Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2022 5 12 /08 /août /2022 09:42

Randonnée du 10 août 2022

 

Agréable randonnée dans le massif des Bauges (à la recherche de la fraicheur)

Pour échapper à la canicule dans la vallée, cette randonnée présente l’avantage d’emprunter un itinéraire SE/NW en grande partie sous couvert forestier. La boucle effectuée permet en outre de découvrir deux particularités remontant au XIX° s. (mode de construction des chalets d’alpage, dallage des pistes pastorales).

 

Conditions : beau temps chaud.

Flore : cirse, doronic, cyclamen, colchique

Faune : néant

 

Difficulté : facile à moyenne (pistes et sentiers aisés - hormis un secteur plus pentu et pierreux - mais tenir compte de la longueur de l’itinéraire et du dénivelé). L’itinéraire de retour par le bois du Chenet à partir de Saut-Dessus n’est pas indiqué sur les panneaux présents à l’embranchement.

Départ

Village d’Allèves atteint par Cusy (D5) ou Lescheraines (D911). Se garer au chef-lieu, à proximité de la Mairie et de l’Eglise (placette, fontaine - panneaux d’information sur les circuits de randonnée proches des Tours St-Jacques)

Itinéraire  

Carte IGN 1/25000° 3431 OT Lac d’Annecy

Du parking des Cyclamens (alt. départ 645 m), prendre N puis SE  la direction  de « la Figlia par CrusazTours St-Jacques »  puis suivre ces indications en passant successivement aux lieudits « Allèves Mairie » (640 m – panneaux), « la Charbonnière » (655 m) et « la Crusaz » (670 m - panneaux).

A la Crusaz, laisser à gauche le sentier qui monte vers « Crêt de la Croisette/Tours St-Jacques/la Figlia » (ce sera l’itinéraire de retour) pour continuer SE par la route puis par la piste vers « la Figlia/Tours St-Jacques/chalets de Gruffy ». L’itinéraire suit la barre rocheuse du contrefort de la Pointe de Bois Brûlé (1232 m), puis contourne celle-ci en s’orientant NW pour la surmonter.

La longue montée qui suit (3 km), quasi rectiligne, permet de remarquer deux particularités datant du XIX° s.  : le mode de construction traditionnelle des granges et des chalets d’alpage en troncs entiers emboîtés et la piste dallée par des ouvriers italiens, sur commande publique,  afin de faciliter le passage des troupeaux et des charrettes tout en évitant le ravinement.

nb : à la mesure du  travail colossal réalisé, cette piste est restée dans un état remarquable,  bien que peu commode pour la marche et glissante par temps de pluie.

Aux chalets de la Figlia (1150 m – panneaux) suivre « Perchet – chalets de Gruffy » puis continuer par la « voie Henry » (barrière décorée de silhouettes d’animaux).

L’itinéraire passe ensuite au « Village d’Henri » (deux chalets et une magnifique petite chapelle – N.D. de la Vie - de construction récente dans le style traditionnel) puis traverse un bois de feuillus avant d’arriver à l’embranchement du lieudit « Perchet » 1250 m – panneaux). Laisser à gauche la piste poursuivre vers les granges de Perchet pour prendre le sentier à droite vers « Golet de la Lovatière – chalets de Gruffy ».

 

Après quelques passages plus pentus ou pierreux (couloir, ruisseau temporaire) arriver dans les alpages (en partie reconquis par la végétation – sapinières et feuillus) dont les chalets abandonnés témoignent d’une intense activité pastorale ancienne, atteindre le « Golet de la Lovatière » (1565m – panneaux), passer à proximité des chalets de Gruffy (refuge du Semnoz) puis rejoindre la piste pastorale qui dessert le chalet Dussolier-Dunand (vente de fromages).

A l’arrière de ce dernier, prendre le sentier qui conduit en quelques minutes au sommet du Crêt de l’Aigle (1646 m) offrant un beau point de vue sur les alpages du Semnoz, sur le massif des Bornes (La Tournette, Pte de Bajulaz, Crêt des Mouches), la chaîne des Aravis (Mont Charvin, Pointe Percée) et le Mont Blanc.

Retour 

Revenir par l’itinéraire de montée jusqu’au lieudit « Perchet » puis continuer à droite vers « Saut-Dessus – Parking St-Jacques ». Au lieudit  « Saut-Dessus » (990 m – panneaux), laisser à main droite le sentier poursuivre vers « Pré Péroz - Parking St-Jacques » (option de retour possible en passant par les Tours St-Jacques) pour prendre S en face (aucune indication sur les panneaux) la piste qui permet de descendre à Allèves par le bois du Chenet.

Après un court tronçon de sentier plus raide, le parcours traverse un bois de feuillus très agréable, atteint un plateau sous la belle falaise d'une barre rocheuse puis le lieudit « Crêt de la Croisette » 830 m – panneaux). Continuer vers la Crusaz par une partie de piste dallée (id celle de la Figlia) avant de retrouver l’itinéraire de montée pour revenir au parking des Cyclamens.

 

Dénivelé : 1050 m

Temps de marche : 6 h 00 (dont 3 h 30 de montée)

Distance estimée : 12 km environ

Tours St-Jacques (vue arrière sur la piste de montée)

Tours St-Jacques (vue arrière sur la piste de montée)

La barre rocheuse qu'il faut surmonter par la droite

La barre rocheuse qu'il faut surmonter par la droite

Vallée du Chéran (vue Sud)

Vallée du Chéran (vue Sud)

La piste pastorale au départ

La piste pastorale au départ

La piste "dallée"

La piste "dallée"

Grange de style traditionnel local (XIX° s.)

Grange de style traditionnel local (XIX° s.)

...suite

...suite

Grange de la Figlia

Grange de la Figlia

Village d'Henri

Village d'Henri

...suite (la Chapelle N-D de la Vie)

...suite (la Chapelle N-D de la Vie)

La montée dans le couloir raviné

La montée dans le couloir raviné

La sortie du couloir

La sortie du couloir

Vue sur le lac du Bourget et la Dent du Chat

Vue sur le lac du Bourget et la Dent du Chat

L'alpage à la sortie du bois

L'alpage à la sortie du bois

La prairie d'alpage au-dessus de Perchet

La prairie d'alpage au-dessus de Perchet

...suite de l'itinéraire de montée

...suite de l'itinéraire de montée

...suite

...suite

Chalets de Gruffy

Chalets de Gruffy

Golet de la Lovatière (vue arrière)

Golet de la Lovatière (vue arrière)

Chalets Dussolier-Dunand

Chalets Dussolier-Dunand

La mare de l'alpage Dussolier-Dunand

La mare de l'alpage Dussolier-Dunand

Crêt de l'Aigle 1646 m (et la grande foule d'été...)

Crêt de l'Aigle 1646 m (et la grande foule d'été...)

Chalets Dussolier-Dunand et la mare vus du sommet

Chalets Dussolier-Dunand et la mare vus du sommet

Chaîne des Aravis (vue E du sommet)

Chaîne des Aravis (vue E du sommet)

Doline

Doline

Cirse laineux

Cirse laineux

Carline acaule ou Chardon argenté

Carline acaule ou Chardon argenté

Alpages du Semnoz (vue N)

Alpages du Semnoz (vue N)

Le troupeau de tarines de l'alpage Dussolier-Dunand

Le troupeau de tarines de l'alpage Dussolier-Dunand

Descente vers le Golet de Lovatière

Descente vers le Golet de Lovatière

Grange ruinée du Parchet

Grange ruinée du Parchet

Le sentier vers le bois du Chenet

Le sentier vers le bois du Chenet

Cyclamen

Cyclamen

...suite de l'itinéraire de descente par le bois du Chenet

...suite de l'itinéraire de descente par le bois du Chenet

La "partie dallée"

La "partie dallée"

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2022 6 30 /07 /juillet /2022 11:10

Randonnée du  24 juillet 2022

Belle randonnée au cœur de la Vanoise avec le tour des Rochers de  Lanserlia et des lacs éponymes dans l’environnement de quelques-uns des grands sommets de la Vanoise (Dent Parrachée, Grande Casse, Dôme de Chasseforêt, Pointe de la Réchasse, Pointe de la Sana, Grand Roc Noir, etc)

 

Conditions : grand beau temps, température agréable.

Difficultés : sentiers sans difficulté mais balisage parcimonieux, voire absent après le refuge du Plan du Lac.

Flore : campanule, doronic, crépide dorée.

Faune : marmottes

 

Départ

 

Parking de Bellecombe (*).

Suivre la D 1006 vers Termignon. Traverser le village en direction du col de l’Iseran puis dans la première épingle à droite prendre à gauche la D 126 et la suivre jusqu’au parking final de Bellecombe (12 km de Termignon), circulation interdite au-delà.

 

Itinéraire  

 

Carte IGN 1/25000° 3633 ET Tignes. Val-d’Isère – Haute Maurienne – PN de la Vanoise

 

Du stationnement (altitude départ 2304 m), prendre N le GR 5 (GR de Pays – Tour de Haute-Maurienne) ou Via Alpina qui passe en bordure du lac du Plan du Lac en direction du refuge du même nom (2380 m). Peu avant le refuge (panneaux) laisser le sentier poursuivre vers celui-ci pour prendre à droite le sentier-balcon qui mène au refuge de la Femma (2352 m) au fond du Vallon de la Rocheure.

Avant d’obliquer E, apercevoir N le refuge d’Entre Deux Eaux (2120 m), passer au Trou du Chaudron (doline) puis continuer sur 500 m environ et emprunter le sentier à main droite (aucune indication) qui remonte le Grand Vallon en longeant le ruisseau de Fontabert.

Passer sous les belles aiguilles ruiniformes ("clochetons") des Rochers de Lanserlia puis poursuivre jusqu’au pied des éboulis de la Pointe du Grand Vallon (3136 m) et prendre à droite (plusieurs cairns) la petite gorge assez raide qui après quelques dizaines de mètres rejoint un plateau herbeux puis le premier lac.

Laisser le sentier poursuivre W vers le col de Lanserlia pour continuer par celui qui monte NE/N, passe devant un second lac, avant d’obliquer E en direction du « collu » bien visible qui sépare la Pointe de Lanserlia (2909 m) à main droite de sa jumelle à gauche (2879 m), non nommée.

Du « collu » 20 à 25  mn suffisent pour faire l’A/R aux deux sommets par une arête facile (bonne trace) et distants de 500 m environ.

Redescendre S à vue vers le dernier petit lac à proximité du col de Lanserlia (2774 m) puis prendre le sentier qui dévale S dans le ravin du ruisseau du Piou ;  après une longue boucle SE, retrouver le GR 5 à proximité du chalet d’alpage du Piou qui ramène au parking de départ.

nb : possibilité de quitter le sentier et de couper « à vue » en se dirigeant vers une petite gouille et d’emprunter une des sentes, peu marquées, qui dévalent la pente en suivant le cours du ruisseau (avec prudence toutefois car le terrain est pentu et délité).

 

Portfolio (merci JMT) : Vidéo Youtube ICI

 

Dénivelé : 645 m

Temps de marche : 5 h 30 dont 3 h30 de montée

Distance estimée : 13 km

 

(*) pour les nombreuses randonnées réalisables dans ce secteur  une adresse à recommander

Refuge "L'Auberge de Bellecombe" +33 (0) 479 563 270 ou +33 (0) 682 241 817 www.aubergedebellecombe.com

Située à moins de 10 mn au dessus du parking de Bellecombe "l'Auberge de Bellecombe", offre un accueil irréprochable, une cuisine soignée (qui sort de "l'ordinaire" des refuges de montagne) dans un cadre familial et chaleureux. Célia, enfant du pays, anime une équipe jeune et vraiment sympathique et l'hébergement dans un bâtiment neuf à quelques mètres du chalet est confortable (petites chambres de 2 à 6 personnes). Bref une très belle découverte avec des tarifs raisonnables.

Le lac du Plan du Lac miroir de la Grande Casse 3855 m

Le lac du Plan du Lac miroir de la Grande Casse 3855 m

Vue arrière sur le Refuge - l'Auberge de Bellecombe et la Dent Parrachée 3697 m

Vue arrière sur le Refuge - l'Auberge de Bellecombe et la Dent Parrachée 3697 m

Lac du Plan du Lac

Lac du Plan du Lac

...suite (Grande Casse 3855 m - Pointe du Charbonnier 3311 m  - Pointe de la Sana 3436 m)

...suite (Grande Casse 3855 m - Pointe du Charbonnier 3311 m - Pointe de la Sana 3436 m)

Dôme de Chasseforêt 3586 m

Dôme de Chasseforêt 3586 m

Le sentier vers le refuge du Plan du Lac

Le sentier vers le refuge du Plan du Lac

...suite

...suite

Refuge de Plan du Lac 2364 m

Refuge de Plan du Lac 2364 m

suite de l'itinéraire vers le vallon de la Rocheure

suite de l'itinéraire vers le vallon de la Rocheure

Montée dans le Grand Vallon (ruisseau de Fontalbert) - vue arrière

Montée dans le Grand Vallon (ruisseau de Fontalbert) - vue arrière

Rochers de Lanserlia 2852 m

Rochers de Lanserlia 2852 m

Trou du chaudron (doline)

Trou du chaudron (doline)

Le Grand Vallon

Le Grand Vallon

...suite

...suite

Zoom sur les Rochers "ruiniformes" de Lanserlia (clochetons)

Zoom sur les Rochers "ruiniformes" de Lanserlia (clochetons)

Les moutons dans l'alpage

Les moutons dans l'alpage

Ruisseau de Fontalbert

Ruisseau de Fontalbert

Suite de l'itinéraire

Suite de l'itinéraire

Vue arrière - Le Turc 2797 m

Vue arrière - Le Turc 2797 m

Suite - Contreforts du Grand Rocher Noir

Suite - Contreforts du Grand Rocher Noir

Remontée dans les éboulis sous la Pointe du Grand Vallon 3168 m

Remontée dans les éboulis sous la Pointe du Grand Vallon 3168 m

Suite - Crête de Côte Chaude 2981 m

Suite - Crête de Côte Chaude 2981 m

1° lac de "Lanserlia" ( non nommé sur la carte)

1° lac de "Lanserlia" ( non nommé sur la carte)

Grand Roc Noir 3582 m

Grand Roc Noir 3582 m

En vue de la crête de la Pointe de Lanserlia

En vue de la crête de la Pointe de Lanserlia

2° lac de "Lanserlia"

2° lac de "Lanserlia"

Le "collu"

Le "collu"

Dôme de Chasseforêt  3586 m et glaciers de la Vanoise

Dôme de Chasseforêt 3586 m et glaciers de la Vanoise

Le sentier de crête vers la Pointe de Lanserlia 2909 m

Le sentier de crête vers la Pointe de Lanserlia 2909 m

Cairn sommital

Cairn sommital

Le sentier de crête vers le sommet Ouest 2879 m

Le sentier de crête vers le sommet Ouest 2879 m

Cairn sommital

Cairn sommital

La crête de la Pointe de Lanserlia (vue générale)

La crête de la Pointe de Lanserlia (vue générale)

Retour vers le col de Lanserlia - Grand Roc Noir 3582 m

Retour vers le col de Lanserlia - Grand Roc Noir 3582 m

3° lac de "Lanserlia"

3° lac de "Lanserlia"

2° lac de "Lanserlia"

2° lac de "Lanserlia"

Col de Lanserlia 2774 m

Col de Lanserlia 2774 m

Le sommet Ouest 2879 m

Le sommet Ouest 2879 m

La descente dans le ravin du ruisseau du Piou

La descente dans le ravin du ruisseau du Piou

...suite

...suite

La "gouille" repère

La "gouille" repère

Vue arrière sur l'itinéraire de descente

Vue arrière sur l'itinéraire de descente

Retour sur la piste pastorale et le parking de Bellecombe

Retour sur la piste pastorale et le parking de Bellecombe

Tracé

Tracé

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2022 6 30 /07 /juillet /2022 11:04

 

Randonnée du  23 juillet 2022

Belle boucle sur le plateau de Bellecombe parsemé de nombreux lacs avec les grands sommets de Vanoise pour écrin (Arpont, Dent Parrachée, Réchasse, Dôme de Chasseforêt, etc) et ses glaciers qui disparaissent peu à peu du fait du réchauffement climatique.

 

Conditions : averse au départ puis couverture nuageuse se levant progressivement

Difficultés : sentiers sans difficulté

Flore : campanule, doronic, etc.

Faune : marmottes

 

Départ

Parking de Bellecombe.

Suivre la D 1006 vers Termignon. Traverser le village en direction du col de l’Iseran puis dans la première épingle à droite prendre à gauche la D 126 et la suivre jusqu’au parking final de Bellecombe (12 km de Termignon), circulation interdite au-delà.

nb : le parking de Bellecombe (ainsi que celui au-dessous du Coêtet) font l’objet d’une « réhabilitation ». Un panneau d’information au départ de la D 126 à Termignon indique que les places sont « limitées » ( ?), alors qu’on peut se garer sans difficulté à Bellecombe (au moins 150 véhicules présents le dimanche 24 juillet en début d’a-m) sur le grand terrain avant le parking, ouvert vraisemblablement pour la durée des travaux.

 

Itinéraire  

 

Carte IGN 1/25000° 3633 ET Tignes. Val-d’Isère – Haute Maurienne – PN de la Vanoise

 

Du stationnement (altitude départ 2304 m), prendre N le GR 5 (GR de Pays – Tour de Haute-Maurienne) ou Via Alpina qui passe devant le lac du Plan du Lac  puis atteint le refuge du même nom (2380 m), porte du Parc National de la Vanoise (PNV).

En face du refuge prendre le sentier qui traverse W le plateau d’alpage parsemé de gouilles temporaires puis qui atteint le petit lac aux Limnées partiellement asséché. L’itinéraire s’oriente ensuite S dans un relief vallonné entre  prairies d’altitude et affleurements rocheux.

Par « monts et par vaux » le sentier longe le profond canyon creusé par le Doron de Termignon (plus de 600 m de profondeur après 7 km de cours), torrent alimenté par les nombreux « ruisseaux » qui dévalent le piémont de la Réchasse, l’Arpont et la Dent Parrachée.

Les cuvettes hébergent de nombreuses gouilles ou petits lacs, souvent complètement colonisés par la végétation, ou de taille plus importante comme le  beau Lac de Bellecombe 2414 m (seul nommé sur la carte) dans son écrin rocheux.

Le sentier poursuit S entre creux et bosses avant d’atteindre le magnifique Lac Blanc (2248 m) après une courte descente.

Contourner celui-ci par la droite (faire éventuellement l’A/R au minuscule Lac du Lait – ½ h) puis remonter N vers Praz Bouchet (imposantes ruines de chalets d’alpage témoignant de l’importante activité pastorale antérieure) avant de passer près du  refuge du Lac Blanc 2300 m. Continuer N sur la piste d’accès au refuge puis rejoindre celle qui dessert le chalet de Bellecombe (panneaux) avant de retrouver le stationnement de départ.

 

Dénivelé : 370 m

Temps total du circuit : 5 h 00

Distance estimée : 8,3 km

 

Portfolio (merci JMT) Vidéo You Tube : ICI

(*)  une adresse recommandée pour les nombreuses randonnées réalisables dans ce secteur 

Refuge "L'Auberge de Bellecombe" +33 (0) 479 563 270 ou +33 (0) 682 241 817 www.aubergedebellecombe.com

Située à moins de 10 mn au dessus du parking de Bellecombe "l'Auberge de Bellecombe", offre un accueil irréprochable, une cuisine soignée, "au bois", (qui sort de "l'ordinaire" des refuges de montagne) dans un cadre familial et chaleureux. Célia, enfant du pays, anime une équipe jeune et vraiment sympathique et l'hébergement dans un bâtiment neuf à quelques mètres du chalet est confortable (petites chambres de 2 à 6 personnes). Bref une très belle découverte avec des tarifs raisonnables.

Lac de Bellecombe 2414 m - la Réchasse 3212 m

Lac de Bellecombe 2414 m - la Réchasse 3212 m

Sur la Via Alpina (GR 5) au départ de Bellecombe

Sur la Via Alpina (GR 5) au départ de Bellecombe

Le Refuge-auberge de Bellecombe et la Dent Parrachée 3697 m

Le Refuge-auberge de Bellecombe et la Dent Parrachée 3697 m

Sur le GR 5 vers le refuge de Plan du Lac

Sur le GR 5 vers le refuge de Plan du Lac

Lac de Plan du Lac

Lac de Plan du Lac

...suite

...suite

...suite - Pointe du Charbonnier 3311 m et Pointe de la Sana 3436 m

...suite - Pointe du Charbonnier 3311 m et Pointe de la Sana 3436 m

...suite

...suite

Dôme de Chasseforêt  - Glaciers de la Vanoise

Dôme de Chasseforêt - Glaciers de la Vanoise

Suite de l'itinéraire vers le refuge du Plan du Lac

Suite de l'itinéraire vers le refuge du Plan du Lac

La Grande Casse 3855 m

La Grande Casse 3855 m

Glaciers de la Grande Motte

Glaciers de la Grande Motte

Refuge du Plan du Lac 2364 m

Refuge du Plan du Lac 2364 m

Départ W de la traversée du plateau de Bellecombe

Départ W de la traversée du plateau de Bellecombe

Glaciers de la Grande Motte

Glaciers de la Grande Motte

Suite de l'itinéraire

Suite de l'itinéraire

Lac des Limnées

Lac des Limnées

Le sentier sur le plateau

Le sentier sur le plateau

La profonde gorge du Doron de Termignon

La profonde gorge du Doron de Termignon

Le sentier sur le plateau (suite)

Le sentier sur le plateau (suite)

Dôme de Chasseforêt

Dôme de Chasseforêt

Par monts et par vaux sur le sentier du plateau

Par monts et par vaux sur le sentier du plateau

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

Lac de Bellecombe 2414 m

Lac de Bellecombe 2414 m

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

Linaigrettes

Linaigrettes

"rizière" d'altitude ! un petit lac envahi par la végétation

"rizière" d'altitude ! un petit lac envahi par la végétation

Suite de l'itinéraire

Suite de l'itinéraire

...suite

...suite

Glacier de paroi  (vestiges !) de la Dent Parrachée

Glacier de paroi (vestiges !) de la Dent Parrachée

Suite de l'itinéraire

Suite de l'itinéraire

...suite (vue arrière)

...suite (vue arrière)

Lac Blanc 2248 m

Lac Blanc 2248 m

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

Lac du Lait

Lac du Lait

Refuge du lac Blanc 2300 m

Refuge du lac Blanc 2300 m

Ruines de chalets d'alpage

Ruines de chalets d'alpage

...suite

...suite

Chalet d'alpage de Bellecombe

Chalet d'alpage de Bellecombe

Refuge L'Auberge de Bellecombe

Refuge L'Auberge de Bellecombe

Tracé

Tracé

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2022 2 26 /07 /juillet /2022 18:48

Randonnée du  21 juillet 2022

Très belle randonnée vers le plateau de la Jonction, à la confluence des glaciers de Taconnaz et des Bossons issus du Mont Blanc du Tacul, du Mont Maudit et du Mont Blanc. Si le recul des glaciers a profondément modifié ce lieu, celui-ci reste chargé d’histoire car il se trouve sur l’itinéraire de la première ascension du Mont Blanc par les chamoniards Jacques Balmat et Michel G. Paccard le 08 août 1786.

 

Résumé : long itinéraire,  exigeant sans être difficile. Ne pas trop traîner si on opte pour un A/R par le télésiège des Bossons (ouverture 8 h 30 – retour 18 h) et un départ effectif de la randonnée à la gare d'arrivée de celui-ci. A défaut, compter 400 m de D + et au minimum 2 h de marche supplémentaires A/R par le sentier qui part de la route du Mont, près du hameau des Tissières.

Conditions : temps agréable avec des remontées de brume sur les sommets. Quelques cumulus en fin de journée.

Difficultés : sentier bien balisé, quelques passages rocheux où l’aide des mains est nécessaire (balisage « rond jaune »).

Flore : campanule, doronic, crépide dorée, etc

 

Départ

 

Hameau des Bossons.

Suivre la N 205 en direction de Chamonix. Après les Houches prendre la sortie n° 30 « les Bossons » puis rejoindre le parking du télésiège des Bossons  (1021 m - panneaux). Pour les plus courageux suivre le balisage qui amène au départ du sentier sur la route du Mont, près du hameau des Tissières.

 

Itinéraire  

 

Carte IGN 1/25000° 3531 ET St-Gervais-les-Bains - Massif du Mont Blanc

 

A l’arrivée du télésiège (1401 m - panneaux) passer éventuellement au chalet du glacier des Bossons - 1425 m - (présentation des restes des accidents aériens rendus par le glacier des Bossons, dont ceux de la catastrophe du « Malabar Princess » d’Air India le 03 novembre 1950), puis prendre le large sentier qui serpente en lacets serrés dans la forêt de la Montagne de la Côte et amène au chalet des Pyramides (1895 m  - vue splendide sur les séracs du glacier des Bossons.)

Après une courte descente (échelle de bois - quelques lacets) la forêt (pins cembro) devient plus clairsemée puis laisse progressivement place à la végétation arbustive (airelles, genévriers) ; vers 2000 m le décor devient minéral.

Arriver à la plate-forme en béton d’un ancien pylône (marque fléchée « Jonction ») avant de basculer côté glacier de Taconnaz (belle vue sur la langue terminale dont la partie gauche est maintenant isolée du lit principal) par une série de raides lacets qui amène à l’embranchement avec le sentier dit « de Taconnaz » montant du hameau du Mont, actuellement interdit.

L’itinéraire remonte ensuite vers la crête et repasse côté  glacier des Bossons avant de poursuivre par une longue traversée en balcon le long des séracs, avec l’Aiguille du Midi, l’Aiguille Verte et les Drus en toile de fond.

Après le « collu » au-dessus du Bec du Corbeau (2221 m), gravir un premier secteur rocheux, assez raide mais plutôt aisé en suivant le balisage « rond jaune », contourner le Mont Corbeau (2334 m) par la gauche  puis atteindre la vaste croupe d'éboulis parsemée de gros rochers épars (repérer ceux de gauche) dont le sommet borde le plateau de la Jonction.

Le sentier passe à travers les blocs ci-dessus (« Gîte à Balmat » 2530 m) haut lieu historique où Jacques Balmat et Michel G. Paccard ont bivouaqué la nuit du 07 août 1786 avant d’atteindre le sommet du Mont Blanc le lendemain.

Nb : si l’ascension du Mont Blanc est devenue relativement aisée de nos jours avec la présence des refuges de Tête Rousse et du Goûter qui permettent de faire 3 étapes « abordables », il faut ajouter à  l’exploit des deux chamoniards – plus de 2200 m de D + le 08 août -  le contexte de l’époque : un  équipement modeste, une montée à vue dans un environnement hostile (séracs et nombreuses crevasses) et des croyances populaires qui imaginaient des esprits maléfiques se manifester la nuit dans ces hauts lieux où nul ne s’était aventuré.

Après un dernier lacet à gauche arriver à l’affleurement du plateau rocheux de la Jonction qui partageait l’immense fleuve de glace issu des grands sommets du Massif (Trois "Monts", Dôme du Goûter) pour donner naissance aux glaciers des Bossons et de Taconnaz.

Depuis quelques années, le réchauffement climatique a provoqué un recul général des glaciers alors que l’enneigement moyen est resté stable dans la zone d’accumulation (cirque glaciaire du Grand Plateau). Ceux des Bossons et de Taconnaz divergent maintenant bien au-dessus de la Jonction et leur langue terminale (zone d’ablation) se situe respectivement à environ 1500 m et 1700 m actuellement, soit 400 m plus haut que les relevés de 2005 (*).

De la Jonction (2589 m) point ultime de l’itinéraire réalisable sans équipement d’alpinisme, vue « sublime » sur l’Aiguille du Midi, le col du Midi, le Mont Blanc du Tacul, le Mont Maudit, le Dôme et l’Aiguille du Goûter (le sommet du Mont Blanc est caché par le Dôme du Goûter).

 

Retour par le même itinéraire et le télésiège des Bossons (attention dernière descente à 18 h).

 

(*) source (entre-autres) "Guide-découverte des glaciers alpins" – Hugo MANSOUX, Ed. GAP- 2005

 

Dénivelé : 1300 m

Temps de marche : 7 h 30 dont 4 h de montée

Distance estimée : 10 km

 

Le but du jour devant l'Aiguille du Midi

Le but du jour devant l'Aiguille du Midi

La Jonction 2589 m - vue sur une partie du cirque glaciaire sous le Mont Maudit et le Dôme du Goûter

La Jonction 2589 m - vue sur une partie du cirque glaciaire sous le Mont Maudit et le Dôme du Goûter

Le Dôme du Goûter 4304 m vu du hameau des Bossons 1021 m

Le Dôme du Goûter 4304 m vu du hameau des Bossons 1021 m

Le chalet du glacier des Bossons 1425 m

Le chalet du glacier des Bossons 1425 m

Au départ du sentier de montée vers la Jonction

Au départ du sentier de montée vers la Jonction

...suite du sentier de montée

...suite du sentier de montée

...suite

...suite

Dôme du Goûter 4304 m et Aiguille du Goûter 3863 m

Dôme du Goûter 4304 m et Aiguille du Goûter 3863 m

Le passage des marches

Le passage des marches

Suite du court tronçon descendant

Suite du court tronçon descendant

Chalet des Pyramides1895 m

Chalet des Pyramides1895 m

Suite du sentier de montée

Suite du sentier de montée

Le sentier bascule côté glacier de Taconnaz (au centre sous l'Aiguille du Goûter)

Le sentier bascule côté glacier de Taconnaz (au centre sous l'Aiguille du Goûter)

...suite (la langue terminale du glacier de Taconnaz)

...suite (la langue terminale du glacier de Taconnaz)

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

Vue arrière sur le sentier qui descend côté Taconnaz...

Vue arrière sur le sentier qui descend côté Taconnaz...

...avant de remonter vers la crête et le côté Bossons

...avant de remonter vers la crête et le côté Bossons

...suite (vue arrière)

...suite (vue arrière)

Les séracs du glacier des Bossons

Les séracs du glacier des Bossons

Le sentier balcon le long du glacier des Bossons

Le sentier balcon le long du glacier des Bossons

id (vue arrière)

id (vue arrière)

Suite du sentier de montée

Suite du sentier de montée

...suite

...suite

Les dernières difficultés

Les dernières difficultés

Suite de la montée

Suite de la montée

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

Le seigneur des lieux

Le seigneur des lieux

Arrivée sous la Jonction

Arrivée sous la Jonction

Le gîte à Balmat 2530 m

Le gîte à Balmat 2530 m

Encore quelques mètres...

Encore quelques mètres...

Les séracs de la Jonction (glacier des Bossons) et l'Aiguille du Midi

Les séracs de la Jonction (glacier des Bossons) et l'Aiguille du Midi

Col du Midi (3532 m) et Mont Blanc du Tacul (4248 m)

Col du Midi (3532 m) et Mont Blanc du Tacul (4248 m)

Mont Maudit 4465 m et Dôme du Goûter 4304 m (depuis la Jonction) - Le Grand Plateau

Mont Maudit 4465 m et Dôme du Goûter 4304 m (depuis la Jonction) - Le Grand Plateau

Dôme du Goûter - Glaciers de Taconnaz et de Bionnassay (depuis la Jonction)

Dôme du Goûter - Glaciers de Taconnaz et de Bionnassay (depuis la Jonction)

Zoom sur l'Aiguille du Midi 3842 m

Zoom sur l'Aiguille du Midi 3842 m

Sur le sentier de retour

Sur le sentier de retour

Les beau lacets côté Taconnaz

Les beau lacets côté Taconnaz

Auge glaciaire du glacier des Bossons (la bande claire à droite marque la hauteur maximale atteinte par le glacier au cours du "petit âge glaciaire" XV° - XIX° s.)

Auge glaciaire du glacier des Bossons (la bande claire à droite marque la hauteur maximale atteinte par le glacier au cours du "petit âge glaciaire" XV° - XIX° s.)

Retour vers le parking des Bossons

Retour vers le parking des Bossons

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2022 1 18 /07 /juillet /2022 16:18

Randonnée du 11 juillet 2022

 

 

Le Margériaz, vaste plateau incliné en pente douce vers le vallon d’Aillon, domine abruptement à l’W le village des Déserts par une suite d’ondulations remarquables (« la Couleuvre »). En hiver ce plateau permet la pratique du ski et de la raquette à neige (sentiers balisés) tandis qu’il représente en été un intéressant terrain d’aventure pour apprendre à connaître le relief « karstique* » (dolines, tannes, etc) avec un parcours de découverte complété par un court cheminement souterrain (spéléo-rando).   Equipé et sécurisé, il propose une initiation à la spéléologie en autonomie, y compris avec des enfants d’au moins 7/8 ans).

 

Conditions : beau temps.

Difficulté : facile (veiller toutefois à bien suivre les sentiers balisés car la végétation peut cacher de nombreuses failles et autres trous)

Matériel (pour la partie « spéléo-rando ») : casque, lampe frontale, vêtement chaud (température du parcours spéléo 5°), bonnes chaussures indispensables car le terrain est humide et glissant, corde utile pour sécuriser les enfants dans les parties équipées de courtes échelles métalliques. 

Départ

Rejoindre la station du Margériaz par la D 208 (col des Prés) ou la D 59  (Lescheraines, le Chatelard) puis la D 59a. Parking dans la 2° épingle à droite,  1,2 km avant  la station.

 

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3432 OT Chambéry – Massif des Bauges

 

nb : le parcours proposé est celui balisé par l’OT des Aillons en liaison avec le PNR du Massif des Bauges. Il a fait l’objet d’un très intéressant livret « Randonnées Découvertes –Tannes et glacières du Margériaz » vendu 2,50 € à l’OT des Aillons 73340 Aillon-le-Jeune ainsi qu’à la Maison du Parc – OT du cœur des Bauges 73630 Le Chatelard

Le présent topo reprend succinctement les nombreuses informations apportées par cet ouvrage indispensable pour savoir tout…et le reste sur le relief karstique qui caractérise le Plateau du Margériaz.

 

Du stationnement (alt. départ 1300 m environ), continuer par la piste forestière sur 500m jusqu’à la Place à Baban (cabane 1330 m – panneaux explicatifs sur les itinéraires balisés).

Laisser à droite un premier sentier (panneaux) qui monte vers les chalets du Margeriaz « la Bergerie » (réservé à l’itinéraire de retour)  pour poursuivre sur une vingtaine de mètres avant de prendre à droite le « sentier des Tannes et glacières » (balisage panneaux carrés fond blanc flèche rouge) qui sera poursuivi pendant la totalité de cette randonnée.

Les points remarquables sont mentionnés par des chiffres sur le livret et repris sur le terrain en tant que « haltes principales ».

Passer ainsi successivement au point 1 « tanne n° 170 » (étroite entrée souterraine), pt 2 « une ruelle du karst » (ancien lit d’une rivière souterraine mis au jour par l’érosion)‘, pt 3 « une doline en chaudron » (dépression circulaire), pt 4 « le Grand Rafou » (vaste dépression où quatre dolines se rejoignent), pt 5 « le lapiaz à crêtes aiguës » (profondes cannelures creusées par l’action de l’eau chargée de gaz carbonique), pt 6 « la crête du Margeriaz » point haut du parcours.

Profiter de la vue exceptionnelle à 360° (sommets des Bauges, chaînes des Aravis, du Mont Blanc, de la Lauzière, de Belledonne, etc, jusqu’aux Aiguilles d’Arves) avant d’entamer la descente par le sentier des Tannes et glacières en suivant le même balisage.

 

Atteindre le pt 7 « stade de neige du Margeriaz », puis poursuivre  vers le pt 8 « les chalets du Margeriaz » ("la Bergerie" chalets d’alpage - activité laitière et fromagère, restauration pendant la saison d'hiver), puis le pt 9  « la Tanne du Névé » (profond gouffre vertical dont le périmètre est sécurisé par des barrières métalliques et réservé aux spéléologues confirmés avec une descente en rappel d’une quinzaine de  mètres) point de passage du parcours souterrain « spéléo-rando » ci-dessous.

nb : le parcours peut être réduit (boucle courte) sans perdre d’intérêt. Après le point 4 « le Grand Rafou » qui marque la sortie de la partie boisée, prendre le sentier (panneaux) qui traverse directement l'alpage en direction des chalets du Margeriaz et rejoint l’itinéraire de retour au-dessous de ceux-ci. Cette variante permet de réduire de 2 h le temps total de parcours et de 3 km la distance de la boucle.

Pour effectuer le parcours « spéléo-rando » à partir de la Tanne du Névé, prendre à main droite (dans le sens descendant) le large sentier et parcourir une centaine de mètres pour trouver à gauche et en contrebas la faille qui amène à l’entrée de la fissure donnant accès au parcours souterrain. Déposer les sacs (indispensable), mettre le casque (la voûte est basse et les aspérités nombreuses) et un vêtement chaud avant d’allumer la frontale pour se faufiler dans l’étroit boyau et « cheminer » pendant une centaine de mètres » dans cet univers de parois rendues brillantes par la calcite, passer au fond de la Tanne du Névé puis continuer le parcours avant d’être invité à faire demi-tour à l’approche d’un profond  puits réservé aux spéléologues confirmés et équipés du matériel adéquat.

Compter environ 1 h pour faire l’A/R, voire beaucoup plus si les visiteurs sont nombreux (courts passages d’échelles métalliques, difficulté pour se croiser dans certaines portions du boyau).

Revenir à la Tanne du Névé puis suivre le sentier (panneaux) qui ramène sans difficulté à la Place à Baban et au stationnement.

 

Dénivelé cumulé : 420 m environ

Temps total du circuit : 4 h 30 (2 h 00 à 2 h 30 pour la boucle courte)

Distance : 8 km (5 km pour la boucle courte)

 

*précisions complémentaires concernant le relief karstique (résultant de l’action physico-chimique du gaz carbonique contenu dans l’eau de pluie qui dissout le calcaire) :

 

                      - dolines : dépressions circulaires plus ou moins profondes. En fonction de leur forme on parle de doline en  chaudron, en baquet ou en entonnoir.

                    - « tannes » : nom local donné aux gouffres  qui résultent le plus souvent de l’écroulement du socle de la doline

                     - glacières : failles étroites et profondes dans lesquelles la neige s’accumule et subsiste parfois pendant plusieurs mois en se transformant en glace (autrefois exploitée)

                    - lapiaz : cannelures de surface créées par l’écoulement de l’eau chargée de gaz carbonique qui dissout peu à  peu le calcaire.

                     -   névières : cavités dans la roche calcaire conservant tardivement une accumulation neigeuse (névé) 

 

Pour d’autres informations concernant la géologie du secteur, consulter le site Géoalp « Margériaz »

Le pont de pierre

Le pont de pierre

La piste forestière au départ

La piste forestière au départ

Le panneau d'informations du départ

Le panneau d'informations du départ

"Ruelle" du karst (ancien lit de la rivière souterraine)

"Ruelle" du karst (ancien lit de la rivière souterraine)

...suite

...suite

Les cupules creusées par le ruissellement

Les cupules creusées par le ruissellement

Les profondes rainures du lapiaz

Les profondes rainures du lapiaz

Les restes fossilisés des mollusques marins en particulier les rudistes

Les restes fossilisés des mollusques marins en particulier les rudistes

Une profonde doline

Une profonde doline

Le sentier vers la crête

Le sentier vers la crête

Le lapiaz à crêtes aiguës

Le lapiaz à crêtes aiguës

Mont Margeriaz - "la couleuvre"

Mont Margeriaz - "la couleuvre"

Vers la névière du Pont de Pierre

Vers la névière du Pont de Pierre

La névière du Pont de Pierre

La névière du Pont de Pierre

...suite

...suite

Le Pont de Pierre

Le Pont de Pierre

"Ruelle" du karst (banquette entaillée d'un profond canyon)

"Ruelle" du karst (banquette entaillée d'un profond canyon)

Les méandres de l'ancienne rivière souterraine mis au jour par l'érosion

Les méandres de l'ancienne rivière souterraine mis au jour par l'érosion

Entrée du parcours de spéléo-rando

Entrée du parcours de spéléo-rando

Chalets du Margeriaz - la Bergerie

Chalets du Margeriaz - la Bergerie

...suite

...suite

...suite - Vue arrière sur le sentier de retour

...suite - Vue arrière sur le sentier de retour

Au cours de la spéléo-rando

Au cours de la spéléo-rando

Les parois recouvertes de calcite

Les parois recouvertes de calcite

Panneau d'informations

Panneau d'informations

...suite

...suite

Retour sur la piste forestière

Retour sur la piste forestière

Partager cet article
Repost0
20 juin 2022 1 20 /06 /juin /2022 08:16

Randonnée du  17 juin 2022

Un parcours ombragé et moins fréquenté pour atteindre la Pointe de la Galoppaz (1681 m) dont la pyramide, bien visible de la vallée, marque l’extrémité sud du Massif des Bauges

Conditions : beau temps doux, ciel « laiteux » masquant les sommets lointains.

Difficulté : facile à moyenne en fonction des conditions rencontrées (montée parfois soutenue, quelques secteurs de sentier traversant des pentes raides, bonnes chaussures indispensables, redouter toute glissade par temps humide). Nombreux panneaux directionnels et plaques « trait jaune sur fond vert ».

Flore : toute la flore d’alpage de début d’été (ancolie, lys martagon, crépide dorée, digitale, géranium, gentiane jaune, orchis tacheté, etc)

 Accès

Rejoindre Aillon-le-Jeune par le col des Prés (D 208) ou par Lescheraines (D 59). Dans le village prendre la D 32 qui dessert la station de ski puis continuer à droite vers le hameau du Penon (panneau). Continuer par la route forestière jusqu’au parking du Lindar (1163 m – panneaux).

Itinéraire

Carte IGN 1 /25000° 3432 OT Massif des Bauges

Du stationnement, laisser la route forestière poursuivre vers le col du Lindar pour prendre W l’itinéraire vers le col de la Buffaz et la  Pointe de la Galoppaz "par le sentier".

Le sentier s’engage dans la forêt  du Lindar puis descend en lacets vers le creux de l’étroit vallon occupé par un ruisseau avant de le traverser à gué (quasiment à sec ce jour-là) vers 1060 m. Remonter en face par de nombreux lacets avant de couper la piste pastorale qui dessert le chalet de la Galoppaz au lieudit Braila (1156 m – panneaux) et de poursuivre en face par le sentier vers le col de la Buffaz et la Pointe de la Galoppaz.

Après une montée dans la forêt par une nouvelle série de lacets, déboucher dans l’alpage et poursuivre N jusqu’au col de la Buffaz (1439 m – panneaux). Au col, laisser à main droite l’itinéraire vers le chalet de la Buffaz (qui sera emprunté au retour) pour prendre S celui qui mène à la Pointe de la Galoppaz. Atteindre un «bachal » puis, après la traversée d’une zone boisée et  la barrière en bois qui ferme l’alpage, arriver à une patte d’oie qui marque le départ des deux itinéraires permettant d’accéder à la Pointe de la Galoppaz.

Il est préférable de continuer par celui de gauche, plus raide, mais qui permet de monter directement à la Petite Pointe de la Galoppaz et de profiter d’une belle vue E en particulier sur le massif du Mont Blanc ;  le sentier de droite qui contourne le sommet secondaire en suivant la lisière de la forêt pourra être réservé à titre de variante (*) pour le retour. Arriver sur le vaste « collu » d’alpage qui sépare la Petite et la Grande Galoppaz puis suivre l’une des deux traces, bien visibles – soit « dré dans l’pentu » soit en faisant une courte boucle à main gauche -  qui amènent au début de la crête conduisant au sommet.

De la Pointe de la Galoppaz (1681 m) marqué par une croix métallique (autre croix en bois sur une petite vire en-dessous) très beau panorama sur les massifs de la Chartreuse, de Belledonne et du Mont Blanc ainsi que sur les principaux sommets des Bauges.

Retour : revenir au col de la Buffaz en empruntant éventuellement la variante (*) ci-dessus puis suivre le sentier qui remonte vers les chalets de la Buffaz (1498 m – panneaux) en lisière du bois.

Aux chalets, laisser à main gauche l’itinéraire qui descend vers les chalets de l’Allier et la route du col des Près (autre départ possible pour cette randonnée) pour prendre la piste pastorale partant  N qui ramène au col du Lindar puis au stationnement de départ (3,7 km).

 

Dénivelé : 635m

Temps de marche : 5 h30 dont 3h00 de montée

Distance estimée : 11 km

 

Sommet de la Pointe de la Galoppaz 1681 m

Sommet de la Pointe de la Galoppaz 1681 m

Le sentier au départ du Lindar 1163 m

Le sentier au départ du Lindar 1163 m

La montée dans la forêt (vue arrière)

La montée dans la forêt (vue arrière)

Le passage à gué du ruisseau

Le passage à gué du ruisseau

La piste forestière au lieudit "la Braila"

La piste forestière au lieudit "la Braila"

Suite de la montée (vue arrière)

Suite de la montée (vue arrière)

Cassé mais toujours en vie !

Cassé mais toujours en vie !

Suite de la montée

Suite de la montée

...suite (sous le col de la Buffaz)

...suite (sous le col de la Buffaz)

Au col de la Buffaz, vue NW - Grande gentiane jaune

Au col de la Buffaz, vue NW - Grande gentiane jaune

Bachal au col de la Buffaz

Bachal au col de la Buffaz

Suite de la montée

Suite de la montée

La barrière fermant l'alpage

La barrière fermant l'alpage

L'embranchement des deux itinéraires vers la Pte de la Galoppaz

L'embranchement des deux itinéraires vers la Pte de la Galoppaz

Le départ du sentier de gauche sous la Petite Galoppaz

Le départ du sentier de gauche sous la Petite Galoppaz

Vue arrière sur le col de la Buffaz et le Grand Roc

Vue arrière sur le col de la Buffaz et le Grand Roc

Vue NE (Arcalod, Trélod, Dent d'Arclusaz)

Vue NE (Arcalod, Trélod, Dent d'Arclusaz)

Vue NW

Vue NW

Suite de la montée - Pointe de la Galoppaz face W

Suite de la montée - Pointe de la Galoppaz face W

Suite de la montée (vue arrière) - le Grand Roc

Suite de la montée (vue arrière) - le Grand Roc

Le "panda" des Bauges !

Le "panda" des Bauges !

Le troupeau de génisses

Le troupeau de génisses

Pointe de la Galoppaz 1681 m

Pointe de la Galoppaz 1681 m

Pic de la Sauge 1612 m

Pic de la Sauge 1612 m

Le départ de l'arête de la Galoppaz

Le départ de l'arête de la Galoppaz

La 2 °croix dominant le village d'Arvey

La 2 °croix dominant le village d'Arvey

Chalets de la Buffaz 1498 m

Chalets de la Buffaz 1498 m

Le Grand Roc 1623 m et le Mont de la Buffaz 1660 m vus des chalets

Le Grand Roc 1623 m et le Mont de la Buffaz 1660 m vus des chalets

Sur la piste pastorale de retour

Sur la piste pastorale de retour

Cascade sèche !

Cascade sèche !

Crépide dorée

Crépide dorée

Chardon à tige nue et zygène

Chardon à tige nue et zygène

Orchis tacheté

Orchis tacheté

Raiponce en épi

Raiponce en épi

Digitale à grandes fleurs

Digitale à grandes fleurs

Orchis à deux feuilles

Orchis à deux feuilles

Partager cet article
Repost0
16 mai 2022 1 16 /05 /mai /2022 08:28

Randonnée du 14 mai 2022

 

La crête du Roc des Bœufs, situé à l’extrémité nord du Massif des Bauges marque la limite W des fines dorsales rocheuses parallèles qui séparent les vallons en « auge », vestiges des anciennes glaciations, s’abaissant vers la vallée d’Annecy.

 

Conditions : temps clément et doux au départ s'ennuageant progressivement. Brumes montantes au sommet.

Difficulté : accès facile aux chalets du Sollier par la piste pastorale, bitumée en grande partie. La dernière partie du sentier menant au sommet est raide et caillouteuse. Redouter toute glissade par temps humide (rochers polis par le passage des randonneurs). L’accès aux derniers mètres de l’aiguille centrale du Roc des Bœufs relève de l’escalade avec le matériel adapté.

Flore : gentiane printanière, oreille d’ours, soldanelle, potentille, etc

 

Départ  

Village de Bellecombe-en-Bauges atteint par la D 5 (Cusy Allèves) ou la D 912 (Lescheraines). Au centre du village, après la Mairie à gauche, prendre à droite la petite route (panneaux « les Monts ») qui dessert les hameaux de Mont devant et Mont derrière. Se garer à l'embranchement de Mont derrière à proximité du panneau d'information décrivant les parcours de randonnée du secteur.

 

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3432OT Massif des Bauges

Du point de stationnement (altitude départ 1010 m) rejoindre Mont derrière (1035 m) puis au centre du hameau prendre à gauche la direction du col de Leschaux et des chalets du Sollier, en laissant à droite le sentier du Char (panneaux).

Suivre la piste (bitumée en partie) qui dessert l’alpage du Sollier  (nb : le tracé du GR 96 « Tour des Bauges » est maintenant balisé sur la piste d'alpage - marques blanc-rouge - amenant aux chalets du Sollier 1451 m – fabrication et vente de fromage), l'ancien sentier « carté » qui traversait les prairies ayant été supprimé.

Les multiples drayes laissées par les vaches laitières ne permettent pas de trouver facilement le départ du sentier qui mène au Roc des Bœufs. Suivre tout d'abord l'indication du seul panneau existant à proximité de l'abreuvoir (« chalet du Drison par le sentier des chèvres »), l'emprunter puis repérer à 20 m à droite de l’abreuvoir, en regardant plein W la falaise, un gros bloc de rocher et le panneau rouge fixé sur celui-ci « Roc des Boeufs » qui marque à main gauche le départ du sentier qui monte W vers la lisière du bois puis longe N celle-ci avant d’atteindre une clairière.

Le sentier monte en lacets dans la prairie avant de traverser une futaie de fayards et de taillis puis le cheminement devient plus ardu aux abords de la falaise (éboulis, rochers polis, passages « gras »). A partir de cette section, il convient de redoubler d’attention, notamment par temps humide, le sentier traversant de fortes pentes et des couloirs abrupts.

Sortir ensuite dans une petite « alpe » à proximité immédiate de la falaise puis, à l’embranchement, repérer à droite une sente qui monte W/SW et permet d’accéder à la crête et à la partie centrale du Roc des Bœufs (point haut 1774 m - nb : cette dernière section exige la plus grande  prudence, une absence de vertige et des notions d’escalade car le vide est omniprésent). De ce point, une sente aérienne permet de rejoindre (150 m environ) la partie N ci-dessous.

Pour accéder plus aisément au point coté 1754 m sur la carte (borne IGN) et profiter d'une belle vue sur la partie N de cette crête rocheuse et sur le lac d’Annecy, continuer par la branche gauche du sentier qui, après quelques lacets puis un passage aisé dans la falaise, permet de sortir sur le replat très exigu qui marque l'autre point haut (stèle en acier et borne IGN) dominant l’alpage du col de la Frasse (1379 m) par un à-pic de près de 400 m.

Du sommet, point de vue magnifique sur la quasi-totalité des sommets du massif des Bauges (Mont Colombier, Dent de Rossanaz, Mont Trélod, Pointe d’Arcalod, Pointe de Chaurionde, Sambuy, etc), sur le massif des Bornes (Tournette, Dents de Lanfon, Lanfonet), le lac d’Annecy et le Mont Blanc.

Retour par l’itinéraire de montée avec la même prudence dans la partie « haute » du sentier.

 

Dénivelé : 730 m environ

Temps de marche : 4 h 00 (dont 2 h 30 de montée)

Distance : 10 km environ

La pointe centrale du Roc des Boeufs (1774 m) vue depuis la stèle (1754 m)

La pointe centrale du Roc des Boeufs (1774 m) vue depuis la stèle (1754 m)

La falaise du Roc des Boeufs vue du départ

La falaise du Roc des Boeufs vue du départ

id

id

La piste de montée (vue arrière sur le hameau de Mont derrière)

La piste de montée (vue arrière sur le hameau de Mont derrière)

Le bois est rentré, l'hiver sera rude ! (chalet du hameau de Mont Derrière)

Le bois est rentré, l'hiver sera rude ! (chalet du hameau de Mont Derrière)

Sur la piste de montée (vue arrière)

Sur la piste de montée (vue arrière)

Ancien chalet d'alpage

Ancien chalet d'alpage

Arrivée dans les alpages du Sollier

Arrivée dans les alpages du Sollier

Chalets du Sollier 1451 m

Chalets du Sollier 1451 m

Vue nord depuis les chalets du Sollier

Vue nord depuis les chalets du Sollier

La croix près des chalets du Sollier

La croix près des chalets du Sollier

Les chalets du Sollier depuis le sentier de montée vers le Roc des Boeufs

Les chalets du Sollier depuis le sentier de montée vers le Roc des Boeufs

...suite du sentier de montée

...suite du sentier de montée

...suite

...suite

...suite (vue SW)

...suite (vue SW)

...suite (vue SE) - à gauche la falaise du Roc des Boeufs

...suite (vue SE) - à gauche la falaise du Roc des Boeufs

...suite de la montée

...suite de la montée

Le sentier à proximité de la falaise

Le sentier à proximité de la falaise

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite (vue W)

...suite (vue W)

...suite

...suite

A l'embranchement la sente vers le point coté 1774 m

A l'embranchement la sente vers le point coté 1774 m

La stèle au point 1754 m

La stèle au point 1754 m

Zoom sur le Mont Blanc

Zoom sur le Mont Blanc

La crête escarpée du Roc des Boeufs (le point haut 1774 m est en face)

La crête escarpée du Roc des Boeufs (le point haut 1774 m est en face)

Vue W sur les chalets du Sollier

Vue W sur les chalets du Sollier

...suite

...suite

Lac d'Annecy, Dents de Lanfon, Lanfonet et la Tournette vus du sommet  (photo 09/2013)

Lac d'Annecy, Dents de Lanfon, Lanfonet et la Tournette vus du sommet (photo 09/2013)

Retour aux chalets du Sollier (l'abreuvoir, point de repère)

Retour aux chalets du Sollier (l'abreuvoir, point de repère)

Zoom sur le Mont Colombier 2045 m et la Dent de Rossanaz 1891 m

Zoom sur le Mont Colombier 2045 m et la Dent de Rossanaz 1891 m

Retour par la piste

Retour par la piste

Vue arrière

Vue arrière

Retour vers Mont derrière - Mont d'Etrier et Mont Chabert

Retour vers Mont derrière - Mont d'Etrier et Mont Chabert

Partager cet article
Repost0
1 mai 2022 7 01 /05 /mai /2022 15:16

Randonnée du  17 avril 2022

Agréable randonnée dans un environnement de forêts et d’alpages

Résumé : un itinéraire peu fréquenté dans un cadre sauvage pour accéder à la partie Nord du plateau du Revard.

Conditions : beau temps, frais le matin

Difficultés : facile à moyenne (parcours essentiellement sur pistes forestières  mais raide montée finale par le sentier sous le col de la Cochette). Le parcours est parfaitement balisé (panneaux directionnels et plaques « marque jaune sur fond vert ») et une partie de celui-ci emprunte le GR Tour de Bauges.

Flore : de début de printemps (bois-gentil, crocus, primevère, cardamine, oxalis des bois)

Départ

Village de Saint-Offenge-Dessus atteint par la D 211 b et St-Offenge-Dessous depuis Cusy.

Traverser le village et poursuivre S pour prendre à gauche vers « les Gonnards » puis à gauche vers « les Combes ». Au centre de ce dernier hameau, prendre à gauche et arriver (250 m) au parking des Combes.

 

Itinéraire 

Carte IGN 1.25000°  3432 OT Massif des Bauges

Du stationnement (altitude départ 774 m - panneaux), continuer  E par la piste en direction du col de la Cochette et du refuge du Creux de Lachat.

Passer ensuite aux lieudits « les Daudes » 880 m, « le Rosset » 925 m, puis au refuge Pierre Bouvard et enfin au lieudit « les Grangettes » 1085 m, en restant sur l’itinéraire « col de la Cochette – refuge du Creux de Lachat ».

Après « les Grangettes », laisser la piste qui poursuit S vers le chalet des Turres pour prendre E à main gauche le sentier qui monte vers le col (petit panneau directionnel jaune/vert sur la droite de la piste).

Le sentier, d’abord aisé, sinue ensuite dans une faiblesse de la barre rocheuse et la pente devient plus soutenue (prudence par temps humide) puis domine une ravine avant d’arriver au col de la Cochette (1317 m – aménagements en rondins sur les derniers mètres).

Au col, prendre la direction de la « Table d’orientation » (1375 m) et du refuge du Creux de Lachat en empruntant le GR  Tour de Bauges (marque blanche et rouge). L’itinéraire remonte N le long de la crête (beaux points de vue sur l’Albanais, le lac du Bourget et les massifs environnants), passe au point haut de la journée (1451 m) avant d’arriver au lieudit « les Pendants » (1436 m – panneaux).

Faire éventuellement un A/R (10 mn) à la « Fenêtre des Pendants » pour le point de vue du bord de la falaise puis poursuivre à main droite vers le refuge du Creux de Lachat et les alpages de Lachat (variante : continuer N par la forêt en suivant la direction « St-Offenge ».)

Après le lieudit « Pâturage de Lachat », et  l'option d'un A/R au refuge (1354 m - 10 mn), continuer en descendant N vers les chalets d’alpage du Creux de Lachat (1320 m – panneaux) au creux du vallon.

Poursuivre N/NW, atteindre le lieudit « Creux de Lachat » (bis – 1320 m - panneaux) et la piste qui le dessert, puis  « Sous le chalet – 1317 m – panneaux) et retrouver le sentier laissé aux Pendants (voir ci-dessus) en suivant la direction « Château LarronSt-Offenge-Dessus ».

Au lieudit « Château Larron » (embranchement – 1260 m) ne pas oublier de faire l’A/R (20 mn) vers le « site » pour découvrir le monolithe de calcaire, haut d’une vingtaine de mètres, que l’érosion a détaché de la falaise.

Reprendre la piste de retour, parvenir au lieudit « la Place » (1040 m – panneaux), vaste aire de stockage et de chargement de grumes puis continuer vers St-Offenge-Dessus et « le Rosset ».

Au carrefour du lieudit « le Rosset », retrouver la piste empruntée à la montée qui ramène au lieu de stationnement.

 

 

Dénivelé : 720 m

Temps de marche : 4 h30

Distance estimée : 11 km

Le point haut du jour à proximité de la table d'orientation

Le point haut du jour à proximité de la table d'orientation

La piste au départ des Combes (nb : photo prise au retour car à l'ombre le matin)

La piste au départ des Combes (nb : photo prise au retour car à l'ombre le matin)

Refuge Pierre Bouvard

Refuge Pierre Bouvard

Vue sur la Tour de l'Angle Est

Vue sur la Tour de l'Angle Est

La piste de montée après le refuge Pierre Bouvard

La piste de montée après le refuge Pierre Bouvard

L'embranchement avec le sentier vers le col de la Cochette (à gauche)

L'embranchement avec le sentier vers le col de la Cochette (à gauche)

Les aménagements du sentier sous le col

Les aménagements du sentier sous le col

Co de la Cochette 1347 m

Co de la Cochette 1347 m

Le col de la Cochette (en dessous) et les alpages du côté de la Cula

Le col de la Cochette (en dessous) et les alpages du côté de la Cula

Vue sur la Tour de l'Angle Est

Vue sur la Tour de l'Angle Est

Vue sur la plaine de Grésy s/Aix et la partie nord du lac du Bourget

Vue sur la plaine de Grésy s/Aix et la partie nord du lac du Bourget

Le sentier vers les Pendants et le refuge du Creux de Lachat

Le sentier vers les Pendants et le refuge du Creux de Lachat

...suite (arrivée dans les alpages)

...suite (arrivée dans les alpages)

Vue N sur les pâturages de Lachat et la Montagne de Bange

Vue N sur les pâturages de Lachat et la Montagne de Bange

Refuge du Creux de Lachat 1354 m

Refuge du Creux de Lachat 1354 m

Chalets du Creux du Creux de Lachat 1320 m

Chalets du Creux du Creux de Lachat 1320 m

La piste de retour au lieudit "sous le Chalet" 1317 m

La piste de retour au lieudit "sous le Chalet" 1317 m

...suite de la piste de retour

...suite de la piste de retour

...suite

...suite

Le monolithe de Château Larron

Le monolithe de Château Larron

...suite

...suite

Suite de la piste de retour

Suite de la piste de retour

...suite

...suite

Le passage sous la falaise

Le passage sous la falaise

Vue générale sur l'Albanais

Vue générale sur l'Albanais

Bois-gentil

Bois-gentil

Partager cet article
Repost0
17 avril 2022 7 17 /04 /avril /2022 18:02

Randonnée du 13 avril 2022

 

Agréable randonnée à travers les forêts et les prairies du Mont Clergeon, un des derniers maillons du sud du Massif du Jura.

 

Conditions    : beau temps, température douce

Difficulté :  moyenne (parcours non balisé du col du Sapenay au hameau des Granges, longueur de l'itinéraire.)

Flore : cardamine, oxalis des bois, gentiane printanière, violette des bois.

 

Départ

Rejoindre le col du Sapenay sur la D 54 à partir de Chindrieux ou de Cessens. Quelques places de stationnement à droite après le col – en direction de Chindrieux – au départ de la route forestière « privée » (897 m - panneaux).

nb : l'accès au parking d'origine situé 50 m plus loin sur la route forestière est interdit (blocs de béton).

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3331 OT RUMILLY - SEYSSEL

Prendre la route forestière vers « N-D de la Salette/Montagne de Cessens », passer l'ancien lieu de stationnement (panneaux d'informations) puis continuer tout droit.

Au lieudit « la Croisée » (894 m – panneaux à droite) continuer sur quelques mètres sur la route forestière puis prendre un large sentier qui part à main gauche dans le bois. Retrouver la route, prendre à droite et après 200 m environ emprunter à gauche  le sentier qui entre W/NW dans le bois. Après 600 m le sentier débouche dans une vaste prairie sous le contrefort S du Mont Clergeon.

Longer l'orée de la forêt en partant NW à main gauche (sente à peine visible) puis retrouver une piste agricole qui amène au hameau des Granges (700 m environ.)

A proximité du hameau (blocs de béton barrant la piste), ne  pas prendre le sentier qui part à droite, boueux et escarpé dans certains secteurs, mais descendre en direction du hameau et prendre le chemin à droite qui dessert la maison au sommet du hameau.

Passer derrière celle-ci, traverser à gué un petit ruisseau et trouver le premier panneau directionnel (« les Granges » - 823 m) et le fléchage « trait jaune sur fond vert » qui balisera toute la suite de l'itinéraire.

Suivre la direction du hameau de Rojux en traversant à flanc de coteau de vastes alpages (belle vue sur la plaine du Rhône, le Grand Colombier et l'extrémité N du lac du Bourget). Arriver à la D 55, la remonter sur quelques dizaines de mètres, puis au lieudit « Pré Lardi » – 815 m - panneaux, prendre à gauche le sentier en direction de Rojux.

Traverser le bois puis passer près des premières maisons du hameau de Rojux (lieudit « les Moloyes » - 865 m – panneaux) avant d' atteindre le lieudit  Rojux » - 875 m – panneaux). Poursuivre en direction de « la Grande Cuve » et de la « Croix du Clergeon » en passant au lieudit « le Mollard Gris » 892 m, puis au carrefour du « Mollard Gris » (bis) 910 m. Laisser alors à droite l'itinéraire à droite vers la croix du Clergeon  pour continuer vers « la Grande Cuve » en prenant le sentier à gauche.

Au lieudit « la Grande Cuve » (995 m – panneaux), au carrefour, suivre la direction de « la Grande Cuve » (site – 5 mn) en laissant à droite celle vers la croix du Clergeon qui sera empruntée au retour.

nb : le site de la Grande Cuve (panneau d’information) est une dépression qui résulte de l’effondrement du plafond d’une grotte creusée pendant plusieurs millions d’années dans le relief karstique par les eaux de pluie chargées de gaz carbonique;  cette cavité circulaire est remarquable par sa taille (30 m de diamètre et de 20 m de profondeur.)

Revenir au carrefour de la Grande Cuve et prendre le sentier vers la croix du Clergeon en passant au  lieudit « Bois des Combes »  (990 m – panneaux) puis au lieudit « Combe de Vertu » (990 m – panneaux). Sur l’itinéraire remarquer un ancien « cylindre » métallique destiné à la fabrication du charbon de bois et un panneau explicatif sur cette activité qui a perduré jusqu’au milieu du XX° s.

Atteindre les maisons du haut du hameau de  Montclergeon  (975 m – panneaux) et la Fontaine aux Boeufs,  puis prendre à gauche le sentier vers la croix du Clergeon (distance 400 m - dénivelé + 50 m). De la croix - alt.1025 m -  (oeuvre contemporaine en béton édifiée en 2017 par une équipe des Compagnons du Devoir) belle vue sur la plaine de Rumilly, la chaîne des Aravis, les massifs des Bornes et des Bauges et le Mont Blanc.

Redescendre aux premières maisons puis emprunter à main gauche la piste qui amène au principal hameau de Montclergeon, puis  le traverse (panneaux d’informations sur « la vie d’autrefois » dans ce petit hameau rural dédié à l’élevage et au pastoralisme.)

Rejoindre S la D 55 puis prendre à gauche E la D 231, passer au col du Clergeon (979 m) et continuer sur 300 m environ. Descendre par le sentier à main droite, atteindre le lieudit « les 4 chemins »  (885 m – panneaux) puis suivre l’itinéraire des « Grandes Côtes » (sentier Gallet sur la carte).

Au lieudit « les Grandes Côtes » (795 m – panneaux) continuer en direction de « la Croisée » et du col du Sapenay puis atteindre le lieudit « Gouffaz » (885 m – panneaux). Rejoindre la route forestière, passer à « la Croisée » et reprendre l’itinéraire suivi à l’aller jusqu’au stationnement du Sapenay.


Dénivelé cumulé    : 520 m

Temps de marche    : 6 h 00

Distance estimée : 14,5 km

La croix du Clergeon 1025 m

La croix du Clergeon 1025 m

La piste forestière (privée ?) au départ

La piste forestière (privée ?) au départ

...suite

...suite

Les prairies vers le hameau des Granges

Les prairies vers le hameau des Granges

Les prairies (suite)

Les prairies (suite)

Une belle maison ancienne du hameau des Granges

Une belle maison ancienne du hameau des Granges

Le sentier vers Rojux

Le sentier vers Rojux

Le lac du Bourget vue du sentier vers Rojux

Le lac du Bourget vue du sentier vers Rojux

Suite du sentier vers Rojux (photo RL)

Suite du sentier vers Rojux (photo RL)

Vue sur la plaine du Rhône près de Culoz

Vue sur la plaine du Rhône près de Culoz

Les prairies de Rojux

Les prairies de Rojux

Hameau de Rojux

Hameau de Rojux

Le four banal de Rojux

Le four banal de Rojux

Le sentier vers la Grande Cuve

Le sentier vers la Grande Cuve

...suite

...suite

La Grande Cuve

La Grande Cuve

Randonnée Montagne - Boucle du Mont Clergeon (Jura)
La Grande Cuve

La Grande Cuve

Randonnée Montagne - Boucle du Mont Clergeon (Jura)
Le "cylindre" ou four destiné à la fabrication du charbon de bois (photo RL)

Le "cylindre" ou four destiné à la fabrication du charbon de bois (photo RL)

Le Grand Colombier

Le Grand Colombier

Hameau de Montclergeon (bas)

Hameau de Montclergeon (bas)

Fontaine aux boeufs (haut de Montclergeon)

Fontaine aux boeufs (haut de Montclergeon)

La Tournette

La Tournette

Le Mont Blanc

Le Mont Blanc

La chaîne des Aravis (Pointe Percée à gauche)

La chaîne des Aravis (Pointe Percée à gauche)

Hameau de Montclergeon (bas)

Hameau de Montclergeon (bas)

Les prairies de Montclergeon

Les prairies de Montclergeon

Une gouille près du col du Clergeon

Une gouille près du col du Clergeon

Sur le sentier de retour (vers les 4 chemins)

Sur le sentier de retour (vers les 4 chemins)

Sentier Gallet

Sentier Gallet

Retour sur la route forestière

Retour sur la route forestière

Partager cet article
Repost0
30 mars 2022 3 30 /03 /mars /2022 17:06

Randonnée raquettes du 24 mars 2022

 

Dominant l’extrémité Nord de la Vallée du Grésivaudan,  le promontoire du Grand Rocher  est d’altitude modeste face aux grands sommets de la Chaîne de Belledonne à l’Est mais il offre une vue splendide à 360° sur tous les massifs environnants (Chartreuse, Vercors, Bornes, Bauges, etc)

Ce vaste plateau permet une pratique ludique de la raquette, sans grandes difficultés ni dangers si l’on opte pour les parcours balisés (redevance « facultative » de 2€ comprenant une boisson au retour) à partir de l’Espace Nordique du Barioz (géré par une association locale).

 

Conditions : beau temps frais (- 4° au départ) puis température agréable sous le soleil, neige dure tout au long de la journée avec quelques courts tronçons dégarnis, notamment dans le bois sur l'itinéraire de retour. Raquettes chaussées dès le départ mais parcours praticable en crampons de marche, compte tenu des conditions rencontrées.

Difficulté : moyenne (longueur de l’itinéraire, quelques secteurs plus pentus à la montée comme à la descente)

 

Matériel : raquettes ou crampons de marche

 

Départ

Espace Nordique du Barioz. Depuis Goncelin ou le Cheylas, rejoindre le col du Barioz par St-Pierre d’Allevard (D525) puis prendre la D281b jusqu’à son terminus de l’Espace Nordique du Barioz (parking – altitude départ 1445 m)

 

Itinéraire

Carte IGN 1/25000° 3433 OT Allevard – Belledonne Nord

Après les panneaux d’information (parcours ski de fond et circuits raquettes balisés) prendre W/SW l’itinéraire qui longe la piste de ski de fond puis suivre  le sentier à gauche (GR de Pays Balcon des Sept Laux en été) -  balisage «  Crêt Luisard – Refuge du Crêt du Poulet  » parcours n°1) qui monte dans une belle sapinière avant d’atteindre la vaste prairie d’alpage du chalet de Pierre Roubet (1551 m).

L’itinéraire s’oriente NE en contournant le chalet par la gauche puis monte dans la prairie avant d’arriver à un embranchement (panneaux) ; laisser à gauche  la direction du refuge du Crêt du Poulet pour continuer à droite vers « le Grand Rocher – itinéraire non balisé ».

Monter à vue SE dans un environnement vallonné en direction de la crête puis poursuivre sans difficultés sur le plateau sommital large et arrondi* qui offre une vue magnifique sur les sommets de la chaîne de Belledonne jusqu’au point haut du Grand Rocher (1926 m), marqué par une croix.

*nb : attention toutefois de ne pas s’approcher des importantes corniches qui surplombent les raides pentes à l’E.

 

De ce point, le panorama à 360° est magnifique et couvre l’ensemble des massifs environnants (Belledonne, Vercors - du Mont Aiguille à la Grande Roche St-Michel, Chartreuse - de la Dent de Crolles au Mont Granier, Bauges - la plupart des grands sommets) sans oublier le Mont Blanc, à découvrir derrière les pics acérés de Belledonne au NE.

Pour le retour, reprendre N la crête en suivant la direction du refuge du Crêt du Poulet et de Crêt Luisard  (1803 m) et atteindre le refuge après une succession de montées et de descentes, parfois raides mais courtes (environ 3 km du sommet au refuge).

 

Du refuge du Crêt du Poulet (1700 m - panneaux – carte d’ensemble de l’Espace  nordique du Barioz) remonter N sur quelques dizaines de mètres pour arriver au sommet du Crêt du Poulet (1726 m – croix, table d’orientation) avant de reprendre S l’itinéraire de retour vers le Foyer de ski de fond qui passe près de l’arrivée du TSK le Grand Plan, puis rentre dans le bois avant de rejoindre le lieudit « le Prayet » (1670 m – panneaux) puis le lieudit « la Grande Bouine » (1642 m – panneaux) et le parking de départ.

nb : le sentier qui descend en lacets dans le bois au-dessus du foyer comporte ou traverse des pentes raides, partiellement déneigées ce jour-là mais restant verglacées. Les raquettes ou les crampons de marche étaient donc indispensables pour éviter toute glissade intempestive.

 

Dénivelé : 585 m

Temps de marche : 4h30 (dont 2 h30 de montée)

Distance : 10 km

Sommet du Grand Rocher 1926 m

Sommet du Grand Rocher 1926 m

La piste de départ

La piste de départ

L'itinéraire dans la forêt

L'itinéraire dans la forêt

...suite

...suite

La prairie et le chalet de Pierre Roubet 1551 m

La prairie et le chalet de Pierre Roubet 1551 m

Chalet de Pierre Roubet

Chalet de Pierre Roubet

Vue arrière

Vue arrière

Montée en traversée vers la crête

Montée en traversée vers la crête

...suite

...suite

...suite (vue arrière)

...suite (vue arrière)

...suite

...suite

...suite (vue arrière)

...suite (vue arrière)

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite

...suite (la crête est en vue)

...suite (la crête est en vue)

Le paradis...c'est tout droit !

Le paradis...c'est tout droit !

...suite (au fond le massif du Vercors)

...suite (au fond le massif du Vercors)

Le Grand Rocher est en vue

Le Grand Rocher est en vue

...suite

...suite

Sommet du Grand Rocher 1926 m - Chaîne de Belledonne

Sommet du Grand Rocher 1926 m - Chaîne de Belledonne

La crête N vue du Grand Rocher

La crête N vue du Grand Rocher

Vue arrière (les corniches)

Vue arrière (les corniches)

...suite de l'itinéraire de retour

...suite de l'itinéraire de retour

Vue arrière sur le parcours de retour

Vue arrière sur le parcours de retour

Suite de l'itinéraire vers le refuge du Crêt du Poulet

Suite de l'itinéraire vers le refuge du Crêt du Poulet

...suite (vue arrière)

...suite (vue arrière)

Quelques secteurs plus raides

Quelques secteurs plus raides

...suite

...suite

Le plateau vers le refuge du Crêt du Poulet

Le plateau vers le refuge du Crêt du Poulet

...suite

...suite

...suite (vue arrière)

...suite (vue arrière)

...suite

...suite

Refuge du Crêt du Poulet 1700 m

Refuge du Crêt du Poulet 1700 m

Trois des plus hauts sommets de Belledonne (Rocher Badon 2912 m, Rocher Blanc 2928 m, la Pyramide 2912 m)

Trois des plus hauts sommets de Belledonne (Rocher Badon 2912 m, Rocher Blanc 2928 m, la Pyramide 2912 m)

La croix du Crêt du Poulet 1726 m

La croix du Crêt du Poulet 1726 m

Sur l'itinéraire de retour vers la station du Barioz

Sur l'itinéraire de retour vers la station du Barioz

...suite

...suite

Partager cet article
Repost0