Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 07:05

 

Randonnées du 22 août 2010


Entre verdure des alpages et minéralité des sommets, une randonnée magnifique mais difficile au pied de la Pierra Menta ("Pierre Dressée").

 

Conditions


Très beau temps, chaleur douce.

 

Départ

 

Ete-2010-5866b.JPG

 

Lac et Refuge de Presset - Pierra Menta


Parking des Chalets de Treicol (alt. 1.695 m) atteint par le Col de Méraillet sur la D925 qui mène de Beaufort au Cormet de Roselend.

 

Au Col de Méraillet, prendre à droite la petite route qui mène au Barrage de Roselend puis continue vers le Col du Pré. Dans la 3° épingle à droite (1,2 km environ après le barrage) emprunter à gauche le chemin "jeepable" qui dessert les Chalets de Treicol (panneau bois).

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3532 OT Massif du Beaufortain


Du parking (alt. départ 1.695 m - circulation interdite au-delà de Treicol), suivre la piste (panneau) qui monte SE vers les alpages de Presset et de Conchette (des sentiers plus ou moins marqués permettent de "couper" les épingles). Après le passage à gué d’un petit torrent, faire 150 m et prendre à gauche le sentier qui monte dans un espace boisé sur la rive droite de la cascade. On rejoint le GR 5 (que suit également une variante du "Tour du Beaufortain") puis on retrouve la piste (nouveau gué) que l’on emprunte jusqu’au lieudit "Presset" (alt. 2.000 m). Un sentier part à gauche (panneau "Refuge de Presset", serpente dans l’alpage, atteint un premier plateau puis une combe d’éboulis qui offre une vue magnifique sur la Pierra Menta (alt. 2.714 m).

 

Ete-2010-5840b.JPG

 

Le sentier sous le Col du Bresson - Pierra Menta

 

Après un second plateau, la pente se fait plus soutenue et plusieurs lacets raides amènent au Col du Bresson (alt. 2.469 m), carrefour de plusieurs sentiers. On laisse le GR 5 qui descend E vers le Refuge de la Balme et la Valléede la Tarentaise pour monter NE à flanc vers le Refuge de Presset (alt. 2.514 m), bien visible,  juché sur le verrou rocheux qui cache le Lac de Presset.

Dans les eaux turquoises du lac se reflètent les sommets très découpés de l’Aiguille de la Nova (alt. 2.893 m) et de la Pointede Gargan (alt. 2.767 m).

 

Ete-2010-6000b.JPG

 

Lac de Presset - Montée vers le Col du Grand Fond

 

 

On poursuit en direction du Col du Grand Fond,  qui ferme cette combe très minérale,  par le sentier de gauche qui monte sèchement en lacets dans le pierrier qui surplombe le lac.

Au Col du Grand Fond (alt. 2.671 m) qui s’ouvre sur la Combe de la Neuva (autre voie d’accès possible au Col en partant du Cormet de Roselend) la vue est magnifique sur le Mont-Blanc.

 

Du Col, on distingue le sentier qui part N dans les éboulis sous la Pointe de Presset (alt. 2.858 m) et qui conduit à la Brèchede Parozan (15’), peu visible du Col. La brèche (alt. 2.663 m) est une vaste cassure (au moins 200 m de long) qui sépare les deux masses rocheuses que forment la Pointe de Presset au S et l’Aiguille du Grand Fond (alt. 2.920 m) au N.

 

Nota  : d’après une des (nombreuses) légendes concernant la Brèche de Parozan, celle-ci serait "l’oeuvre" de Gargantua qui aurait donné naissance à la Pierra Menta par la même occasion.

 

Retour : plutôt que de revenir par le même itinéraire on a opté pour le sentier « direct » qui dévale la face W de la brèche et rejoint les Chalets de Treicol par l’alpage de Parozan.

 

Ete-2010-6029b.JPG

 

Brèche de Parozan - Alpage de Parozan

 

Cette variante de retour, plus courte, et permettant de réaliser cette randonnée en circuit, emprunte les pentes, très raides et glissantes, d’éboulis schisteux sous la brèche puis un sentier difficile dans les escarpements qui surplombent Treicol. Elle est donc réservée à  des randonneurs aguerris possédant un bon sens de l’orientation, et à utiliser exclusivement par beau temps sec (un écart d’itinéraire au-dessus de Treicol amènerait dans des pentes herbeuses très raides ou toute glissade pourrait être fatale)

 

Itinéraire : sur la partie N de la brèche repérer une sente assez peu marquée qui part vers la droite  puis descend le plus souvent face à la pente (bâtons et semelles bien « crantées » nécessaires voire indispensables). Au bas du pierrier on retrouve le plateau d’alpage et un sentier mieux marqué qui s’oriente W/SW, passe une première cassure (naissance d’un petit ru et cascatelles), atteint l’alpage et le Chalet de Parozan (2.143 m) caché derrière un gros bloc de rocher qui le protège des avalanches, puis se perd à travers les Rhumex et les sentes à moutons.

 

Ete-2010-5945b.JPG

 

Brèche et Chalet de Parozan 2.143 m

 

 

A partir du Chalet, obliquer à main gauche et rejoindre à vue, à travers de gros blocs épars, la rive droite du ruisseau. On retrouve le sentier à proximité immédiate de la faille dans laquelle plonge en cascade le ruisseau vers Treicol. Ce sentier, difficile, et en partie occupé par les ruissellements, dévale en lacets serrés la rive droite de la faille creusée par les eaux  avant de rejoindre par une courte traversée N le parking des Chalets de Treicol.

 

Dénivelée : 1.020 m

 

Temps de marche : 5 h 30 (dont 3 h 15 de montée)

 

 

Ete-2010-5823b.JPG

 

Montée vers l'alpage de Presset

 

Ete-2010 5890

 

Brèche de Parozan

 

Ete-2010-6034b.JPG

 

Départ du sentier de descente près du ruisseau

 

Trace-Google-Earth-bis.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 20:03

Randonnée du 09 août 2010

 

Courte randonnée (dénivelés  416 m du parking de Pré Orcel, 887 m à partir du Hameau des Prés)  au coeur de la Réserve naturelle des Hauts de Chartreuse, à effectuer en toute saison (sauf présence de neige risquant de rendre certains passages très aléatoires).

 

Belle vue sur les principaux sommets du Massif (Mont Granier, Chamechaude, Dent de Crolles) sur le Massif de Belledonne et sur la Plaine du Grésivaudan.

 

Départ 

 

Parking de Pré Orcel (1.405 m) au bout de la route forestière qui dessert la Cabane forestière de l'Allier, ou pour les plus courageux  Hameau des Prés - Commune de Ste Marie du Mont - (le sentier part sur la gauche dès la sortie du hameau) soit + 470 m de dénivelé.

 

Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3333 OT (Chartreuse Nord)

 

 

Du parking, le chemin s'élève sur la gauche derrière le panneau d'information de l'ONF (rappel intéressant de l'étagement de la végétation dans les Alpes). Source à proximité.

Après 20 mn de montée agréable dans la forêt le sentier rejoint la route forestière de la Cabane de l'Allier (interdite après le parking) puis la cabane du même nom.

 

Ete-2010 5655b

 

  Le sentier de montée sous la Cabane de l'Allier

 

A la sortie de la forêt, le sentier passe sous les falaises des Rochers de Belles Ombres (auvents rocheux, abris) d'où on pourra admirer l'adaptation de certains spécimens de pin à crochets à un environnement aussi minéral,  sans oublier la vue sur la Plaine du Grésivaudan et les sommets de la Chaîne de Belledonne.

 

Par une montée soutenue et parfois raide, le sentier conduit au Col de l'Alpe (alt. 1.793 m) puis à la Croix de l'Alpe (1.821 m) qui offre une vue magnifique sur cet immense plateau d'alpage (altitude moyenne 1.700 m) bordé au nord par le Mont-Granier (1.933 m), à l'ouest par le Sommet du Pinet  (1.867 m) et au sud par la Roche de Fitta (1.737 m).

 

Ete-2010-5705logo.JPG

Croix de l'Alpe 1.821 m

 

 

L’objectif du jour était de redescendre par le sentier qui part du Col de Belles Ombres et parcourt la combe du même nom. Le balisage de ce sentier (peinture bleue) a été effacé et on se demande bien pourquoi, cet itinéraire, bien tracé, ne présentant pas de difficulté particulière si ce n’est un cheminement à travers lapiaz et scialets.

 

De la Croix qui marque le sommet retrouver NE le sentier qui, du Col de l’Alpe, poursuit vers le Col de Belles Ombres. Au Col suivre une sente qui se dirige E dans une brèche bien visible des Rochers de Belles Ombres.

L’itinéraire emprunte ce petit vallon très encaissé entre les grandes dalles de calcaire striées et sculptées par l’érosion et les pins à crochets qui s’accrochent dans des "endroits impossibles". On rejoint le sentier de montée juste avant le passage sous les auvents rocheux et la raide pente finale.

 

Ete-2010-5746b.JPG

 

  Le sentier du sangle

 

Nota  : à mi-parcours de la descente, repérer une sente qui part N dans le sangle inférieur, traverse plusieurs combes et amène aux "Griffes de l’Ours" en 25 mn (exploré partiellement ce jour). Ce parcours requiert la plus grande prudence car il traverse en devers de fortes pentes herbeuses.

 

Poursuivre la descente par le sentier emprunté à l’aller, la Cabane de l’Allier et le parking de Pré Orcel.

 

Dénivelé :  420 m

 

Temps de marche : 3 h 00 (dont 1 h 30 de montée)

 

Ete-2010-5665b.JPG

 

Les auvents rocheux du sentier de montée

 

 

Ete-2010-5693b-copie-1.JPG

 

Le Mont Blanc vu du sentier de montée

 

Ete-2010-5702.JPG

 

Une des bornes frontière entre le Royaume de France et le Duché de Savoie

 

Ete-2010-5713.JPG

 

Col de l'Alpe 1.793 m

 

Ete-2010-5750.JPG

 

La Plaine du Gésivaudan et le Mont Blanc vus du sentier de retour


Trace-Google-Earth-copie-13.jpg

 

Tracé Google Earth


Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 16:43

 

Randonnée du 04 août 2010

 

Point culminant du Massif de la Chartreuse, Chamechaude (2.082 m) offre un contraste saisissant entre les falaises austères de sa face E qui surplombent l'alpage et le Habert de Chamechaude et l'immense plateau incliné de sa face O, plus attrayant. Pour cette sortie on a choisi de monter par la « Brèche Arnaud » en prenant le matériel adéquat (casque, corde, harnais, mousquetons, dégaines, etc)

 

Conditions : beau temps.

 

Matériel : casque, baudrier, corde de 50 m, dégaines, sangles, etc

 

 

Ete-2010-5421.JPG

 

La face E de Chamechaude et la brèche Arnaud (au centre de la photo) vues du Habert de Chamechaude 

 

 

Départ

 

Col de Porte (alt. 1.326 m) sur la D 512 qui relie Saint-Pierre-de-Chartreuse au Sappey.

Parking à proximité du Foyer de ski de fond, derrière l'Hôtel du Col.

 

 

Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3334 OT Chartreuse Sud

 

Passer au bas de la piste de ski (panneau), laisser un premier  sentier qui part à gauche, traverser la piste puis prendre le chemin forestier qui rentre dans la forêt à gauche.

Suivre celui-ci jusqu'à proximité de la Cabane de Bachasson (1.635 m) après avoir laissé sur la gauche le sentier qui descend vers Cherlieu et Saint-Hugues  de Chartreuse.

 

A la Cabane (panneaux) on laisse à gauche le sentier qui amène au sommet par le plateau pour continuer sur l’itinéraire qui conduit au Habert de Chamechaude et, au-delà, qui permet de faire le tour de Chamechaude.

 

A proximité du Habert ( 1.570 m - panneaux – gros blocs de rochers) on rejoint le GR « Tour de Chartreuse » ; prendre N/NW la sente assez peu marquée au départ qui monte en direction de la brèche bien visible au-dessus. Le cheminement dans les ravines, éboulis et autres pierres instables dans des pentes raides n’est pas très aisé et requiert la plus grande attention.

 

Ete-2010-5443.JPG

 

Le sentier dans les ravines au pied de la brèche


On arrive au pied de la « Brèche Arnaud » (du nom d’un ancien Président du CAF – plaque en sortie) étroite cheminée verticale de 80 m de haut qui débouche sur le plateau sommital.

 

Nota : bien qu’équipé de câbles, ce passage vertigineux et parfois malaisé – verticalité, chute de pierres, prises « lissées » -  est à réserver aux randonneurs aguerris. L’équipement traditionnel d’escalade (casque, harnais, corde de 50 m minimum, dégaines, mousquetons, sangles, bloqueur, etc) et un minimum de pratique de cette discipline sont indispensables pour pouvoir « passer » en toute sécurité.

 

Ete-2010-5451.JPG

 

La brèche Arnaud vue du bas

 

A la sortie de la brèche, on retrouve le sentier orienté  NE et quelques lacets amènent vers l'arête où deux passages d'escalade facile (le second équipé de câbles et de marches taillées) permettent d'accéder au plateau sommital où se trouve la Croix matérialisant le sommet.

 

Beau panorama sur les principaux sommets de la Chartreuse Sud (Dent de Crolles, Lances de Malissard, Grand Som, Charmant Som et Grande Sure) et sur les alpages de Chamechaude et de l'Emeindras.

 

Ete-2010-5460.JPG

  Chamechaude (2.082 m) - dernier ressaut "équipé"

 


Au retour, un sentier suit l'arête très découpée qui descend S puis passe à la sortie de la brèche Arnaud empruntée à la montée.

On rejoint le sentier traditionnel d’accès au sommet dans un décor de lapiaz, d'éboulis puis on passe au pied de curieuses constructions calcaires ("champignon" de La Folatière alt. 1.743 m) avant de retrouver la Cabane de Bachasson et la piste forestière qui ramène au point de départ.

 

Dénivelée : 820 m

 

Temps de marche : 5 h 00 (dont 3 h 00 de montée). Compter 1 h 00 pour le passage de la brèche (équipement, assurage, etc)

 

Ete-2010 5422

 

La brèche Arnaud vue du sentier d'accès

 

Ete-2010-5429.JPG

 

Le sentier d'accès à la brèche

 

Ete-2010-5439.JPG

 

Dent de Crolles vue du sentier d'accès

 

Ete-2010-5442.JPG

 

Le raide sentier au bas de la brèche

 

Ete-2010-5455.JPG

 

La brèche vue de la sortie

 

Ete-2010-5477.JPG

 

Plateau sommital de Chamechaude

 

Ete-2010-5487.JPG

 

Crêtes de Chamechaude vues de la sortie de la brèche

 

Ete-2010-5524.JPG

 

"Champignon" de La Folatière 1.783 m

 

Trace-Google-Earth-copie-11.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 14:07

 

 

Randonnée du 27  juillet 2010


L’accès à la Croix d’Allant s’effectue en totalité sur des pistes pastorales ( à partir du Coudray ou de Précherel). C’est donc une agréable  randonnée « familiale », sans difficulté,  qui peut être prolongée vers le Plan de la Limace et le Passage de Plan-Molard au pied de Tré-le-Molard (alt. 2.035 m) et du Mont de la Coche (alt. 2.070 m), et réalisée en circuit.

 

Pour cette sortie on a opté pour un départ de Précherel.


Conditions : beau temps chaud, quelques passages nuageux.

 

 

Ete-5239.JPG

 

Borne de la Croix d'Allant 1.580 m

 

 

Départ


Hameau de Précherel, Village de Jarsy atteint par la D 911 (Le Chatelard - Ecole) puis la D 60b (dans le village suivre les panneaux bois « Coudray, Précherel » puis au dernier embranchement laisser « Le Coudray » à droite pour continuer tout droit sur Précherel – pas d’indication).

Parking à la sortie du hameau (alt. départ 980 m).

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges


Depuis le parking (panneaux) on emprunte la piste pastorale qui monte E/NE d’abord dans l’alpage puis dans le Bois du Replat. Avant d’entrer dans la partie boisée, faire un rapide tour d’horizon pour repérer W le Mont Colombier, la Dent de Pleuven et la face E du Mont Trélod qui domine le Vallon de Chérel.

 

Ete-5221.JPG

 

Le Vallon et la Dent d'Arclusaz vus du Replat

 

Après deux larges boucles S puis E on atteint le lieudit « Bois du Replat » (1.190 m) où arrive le sentier qui ramène au Coudray (repérer ce point pour le retour « en circuit »). La piste continue à serpenter agréablement dans la forêt avant de déboucher sur le plateau au lieudit « Dans l’alpage » (1.530 m) à proximité de la stèle élevée en mémoire de deux résistants fusillés par l’envahisseur en 1944. 

On gagne ensuite à vue (panneau) la Croix d’Allant (alt. 1.580 m) en laissant sur la droite les Chalets du même nom.

De ce point, vue splendide sur les principaux sommets des Bauges (NW : Dent de Pleuven, Mont Trélod - N : Arcalod - E/SE : Tré-le-Molard, Mont de la Coche et les falaises de l’Encerclement et SE/S : Mont Pécloz, Mont d’Armène, Pointe des Arlicots, Pointe des Arces et Dent d’Arclusaz).

 

Ete 5250

 

Chalets d'Allant 1.580 m

 

Extension : on peut poursuivre sans difficulté N/NE sur cette large crête jusqu’aux ruines du Plan de la Limace (1.722 m) situées à proximité d’un petit promontoire rocheux. On contourne ce dernier par la gauche pour atteindre le Passage de Plan Molard (alt.1.755 m) puis monter éventuellement sur la bosse raide située au-dessus (alt. 1.836 m)

 

Retour par le même itinéraire ou en circuit (conseillé mais compter 150 m de dénivelé supplémentaire) en prenant la piste pastorale qui ramène au Coudray par le Chargieu.

Pour cette variante, prendre la piste à proximité des Chalets d’Allant (1.550 m) puis descendre en direction des Chalets du Chargieu.  


Nota en forme de « coup de gueule » : la piste pastorale a été récemment ré-empierrée et élargie  (on peut se poser la question de cette « nécessité » : la piste était jusque-là en parfait état et semblait permettre aux 2 ou 3 alpagistes ainsi qu'aux "résidents secondaires" d'accéder sans problème à leurs chalets -  sauf à imaginer le projet d’une future route bitumée vers le Plan de la Limace et/ou l’obligation d’utiliser des subventions!) et les raccourcis qui permettaient de « couper » les épingles de la piste ont disparu sous les remblais et les glissements de terrain. Après la piste qui « balafre » la face W du Mont Colombier, les « bizarreries » se perpétuent dans un espace censé être "ultra-protégé" comme le Parc Naturel Régional des Bauges !

 

Ete-5282.JPG

 

Le Bois du Replat

 

Après le Chargieu (1.320 m) on laisse à gauche le sentier qui mène au Hameau de Très-Roche (panneau)  puis on atteint le lieudit « Le Gotté » (1.042 m). On quitte la piste qui poursuit vers le Coudray pour prendre N à droite (panneau) celle qui remonte vers le Bois du Replat et rejoint l’itinéraire de montée à la cote 1.190 m. (nota : cette piste ne semble pas être très fréquentée et se réduit à la taille d’un large sentier en plusieurs endroits)

 

Dénivelée : 600 m pour la Croix d’Allant (750 m avec un retour par le Chargieu). Rajouter 150 m pour une extension jusqu’au passage de Plan Molard.

 

Temps de marche : 4 h 00 pour  l’A/R à la Croix d’Allant (dont 2 h 30 de montée). Rajouter 1 h 00 pour le circuit par le Chargieu et 1 h 00 pour l’A/R au Passage de Plan Molard depuis la Croix d’Allant.

 

Ete-5262.JPG

 

Chalets du Chargieu 1.230 m

 


Ete-5286.JPG

 

Hameau de Précherel

 

 

 


Trace-Google-Earth-copie-1.jpg  

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 13:49

 

 

Randonnée du 30 juillet 2010

 

Une longue et belle randonnée sur la Dent d’Arclusaz qui marque l’extrémité S du Massif des Bauges.


Les itinéraires pour accéder à la Dent d’Arclusaz sont tous longs et difficiles. On a choisi celui qui, au départ du Col du Frêne passe par le Col du Potat, Pierre Besse et le Col de Cochette, présente l’avantage d’offrir de belles vues en permanence et d’être le plus accessible.

 

Conditions  : Passages nuageux et brumes montantes puis éclaircies, forte bise à partir du Col et sur les crêtes.

 

 

Ete-2010-5338.JPG

 

La Croix de la Dent d'Arclusaz 2.041 m

 

Départ


Col du Frêne atteint par Saint-Pierre-d’Albigny (D 101). Parking à proximité du Mémorial (Croix) dédié aux soldats de la dernière guerre. Altitude départ 950 m.

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges


Le large sentier débute derrière le Mémorial (panneaux) et monte NE en sous-bois. Peu après la clairière de Pré Ballet, à la côte 1.065 m, le sentier coupe la piste pastorale (interdite à la circulation) qui part du village de Routhennes et dessert le Chalet du Potat. De ce point, on peut continuer sur le sentier (itinéraire conseillé) qui suit la Crêtede la Via ou emprunter la piste jusqu’au chalet d’alpage (on peut réserver cette variante pour la descente). Le sentier de crête, large et bien tracé, permet d’entrevoir les sommets de l’W du Massif des Bauges (Mont Margeriaz, Mont Morbié, Rochers de la Bade, Mont Colombier) tout au long de la montée et rejoint la piste à proximité du Chalet du Potat (1.382 m).

 

Ete-2010-5384.JPG

 

Chalets du Potat 1.382 m

 

Après une courte descente, la piste se termine au Col du Potat qui s’ouvre sur les alpages des villages de Sainte-Reine et d’Epernay. Du Col (1.351 m - panneaux), l’itinéraire se poursuit E sur un sentier, toujours bien tracé, qui monte en lacets dans une pente boisée, puis herbeuse. On atteint le rocher isolé de "Pierre Besse" (1.730 m) sous la falaise de l’Arclusaz, puis le sentier continue en lacets, franchit ensuite la croupe et fait une boucle SE avant de revenir NE pour traverser en direction du Col de Cochette (1.955 m), dont l’échancrure dans la falaise est bien visible, à l’aplomb de la petite croix qui marque l’antécime de la Dentd’Arclusaz.

 

 

Ete-2010-5361.JPG

Le sentier en traversée au-dessus de Pierre-Besse

 


Le sentier se faufile dans cette faille (prudence en cas de temps humide car la terre et les rochers « lissés » et instables rendent la progression malaisée) qui se rétrécit et se redresse nettement sur quelques mètres (présence d’un câble, bien utile) avant de déboucher sur l’arête.

 

Ete-2010-5344.JPG

 

Le Vallon d'Arclusaz et le Chalet des Arbets

 

 

De ce point, le sentier s’oriente S en direction du sommet et traverse une zone pentue, mi-herbeuse, mi-rocheuse, qui réclame la plus grande attention (les passages les plus ardus sont sécurisés par des main-courantes câblées - mais en partie défectueuses !)

On rejoint la sente qui arrive E du Vallon d’Arclusaz (itinéraire difficile) puis on atteint en quelques minutes la grande Croix métallique (et haubanée) qui matérialise le sommet de la Dent d’Arclusaz (2.041 m).

 

Ete-2010-5345.JPG

 

La crête de l'Arclusaz

 

Du sommet, vue « époustouflante » sur la Plaine de l’Isère, les principaux sommets du Massif des Bauges (Mont Colombier, Mont Pécloz, Mont d’Armène, Pointe d’Arcalod, Mont Trélod), le Massif de Belledonne, la Chartreuse et le beau vallon d’Arclusaz et ses chalets d’alpage.

 

Retour par le même itinéraire jusqu’au Chalet du Potat puis, au choix, par le sentier emprunté à l’aller ou par la piste jusqu’en amont de Pré Ballet.

 

Dénivelée : 1.205 m environ

 

Temps de marche : 6 h 00 (dont 3 h 15 de montée)

 

Ete-2010-5294.JPG

 

Le Mont Colombier vu du sentier de montée

 

 

Ete-2010-5318.JPG

 

Les pointes découpées de l'arête émergent de la brume

 

 

Ete-2010-5321.JPG

 

La sortie de la cheminée amenant à l'arête

 

 

Ete-2010-5348.JPG

 

Le royaume des chamois

 

Ete-2010-5363.JPG

 

Le sentier au bas de la cheminée

 

 

Ete-2010-5393.JPG

 

La Dent d'Arclusaz vue du départ

 

Trace-Google-Earth.jpg

 

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 20:18

 

Randonnée du 22 juillet 2010

 

Plusieurs itinéraires (à partir de Nant Fourchu par Coutarse ou le Col d’Orgeval, par le Col du Haut du Four, etc) permettent d’accéder à ce beau promontoire qui, grâce à sa position centrale, offre une vision d’ensemble sur les principaux sommets du Massif des Bauges.

L’itinéraire du jour débute à l’Abbaye de Tamié et passe par le Chalet et le Col du Drison.

Conditions  : Temps chaud ; passages nuageux, brumes montantes puis larges éclaircies.

 

 

Ete-2010-5106.JPG

 

Pointe de Chaurionde 2.173 m

 

 

Départ

 

Abbaye de Tamié que l’on atteint par la D 201c à partir de Seytenex ou Verrens-Arvey. Passer devant l’abbaye puis se garer sur le petit parking en face du dernier bâtiment à droite avant l’épingle

 

Nota : en dépit de ce qu’annoncent certains Topos la route forestière qui poursuit est interdite à la circulation – panneau – et les amendes sont sévères.

 

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3432 ET Albertville

 

Du parking (altitude départ 900 m) on fait quelques dizaines de mètres sur la route forestière avant de prendre un sentier (repéré par des poteaux bois peints en rouge) qui permet de couper les lacets de la route.

Un premier embranchement (panneaux bois)  on laisse à droite le sentier qui monte vers l’alpage et le Chalet du Plan du Tour pour prendre celui de gauche. Un peu plus haut, on laisse à droite le sentier de Combe Noire (on l’empruntera au retour) pour prendre celui de gauche dit « Sentier des Géants » (panneau sculpté bois). Ce sentier, qui doit son nom aux magnifiques sapins de la Forêt des Essarts, est bien tracé mais la pente est soutenue.

 

Après avoir repéré l’embranchement avec le sentier de Combe Noire (marque « Tamié » sur poteau bois), on rejoint la piste pastorale que l’on suit jusqu’au Chalet du Drison (1.640 m) puis on prend S (panneau) le raide sentier en lacets qui conduit au Col du Drison (1.756 m).

 

Ete-2010-5030.JPG

 

Chalet du Drison (1.640 m)  et Pointe de la Sambuy (2.198 m)

 

De ce point, l’itinéraire suit NW la crête herbeuse en direction de la Pointe de Chaurionde, bien visible.

D’abord facile, le sentier de redresse nettement sous le sommet et la dernière partie de l’arête réclame une attention soutenue.

Du sommet (2.173 m), marqué par une Croix, belle vue sur la Sambuy (2.198 m), le Mont Pécloz (2.197 m), le Mont d’Armenaz (2.158 m), le Massif de Belledonne et le Mont-Blanc.

 

Ete-2010-5059.JPG

 

Le Mont d'Armènaz (2.156 m) et le Mont Pécloz (2.197 m) vus du sentier sur l'arête

 

Retour par le même itinéraire en empruntant le sentier de « Combe Noire » ,cité plus haut, qui ramène au point de départ.

 

Nota : les sentiers forestiers empruntés à la montée et à la descente sont tracés dans de fortes pentes. Ils ne présentent pas de difficulté particulière par temps sec mais pourraient se révéler redoutables en cas de pluie.

 

Dénivelée : 1.280 m environ

 

Temps de marche : 6 h 00 (dont 3 h 30 de montée)

 

 

Ete-2010-5068.JPG

 

Pointe de Chaurionde 2.173 m

 

Ete-2010 5014

 

Pointe de la Sambuy vue de l'alpage du Drison

 

Ete-2010-5018.JPG

 

Chalet et alpage du Drison - Pointe de Chaurionde

 

Ete-2010-5032.JPG

 

Arête du Parc du Mouton (1.859 m) vue du Col du Drison (1.756 m)

 

Ete-2010-5055.JPG

 

Grand Roc - Mont d'Arménaz et Mont Pécloz

 

Ete-2010-5063.JPG

 

Vue générale de l'itinéraire de montée

 

Trace-Google-Earth-copie-2.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 20:17

 

Randonnée du 11 juillet 2010

 

Pour échapper à la forte chaleur "d'en bas" il convenait de rechercher la fraîcheur de l’altitude. Le beau vallon qui mène au  Col de Chérel et un parcours essentiellement en sous-bois répondait à cet objectif.

 

Conditions : très beau temps chaud. Quelques bourgeonnements sur les sommets en fin d’a-m.

 

Flore : flore de prairie

 

Ete-2010-4568.JPG

 

Col et Chalets de Chérel (1.498 m) - Mont Trélod (2.181 m)

 

Départ


Hameau de Précherel - Village de Jarsy atteint par la D 911 (La Compôte - Ecole) puis la D 60 et D 60b.

Parking à la sortie du hameau.

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges


Au bout du parking (alt. 980 m - panneau) on suit la piste pastorale qui mène au Pont de Leyat (alt. 1.100 m - 25 mn)

Après avoir franchi le Ruisseau de Chérel on continue sur le GR "Tour de Pays de l’Arcalod" en contournant la cabane par la gauche (panneau bois "Col de Chérel")

En suivant le GR (repères rouge/jaune) on traverse plusieurs nants en s’élevant dans la forêt puis on atteint un large carrefour (lieudit "Sous les Plans" alt. 1.370 m - panneaux)

De ce point, on réserve pour le retour l’itinéraire du « GR de Pays » qui monte en face dans la forêt pour prendre à droite la piste pastorale qui débouche en quelques minutes sur l’alpage offrant une belle vue sur le Vallon de Chérel et l’itinéraire de montée.

 

Ete-2010-4538.JPG

 

Granges de Sur les Plans 1.348 m

 

On fait une large boucle S puis on revient N (on passe près d’une petite "grange" à D et on aperçoit les "granges" de "Sur les Plans" sur la crête en-dessous) dans un relief vallonné, entouré à l’W par Tré le Molard (alt. 2.035 m), le Mont de La Coche (alt. 2.070 m) et la Pointe d’Arcalod (alt. 2.217 m), et à l’E par le Mont Trélod (alt. 2.181 m).

 

On poursuit sur la piste qui passe N entre les deux  dernières "granges" de l’alpage puis dessert les Chalets de Chérel (alt. 1.495 m) après une courte traversée en forêt. Le Col de Chérel ferme au S la Combe d’Ire qui est une (très) longue mais magnifique voie d’accès à la Montagne du Charbon (Pointe de Banc-Plat - alt.1.907 m - , Lanche-Close - alt. 1.791 m -) ainsi qu’à la Pointe de Velan (alt. 1.756 m)

 

Ete-2010-4569.JPG

 

 

La Combe d'Ire vue du Col de Chérel

 

Du Col, vue superbe sur le Mont Trélod et la Pointe d’Arcalod ainsi que sur les principaux sommets du Massif des Bauges (Mont Pécloz, Pointe des Arces, Pointe des Arlicots et Dent d’Arclusaz)

 

Au retour,  on emprunte le sentier du « GR de Pays » qui part au-dessous du premier chalet du Col puis rejoint rapidement le lieudit « Sous les Plans ». De ce point on peut descendre par l’itinéraire de montée ou prendre à droite la piste pastorale qui ramène agréablement en sous-bois au Pont de Leyat puis au parking de départ.

 

Dénivelée : 550 m

 

Temps de marche : 3 h (dont 1 h 45 de montée)

 

 

Ete-2010-4514.JPG

 

Vallon de Chérel au départ de Précherel

 

Ete-2010-4548.JPG

 

Sur les Plans - Mont Trélod 2.181 m

 

Ete-2010-4578.JPG

 

Col de Chérel - Mur de pierres dressées

 

Trace-Google-Earth-copie-3.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 20:15

 

Une randonnée sans difficultés qui permet de découvrir les alpages suspendus du Mariet et de la Revêche.


Randonnée du 20 juillet 2010


Départ


Hameau de Montagny, Village d’Arith, accessible par la D 62 (Lescheraines - Allèves)

Traverser W le hameau, prendre la route forestière et se garer sur le parking à l’entrée de la forêt (800 m env. après le hameau) - lieudit "Montagny" (alt. départ 880 m)

 

Ete-2010-4933.JPG

 

Hameau de Montagny vu de la piste de départ

 

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges


Du parking (panneaux) prendre la piste N (balisage jaune et rouge du GR de Pays "Tour des Bauges") qui pénètre dans la forêt et qui permet d’accéder l’été aux Chalets du Creux de Lachat, en laissant à gauche le sentier qui conduit au Refuge de la Plate et au Col de la Cochette.

Au lieudit "Granges du Crêt" (panneaux - alt. 957 m - 15 mn) poursuivre tout droit en direction du Lac Mariet, le sentier à gauche menant aux Combettes et au Col de la Cochette.

Après cette partie boisée continuer sur la piste puis, après un virage à gauche taillé dans le rocher, prendre le sentier à droite (panneau bois en forme de croix direction "Le Mariet")

Le sentier entre à nouveau en forêt et au lieudit "Les Taillis" (Croix en bois - panneaux - alt. 993 m - 30 mn) on laisse à gauche le GR qui poursuit vers Les Combettes et le Refuge du Creux de Lachat (on empruntera ce sentier au retour) et on continue tout droit en direction du Lac Mariet et de l’Alpage de Mariet Dessous.

 

 

Ete-2010-4959.JPG

 

Alpage du Mariet-Dessous et "Lac" du Mariet (1.005 m)

 

On découvre la minuscule "mare" (sans nom sur la carte) que, par simplification nous appellerons Lac Mariet (alt. 1.005 m) cachée entre les deux derniers chalets à droite, puis on rejoint à vue W la piste qui dessert N les chalets à main gauche.  Après le dernier chalet, on laisse à droite le large sentier qui poursuit N jusqu’au fond du vallon pour prendre une sente assez peu visible au départ qui monte W/NW en lacets dans la forêt. On rejoint le sentier qui monte du Mariet-Dessus (bien repérer cet embranchement pour le retour car absence d’indications) puis on débouche sur le plateau suspendu qui abrite l’alpage de la Revêche (passage dans la clôture). On poursuit à vue N jusqu’au bout de ce vallon ascendant  (petite grange) d’où l’on aperçoit sur la croupe W le Chalet de la Revêche (1.248 m) terme de notre sortie.

Au retour, redescendre au passage qui ferme l’alpage et reprendre l’itinéraire de montée jusqu’à retrouver l’embranchement avec le sentier qui mène aux Chalets de Mariet-Dessus.

A partir de ceux-ci (alt. 1.089 m), on retrouve la piste pastorale qui descend SE et l’embranchement avec le chemin de montée à la Croix (alt. 993 m), puis le parking de départ.

 

Ete-2010-4994.JPG

 

Alpage et Chalet du Mariet-Dessus (1.089 m)



Variante pour le retour : à partir du Chalet de la Revêche, il est possible de descendre S par la petite piste qui passe au lieudit « Les Trois Bornes » puis au Creux de Lachat. L’itinéraire se poursuit sur la piste en direction du Refuge du Creux de Lachat, passe à proximité des Granges de la Cochette puis des Granges de Montorset avant de retrouver le point de départ (compter 2 h/2 h 30)


Dénivelée : 450 m environ

 

Temps de marche : 3 h 30 (dont 2 h 00 de montée)

 

Ete-2010-4962.JPG

 

Alpage et Chalets du Mariet-Dessous

 

Ete-2010-4978.JPG

 

Alpage de la Revêche

 

Ete-2010-4980.JPG

 

Grange de la Revêche 1.248 m)

 

 

Ete-2010-4983.JPG

 

Génisses dans l'alpage de la Revêche

 

Ete-2010-4937.JPG

 

Village d'Arith vu de la piste de montée

 

Trace-Google-Earth-copie-4.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 20:14

 

Randonnée du 15 juillet 2010


Une randonnée de difficulté moyenne à travers les alpages avec en prime une raide montée sur l’arête SW. Au final, un sommet sympathique et une vue superbe sur les sommets des Bauges et sur les massifs environnants (Chartreuse, Belledonne, Aravis, Mont-Blanc)

   

Conditions  : beau temps

 

Ete-2010-4710.JPG

 

Le Mont Colombier (2.045 m) vu du Col des Prés

 

 

Départ


Village d’Aillon-le-Jeune sur la D59. Prendre au centre du village la D32 en direction de la Chartreused’Aillon (La Correrie) ; après le couvent, continuer sur la petite route qui remonte N la Combe de Lourdens, laisser à droite celle qui mène aux Chalets de Pra-Gelaz puis, après 800 m, se garer sur le petit parking du "Muret" après le pont.

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges


Du parking (alt. 1.180 m), prendre la piste pastorale (panneaux) qui s’élève W puis N en direction du Col de la Cochette. Plusieurs raccourcis (panneaux : "Col de la Cochette direct") permettent de couper le chemin de montée mais il convient de bien suivre les fléchages car des pistes de tirage récentes (non tracées sur la carte) sont sans issue.


L’itinéraire s’élève agréablement dans la forêt puis rejoint le GR 96 "Tour des Bauges" que l’on emprunte jusqu’au Col de la Cochette (alt. 1.694 m).

 

Ete-2010-4781.JPG

 

Col de Cochette 1.694 m

 

Au Col on laisse à gauche la piste récente (et laide "balafre" sur le versant W du Mont Colombier) qui conduit au Chalet de Rossane (alt. 1.738 m) puis au Col du Colombier ((alt. 1.799 m), pour prendre la sente bien visible (panneau) qui escalade l’arête SW en direction du sommet.

 

Nota : Sans être réellement difficile, ce cheminement comporte quelques passages escarpés et réclame de l’attention, notamment par temps humide (rochers "polis", terrain glissant, traversée en devers de pentes herbeuses à forte déclivité). A réserver aux randonneurs aguerris ne craignant pas le vide.

 

Ete-2010-4763.JPG

 

Le sentier de l'arête SW vu du Col de la Cochette

 

Du sommet (alt. 2.045 m), vue superbe sur les sommets des Bauges (Dent d’Arclusaz, Trélod, Mont de la Coche, etc) et sur les Massifs environnants jusqu’au Mont-Blanc.

 

Retour par le même itinéraire jusqu’au Col de la Cochette (Nota : du sommet on peut emprunter le sentier  par l’arête NW, moins escarpée, qui passe par le Col du Colombier et le Chalet de Rossane) où l’on retrouve le GR 96 avant de poursuivre E en direction des Chalets de la Fullie (panneau après  l’épingle à droite) en passant sous la falaise E du Mont Colombier.

 

Ete-2010-4798.JPG

 

Mont Colombier vu du sentier de descente vers La Fullie

 

Des chalets (dont on peut apprécier le cadre magnifique été comme hiver), on coupe SE par une sente assez peu marquée au départ qui rejoint le Col de la Fullie (alt. 1.338 m), descend vers l’alpage de Pra-Gelaz (quelques passages glissants et boueux dans la forêt) puis rejoint la piste qui conduit au Chalet de Pra-Gelaz (alt. 1.200 m)

Suivre la piste jusqu’à retrouver l’embranchement (lieudit Le Muret) avec la route empruntée à la montée et rejoindre le lieu de départ (en dépit de sa longueur - 2 km environ - cet itinéraire bitumé est relativement agréable car en sous-bois et peu fréquenté)

 

Dénivelée : 950 m environ

 

Temps de marche : 5 h 00 (dont 3 h 00 de montée)

 

Ete-2010-4748.JPG

 

Col de la Cochette et Rochers de la Bade (1.850 m) vus de l'arête SW

 

Ete-2010-4770.JPG

 

Chalet de Rossane (1.738 m

 

Ete-2010-4768.JPG

 

La Croix du Mont Colombier  (2.045 m)

 

Ete-2010-4773.JPG

 

L'arête SW du Mont Colombier

 

Ete-2010-4786.JPG

 

Alpage et Chalets de la Fullie

 

Ete-2010-4820.JPG

 

Alpage et Chalets de la Fullie - Mont Colombier face E - vus du Col de la Fullie

 

Ete-2010-4825.JPG

 

Chalet de Pra-Gelaz 1.206 m

 

Trace-Google-Earth-copie-5.jpg

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 20:13

 

Randonnée du 12 juillet 2010

 

Pour cette courte randonnée, l’objectif était d’atteindre le Petit Som (alt. 1.772 m) en empruntant à la montée la « cheminée », échancrure à droite du sommet, bien visible du Col de la Ruchère, puis de revenir par le « Pas de Loup ». 

 

Conditions : beau temps chaud, quelques bourgeonnements sur les sommets dans le courant de l’a-m.

 

Flore : fleurs de prairie

 

 

Ete-2010-4659.JPG

 

Sommet du Petit Som 1.772 m

 

 

Départ


Hameau de La Ruchère sur la D 102a que l’on atteint par Saint-Christophe-sur-Guiers et les hameaux de  Berland et Le Chatelard.

Laisser le lieudit "Le Grand Village" sur la gauche puis, dans un virage à droite, prendre à gauche la route du Habert et du Foyer de Ski Nordique (panneaux bois)

Se garer sur le parking à droite, 200 m avant le Foyer de Ski Nordique.

 

 Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3333 OT Chartreuse Nord


Une large piste part sur la droite au bout du parking (panneau Petit Som, Col de La Ruchère - altitude départ 1.120 m) et permet d’atteindre le « parking d’été » (alt. 1.200 m - 10 mn - panneaux).

 

De ce point, on emprunte un sentier agréable qui serpente dans la forêt, passe près d’un oratoire (les pèlerins se rendant au Couvent de la Grande-Chartreuse empruntaient ce chemin - panneau bois) et débouche au Col de la Ruchère (alt. 1.407 m - panneaux)

 

Ete-2010-4608.JPG

 

Le Grand Som (2.026 m) vu du Col de la Ruchère (1.407 m)

 

 

Nota : plusieurs pistes de tirage ont été ouvertes récemment et ont entraîné la disparition des sentiers. En l’absence d’indications, suivre les pistes à main droite et repérer les rares marques de couleur rouge sur les arbres

 

A partir de cette vaste prairie d’alpage ("Prairie du Col") bordée à l’E par la falaise du Petit Som on peut accéder SW au Habert de Billon et SE/E au Habert de Bovinant.


Une traversée montante SE permet d’atteindre un panneau bien visible ("Sous le Petit Som" alt. 1.510 m) à partir duquel on aperçoit le Couvent de la Grande-Chartreuse.


On laisse à droite le sentier qui poursuit à flanc vers le Pas du Loup pour monter W par une sente bien visible en direction de la brèche. La « cheminée » se gravit sans difficulté (prudence toutefois par temps humide car les rochers sont polis par le passage des randonneurs) et débouche sur la ligne de crête à proximité du sommet du Petit Som (1.772 m) marqué par une croix bien visible à main gauche.

 

Ete-2010-4607.JPG

 

La "brèche" sous le Petit Som

 

Du sommet, on emprunte le sentier qui descend E vers le Col de Léchaud (1.704 m), à partir duquel on peut monter rapidement jusqu’à la brèche en face pour le point de vue sur le Vallon de Bovinant, la Dent de l’Ours (1.820 m) et la face E des Roches Rousses.

 

De retour au Col, on descend S  vers le bas du vallon puis le sentier se dirige (panneaux) vers le Pas du Loup (1.550 m), passage escarpé entre des dalles verticales – déconseillé aux personnes sujettes au vertige – qui réclame de l'attention.

 

Ete-2010-4686.JPG

 

Le vallon et le Col de Léchaud 1.704 m

 

 

L’itinéraire ramène en traversée au lieudit « Sous le Col »,  puis au Col de la Ruchère et au point de départ.

 

Variante ou extension possibles  : en partant SW du Col de La Ruchère et avec 100 m de dénivelé supplémentaire, il est possible de faire l’A/R (1 h) au Habert de Billon (belle vue sur la face W du Grand Som)

 

Dénivelé : 675 m

 

Temps de marche : 3 h 15 (dont 1 h 45 de montée)

 

 

Ete-2010-4637.JPG

 

La sortie de la "brèche"

 

 

Ete-2010-4644.JPG

 

L'antécime et le sommet du Petit Som

 

Ete-2010-4647.JPG

 

Le sentier à la sortie de la brèche et le Grand Som

 

Ete-2010-4653.JPG

 

Vue générale du parcours de montée depuis le Col de la Ruchère

 

Ete-2010-4680.JPG

 

Le Col de Léchaud et le Petit Som vus du passage vers Bovinant

 

Ete-2010-4700.JPG

 

Le Pas du Loup 1.550 m

 

Trace-Google-Earth-copie-6.jpg

 

 

Tracé Google Earth

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article