Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 07:00
Une sortie magnifique sur les plateaux des Hauts de Chartreuse, histoire de vérifier que la neige n’a pas encore totalement disparu début mai.


Randonnée du 07 mai 2009

Le passage de "l’Aulp du Seuil" (on devrait plutôt dire "le Seuil de l’Aulp") est l’unique possibilité ouverte aux troupeaux pour franchir l’austère barrière rocheuse des Petites Roches afin de rejoindre les alpages d’estive du Vallon de Marcieu.

Bien qu’escarpé dans sa partie finale, cet itinéraire est large et sécurisé et ne présente donc aucune difficulté. Par la diversité des paysages traversés, cette randonnée est à classer parmi les plus belles de Chartreuse.

 

Départ


Col de Marcieu (alt.1.060 m) atteint par la D 30c (Chapareillan - Sainte-Marie-du-Mont) ou la D 29 (Le Touvet)

Parking au Col à proximité du Parcours Aventure.

 

Itinéraire


Carte IGN 1/25000° 3334 OT Massif de la Chartreuse Sud


Prendre sur 400 m la petite route goudronnée que l’on trouve à droite 100 m après le Col (direction St-Hilaire-du-Touvet) - panneaux à mi-parcours en face du lotissement. Au bout de celle-ci, une piste part N (barrière) et s’enfonce dans une partie boisée ; après une large boucle à gauche, prendre N le chemin à droite qui traverse les pistes de ski et la remontée mécanique. On rejoint un chemin forestier, puis après avoir croisé une autre piste on atteint une zone d’éboulis (courte montée soutenue) surmontée par une jeune sapinière (point à repérer pour la descente)

 

Après une longue traversée SW et quelques lacets dans la forêt, la piste débouche sur une petite clairière (lieudit "L’Arpette" alt. 1.458 m) qui offre une vue saisissante sur le vaste cirque rocheux où se devine l’itinéraire de montée. On arrive rapidement au pied de la falaise et le chemin s’élève dans le cirque en escaladant les gradins rocheux (larges marches taillées), sécurisé par des barrières et autres piquets de bois sur la majeure partie du parcours.

 

 

JPG - 159.7 ko
Vue générale sur le chemin de montée

Au sommet du cirque, une traversée horizontale sous un auvent rocheux amène à la Croix matérialisant le passage, après le contournement d’un dernier éperon.

 

Du sommet (alt. 1.830 m), très belle vue sur la Chaîne de Belledonne jusqu’au Mont-Blanc et sur l’immense alpage suspendu (l’Aulp) du Vallon de Marcieu fermé par le Col de Bellefond et la forêt du Seuil, et encadré par les crêtes des Lances de Malissard et de L’Alpette.

 

Pour rejoindre le Habert (ou Chalet de l’Aulp du Seuil), si le sentier n’est pas visible, descendre au fond du vallon en direction S du Col de Bellefond. Le Habert (alt. 1.656 m) se blottit parmi les pins à crochets dans un chaos de gros blocs.

 

JPG - 99.9 ko
Habert de l’Aulp du Seuil

Retour  : avant de revenir par le même itinéraire, il faut prendre le temps d’apprécier la beauté de ce lieu et son silence, seulement troublé par les cris des marmottes et le chant des coucous.

 

Extension possible (non effectuée ce jour du fait de la couche de neige encore présente) : à 150 m W du Habert - panneau -, on trouve le GR 9 "GR de Pays Tour de Chartreuse" ; en remontant N le vallon par cet itinéraire jusqu’aux ruines des Haberts de Marcieu on peut accéder au sentier (embranchement au niveau de la première écharpe boisée à gauche - alt. 1.609 m) qui conduit à l’inscription romaine (dite "Pierre Gravée" sur la carte) sur la crête des Lances de Malissard (dénivelée 260 m, 1 h 30 A/R du Habert)

 

JPG - 106.4 ko
Vallon de Marcieu et Crête des Lances de Malissard (partie N)

Variante possible pour la descente  : au bas de la zone d’éboulis (jeune sapinière) repérée à la montée, on peut partir à droite, passer au-dessus du dernier pylône de la remontée mécanique et descendre le long de la piste de ski - sente visible) qui arrive à proximité du Col.

 

Dénivelée : 980 m

 

Temps de marche : 4 h 30 (dont 3 h 00 de montée, incluant le retour du Habert au passage)

Partager cet article

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées montagne
commenter cet article

commentaires