Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 19:24





                                                                 Le Grand Paradis (vu du Refuge F. Chabod)



Résumé de cette randonnée effectuée du 07 au 09 juillet  2005 avec un groupe d'amis passionnés sous la conduite de Jibé, notre guide préféré


Point culminant (4.061 m) du Massif du même nom, le Grand Paradis présente l'avantage d'offrir des voies "classiques" d'accès facile (cotation F, sauf les quelques métres rocheux de l'arête sommitale - passage en II) et d'offrir une vue magnifique (Plaine du Pô, Cervin, Mont Rose, Mont Blanc, Barre des Ecrins)
Plutôt que l'A/R à partir du Refuge Vittorio Emanuele  II, nous avions choisi de faire un circuit et de monter au Refuge Federico Chabod (alt. 2.750 m) le premier jour puis d'emprunter au retour  l'itinéraire qui descend sur le Refuge V-E II. (alt. 2.735 m)

Accès

Courmayeur puis direction Aoste.
Prendre la route de Val Savarenche puis quitter la vallée d'Aoste à Villeneuve (17 km à l'Ouest d'Aoste)
Environ 2 km avant Pont, se garer sur la droite de la route près d'une ancienne bergerie et d'un gros bloc de rocher. Sur la gauche de la route un panneau en bois indique le départ du sentier menant au Refuge Chabod.

NB : si possible, monter un véhicule jusqu'à Pont (alt. 1.945 m), terminus de la route pour éviter de faire du stop ou 2 km de bitume le lendemain.

Itinéraire


J 1 (après-midi)



                                                                    Refuge Federico Chabod (alt. 2.750 m)



Montée agréable (dénivelée 850 m, 2 h 30/3 h) dans une forêt de mélèzes par un sentier large et bien entretenu et accès au petit Refuge Chabod (alt. 2.750 m - 50 places env.) situé sur une large plate-forme et qui offre une vue magnifique sur la face N du Grand Paradis. Accueil sympatique et dîner typiquement "italien".


J 2


                                                                      Gendarmes de la Becca di Montcorve


Plutôt que de fantasmer sur la difficile face Nord (50°, mixte, 600 m), notre itinéraire pour rejoindre le sommet sera plus "raisonnable" puisqu'il s'agira de remonter le glacier de Laveciau côté NO puis de retrouver la voie venant de V-E II.
Au départ du Refuge, on rejoint rapidement SE la langue terminale et sa moraine puis, après la traversée d'une zone de séracs, on chemine sans difficulté sur un glacier assez peu crevassé mais dont les changements de couleur en surface invitent à rester en permanence concentrés et  à progresser "corde tendue".

A 3.750 m, on arrive à l'épaule qui marque la jonction avec le Glacier du Mont-Grand-Paradis et avec l'itinéraire venant du Refuge V-E II. La pente se fait plus soutenue en direction du Becca di Montcorve puis bute sur un impressionnant mur de glace qu'il faut contourner par la droite.
Au Col de Becca di Montcorve (alt. 3.875 m) le sommet du Grand Paradis apparaît sur la gauche mais avant de l'atteindre, il faut faire une longue traversée N pour atteindre la rimaye et le Col (alt. 4.030 m) au pied du dernier ressaut rocheux.

Après la dépose des crampons et piolet, on atteint le sommet et la statue de la "Madonna" après les quelques métres d'escalade que l'exiguïté du passage (vire très étroite mais cordes fixes) rend difficiles lorsqu'il s'agit de croiser une autre cordée pas spécialement familiarisée avec le grand vide et les manoeuvres de corde.

Au sommet, le mauvais temps nous privera malheureusement du panorama que nous espérions et la neige nous accompagnera jusqu'au Refuge V-E II.

La descente sur V-E II, assez soutenue après l'épaule, emprunte le Glacier du Mont-Grand-Paradis, sa langue terminale puis sa moraine en cheminant au milieu de blocs rocheux. Lorsque le Refuge (à l'architecture un peu surprenante dans ce cadre) s'offre à notre regard, il reste encore pas mal de chemin à parcourir.

Après un reconstituant plat de pâtes, il faut reprendre le chemin de la vallée et 800 m de dénivelée négative avant de boucler cette longue mais magnifique journée (+ 1.311 m, - 2.110 m, 10 h de marche). Dommage que le temps n'ait pas été aussi radieux que nous l'aurions souhaité.

Dénivelées :  montée au Refuge Chabod 850 m (2 h 30), du Refuge au sommet  1.311 m (4 h 30) - descente
- 2.110 m (5 h 30)



                                                                             Sommet du Grand Paradis


Conclusion

Course à recommander pour une première approche de la randonnée glaciaire et de la Haute Montagne en n'oubliant pas les dangers objectifs de celle-ci et une bonne préparation physique préalable, conditions de sa réussite.

Merci à Chrystèle, Corinne, Fred et Séphane pour leur amitié et pour ces moments de passion partagée et à Jibé pour son professionnalisme et sa bonne humeur.



Partager cet article

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans randonnées glaciaires
commenter cet article

commentaires