Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 20:12

 

Randonnée du 08 juillet 2010

 

4° sommet du Massif de Chartreuse (alt. 2.026 m), le Grand Som offre, grâce à sa position centrale, un magnifique point de vue sur l'ensemble du Massif. Les itinéraires pour y accéder sont longs (depuis St Pierre de Chartreuse ou de La Correrie) et/ou difficiles (Pas de la Suiffière, Sentier Racapé)

L'option du jour (au départ de La Correrie) qui emprunte le Pas et l’Arête de la Suiffière avec un retour par le sangle et l’Alpage de Bovinant est magnifique, mais il faut veiller toutefois à ne pas s'engager sur cet itinéraire avec de jeunes enfants ou des personnes sujettes au vertige.

 

Ete-2010-4419-copie-2.JPG

 

Arête de la Suiffière - Le Grand Som 2.026 m


 

Départ

 

Parking du Musée de la Correrie atteint par Saint-Pierre-de-Chartreuse ou Saint-Laurent du Pont  par la D 520b puis la D 103.

 

Altitude départ : 850 m.

 

Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3334 OT (Chartreuse Sud)

 

Du parking « randonneurs » (panneaux) on emprunte le GR de Pays « Tour de Chartreuse » (marque blanche et rouge) qui monte E puis N sur le flanc boisé du vallon où se niche le Couvent de la Grande Chartreuse. Après 2,5 km environ on quitte le GR pour prendre E (indication assez peu visible « Col du Frenay » sur rocher au sol) et s’élever dans un passage entre les escarpements rocheux bien visibles au-dessus. On atteint le lieudit « Sous le Frenay » (1.550 m) puis le Col du Frenay (1.600 m) – panneaux – qui s’ouvre sur une magnifique combe suspendue dominée par la falaise du Grand Som dont on aperçoit la Croix qui marque le sommet. Le raide sentier passe sous La Suiffière (1.798 m) puis amène au Pas de la Suiffière (1.870 m) par quelques pas d’escalade facile.

 

Ete-2010-4390.JPG

  Pas de la Suiffière 1.870 m

 


A partir du Pas de la Suiffière, on suit le fil de l’arête rocheuse (quelques passages vertigineux) qui domine le Couvent et qui conduit au sommet du Grand Som.

 

De la Croix  (alt. 2.026 m), vue magnifique sur le Massif, les sommets de Chartreuse (2 tables d'orientation) et les Massifs voisins (Belledonne, Vercors) jusqu'à ceux des Bornes, des Bauges, des Aravis et du Mont-Blanc.

 

L’itinéraire de descente se poursuit N en direction du Col de Bovinant (1.645 m) par le sangle (dès l'amorce de la descente au bout du plateau prendre le sentier à gauche en laissant tout droit celui dit « Sentier des Moutons» (nota : quelques passages raides, rochers polis et glissants, réclament de l’attention) puis on rejoint le Habert de Bovinant (1.635 m).

 

Ete-2010-4455.JPG

 

Habert de Bovinant et Petit Som vus du départ du sangle

 

Du Habert, on reprend W le GR de Pays jusqu’au lieudit « Sur Bourdoire » (1.410 m – panneaux) puis le sentier continue W vers « Bourdoire » (1.260 m – panneaux) et ramène à La Correrie (ne pas manquer de faire un petit détour par les Chapelles N-D de Casalibus (1.155 m) et Saint-Bruno) en passant à proximité des imposants bâtiments du Couvent de la Grande Chartreuse.

 

Ete-2010-4503.JPG

  Couvent de la Grande-Chartreuse


 

Dénivelée : 1.250 m environ

 

Temps de marche : 5 h 30 (dont 3 h 30 de montée)

 

Ete-2010-4389.JPG

 

Combe Montvernet (sous le Frenay)

 

Ete-2010-4387.JPG

 

Grand Som et Arête de la Suiffière vus de la Combe Montvernet

 

Ete-2010-4430.JPG

 

Arête de la Suiffière vue du sommet

 

Ete-2010-4423.JPG

 

Couvent de la Grande-Chartreuse vu du sommet


Ete-2010-4465.JPG

 

Le sentier du sangle

 

Ete-2010-4459.JPG

 

Le sentier du sangle

 

Ete-2010-4474.JPG

 

Habert de Bovinant (1.645 m) vu du sangle

 

Ete-2010-4497.JPG

 

Chapelle Saint-Bruno

 

Trace-Google-Earth-copie-7.jpg

 

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 20:11

 

 

Randonnée du 01 juillet 2010

 

 

Intéressante randonnée sur ce petit sommet qui domine St-Jean-d’Arves en passant par les « curiosités géologiques » de la Combe Genin.

 

Conditions : très beau temps

 

Faune : 1 renard

 

Flore : Anémones, Gentianes de Koch et Gentianes printanières, Myosotis, Crocus, Soldanelles, Violettes, etc.

 

 

Ete-2010-4283.JPG

 

Clochetons de la Combe Genin vus du Col de la Combe Genin


Départ

 

Hameau du Villard atteint par la D 110 qui conduit de Saint-Jean-de-Maurienne à Saint-Jean-d’Arves par Albiez-le-Vieux. Prendre ensuite la D 80b à droite après Le Grand Tunnel.

Parking à l’entrée du Hameau (panneaux).

 

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3435 ET Valloire –Aiguilles d’Arves – Col du Galibier

 

Du parking (altitude départ 1.205 m), traverser le hameau et monter NE par une petite sente raide en lacets à travers les prés vers le lieudit « Sur les Brouves ». L’itinéraire s’oriente ensuite SE et rejoint dans la Forêt de l’Outraz le sentier qui vient de l’Alpage de la Ramettaz.

 

 

Ete-2010-4266.JPG

 

Aiguilles d'Arves vues du sentier de montée

 

Le sentier monte assez sèchement dans la forêt en réservant de belles vues sur le Pic de l’Etendard puis traverse des prairies très pentues (prudence requise par temps humide et redouter toute glissade).

On atteint le Col de la Combe Genin (2.159 m) qui domine la combe éponyme, remarquable par ses clochetons ruiniformes, magnifiques monolithes ciselés par l’érosion (nb : à ne pas confondre avec les « Cheminées des Fées » – pourtant ainsi nommées sur la carte IGN - qu’un « chapeau » a protégé de l’érosion - pour de plus amples informations sur la géologie du secteur consulter le site «www. geol-alp »).

 

On poursuit sur la croupe arrondie pour atteindre le panneau qui marque le sommet du Mont Charvin (2.207 m) d’où la vue porte sur les 15 clochers de la vallée.

 

Ete-2010-4297-copie-1.JPG

 

Mont Charvin 2.207 m

 

Un tour d’horizon à 360° permet d’identifier les Aigulles d’Arves, le Goléon, la Meije, les Aiguilles d’Argentière, le Grand Chible, la Pointe d’Emy ainsi que la plus grande partie du Massif de Belledonne.

 

Descente en boucle par le sentier de la Ramettaz et le lieudit La Côte.

 

 


Dénivelé : 750 m

 

Temps de marche :  4 h 00 (dont 2 h 00 de montée)

 

 

Ete-2010-4280.JPG

 

Les pentes raides sous le Col de la Combe Genin

 

Ete-2010-4296.JPG

 

Col de la Combe Genin 2.159 m

 

Ete-2010-4314.JPG

 

Les clochetons vus du Col

 

Ete-2010-4348.JPG

 

...et la Combe Genin vue de la sortie du "Grand Tunnel"

 

Ete-2010-4326.JPG

 

Alpage de la Ramettaz

 

Ete-2010-4340.JPG

 

Hameau du Villard (St-Jean-d'Arves)

 

Trace-Google-Earth-copie-8.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 20:10

 

Une sortie magnifique vers les alpages fleuris des Hauts de Chartreuse.

Randonnée du 24 juin 2010


Le passage de "l’Aulp du Seuil" (on devrait plutôt dire "le Seuil de l’Aulp") est l’unique possibilité ouverte aux troupeaux pour franchir l’austère barrière rocheuse des Petites Roches afin de rejoindre les alpages d’estive du Vallon de Marcieu.

Bien qu’escarpé dans sa partie finale, cet itinéraire est large et sécurisé et ne présente donc aucune difficulté. Par la diversité des paysages traversés, cette randonnée est à classer parmi les plus belles du Massif de Chartreuse.

 

 

Ete-2010-4017.JPG

 

Les falaises (face E) de l'Aulp du Seuil vues du Col de Marcieu

 

Départ

 

Col de Marcieu (alt.1.060 m) atteint par la D 30c (Chapareillan - Sainte-Marie-du-Mont) ou la D 29 (Le Touvet)

Parking au Col à proximité du Parcours Aventure.

 

Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3334 OT Massif de la Chartreuse Sud

 

Prendre sur 400 m la petite route goudronnée que l’on trouve à droite 100 m après le Col (direction St-Hilaire-du-Touvet - panneaux à mi-parcours en face du lotissement). Au bout de celle-ci, une piste part N (barrière) et s’enfonce dans une partie boisée ; après une large boucle à gauche, prendre N le chemin à droite qui traverse les pistes de ski et la remontée mécanique. On rejoint un chemin forestier, puis après avoir croisé une autre piste on atteint une zone d’éboulis (courte montée soutenue) surmontée par une jeune sapinière (point à repérer pour la descente)

 

Après une longue traversée SW et plusieurs lacets dans la forêt, la piste débouche dans une petite clairière (lieudit "L’Arpette" alt. 1.458 m) qui offre une vue saisissante sur le vaste cirque rocheux où se devine l’itinéraire de montée. On arrive rapidement au pied de la falaise et le chemin s’élève dans le cirque en escaladant les gradins rocheux (larges marches taillées), sécurisé par des barrières et autres piquets de bois sur la majeure partie du parcours.

 

Ete-2010-4020.JPG

 

Cirque de l'Aulp du Seuil vu de l'Arpette

 

Au sommet du cirque, une traversée horizontale sous un auvent rocheux amène à la Croix matérialisant le passage, après le contournement d’un dernier éperon.

 

Du sommet (alt. 1.830 m), très belle vue sur la Chaîne de Belledonne jusqu’au Mont-Blanc et sur l’immense alpage suspendu (l’Aulp) du Vallon de Marcieu fermé par le Col de Bellefond et la forêt du Seuil, et encadré par les crêtes des Lances de Malissard et de L’Alpette.

 

Pour rejoindre le Habert (ou Chalet de l’Aulp du Seuil), descendre au fond du vallon en direction S du Col de Bellefond. Le Habert (alt. 1.656 m) se blottit parmi les pins à crochets dans un chaos de gros blocs.

 

Ete-2010-4057.JPG

 

Habert de l'Aulp du Seuil (1.656 m) et Col de Bellefond (1.902 m)

 

 

Retour  : avant de revenir par le même itinéraire, il faut prendre le temps d’apprécier la beauté de ce lieu et son silence, seulement troublé par les cris des marmottes et le chant des oiseaux.

 

Extension possible : à 150 m W du Habert - panneau -, on trouve le GR 9 "GR de Pays Tour de Chartreuse"; en remontant N le vallon par cet itinéraire jusqu’aux ruines des Haberts de Marcieu on peut accéder au sentier (embranchement au niveau de la première écharpe boisée à gauche - alt. 1.609 m) qui conduit à l’inscription romaine (dite "Pierre Gravée" sur la carte) sur la crête des Lances de Malissard (dénivelée 260 m, 1 h 30 A/R du Habert)

 

 

Ete-2010-4083.JPG

 

Vallon de Marcieu et Crêtes des Lances de Malissard

 

Variante possible pour la descente  : au bas de la zone d’éboulis (jeune sapinière) repérée à la montée, on peut partir à droite, passer au-dessus du dernier pylône de la remontée mécanique et descendre le long de la piste de ski - sente visible) qui arrive à proximité du Col.

 

 Dénivelée : 980 m

 

 Temps de marche : 4 h 30 (dont 3 h 00 de montée, incluant le retour du Habert au passage de l’Aulp)

 

Ete-2010-4036.JPG

 

Cirque de l'Aulp du Seuil (partie NE)

 

Ete-2010-4038.JPG

 

Cirque de l'Aulp du Seuil (Partie SE)

 

 

Ete-2010-4045.JPG

 

Le sentier sous les auvents rocheux du sommet

 

Ete-2010-4047.JPG

 

Les lacets du sentier dans le cirque de l'Aulp du Seuil

 

Ete-2010-4051.JPG

 

La Croix (1.830 m) marquant le passage de l'Aulp du Seuil

 

Ete-2010-4056.JPG

 

L'Alpage du Vallon de Marcieu

 

 

Trace-Google-Earth-copie-9.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 20:09

 

 

Randonnée du 23 juin 2010


A proximité de Chambéry, la Pointe de la Gallopaz est un but de randonnée très couru. 

L’accès à partir de la route du Col des Prés (Le Fournet) est celui qui présente le moins de difficulté et de dénivelé. Demandant un effort un peu supérieur, l’itinéraire à partir  du hameau d’Arvey  est tout aussi séduisant.

 

Conditions  : beau temps doux.

 

Ete-2010-3977b.JPG

 

Pointe de la Gallopaz (1.681 m) vue du sentier de départ

 

Départ


Hameau d’Arvey atteint par Thoiry (D 206) et Puygros (D 21E). A la sortie du hameau en direction d’Entrenants, se garer juste après le pont sur le Ruisseau du Dard (panneau d’information sur le PNR des Bauges).

Emplacements de parking sur la droite de la route (alt. départ 791 m).

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges


A partir du panneau d'information, on emprunte le petit sentier qui après quelques dizaines de mètres rejoint celui qui part de la scierie, 100 m au dessus du lieu de stationnement. On rejoint la piste forestière puis on passe à proximité devant un chalet de chasseurs.

On laisse à gauche une piste qui conduit à une plate-forme de chargement pour continuer pendant quelques dizaines de mètres avant d’atteindre un embranchement (panneaux) qui propose l’option d’un « fort % » (sentier E), ou celle de continuer sur la piste qui s’oriente S (« faible % »)

 

En poursuivant sur la piste on arrive au lieudit « Montagne de la Sauge » (975 m) puis au point « Sous la Gallopaz » (1.200 m) – panneaux et pancarte bois « La Gallopaz » - on laisse l’itinéraire qui poursuit vers le Col de Combe Servenne pour prendre à droite E le sentier qui monte dans la forêt et rejoint le Col de la Gallopaz (1.479 m) après une large boucle S.

 

Ete-2010-3987b.JPG

 

Le sentier sous le Col de la Gallopaz

 

On débouche sur l’alpage puis on continue dans le vallon en direction de la Petite Pointe de la Gallopaz (1.623 m) jusqu’à croiser un sentier qui monte en lacets vers le sommet.

Nota : à l’arrivée dans l’alpage, une sente assez peu visible au départ monte à gauche droit dans la prairie en direction de la Pointe de la Gallopaz. Il est préférable de réserver ce « raccourci » à la descente, sauf en cas de temps humide (pente raide, risque de glissade)

 

Ete-2010-3988b.JPG

 

La vallon vers la Petite Gallopaz

 

De la Croix qui marque le sommet (1.681 m), vue sur les sommets de la partie S du Massif des Bauges (Mont Margériaz, Dent d’Arclusaz).

 

Retour par le même itinéraire.

 

Dénivelé : 890 m environ

 

Temps de marche : 4 h 00 (dont montée : 2 h 15)



 Ete-2010-3991b.JPG

 

Pointe de la Gallopaz vue du Col de la Gallopaz

 

Ete-2010-3995b-copie-1.JPG

 

Le sentier sous la Croix qui marque le sommet

 

Ete-2010-3998b.JPG

 

La Petite Gallopaz (1.623 m) vue du sommet

 

Ete-2010-3999b-copie-1.JPG

 

Sommet de la Pointe de la Gallopaz 1.681 m

 

Ete-2010-4004b.JPG

 

Le sentier "direct" vu du Col de la Gallopaz

 

Ete-2010-4008b-copie-1.JPG

 

Village de Thoiry - Mont Margeriaz

 

Ete-2010-4013b.JPG

 

Ruisseau du Dard

 

Trace-Google-Earthb.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 20:07

 

Randonnée des 12 et 13  juin 2010

 

Deux jours dans le secteur de la Montagne de Vallaisonnay au pied des glaciers et des sommets grandioses de la Vanoise (Mont Pourri 3.779 m, Dôme de la Sache 3.588 m, Mont Turia 3.646 m, Sommet de Bellecôte 3.417 m) avec une halte bien sympathique au Refuge de Plaisance.

 

Conditions : brume, puis fortes averses en fin d’a-m le samedi, brume le matin puis larges éclaircies le dimanche.

 

Participants : groupe

 

Faune : chamois, bouquetins, marmottes

 

Flore : anémones pulsatiles et printanières, benoîtes, violettes, tussilages, gentianes printanières et de Koch.

 


Départ

 

 

Parking au Hameau du Laisonnay-d’en-Bas, atteint par Moûtiers, Bozel, Champagny-en-Vanoise puis par la D 91b qui dessert Champagny-le-Haut.

 

Ete-2010-3785.JPG

 

Hameau du Laisonnay-d'en-Bas

 
Itinéraire

Cartes IGN 1/25000° 3532 ET Les Arcs – La Plagne et  3534 OT Les Trois vallées - Modane

 


Du parking (alt. départ 1.554 m), on continue E sur la route pendant 200 m en direction du hameau du Laisonnay-d’en-Haut, puis on emprunte NE le sentier qui monte vers la cascade du Py, très impressionnante. Plusieurs lacets permettent d’escalader sans difficulté la pente raide du Couloir Noir sur la rive gauche du Ruisseau du Py.

La pente s’adoucit et on atteint un étroit plateau dominé par les Couloirs du Mollard , l’Arête du Mollard et la Roche de Blamont (2.580 m).

Le sentier poursuit N le long de la rive gauche du Ruisseau du Py puis traverse celui-ci (panneau - chalet) sur un pont de pierre.

 

Ete-2010-3795.JPG

 

Cascade du Py

 

 

Nota : veiller à ne pas « rater » cet embranchement car une poursuite de l’itinéraire sur la rive gauche (pas de sentier marqué au-delà des premiers mètres) ne permettrait de traverser le torrent qu’en amont du Refuge (200 m environ)

 

Le vallon s’élargit et le sentier poursuit dans les pelouses alpines peuplées de nombreux bouquetins avant d’atteindre le Refuge de Plaisance (2.160 m).

 

Du Refuge (après avoir apprécié son confort et l’accueil sympathique de Gilles, son gardien), on poursuit N (200 m environ) le long du Ruisseau du Py que l’on traverse (panneau) puis le sentier serpente sous la Roche des Chèvres (2.761m) avant d’atteindre (vers 2.450 m) le Plateau du Plan Séry, petite plaine marécageuse d’altitude,  sous le Grand Tuf du Plan Séry (2.813 m).

 

Ete-2010-3910b.JPG

 

Refuge de Plaisance 2.160 m

 

Par une succession de gradins rocheux faciles, on poursuit E jusqu’au petit Lac du Plan Séry (2.588 m), encore sous la neige, puis jusqu’au Col du Plan Séry (2.609 m) qui donne accès vers le Lac de la Plagne et le Vallon des Lanches (en direction de Peisey-Nancroix)

 

Retour par le même itinéraire (à l’aplomb du Refuge le sentier s’oriente N, ne pas manquer d’admirer en face le cirque du Cul du Nant  avec ses multiples cascatelles dévalant les falaises environnantes).

 

Ete-2010-3944b.JPG

 

Cirque du Cul du Nant


Dénivelés : 1.050 m (depuis le départ du Laisonnay), 450 m depuis le Refuge.

 

Temps de marche total :  6 h 00  (temps de montée 3 h 30  dont 1 h 45 à 2 h 00  pour le Refuge depuis le départ)

 

Ete-2010-3968.JPG

 

Le sentier de montée

 

Ete-2010-3959.JPG

 

Sortie sur le 1° plateau - Ruisseau du Py

 

Ete-2010-3955.JPG

 

Refuge de Plaisance - Ruisseau du Py

 

 

Ete-2010-3920b.JPG

 

Plan Séry

 

Ete-2010-3923b.JPG

 

Plan Séry - Grand Tuf du Plan Séry 2.813 m

 

Ete-2010-3927b.JPG

 

Pointe des Chardes (2.919 m) vue du Plan Séry

 

Ete-2010-3930b-copie-1.JPG

 

Col de Plan Séry 2.609 m

 

 

 

 


 

 

Trace-Google-Earth-copie-10.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 17:10

Randonnée du 13 juin 2010

 

L’idée initiale était d’atteindre le Dôme de Bellecôte (voire le Sommet de Bellecôte - 3.417 m) par le Glacier du Cul du Nant. Des brumes montantes de plus en plus épaisses sur ce secteur nous amèneront à « bifurquer » (les 2 itinéraires étant communs jusqu’au Creux de la Laisille) sur la Pointe des Chardes (2.919 m), très agréable promontoire sur la Montagne de la Vallaisonnay.

Conditions  : temps doux, ciel bien dégagé puis brumes montantes, passages nuageux avec éclaircies en cours de matinée. Neige consistante et agréable.

 

Participants  : 5

 

Matériel  : matériel de sécurité sur glacier

 

Faune  : chamois, marmottes, bouquetins

 

Flore  : anémones soufrées, violettes, benoîtes des ruisseaux, myosotis

 

Départ


Refuge de Plaisance (2.160 m) atteint par Champagny-en-Vanoise et le Hameau du Laisonnay-d’en-Bas.

Pour l’accès au Refuge voir le topo Lac et Col du Plan Séry.

 

JPG - 40.4 ko
La Pointe des Chardes 2.919 m vue du Refuge 
Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3532 ET Les Arcs - La Plagne


Du Refuge on emprunte le sentier qui part N en direction du fond du vallon fermé par le beau cirque du Cul du Nant et ses multiples cascatelles.

Le sentier s’oriente W et s’élève rapidement sur la rive droite de l’étroite faille creusée par le Ruisseau de Plaisance (Creux de la Laisille), puis on atteint un plateau déversant encore complétement enneigé qui s’ouvre sur la face N de la Pointe des Chardes (2.919 m).

 

JPG - 66.4 ko
Creux de la Laisille

 

Nota  : prendre la précaution de monter sur la rive droite du Ruisseau de Plaisance en se tenant éloigné du fond du vallon pour éviter le danger des ponts de neige qui recouvrent le torrent.

 

On laisse N l’itinéraire qui mène au Glacier du Cul du Nant pour monter à vue W/SW vers le col bien visible (Golet de la Vallaisonnay 2.796 m) entre l’arête N de la Pointe des Chardes et celle S du Becqui Rouge (3.102 m). La pente se redresse nettement sous le Col (dernière longueur à 40/45°) puis s’adoucit à l’attaque de l’arête (partiellement déneigée) avant de s’incliner à nouveau (35/40°) sous le sommet.

 

JPG - 41.9 ko
Montée au Golet de Vallaisonnay

 

La brume nous empêchera de profiter pleinement du point de vue exceptionnel sur le Dôme et le Sommet de Bellecôte (3.417 m) ainsi que sur les sommets de Vanoise mais nous pourrons entrevoir N/NE le Dôme de la Sache (3.588 m), le Mont Pourri (3.779 m), et au S la Grande Casse (3.855 m) et la Grande Motte (3.653 m).

 

JPG - 51.3 ko
Dernière pente raide avant le sommet

 

Retour par le même itinéraire.

 

Dénivelée (depuis le Refuge de Plaisance) : 760 m

 

Temps de marche : 4 h 00 (dont 2 h 15 de montée)

 
Portfolio
Déplier La Cul du Nant
800 × 532 pixels
Déplier Sommet de la Pointe des Chardes
800 × 600 pixels
Déplier Vue sur les sommets de Vanoise
800 × 600 pixels
Déplier Arête sommitale
800 × 600 pixels
Déplier Pointe des Chardes vue du Plan du Séry
800 × 600 pixels
Déplier Dans la montée vers le Golet de Vallaisonnay
800 × 532 pixels
Déplier Sommet et Dôme de Bellecôte
800 × 532 pixels
Déplier Tracé Google Earth
800 × 473 pixels
 
Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées glaciaires
commenter cet article
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 12:05
Randonnée du 05 juin 2010

Partis avec l’ambition d’atteindre le sommet de la Tsanteleina (3.602 m), les conditions rencontrées (neige molle jusqu’au Col - sans nom - sous la face N) nous aurons fait dépenser beaucoup d’énergie à la montée et, par souci de sécurité et de respect de notre horaire, nous nous arrêterons sagement au Col de la Tsanteleina (3.226 m) ce qui représente déjà une belle « bambée ».

Conditions  : très beau temps chaud, pas de regel nocturne avant 3.000/3.100 m (isotherme zéro annoncé à 4.200 m ce jour-là)

 

Participants  : 5

 

Matériel  : matériel de sécurité sur glacier

 

Départ


Parking du Barrage du Saut atteint par Bourg-Saint-Maurice (RN 90), puis par Sainte-Foy-Tarentaise (D 920) et la direction du Barrage de Tignes. Longer sur 2 km environ la rive droite du Lac du Chevril puis prendre à gauche (juste avant le Hameau du Villaret) la petite route escarpée qui monte vers le Barrage du Saut et celui de la Sassière. Se garer sur le parking du Barrage du Saut (alt. départ 2.280 m), la piste étant fermée à la circulation au-delà.

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3532 ET Les Arcs - La Plagne


Du parking, on continue sur la piste (3 km environ) qui mène au Lac du Barrage de la Sassière (2.460 m), sous l’Aiguille de la Grande Sassière (3.747 m) à main gauche, dont les arêtes sont encore bien « cornichées ». On poursuit sur le sentier qui longe la rive droite du lac (encore partiellement pris par la glace) pour trouver rapidement une bonne couche de neige bien molle (on se dit que les skis ou les raquettes auraient été bienvenus).

 

JPG - 65.3 ko
La montée sous la Pointe du Santel (au fond)

Plutôt que d’emprunter l’itinéraire « normal » qui poursuit E/NE dans le vallon très encaissé du Ruisseau de la Sassière jusqu’au verrou du Glacier de Rhêmes Golette, on décide de franchir le ruisseau (Nota : cette option n’est envisageable que si le débit du Ruisseau de la Sassière est suffisamment bas pour être traversé sans danger) pour monter ensuite E, d’abord sur la moraine latérale puis vers un large couloir assez raide (où on pense trouver des conditions de neige plus favorables) qui débouche vers 3.100 m au Col (non nommé) au pied de la face N de la Tsanteleina.

 

 

JPG - 73.9 ko
A l’approche du col

Ce ne sera pas le cas et la montée au col sera assez épuisante avec de la neige le plus souvent jusqu’aux genoux.

On atteint le vaste plateau au pied de la face N et on poursuit E en direction du Col de la Tsanteleina (3.226 m), terme de notre sortie, sous la Pointe de la Golette (3.256 m).

Du Col, vue magnifique sur la l’Aiguille de la Grande Sassière et la Pointe de la Traversière (3.338 m) ainsi que sur les sommets italiens voisins du Grand Paradis.

 

 

JPG - 42.2 ko
Le Massif du Grand Paradis (sommet à l’extrême gauche) vu du Col de la Tsanteleina

Au retour, descendre N en direction du Glacier de Rhêmes Golette puis à l’aplomb du Lac, dont on devine les contours sous la neige, obliquer W sous l’éperon rocheux à main gauche puis poursuivre à vue jusqu’à retrouver la moraine et l’itinéraire de montée.

 

 

JPG - 100.8 ko
Descente vers le lac et le glacier de Rhêmes Golette

Variante : descendre N jusqu’au Glacier de Rhêmes Golette, passer à droite du Lac (prendre soin de s’en écarter largement s’il est encore gelé) puis poursuivre N en direction de la Pointe de la Traversière jusqu’à rejoindre l’itinéraire « normal » sur la rive droite du Ruisseau de la Sassière.

 


JPG - 46.3 ko
L’imposante face nord de la "Tante Hélène" 3.602 m

 

Dénivelée : 980 m

 

Distance : 15 km environ

 

Temps de marche : 7 h 00 (dont 4 h 00 de montée)

 

Pour l’accès au sommet voir le topo récent de Colson David : ICI

 
Portfolio
Déplier Lac de la Sassière - Pointe de la Bailletta (2.989 m)
800 × 600 pixels
Déplier Sortie au col
800 × 600 pixels
Déplier Vue générale du vallon de montée
800 × 600 pixels
Déplier Le Lac de Rhêmes Golette
800 × 600 pixels
Déplier ...au cours de la descente
800 × 600 pixels
Déplier le Lac de la Sassière est en vue
800 × 600 pixels
Déplier Tracé Google Earth
800 × 473 pixels
 
Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées glaciaires
commenter cet article
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 14:58

 

 


Randonnée du 03 juin 2010 en compagnie de « thomas »

 

Un magnifique circuit dans le cadre enchanteur des alpages du Beaufortain.


Conditions : très beau temps le matin au départ puis nuages menaçants et brume au Col des Génisses. Ciel à nouveau dégagé en début d’a-m.  Neige idéale (trouvée vers 2.100/2.200 m) pour marcher sans raquettes ni crampons.

 

Matériel : raquettes (restées sur le sac)

 

Faune : nombreuses marmottes, chamois

 

Flore : Anémones pulsatilles, Gentianes de Koch et Gentianes printanières, Myosotis, Crocus, Soldanelles, Violettes.

 

 

 

Dzonfie 3471

 

Pointe de Dzonfié (2.455 m)

 

Départ

 

Hameau d’alpage de La Pesée atteint par Aime (RN 90), Tessens, La Thuile (D 218). 500 m avant ce dernier hameau, prendre dans une épingle à droite la petite route qui monte W vers Le Chapieu, La Pesée, Véman. Se garer près de l’oratoire à La Pesée.

 

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3532OT Massif du Beaufortain, Moûtiers, La Plagne

 

Nota : une piste récente (non indiquée sur la carte) permet d’accéder aux chalets d’alpage des Veaux du Fruit (2.130 m) mais elle est coupée par un éboulement (passage à pied sans problème) au dessus des Chalets du Boulissoir. La majeure partie de la randonnée peut donc être éventuellement effectuée sur les pistes d’alpage.


Du lieu de stationnement (alt. départ 1.767 m) prendre le sentier qui monte N, passe à Véman puis près du petit Lac du Sécheron en suivant le Ruisseau du Boulissoir avant d’atteindre le lieudit « Les Mouilles ».

 

Dzonfie 3563


Lac du Sécheron

 

Monter ensuite à vue Les Clapières jusqu’à un « collu » (2.379 m) qui domine un petit lac encore gelé. On prend ensuite SW la crête qui conduit à la Pointe de Dzonfié (2.455 m).

 

 

Dzonfie 3466

 

Sur la crête de Dzonfié

 

On redescend ensuite sur la crête qui mène au Col de Tufs Blancs (2.304 m) puis au Col des Génisses (2.348 m). On suit le creux du vallon pour rejoindre la piste et atteindre les Chalets du Boulissoir (2.180 m) en passant à travers de très belles dolines de gypse.

 

Dzonfie 3541


Les dolines de gypse du Boulissoir

 

On poursuit la descente « à vue » S pour retrouver le sentier de montée à proximité du Lac du Sécheron.


Dénivelée : 705 m

 

Temps de marche :  4 h 30 (dont 2 h 30 de montée)

 

 

 

Dzonfie 3433

 

Ruisseau du Boulissoir


Dzonfie 3437

 

Chalet du plateau des Mouilles

 

 

Dzonfie 3455

 

La sortie au "collu"


Dzonfie 3511

 

La brume au Col des Génisses

 

Dzonfie 3601

 

L'oratoire du Hameau de la Pesée

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 19:12

Randonnée du 26 mai 2010 en compagnie de l'équipe "thomas"

 

 

Découverte de la Vallée des Avals en Vanoise (où quand les « anciens » se contentent de parcourir les alpages alors que les « jeunes » se remettent en jambes avec des dénivelés impressionnants)

 

Conditions : très beau temps chaud

 

Participants : 4 ( équipe adc + équipe thomas)

 

Matériel : raquettes

 

Partis avec l’ambition de rejoindre le Lac Blanc et le Col des Saulces, la petite forme d’une partie de l’équipe Adc nous fera stopper au Chalet de la Grande Val, non sans avoir découvert la Vallée des Avals (restée « miraculeusement » vierge à quelques encablures des équipements de Courchevel) ainsi que les accès à de plus « prestigieuses » randonnées vers la Brêche de la Portetta et les Lacs Merlet.

 

Départ


A Courchevel 1650, prendre à gauche la petite route qui monte en lacets et dessert les dernières habitations. Se garer à proximité de celles-ci avant le panneau d’interdiction de circuler.

 

  Itinéraire


Carte IGN : 1/25000° 3534 OT Les 3 Vallées - Modane - PN de la Vanoise


Du parking (alt. départ 1.750 m), emprunter la piste (interdite à la circulation) qui part S/SE en direction de la Vallée des Avals (panneaux).

L’itinéraire suit la piste « jeepable » qui passe au Plan de la Porte sous les couloirs ravinés de la Crête du Mont Charvet sur la rive droite du Ruisseau de la Rosière puis atteint le lieudit le Biol (1875 m) d’où part E le sentier qui conduit à la Brêche de la Portetta et les monolithes bien visibles des Dents de la Portetta.

 

JPG - 102.2 ko
Vue sur les Dents de la Portetta

Nota  : à cet endroit, les cartes anciennes mentionnent le "Chalet du Biol" ; il a maintenant disparu, balayé par une avalanche en 1999 (plaque - bassin).

 

Tout au long du parcours de nombreuses marmottes joueuses mettront un peu d’animation dans ces lieux sauvages, troublés seulement par le chant des oiseaux et le chuchotement du ruisseau.

Vers 1950 m, des plaques intermittentes de neige nous obligeront à chausser les raquettes puis à laisser la piste sur quelques dizaines de mètres pour éviter les passages en devers créés par les accumulations de neige.

 

JPG - 103.6 ko
Début de la neige vers 1950 m

Après une montée courte mais soutenue, on parvient à un nouveau plateau d’alpage où se niche le 1° Chalet de la Grande Val, puis le second, au-dessous du verrou du Vallon.

 

JPG - 81.7 ko
1° Chalet de la Grande Val

Du Second Chalet de la Grande Val (2190 m), terme de notre sortie, part à l’E l’itinéraire vers le Col des Saulces et le Lac Blanc ainsi que celui conduisant W vers le Refuge du Grand Plan et les Lacs Merlet.

 

Nota  : à partir du Col des Saulces (2456 m) on peut atteindre le Petit Mont Blanc (2680 m) soit directement, soit en passant par le Col du Mône (2583 m) mais ce n’est pas l’itinéraire à privilégier pour ce sommet compte tenu de la distance de la marche d’approche (6 à 7 km).

 

JPG - 72.8 ko
Vue générale du Petit Mont Blanc à l’Aiguille des Corneillets

Retour par le même itinéraire.

 

Dénivelée : 470 m

 

Distance : 13 km environ

 

Temps de marche : 6 h 00

 

 



2° Chalet de la Grande Val
Poids : 61 ko




Vue sur les Aiguilles de Chanrouge et des Corneillets
Poids : 87 ko




Le "menhir" du Biol
Poids : 95.7 ko




Le Vallon des Avals au Plan de la Porte
Poids : 110.6 ko




Tracé Google Earth
Poids : 110 ko


 

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 17:13

Randonnée raquettes du 13 février 2010.

 

Agréable randonnée de « mise en jambes » au départ de Villar-d’Arêne.

 

Conditions  : très beau temps froid. Neige poudreuse avec de fortes accumulations dues au vent.

 

Matériel particulier  : ARVA, pelle, sonde.

 

Lac-du-Pontet 2799


Le chalet ruiné près du point de départ

 

 

Départ


Route du Col du Lautaret (RN 91). 2 km environ après la sortie de Villar-d’Arêne, emplacement de parking sur la droite de la route en face d’un chalet ruiné (sans nom). Altitude départ 1735 m).

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3435 OT  Valloire – Aiguilles d’Arves


Du parking prendre N/NW à proximité d’une ruine puis on passe à droite du Hameau des Cours. On atteint le replat de la Cour Rambaude puis on laisse à main gauche les chalets d’alpage du Chazelet (1892 m) pour se diriger N/NE vers le thalweg qui mène vers le petit plateau où se niche le Lac du Pontet (1982 m) presque invisible sous la couche de neige.

 

Lac-du-Pontet 2774

 

Lac du Pontet (1982 m)

 

 

Contourner le lac à mi-pente (il est fortement déconseillé de tenter la traversée !) par la droite, puis monter dans la pente raide de l’échancrure entre les 2 ressauts rocheux cotés 2172 et 2189 m sur la carte.

 

Après être passés au point haut de droite (2189 m) – belle vue sur la Vallée de la Romanche et les sommets environnants – on bascule SE vers le plateau des Grands Plats au pied de la Crête de Côte Plaine puis on continue vers les Petits Plats et le Chalet de la Guindaine pour éviter les pentes raides qui surplombent la route au-dessous des Grands Plats (coulées possibles) et retrouver le point de départ.

 

Lac-du-Pontet 2779


Les Grands Plats et le Pic des Trois Evêchés vus de la cote 2189 m

 

Dénivelé : 470 m

 

Temps de marche : 2 h 30 (dont 1 h 30 de montée)

 

Lac-du-Pontet 2763

 

Hameau des Cours


 

Lac-du-Pontet 2787


Les Grands Plats

 

 

Lac-du-Pontet 2792


Harde de chamois sur l'arête des Petits Plats

 

 

Lac-du-Pontet 2761

 

  Pic des Trois Evêchés (3116 m)

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article