Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2022 2 26 /07 /juillet /2022 18:48

Randonnée du  21 juillet 2022

Très belle randonnée vers le plateau de la Jonction, à la confluence des glaciers de Taconnaz et des Bossons issus du Mont Blanc du Tacul, du Mont Maudit et du Mont Blanc. Si le recul des glaciers a profondément modifié ce lieu, celui-ci reste chargé d’histoire car il se trouve sur l’itinéraire de la première ascension du Mont Blanc par les chamoniards Jacques Balmat et Michel G. Paccard le 08 août 1786.

 

Résumé : long itinéraire,  exigeant sans être difficile. Ne pas trop traîner si on opte pour un A/R par le télésiège des Bossons (ouverture 8 h 30 – retour 18 h) et un départ effectif de la randonnée à la gare d'arrivée de celui-ci. A défaut, compter 400 m de D + et au minimum 2 h de marche supplémentaires A/R par le sentier qui part de la route du Mont, près du hameau des Tissières.

Conditions : temps agréable avec des remontées de brume sur les sommets. Quelques cumulus en fin de journée.

Difficultés : sentier bien balisé, quelques passages rocheux où l’aide des mains est nécessaire (balisage « rond jaune »).

Flore : campanule, doronic, crépide dorée, etc

 

Départ

 

Hameau des Bossons.

Suivre la N 205 en direction de Chamonix. Après les Houches prendre la sortie n° 30 « les Bossons » puis rejoindre le parking du télésiège des Bossons  (1021 m - panneaux). Pour les plus courageux suivre le balisage qui amène au départ du sentier sur la route du Mont, près du hameau des Tissières.

 

Itinéraire  

 

Carte IGN 1/25000° 3531 ET St-Gervais-les-Bains - Massif du Mont Blanc

 

A l’arrivée du télésiège (1401 m - panneaux) passer éventuellement au chalet du glacier des Bossons - 1425 m - (présentation des restes des accidents aériens rendus par le glacier des Bossons, dont ceux de la catastrophe du « Malabar Princess » d’Air India le 03 novembre 1950), puis prendre le large sentier qui serpente en lacets serrés dans la forêt de la Montagne de la Côte et amène au chalet des Pyramides (1895 m  - vue splendide sur les séracs du glacier des Bossons.)

Après une courte descente (échelle de bois - quelques lacets) la forêt (pins cembro) devient plus clairsemée puis laisse progressivement place à la végétation arbustive (airelles, genévriers) ; vers 2000 m le décor devient minéral.

Arriver à la plate-forme en béton d’un ancien pylône (marque fléchée « Jonction ») avant de basculer côté glacier de Taconnaz (belle vue sur la langue terminale dont la partie gauche est maintenant isolée du lit principal) par une série de raides lacets qui amène à l’embranchement avec le sentier dit « de Taconnaz » montant du hameau du Mont, actuellement interdit.

L’itinéraire remonte ensuite vers la crête et repasse côté  glacier des Bossons avant de poursuivre par une longue traversée en balcon le long des séracs, avec l’Aiguille du Midi, l’Aiguille Verte et les Drus en toile de fond.

Après le « collu » au-dessus du Bec du Corbeau (2221 m), gravir un premier secteur rocheux, assez raide mais plutôt aisé en suivant le balisage « rond jaune », contourner le Mont Corbeau (2334 m) par la gauche  puis atteindre la vaste croupe d'éboulis parsemée de gros rochers épars (repérer ceux de gauche) dont le sommet borde le plateau de la Jonction.

Le sentier passe à travers les blocs ci-dessus (« Gîte à Balmat » 2530 m) haut lieu historique où Jacques Balmat et Michel G. Paccard ont bivouaqué la nuit du 07 août 1786 avant d’atteindre le sommet du Mont Blanc le lendemain.

Nb : si l’ascension du Mont Blanc est devenue relativement aisée de nos jours avec la présence des refuges de Tête Rousse et du Goûter qui permettent de faire 3 étapes « abordables », il faut ajouter à  l’exploit des deux chamoniards – plus de 2200 m de D + le 08 août -  le contexte de l’époque : un  équipement modeste, une montée à vue dans un environnement hostile (séracs et nombreuses crevasses) et des croyances populaires qui imaginaient des esprits maléfiques se manifester la nuit dans ces hauts lieux où nul ne s’était aventuré.

Après un dernier lacet à gauche arriver à l’affleurement du plateau rocheux de la Jonction qui partageait l’immense fleuve de glace issu des grands sommets du Massif (Trois "Monts", Dôme du Goûter) pour donner naissance aux glaciers des Bossons et de Taconnaz.

Depuis quelques années, le réchauffement climatique a provoqué un recul général des glaciers alors que l’enneigement moyen est resté stable dans la zone d’accumulation (cirque glaciaire du Grand Plateau). Ceux des Bossons et de Taconnaz divergent maintenant bien au-dessus de la Jonction et leur langue terminale (zone d’ablation) se situe respectivement à environ 1500 m et 1700 m actuellement, soit 400 m plus haut que les relevés de 2005 (*).

De la Jonction (2589 m) point ultime de l’itinéraire réalisable sans équipement d’alpinisme, vue « sublime » sur l’Aiguille du Midi, le col du Midi, le Mont Blanc du Tacul, le Mont Maudit, le Dôme et l’Aiguille du Goûter (le sommet du Mont Blanc est caché par le Dôme du Goûter).

 

Retour par le même itinéraire et le télésiège des Bossons (attention dernière descente à 18 h).

 

(*) source (entre-autres) "Guide-découverte des glaciers alpins" – Hugo MANSOUX, Ed. GAP- 2005

 

Dénivelé : 1300 m

Temps de marche : 7 h 30 dont 4 h de montée

Distance estimée : 10 km

 

Le but du jour devant l'Aiguille du Midi

Le but du jour devant l'Aiguille du Midi

La Jonction 2589 m - vue sur une partie du cirque glaciaire sous le Mont Maudit et le Dôme du Goûter

La Jonction 2589 m - vue sur une partie du cirque glaciaire sous le Mont Maudit et le Dôme du Goûter

Le Dôme du Goûter 4304 m vu du hameau des Bossons 1021 m

Le Dôme du Goûter 4304 m vu du hameau des Bossons 1021 m

Le chalet du glacier des Bossons 1425 m

Le chalet du glacier des Bossons 1425 m

Au départ du sentier de montée vers la Jonction

Au départ du sentier de montée vers la Jonction

...suite du sentier de montée

...suite du sentier de montée

...suite

...suite

Dôme du Goûter 4304 m et Aiguille du Goûter 3863 m

Dôme du Goûter 4304 m et Aiguille du Goûter 3863 m

Le passage des marches

Le passage des marches

Suite du court tronçon descendant

Suite du court tronçon descendant

Chalet des Pyramides1895 m

Chalet des Pyramides1895 m

Suite du sentier de montée

Suite du sentier de montée

Le sentier bascule côté glacier de Taconnaz (au centre sous l'Aiguille du Goûter)

Le sentier bascule côté glacier de Taconnaz (au centre sous l'Aiguille du Goûter)

...suite (la langue terminale du glacier de Taconnaz)

...suite (la langue terminale du glacier de Taconnaz)

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

Vue arrière sur le sentier qui descend côté Taconnaz...

Vue arrière sur le sentier qui descend côté Taconnaz...

...avant de remonter vers la crête et le côté Bossons

...avant de remonter vers la crête et le côté Bossons

...suite (vue arrière)

...suite (vue arrière)

Les séracs du glacier des Bossons

Les séracs du glacier des Bossons

Le sentier balcon le long du glacier des Bossons

Le sentier balcon le long du glacier des Bossons

id (vue arrière)

id (vue arrière)

Suite du sentier de montée

Suite du sentier de montée

...suite

...suite

Les dernières difficultés

Les dernières difficultés

Suite de la montée

Suite de la montée

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

Le seigneur des lieux

Le seigneur des lieux

Arrivée sous la Jonction

Arrivée sous la Jonction

Le gîte à Balmat 2530 m

Le gîte à Balmat 2530 m

Encore quelques mètres...

Encore quelques mètres...

Les séracs de la Jonction (glacier des Bossons) et l'Aiguille du Midi

Les séracs de la Jonction (glacier des Bossons) et l'Aiguille du Midi

Col du Midi (3532 m) et Mont Blanc du Tacul (4248 m)

Col du Midi (3532 m) et Mont Blanc du Tacul (4248 m)

Mont Maudit 4465 m et Dôme du Goûter 4304 m (depuis la Jonction) - Le Grand Plateau

Mont Maudit 4465 m et Dôme du Goûter 4304 m (depuis la Jonction) - Le Grand Plateau

Dôme du Goûter - Glaciers de Taconnaz et de Bionnassay (depuis la Jonction)

Dôme du Goûter - Glaciers de Taconnaz et de Bionnassay (depuis la Jonction)

Zoom sur l'Aiguille du Midi 3842 m

Zoom sur l'Aiguille du Midi 3842 m

Sur le sentier de retour

Sur le sentier de retour

Les beau lacets côté Taconnaz

Les beau lacets côté Taconnaz

Auge glaciaire du glacier des Bossons (la bande claire à droite marque la hauteur maximale atteinte par le glacier au cours du "petit âge glaciaire" XV° - XIX° s.)

Auge glaciaire du glacier des Bossons (la bande claire à droite marque la hauteur maximale atteinte par le glacier au cours du "petit âge glaciaire" XV° - XIX° s.)

Retour vers le parking des Bossons

Retour vers le parking des Bossons

Avec l'aimable autorisation d'Eric, auteur de cette magnifique vidéo.

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
Super Balade qui à l'air dificile;les phothos sont très jolies 📷
Répondre
A
Merci chère Elsa pour ton commentaire et tes compliments pour les photos. Ce n'était pas trop difficile mais surtout très long ; la récompense est au sommet car le paysage est vraiment superbe même si la vue des glaciers d'aussi près ne durera plus très longtemps !
J
Très belle balade 🚶‍♀️, les paysages ont l'air beau 🤩🗻 et il doit faire frais en haut 🥶.<br /> Je pense que les grimpettes ont dû être dures 🥵<br /> Bravo 👍, et Félicitations 🥳🥂 !!!
Répondre
A
Les paysages sont magnifiques et c'est la récompense après une longue montée, pas trop difficile ! Je suis content que tu aies apprécié et si un jour tu en as envie je pourrais t'y emmener. Il ne faisait malheureusement pas assez froid en haut et les glaciers sont en voie de disparition, c'est triste !