que sur le ballast) y compris en terme de distance.

Le sentier arrive aux Planards, longe ensuite la piste de luge d’été puis ramène au point de départ.



Dénivelée : 1.200 m environ


Temps de marche : 7 h 00 (dont 2 h de descente à partir de la Gare du Montenvers)


Les moins courageux pourront éviter cette dernière partie en empruntant le train, ce qui reste malgré tout un moyen très agréable pour rejoindre la vallée.


JPG - 100.2 ko

Mer de Glace (vue du Signal Forbes)


Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 17:09
La Pointe de Puvat (alt. 1.909 m) est l’un des 5 sommets de la Montagne des Auges, longue chaîne dont les falaises surplombent E le Plateau des Glières.

Départ


Hameau du Sapey, Commune de Thuy sur la D 909 entre Annecy et Thônes.


A Thuy Dessus, prendre la petite route (en partie non bitumée) qui monte NE en direction du Sapey puis, après ce hameau, continuer sur 1 km environ jusqu’au Parking du "Crêt" (alt. 980 m)


JPG - 132.7 ko
Pointe de Puvat (alt. 1.909 m) vue du Col de l’Ovine

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3430 ET La Clusaz - Le Grand Bornand


Le sentier démarre dans le prolongement de la route et monte NE, puis passe au lieudit Les Suets (alt. 1.244 m) avant d’atteindre N le Col de la Buffaz (alt. 1.500 m) et les Chalets du même nom (1 h 45)

Du Col, belle vue sur les falaises des Rochers des Traversiers (Mont-Lachat de Thônes), sur le village d’Entremont (situé sur la route qui conduit de Saint-Jean-de-Sixt à la Vallée de l’Arve) et sur La Tournette (alt. 2.354 m)

On laisse à droite (NE) le sentier qui dessert le Chalet des Auges et on poursuit sur celui qui s’élève N/NW dans les alpages (montée soutenue, lacets) puis arrive au Chalet de l’Ovine (alt. 1.770 m) sous la Pointe de la Québlette (alt. 1.915 m)

A partir du Chalet, on débouche sur un vaste plateau d’alpage, pratiquement horizontal, suspendu et encaissé entre deux barrières rocheuses.

L’itinéraire s’oriente ensuite N/NE et longe la ligne de crête sous les Pointes de la Balme (alt. 1.858 m) et de l’Ovine (alt. 1.832 m) avant d’arriver au Col de l’Ovine (alt. 1.766 m)

Au Col, le promontoire rocheux de la Pointe de Puvat (alt.1.909 m) se découvre. On laisse à gauche (N) le sentier qui descend vers le Plateau des Glières et on poursuit à vue (sente peu marquée) en direction du sommet auquel on accède après quelques pas d’escalade facile.


JPG - 130.9 ko
Pointe de Puvat (alt. 1.909 m)

Retour par le même itinéraire.


Dénivelée : 950 m environ


Temps de marche : 4 h 00

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 17:05
L’immense plateau karstique du Parmelan, incliné NE, ne présente pas de sommet marqué. La Tête du Parmelan (alt. 1.832 m) est le point le plus élevé de la falaise qui domine la vallée d’Annecy. L’itinéraire proposé (Grand Montoir, Petit Montoir) bien qu’escarpé, n’est pas difficile et permet de se tenir à l’écart de la foule qui accède au sommet en partant du parking de l’Auberge de l’Anglettaz (alt. 1.450 m)

Départ


Hameau de La Blonnière, Commune de Dingy Saint-Clair, atteint à partir de la D 216 reliant Annecy à Thônes. Parking à la sortie du Hameau (panneaux) - alt. 980 m

Variante départ : Parking (alt. 1.169 m) au bout de la route forestière de Villaz, direction du Chalet Chapuis, réduisant la dénivelée de 200 m.


JPG - 166.4 ko
Annecy et le Lac vus de La Blonnière

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3430 OT Annecy - Thorens


Du parking de La Blonnière, le sentier s’élève N (montée soutenue) puis rejoint celui qui arrive W du Chalet Chapuis.

Au pied de la falaise, quitter le sentier qui continue tout droit NE en direction du Petit Montoir et prendre SE la sente qui s’engage dans la faille étroite du Grand Montoir puis s’élève en lacets taillés dans le rocher (chaînes en place, main-courantes)

Ce cheminement dont plusieurs passages côtoient le vide requiert la plus grande prudence, surtout par temps humide, et reste déconseillé aux personnes sujettes au vertige et aux jeunes enfants.

Au débouché sur le plateau, le sentier retrouve NE celui qui arrive du parking de l’Auberge de l’Anglettaz et du Petit Montoir, itinéraire que nous emprunterons au retour.

Suivre S ce sentier large et bien tracé qui rejoint le Refuge C. Dunant (alt. 1.825 m) avant d’atteindre la Tête du Parmelan (Croix - alt. 1.832 m)

Du sommet, panorama magnifique sur Annecy et son Lac.


JPG - 200.1 ko
Lac et plaine d’Annecy

Le chemin de retour laisse le sentier du Grand Montoir sur la gauche puis serpente dans les lapiaz avant d’obliquer W à gauche en direction du Petit Montoir (panneau)

Le sentier longe ensuite SW la paroi (cheminement aisé - panorama magnifique depuis ce "balcon") puis rejoint l’itinéraire de montée au-dessous du Grand Montoir.

Extension possible :

Du Refuge C. Dunant, il est possible de traverser le plateau NE pour passer à la Grotte de l’Enfer et au Trou du Diable et retrouver le sentier de descente du Petit Montoir au-dessus de l’Auberge de l’Anglettaz.

Cette option, sans grand intérêt, rallonge le parcours de retour de plus d’1 h et présente l’inconvénient de s’effectuer sur un sentier souvent peu marqué - à proscrire par mauvaise visibilité (lapiaz, failles et dolines)

Variante possible pour le retour : descente par le Col du Pertuis

A partir du Refuge, agréable traversée SE du plateau jusqu’au Col du Pertuis (paysage très sauvage) mais descente malaisée dans la forêt (pente prononcée, pierres, sentier glissant) avant de rejoindre le Hameau de La Blonnière et le parking de départ par le S (temps de marche au retour 3 h 00)


JPG - 103 ko
Chaîne des Aravis et Massif du Mont-Blanc vus du Plateau du Parmelan

Dénivelée : 950 m environ


Temps de marche : 4 h (dont 2 h 30 de montée) - rajouter 1 h 30 pour le retour éventuel par le Col du Pertuis soit 5 h 30 au total.

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 17:01
Dominant la vallée du Grand-Bornand, le Roc des Tours (alt. 1.994 m) et son voisin le Roc de Charmieux (alt.1.877 m) bordent S la longue chaîne orientée NE/SW qui court jusqu’au Grand-Bargy (alt. 2.301 m) et qui compte nombre de sommets connus (Aiguille Verte, Buclon, Pic de Jallouvre, Pointe Blanche, Pointe Dzérat) offrant l’opportunité de magnifiques randonnées.

Randonnée du 15 novembre 2008


Départ


Lieudit Samance, Le Chinaillon (Commune du Grand-Bornand) sur la D 4 qui mène au Col de la Colombière. A la sortie du Chinaillon, prendre sur la gauche (panneau) la route qui conduit à Samance.

Après une série d’épingles, se garer sur le replat près de la piste qui monte à l’alpage de Samance (panneau bois "Lac de Lessy - Le Chinaillon" - alt. départ 1.345 m)


JPG - 154.9 ko
Tête d’Auferrand (alt. 1.991 m) vue de Samance

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3430 ET La Clusaz - Grand-Bornand


Emprunter la piste qui monte W en direction de l’alpage de Samance, passe à proximité d’un Chalet d’alpage (en activité mais non nommé sur la carte), puis longe la falaise qui domine le Village du Chinaillon (beaux points de vue sur ce dernier et sur la Chaîne des Aravis)

Précision  : les 2 premiers panneaux que l’on rencontre sur le chemin (alt. 1.385 m - alt. 1.415 m) ont été intervertis.

On atteint le vaste plateau de Samance dominé par l’Aiguille Verte et Le Buclon puis on arrive à une intersection (panneaux)

Laisser à gauche la direction des Chalets de La Gaudinière et prendre N la branche à droite "Aiguille Verte - Lac de Lessy"

Après 250 m, on emprunte SW à gauche une piste peu marquée (en pointillés sur la carte) qui dessert 2 anciens chalets d’alpage (alt. 1.645 m) sous la falaise S du Roc des Tours.

Le sentier qui prolonge la piste après le 2° chalet s’oriente ensuite N/NW (marques bleues) puis serpente dans une faille de la falaise (éboulis, cheminement escarpé) ; on peut le repérer grâce à un poteau métallique rouge et blanc (utilisé dans le cadre de la prévention des avalanches ?) planté au pied de la paroi.

On atteint le vaste plateau de lapiaz du Roc des Tours incliné SE que le sentier traverse jusqu’à son extrémité W puis permet l’accès au sommet en longeant l’arête (cheminement sans difficulté mais réclamant une certaine prudence - lapiaz, éboulis, vide)

Du sommet du Roc des Tours (alt. 1.994 m) vue magnifique sur la partie N de la Chaîne des Aravis et ses "combes", Le Mont-Lachat, l’Aiguille Verte, les Rochers de Leschaux, Le Buclon, le Pic de Jallouvre, La Tournette et la Pointe d’Areu.

Au retour, suivre le sentier balisé "rouge" qui descend dans les lapiaz en direction N de l’Aiguille Verte puis, au col (alt. 1.885 m - panneau), suivre E la sente bien marquée qui ramène au plateau de Samance et rejoint le sentier de montée.

Dénivelée : 650 m environ


Temps de marche : 3 h 30 (dont 2 h 00 de montée)


JPG - 97.3 ko
Le Roc des Tours (alt. 1.994 m)
Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 16:00
Le petit massif isolé des Dents de Lanfon élève ses impressionnantes falaises à l’aplomb du Lac d’Annecy qu’il domine de presque 1.400 m. Ce belvédère, d’accès relativement ardu, offre une vue exceptionnelle sur le Lac et la Plaine d’Annecy ainsi que sur les proches sommets environnants (Dent du Cruet, Tournette, Pointe de Talamarche) Ce parcours est réservé aux randonneurs confirmés (longueur et difficultés du parcours) et reste déconseillé aux personnes sujettes au vertige et aux jeunes enfants.

Randonnée du 12 août 2008


Départ


Hameau de Villard-Dessus (Commune d’Alex) accessible par la D 909 (Menthon-Saint-Bernard/Thônes) ou la D 16 (Annecy-le-Vieux/Thônes)

Traverser le hameau et suivre la route puis la piste forestière jusqu’au parking (alt. 848 m)


JPG - 101.4 ko
Les Dents de Lanfon - face W (vues de Bluffy)

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3431 OT Lac d’Annecy


Continuer S/SE sur la piste (montée soutenue à travers la forêt) qui dessert l’alpage et le Chalet de l’Aulp-Riant-Dessous en suivant le fond du vallon où coule le Nant d’Alex.

Après un long cheminement dans ce thalweg, la piste débouche sur l’alpage de l’Aulp-Riant enserré entre les falaises austères des Grandes Lanches à l’E (Pointe de Talamarche - alt. 1.850 m) et la crête dentelée des Dents de Lanfon à l’W.

A proximité du Chalet (fontaine), laisser la piste qui continue S et accède aux Chalets de l’Aulp-Riant-Dessus et prendre W le sentier qui monte en direction de la falaise des Dents de Lanfon.

Après une courte traversée dans les éboulis au pied des rochers, le sentier passe à proximité d’une grotte puis rejoint celui qui arrive S du Col des Frêtes en longeant la falaise E du massif.

On s’engage ensuite W dans un couloir d’éboulis (montée raide, chute de pierres) qui requiert prudence et attention puis on débouche sur le grand plateau de lapiaz incliné SE qui donne accès à la Pointe Nord (alt. 1.681 m) d’où l’on découvre, après le caractère très minéral de la montée, l’écrin et la beauté des eaux turquoises du Lac d’Annecy.

Le cheminement, souvent peu marqué (se repérer à la patine du rocher), se poursuit en contrebas de la ligne de faîte dans un dédale de lapiaz (beaux points de vue par les failles de la falaise), puis s’élève par plusieurs murs (quelques pas d’escalade, câbles en place) et terrasses inclinées pour atteindre le plateau sommital où l’on retrouve le sentier.

Les deux pointes de la Dent Centrale (alt. 1.824 m), séparées par une brèche aérienne, sont alors assez facilement accessibles et offrent une vue extraordinaire sur Annecy et le Lac, le Massif de La Tournette, la Dent du Cruet, la Pointe de Talamarche et la masse débonnaire du Semnoz.


JPG - 108.2 ko
Le Lac d’Annecy (vu de la brèche de la Dent Centrale)

Retour par le même itinéraire en redoublant d’attention dans les passages escarpés (corde et sangles utiles pour la désescalade des quelques passages verticaux sur la partie sommitale) et dans la descente du couloir d’éboulis.


Nota  : à proximité de la grotte, un sentier récemment tracé plonge en direction du vallon et permet d’éviter le "détour" par le Chalet de l’Aulp-Riant-Dessous. Compte tenu de la forte pente et du "gain de temps" relatif qu’elle apporte, cette option n’est pas recommandée.


JPG - 174.7 ko
L’alpage de l’Aulp-Riant, Roche Murraz et la Tournette

Dénivelée : 1.000 m environ


Temps de marche : 5 h 30 (dont 3 h 30 de montée)

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 15:56
Au départ du parking du Parc Merlet, cette randonnée facile mais un peu négligée a pour but ce promontoire situé à l’extrémité S du massif des Aiguilles Rouges, entre la Chaîne du Mont-Blanc et la Chaîne des Fiz, et permet de découvrir le magnifique plateau de Carlaveyron.

Randonnée du 18 août 2008

 

Départ

 

Parking du Parc Animalier de Merlet - alt. 1.390 m - Commune des Houches.

Dans le Village des Houches, prendre la D 213 puis traverser l’Arve sur le pont du barrage au lieudit La Griaz (panneaux : Statue du Christ-Roi, Parc Animalier de Merlet)

 

Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3531 ET Saint-Gervais-les-Bains/Massif du Mont-Blanc

 

Au bout du parking (alt. 1.390 m), prendre à gauche le sentier (panneau "Aiguillette des Houches") qui s’élève parallèlement à la route puis serpente en lacets dans une partie boisée avant de longer le Parc Animalier.

 

JPG - 92.7 ko
Aiguille de Bionnassay (alt. 4.052 m) vue de Bellachat

Laisser à gauche plusieurs sentiers qui partent W (repérer toutefois celui fléché "Chalets de Chailloux - Aiguillette des Houches" que l’on empruntera au retour) et continuer E puis N sur le GR 5 (balisage rouge et blanc) du "Tour du Mont-Blanc" en direction du Refuge de Bellachat et du Brévent.

 

Il serait dommage, en effet, de ne pas passer par le Refuge de Bellachat (alt. 2.136 m) ne serait-ce que pour son accueil sympathique et la vue sublime qu’il offre depuis sa terrasse, en particulier sur les Trois Mont-Blanc.

 

Au cours de la montée vers Bellachat, quelques passages délicats ou en devers (Ravin du Torrent de Lapaz - main-courantes en place, Ravin des Vouillourds) liés à une pente soutenue, requièrent la plus grande prudence surtout par temps humide.

 

Du Refuge, s’élever en direction du Brévent (alt. 2.525 m) par quelques lacets puis obliquer W (panneau) et descendre en direction du Col de Bel Lachat et de l’Aiguillette des Houches.

 

Après le Col, on débouche sur l’immense plateau de Carlaveyron qui se caractérise par ses nombreux petits lacs et autres laouchets dans lesquels se mirent les sommets environnants.

 

JPG - 135.4 ko
Laouchet - Mont Buet (alt. 3.096 m)

Le sentier poursuit W et parvient au pied de l’Aiguillette dont le sommet (alt. 2.285 m) est atteint facilement E par une crête herbeuse (qui peut être poursuivie E vers la Pointe de Lapaz - alt. 2.313 m - 20 mn A/R)

 

Du sommet de cette longue crête, vue magnifique sur le Massif du Mont-Blanc - de l’Aiguille de Bionnassay à l’Aiguille Verte en passant par les Trois Mont-Blanc et l’Aiguille du Midi - et la Chaîne des Fiz (Pointe Noire de Pormenaz, Pointe d’Anterne, Mont Buet)

 

Pour le retour, revenir au petit "collu" au bas de l’arête herbeuse puis prendre le sentier bien marqué qui plonge S sous le sommet, coupe SE la face S de l’Aiguillette des Houches et de la Pointe de Lapaz puis arrive aux Chalets de Chailloux (alt. 1.996 m)

 

JPG - 153.7 ko
Chalets de Chailloux (alt. 1.923 m)

L’itinéraire fait ensuite une large boucle W puis revient E (panneau Parc Merlet) avant de retrouver le sentier de départ au-desus du Parc.

 

Dénivelée : 950 m environ

 

Temps de marche : 5 h 30 (dont 3 h 30 de montée)

 

Voir la vidéo réalisée par "montagne-vidéo" : https://youtu.be/HckleN85tmk

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article