Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 20:09
Randonnée des 05 et 06 septembre 2014

Belle randonnée au cœur des glaciers qui bordent la partie nord du Massif du Mont Blanc.

Conditions : temps pluvieux pour la montée au Refuge Albert 1°, puis ciel dégagé en soirée et grand beau temps chaud le lendemain.

Matériel : matériel de sécurité sur glacier (piolet, crampons, corde, etc) et casque pour l’ascension de l’Aiguille du Tour

Difficulté : moyenne

Accès

Village du Tour atteint par Chamonix et la RN 506. Après Argentière on prend à droite la petite route qui mène à Montroc et au Tour. Se garer sur le parking de départ de la télécabine Charamillon-Balme (1453m)

Itinéraire

Cartes IGN 1/25000° Chamonix – Massif du Mont Blanc 3630 OT

1° jour

A la gare d’arrivée de Charamillon-Balme (alt. 2250m), on prend S (panneaux) le sentier qui mène au Refuge Albert 1°. On passe sous la Tête de Charamillon (2414m) puis on longe le « lac temporaire» de l'alpage de Charamillon, asséché en quasi-permanence, en suivant la courbe de niveau. Après les Esserins, le sentier s’oriente E puis devient plus escarpé (quelques passages vertigineux – câbles) en se rapprochant de l’auge glaciaire du Glacier du Tour (la langue terminale du glacier qui passait encore la ligne de rupture de pente il y a quelques années s’arrête maintenant bien au-dessus).

Après la jonction avec le sentier qui monte directement du Tour en passant par la Cascade du Picheu et la Fenêtre du Tour on prend pied sur la longue moraine de la rive droite du glacier avant d’atteindre le refuge construit au bord de l’éperon rocheux qui domine la vallée.

Le Refuge Albert1° a été récemment rénové et surélevé d’un étage. Il offre maintenant un confort appréciable (petits dortoirs, cabines de toilettes et sanitaires en nombre suffisant), l’accueil est très sympathique et le repas soigné. Des travaux de rénovation sont également en cours sur le petit refuge « historique » servant de refuge « d’hiver ».

Dénivelé : 450m

Temps de montée : 1h30

Nota : à cette période de l’année le parcours est entièrement « sec » ce qui rend le refuge accessible sans équipement particulier ; sans aller au-delà, la montée à pied depuis le Tour peut déjà représenter une belle randonnée au plus près du glacier (dénivelé 1250m, 4h de montée). On peut aussi emprunter le 1° tronçon des remontées mécaniques seulement puis prendre le sentier qui passe aux Chalets de Charamillon avant de rejoindre l’itinéraire emprunté ci-dessus à proximité du lac de Charamillon.

2° jour

Au petit matin le ciel est complètement dégagé et le lever de soleil sur l’Aiguille du Chardonnet (3824m) revêtue d’une couche de neige fraîche est un instant magique et augure une magnifique journée de montagne.

Itinéraire : On monte E/SE derrière le refuge en suivant les cairns qui balisent le parcours dans un chaos de rochers et d’éboulis, puis on prend pied sur le Glacier du Tour (rive droite) dans une vaste zone de fonte, mélange de glace vive et de dépôts morainiques charriés par le glacier.

Après avoir contourné le Signal Reilly (2883m) par la gauche pour éviter une zone très crevassée au S, on passe au pied du Gendarme à la Table (rocher horizontal défiant les lois de l’équilibre !) puis on traverse le glacier vers 3000m pour s’engager dans le vaste couloir, sous l'Aiguille du Col du Tour, qui conduit au Col Supérieur du Tour (3289m). Ce passage permet de franchir la longue barrière rocheuse qui court de la Pointe des Grands à l'Aiguille d'Argentière et qui sépare les bassins glaciaires du Tour (France) et du Trient (Suisse).

Après une montée soutenue et le franchissement du col dans un dédale de gros blocs on rejoint la rive gauche du Glacier du Trient. Du col, vue magnifique sur l’immense plateau glaciaire du Trient que dominent au S les Aiguilles Dorées et le Portalet à l’E ; le col est le point de passage traditionnel de l'itinéraire de la « Haute Route » Chamonix-Zermatt qui, après avoir traversé le Glacier du Trient, rejoint celui d’Orny avant de plonger sur Champex.

On poursuit N par une montée soutenue sous l’Aiguille Purtscheller (3478m) puis on atteint le Col du même nom (3363m) à quelques encablures des sommets Sud et Nord de l’Aiguille du Tour (3543 et 3544m). Compte tenu de l’horaire et du nombre de cordées engagées sur les voies d’accès aux sommets (3 itinéraires en rocher ou mixte selon la saison – passages de 3 à 4) on préfèrera renoncer à atteindre ceux-ci (1h A/R minimum) pour savourer l’instant et la beauté des lieux (....et fêter avec émotion et Champagne le souvenir du passage sur la Haute Route un jour de juin 2004 et une amitié jamais démentie).

Retour par le même itinéraire.

Dénivelé 2° jour : + 680m – 1200m

Temps de marche 2° jour : 7h00 dont 3h00 de montée

Dénivelé total : 1200m environ

Temps de marche total : 8h30

NB : pour la descente, fermeture des remontées Balme-Charamillon à 17h00. Pour les retardataires il restera la solution des lacets du sentier qui longe la rive droite du glacier (le plus court) ou le retour par Charamillon. Ajouter 800m de dénivelé négatif et 1h30 à 2h00 de marche.

Le sentier de montée au Refuge Albert 1° (vue arrière)

Le sentier de montée au Refuge Albert 1° (vue arrière)

Le sentier de montée et les séracs du Glacier du Tour

Le sentier de montée et les séracs du Glacier du Tour

Sur la moraine du Glacier du Tour

Sur la moraine du Glacier du Tour

Vue arrière sur le sentier de montée

Vue arrière sur le sentier de montée

Sous le Refuge Albert 1°

Sous le Refuge Albert 1°

Le sentier sur la moraine

Le sentier sur la moraine

La raide montée sous le refuge

La raide montée sous le refuge

Coucher de soleil sur le Glacier du Tour (vu du refuge)

Coucher de soleil sur le Glacier du Tour (vu du refuge)

Aiguille d'Argentière (3902m)

Aiguille d'Argentière (3902m)

Aiguille du Chardonnet (3824m)

Aiguille du Chardonnet (3824m)

Coucher de soleil sur le Massif des Aiguilles Rouges et le Mont Buet

Coucher de soleil sur le Massif des Aiguilles Rouges et le Mont Buet

Départ du Refuge (2° jour)

Départ du Refuge (2° jour)

Lever de soleil sur l'Aiguille d'Argentière

Lever de soleil sur l'Aiguille d'Argentière

Le glacier du Tour près du Signal Reilly

Le glacier du Tour près du Signal Reilly

Sur le Glacier du Tour

Sur le Glacier du Tour

Le Gendarme de la Table (et la Table éclairée par un rayon de soleil)

Le Gendarme de la Table (et la Table éclairée par un rayon de soleil)

Vue sur les Drus et le Mont Blanc

Vue sur les Drus et le Mont Blanc

Départ du couloir vers le Col supérieur du Tour

Départ du couloir vers le Col supérieur du Tour

Le  Glacier du Trient vu du Col supérieur du Tour

Le Glacier du Trient vu du Col supérieur du Tour

Montée vers l'Aiguille du Tour

Montée vers l'Aiguille du Tour

Au dessus du Col supérieur du Tour

Au dessus du Col supérieur du Tour

Aiguille du Tour (sommets Sud et Nord)

Aiguille du Tour (sommets Sud et Nord)

Col Purtscheller

Col Purtscheller

Sommets Sud et Nord de l'Aiguille du Tour (3543m - 3544m)

Sommets Sud et Nord de l'Aiguille du Tour (3543m - 3544m)

Le glacier du Tour sous la Pointe Purtscheller (resdecente vers le Col supérieur du Tour))

Le glacier du Tour sous la Pointe Purtscheller (resdecente vers le Col supérieur du Tour))

Les séracs du Glacier du Tour (les 2 observateurs donnent l'échelle)

Les séracs du Glacier du Tour (les 2 observateurs donnent l'échelle)

Partager cet article

Repost 0
Published by alaindeclaix - dans montagne
commenter cet article

commentaires