Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 19:30

Randonnée du 31 août 2009


Un très beau parcours dans la Combe de la Croix puis vers la Cime du Sambuis.


Conditions  : très beau temps, température agréable (10° au départ), bise sur le crêtes.

 

Départ


Col du Glandon atteint par la D927 (La Chambre) ou la D526 (Rivier d’Allemont).

Parking au Col (alt. départ 1.924 m)

 

 

 


Combe de la Croix


Itinéraire

 

Carte IGN 1/25000° 3335 ET Le Bourg d'Oisans - Alpe d'Huez


Du parking, prendre le sentier (panneaux) qui part W puis fait une longue traversée N, en légère montée, sous la bordure E des Aiguilles de l’Argentière.

 

A la cote 2.020 m, le sentier retrouve celui qui monte (raide) de "Sous le Col d’en Haut" puis s’engage dans le Vallon de la Croix, encaissé entre les barres rocheuses du Sambuis et les falaises des Aiguilles de l’Argentière.

Après quelques dizaines de mètres on laisse à gauche (panneaux) le sentier qui conduit au Lac et au Col de la Croix pour emprunter  une nouvelle passerelle métallique qui, bien que peu "écologique", remplace celle en bois, en partie emportée par les eaux).

Elle permet de franchir le torrent pour passer sur sa rive gauche et de trouver une sente assez peu marquée, mais "cairnée" qui monte en direction de la Cime du Sambuis.

 

 

La pente d'éboulis conduisant à l'antécime et au sommet (pointe à gauche)

 

 

On continue sur ce sentier qui, à flanc, surmonte plusieurs barres rocheuses et traverse des couloirs "exposés" avant d'atteindre une zone de gros blocs d'éboulis.

Dès lors, il convient de bien suivre les cairns qui jalonnent le parcours et conduisent à un petit verrou sur la droite, après avoir laissé N la direction du Lac du Sambuis, précédé de deux minuscules points d'eau.

Au sommet du verrou, on arrive à un petite gouille temporaire (maintenant à sec) dont on longe la "rive" droite pour atteindre de gros blocs de rochers et monter dans une goulotte  très raide (40°) en choisissant la voie la moins pénible, tantôt dans les éboulis, tantôt sur l'arête rocheuse.

 


Les Aiguilles de l'Argentière vues du sentier de montée

 

La dernière partie de l'itinéraire demande un bon sens de l'orientation. Continuer N en direction du sommet  sans chercher à "tirer à droite" (Nota : bien que ce cheminement apparaisse plus "naturel" et plus facile, on atteint dans ce cas un "collu" qui offre une belle vue sur les Aiguilles d'Arve et le Mont-Blanc mais ne donne pas accès au sommet).

 

En continuant la progression N, on sort sur la large arête qui conduit à l'antécime (2.727 m - borne) puis au cairn sommital de la Cime du Sambuis (2.734 m).

 

De ce point, magnifique vue "panoramique" sur les Aiguilles de l'Argentière (Aiguille Michel 2.913 m), les pointes jumelles du Rocher Blanc (2.928 m) et du Rocher Badon (2.912m), le Bec d'Arguille (2.891 m), la Chaîne de Belledonne, la Meije, la Barre des Ecrins et le Dôme, l'Etendard et les Glaciers de la Vanoise.

 


Le Mont-Blanc entre l'antécime et le sommet du Sambuis

 

Le sommet du Sambuis surplombe les vallons où se nichent le Lac du Sambuis (2.432 m) et le Lac de la Croix (2.415 m) - dominé E par le Col de la Croix (2.529 m) - et, par des à-pics vertigineux, les combes minérales et sauvages de Mont Rond et de Tepey.

 


Lac du Sambuis - Lac de la Croix - Rocher Blanc et Glacier du Rocher Blanc

 

Retour par le même itinéraire.

 

Dénivelée : 865 m

 

Temps de marche : 6 h 00 (dont 3 h 30 de montée) 

Partager cet article

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article

commentaires